Ablation de la glande de Bartholin : Tout savoir

Article rédigé par le 7 janvier 2024

L’ablation de la glande de Bartholin ou “exérèse de la glande de Bartholin” est un acte de chirurgie gynécologique qui consiste à retirer une glande de Bartholin. Au nombre de deux, les glandes de Bartholin sont situées de part et d’autre de la vulve et sont susceptibles d’être victimes d’une pathologie pouvant nécessiter leur extraction.

Selon l’état général de la patiente, l’ablation de la glande de Bartholin se fait soit par anesthésie loco-régionale soit sous anesthésie générale. De même, l’intervention peut être faite en ambulatoire (une sortie de l’hôpital le jour même de l’admission) ou peut nécessiter une hospitalisation de deux à trois jours. Les complications postopératoires sont rares.

Dans cet article, nous allons vous relater tout ce que vous devez savoir sur l’ablation de la glande de Bartholin. D’ailleurs, qu’entend-on par les glandes de Bartholin ? Et quand faut-il les enlever ? Quid des suites opératoires et de l’arrêt du travail ? Les réponses dans ce qui suit !

Les 3 points essentiels

  • 1. L’ablation de la glande de Bartholin est indiquée pour traiter un kyste, une inflammation ou un cancer de la glande de Bartholin.
  • 2. L’ablation de la glande de Bartholin se fait en une trentaine de minutes sous anesthésie loco-régionale ou générale selon les résultats de la visite pré-anesthésique.
  • 3. L’ablation de la glande de Bartholin comporte des complications chirurgicales rares.

Les glandes de Bartholin, des glandes lubrifiantes

Les glandes de Bartholin, aussi appelées « glandes vestibulaires majeures » ou « glandes vestibulaires principales » sont une paire de glandes situées de part et d’autre de la vulve, à l’arrière des grandes lèvres. Elles sont nommées ainsi en hommage de celui qui les a découvertes : l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune.

À l’état normal, les glandes de Bartholin ne sont ni visibles ni palpables. Elles ont la forme d’un petit pois de 10 à 15 mm de longueur, 8 mm de hauteur et 5 mm d’épaisseur. Chacune des deux glandes comporte un canal excréteur, dit « canal de Bartholin », de 10 mm de longueur et 2 mm de largeur qui débouche sur des orifices situés entre l’hymen et la petite lèvre.

Les glandes de Bartholin sécrètent un mucus, un liquide incolore, appelé « cyprine ». Cette dernière est excrétée à travers le canal de Bartholin. La cyprine sert à la lubrification du vagin (particulièrement de l’orifice vaginal au moment des stimulations sexuelles).

Les glandes de Bartholin sont hormono-dépendantes. De ce fait, elles sont dormantes pendant l’enfance, fonctionnent à partir de la puberté jusqu’à la ménopause puis s’atrophient. Ce qui explique la sécheresse vaginale chez les femmes ménopausées.

Quand faut-il faire une ablation de la glande de Bartholin ?

Il existe trois indications d’ablation de la glande de Bartholin. Vous noterez qu’on emploie le singulier ; tout simplement parce que les deux glandes de Bartholin sont rarement touchées par une pathologie en même temps. Quoi qu’il en soit, une exérèse de la glande de Bartholin pourrait être nécessaire en cas de kyste de la glande de Bartholin, une bartholinite ou un cancer de la glande de Bartholin.

RECOMMANDÉ :  Ménopause et santé dentaire :  Quel lien ? 

Kyste de la glande de Bartholin

Lorsque le canal de Bartholin est bouché, le mucus s’accumule dans la glande et y crée un kyste. Celui-ci se présente comme une masse en forme de boule remplie de liquide au niveau du vagin.

Très souvent, le kyste de la glande de Bartholin disparaît de lui-même. Mais il arrive qu’il persiste, augmente de volume, s’infecte ou récidive. Dans ce cas, plusieurs options thérapeutiques peuvent être envisagées dont l’ablation de la glande de Bartholin notamment en cas de multiples récidives.

Bartholinite

La bartholinite est une inflammation de la glande de Bartholin. Elle est habituellement due à une infection mais une cause émotionnelle est possible.

Les symptômes de la Bartholinite comprennent : 

  • une douleur localisée au niveau du vagin ;
  • un gonflement palpable au niveau de l’entrée du vagin ;
  • un rapport sexuel douloureux ;
  • une sensation de chaleur au nouveau du vagin ou de la vulve ;
  • un écoulement de pus si l’infection s’est compliquée en abcès.

Les traitements de la bartholinite sont avant tout médicamenteux : des antibiotiques et des antalgiques. Puis, en fonction de sa gravité, à l’instar du kyste de la glande de Bartholin, des traitements chirurgicaux sont disponibles. Parmi eux, l’ablation de la glande de Bartholin est généralement une solution de dernier recours.

Trouvez plus de détails dans notre article intitulé “Bartholinite : définition et prise en charge”. Voyez également les traitements naturels de la bartholinite ici.

Cancer de la glande Bartholin

Le cancer de la glande de Bartholin est un cancer rare. Il représente 5% des cancers de la vulve. Il apparaît le plus souvent vers l’âge de 40 ans et son incidence augmente avec l’âge.

Bon à savoir : une biopsie est systématiquement réalisée chez une femme de plus de 40 ans qui présente un kyste de la glande de Bartholin ou une bartholinite en vue d’éliminer un diagnostic d’un cancer de la vulve.

Même si les causes du cancer de la glande de Bartholin sont pour le moment inconnues, plusieurs facteurs de risque sont identifiés. Ce sont : 

  • une infection à papillomavirus (HPV) ;
  • des antécédents de lésion précancéreuse ou cancer du vagin, du col de l’utérus ou de l‘anus ;
  • un lichen scléreux vulvaire (modifications de la peau et de la muqueuse de la vulve) ;
  • un affaiblissement important du système immunitaire (notamment lors d’une infection au VIH ou suite à une chimiothérapie ) ;
  • un granulomatose septique chronique (maladie héréditaire se traduisant par un affaiblissement du système immunitaire.

Bon à savoir : en France, depuis 2021, la vaccination contre les papillomavirus ou Human Papillomavirus (HPV) est recommandée chez les adolescents et adolescentes âgés de 11 à 14 ans et en rattrapage chez ceux de 15 à 19 ans révolus. L’idéal est de se vacciner contre les HPV avant la première relation sexuelle.

La prise en charge d’un cancer de la glande de Bartholin dépend de l’âge, de l’état de la patiente et du stade du cancer. Néanmoins, l’ablation de la glande de Bartholin est le traitement de choix. Celle-ci peut être associée à une ablation des ganglions lymphatiques et/ou une radiothérapie voire chimiothérapie.

RECOMMANDÉ :  Bouton sur la vulve : causes possibles (que faire ?)

Pour information,  en 2014, le journal Gynécologie Obstétrique et Fertilité a publié un article rapportant le travail du département de gynécologie et d’anatomie pathologique de l’hôpital Bretonneau, centre hospitalier régional universitaire de Tours, France , sur le cancer de la glande de Bartholin. Vous pouvez le lire ici.

 Comment se déroule une ablation de la glande de Bartholin ?

L’intervention chirurgicale dure environ 30 à 60 minutes. Elle est réalisée sous anesthésie loco-régionale ( rachianesthésie, péridurale) ou sous anesthésie générale selon les résultats de la visite pré-anesthésique.

Le chirurgien réalise une incision de 2 à 4 cm à l’entrée du vagin à la face interne de la petite lèvre. Ensuite, il sépare la glande de Bartholin des tissus musculaires, fibreux et graisseux du périnée. Lorsque la glande est enlevée, sa loge est refermée au moyen d’une suture aux fils résorbables. 

Bon à savoir : chez les femmes vierges, l’ablation de la glande de Bartholin peut déchirer l’hymen.

Ablation de la glande de Bartholin : comment se passent les suites de l’opération ?

  • Selon l’état de la patiente, elle peut rentrer chez elle le jour même de l’opération ou être hospitalisée deux jours ou deux.
  • Dans les heures qui suivent l’intervention, de la glace peut être appliquée pour éviter un oedème ou un hématome.
  • Il est possible qu’une douleur ou un saignement postopératoire apparaît. 
  • De même, la présence d’une boule après l’opération est parfaitement normale. Cela vient de la suture qui ferme la loge. Cette boule disparaît après quelques semaines quand les fils auront totalement résorbé.
  • Le port de vêtements amples et de sous-vêtements en coton est recommandé au moins pendant les deux premières semaines après l’ablation de la glande de Bartholin.
  • Quant à la toilette intime : il est conseillé de réaliser une toilette vulvaire simple (sous la douche)et un séchage par tamponnement avec une serviette propre. Le bain est déconseillé pendant les trois premières semaines.
  • Pour ce qui est des rapports sexuels : de manière générale, il est recommandé de s’abstenir de toute activité sexuelle pendant 8 semaines après l’intervention. 

Ablation de la glande de Bartholin : quels sont les risques ? 

Comme toute intervention chirurgicale, l’ablation de la glande de Bartholin comporte quelques risques opératoires. Il pourrait s’agir : 

  • d’une infection locale ;
  • d’une hémorragie per ou postopératoire ;
  • d’une lésion des structures environnantes :  vagin ou périnée ;
  • d’un défaut de cicatrisation ou d’une zone cicatricielle douloureuse lors de rapports sexuels.

Toutefois, ces complications sont rares. 

Ablation de la glande de Bartholin : quid de l’arrêt du travail ?

La durée de l’arrêt du travail suite à une ablation de la glande de Bartholin se fait au cas par cas. Comme un inconfort pourrait être ressenti lors de la marche ou de la station assise prolongée dans les jours qui suivent l’opération, le chirurgien prescrit généralement 15 à 21 jours d’arrêt du travail.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
chirurgie glande de bartholin
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut