Alimentation du cheval : guide complet (tout savoir)

Article rédigé par le 15 avril 2024

L’alimentation du cheval est un pilier fondamental de sa santé et de son bien-être. Un régime équilibré, adapté aux besoins spécifiques de chaque cheval, est essentiel pour maintenir une condition physique optimale, soutenir les performances athlétiques et prévenir les maladies. 

Dans cet article rédigé par une professionnelle de la santé animale, nous explorerons les principes de base de l’alimentation du cheval, les différents types d’aliments et leur rôle dans l’alimentation, ainsi que les pratiques alimentaires recommandées pour assurer une vie longue et saine à nos compagnons équins. 

Alimentation du cheval : les 9 points essentiels à retenir

  • 1. L’alimentation du cheval est un domaine complexe qui nécessite une attention particulière pour assurer sa santé et son bien-être.
  • 2. Un régime alimentaire équilibré est essentiel, comprenant un mélange approprié de fourrages, de concentrés et de suppléments pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques du cheval.
  • 3. Les fourrages doivent être de bonne qualité et constituer la majorité de l’alimentation, car ils fournissent les fibres nécessaires au bon fonctionnement du système digestif.
  • 4. Les chevaux doivent être nourris en petites quantités à des intervalles réguliers pour imiter leur comportement alimentaire naturel et prévenir les troubles digestifs.
  • 5. L’accès constant à de l’eau propre et fraîche est vital pour la santé du cheval.
  • 6. Surveillez le poids du cheval pour prévenir le surpoids ou l’obésité, qui peuvent entraîner des problèmes de santé graves.
  • 7. Une alimentation appropriée peut aider à prévenir des conditions telles que les coliques, les ulcères gastriques et les carences nutritionnelles.
  • 8. Les besoins alimentaires peuvent varier en fonction de l’âge, de l’activité, de l’état de santé et de la race du cheval, nécessitant des ajustements personnalisés.
  • 9. Un suivi régulier par un vétérinaire ou un nutritionniste équin est recommandé pour s’assurer que le régime alimentaire reste adapté et bénéfique.

Principes de base de la nutrition du cheval

Les principes de base de la nutrition équine sont essentiels pour comprendre comment maintenir la santé et le bien-être des chevaux à travers une alimentation appropriée.

Besoins nutritionnels des chevaux

Les chevaux ont besoin d’un équilibre de nutriments essentiels pour fonctionner au mieux de leurs capacités. Ces nutriments comprennent :

  • les protéines pour la croissance et la réparation des tissus, 
  • les hydrates de carbone pour l’énergie
  • les lipides pour une source d’énergie concentrée, 
  • les vitamines et minéraux pour diverses fonctions corporelles, 
  • et l’eau, qui est cruciale pour toutes les fonctions vitales.

Facteurs influençant les besoins alimentaires 

Les jeunes chevaux en croissance et les chevaux âgés ont des besoins nutritionnels différents de ceux des chevaux adultes en pleine maturité. Les chevaux de sport ou de travail nécessitent plus de calories et de nutriments spécifiques pour soutenir leur niveau d’activité.

Bon à savoir : Les conditions de santé, comme les troubles métaboliques ou les maladies digestives, peuvent nécessiter des ajustements dans le régime alimentaire.

Composants clés de l’alimentation du cheval

Les composants clés de l’alimentation du cheval sont cruciaux pour assurer une nutrition complète et équilibrée.

Fourrages 

Les fourrages, tels que le foin et l’herbe, sont la base de l’alimentation équine. Ils fournissent des fibres essentielles qui sont vitales pour le bon fonctionnement du système digestif du cheval. 

Il existe différents types de fourrages, y compris le foin de graminées, le foin de légumineuses et les pâturages. Chacun a ses avantages spécifiques, comme une teneur plus élevée en protéines ou en minéraux. 

Exemple : Les légumineuses sont beaucoup plus riches en protéines que les herbacées.

Bon à savoir : L’utilisation appropriée des fourrages dépend de la qualité, de la disponibilité et des besoins spécifiques du cheval. Il est donc crucial de demander à un vétérinaire ou un nutritionniste d’élaborer un régime adapté à votre cheval et à vos ressources. 

RECOMMANDÉ :  Étapes de développement du chat : guide complet

Concentrés

Les concentrés incluent les grains, les pellets et les mélanges commerciaux qui fournissent une source concentrée d’énergie et de nutriments. Leur rôle est particulièrement important pour les chevaux ayant des besoins énergétiques élevés, comme ceux en entraînement intensif ou en convalescence. 

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Nourriture pour Chevaux Marstall Premium sans Avoine, Paquet de 1 (1 x 20 kilogrammes)
  • Très digeste
  • Avec beaucoup de vitamines et de minéraux
  • Soins optimaux
  • Sans avoine

Pour choisir les concentrés, il faut tenir compte de la qualité, de la composition nutritionnelle et de la façon dont ils complètent les fourrages dans l’alimentation globale du cheval.

Suppléments

Les suppléments sont utilisés pour combler les lacunes nutritionnelles qui ne peuvent être couvertes par les fourrages et les concentrés seuls. Ils peuvent inclure des vitamines, des minéraux, des acides gras essentiels et des probiotiques

Les suppléments doivent être utilisés judicieusement, souvent sur recommandation d’un vétérinaire ou d’un nutritionniste équin, pour répondre à des besoins spécifiques tels que le soutien des articulations, l’amélioration de la condition de la peau et du pelage, ou le renforcement du système immunitaire.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

EQUISTRO® Energy Booster | Complément Alimentaire pour Chevaux | Nutriments hautement concentrés pour l’endurance et la Performance | Qualité supérieure | 20 g
  • ✅ Fournisseur d’énergie rapide : le booster d’énergie dans un doseur oral pratique peut compenser idéalement la perte de minéraux précieux due à une transpiration excessive et à un besoin accru de vitamines B
  • ✅ Ingrédients efficaces : entre autres avec des acides aminés pour une formation optimale des protéines, ainsi que des minéraux pour compenser les pertes d’électrolytes et régénérer rapidement le potentiel de performance
  • ✅ Nombreuses utilisations : particulièrement utile pendant et après certaines situations de stress physique et psychologique comme par exemple les efforts physiques, le transport ou la reconvaslescence
  • ✅ DOPINGRELEVANZ: Elytaan n’est pas pertinent pour le dopage selon la FEI. La FN classe l’alimentation comme conforme à l’ADMR, ce qui permet à tous les ingrédients et additifs d’être autorisés pendant un tournoi
  • Aliments complémentaires de qualité supérieure : nous proposons une grande variété d’aliments complémentaires. Ils peuvent être adaptés aux besoins individuels de performance indépendamment de l’âge, de la race et du style de vie

Bon à savoir : En combinant judicieusement fourrages, concentrés et suppléments, vous pouvez créer un régime alimentaire qui soutient la santé et la performance de votre cheval tout en tenant compte de ses besoins individuels.

Pratiques alimentaires recommandées chez le cheval

Les pratiques alimentaires recommandées pour les chevaux sont essentielles pour maintenir leur santé et optimiser leur performance.

Fréquence et quantité des repas

Les chevaux sont des animaux qui se nourrissent de petites quantités de nourriture tout au long de la journée. Il est donc recommandé de leur fournir des repas fréquents en petites quantités plutôt que quelques gros repas. 

Cela aide à prévenir les problèmes digestifs comme les coliques et favorise une digestion plus efficace. La quantité de nourriture doit être ajustée en fonction de l’âge, du poids, de l’activité et de l’état de santé du cheval.

Importance de l’eau et de l’entretien des abreuvoirs

L’eau est un composant vital de l’alimentation du cheval. Les chevaux doivent avoir accès à de l’eau propre et fraîche en permanence

Les abreuvoirs doivent être régulièrement nettoyés pour éviter la prolifération des algues et des bactéries, et pour encourager les chevaux à boire suffisamment, surtout pendant les périodes chaudes ou lorsqu’ils sont très actifs.

Bon à savoir : Les chevaux sont des animaux qui ne boivent presque jamais de l’eau sale. Les chevaux nécessitent entre 20 et 80 litres d’eau par jour, soulignant l’importance de l’hydratation dans leur régime alimentaire.

Gestion des pâturages et rotation des parcelles

Une bonne gestion des pâturages est cruciale pour fournir une source de nourriture de qualité et pour prévenir le surpâturage, qui peut conduire à une terre dénudée et à une croissance médiocre de l’herbe. 

RECOMMANDÉ :  Démangeaison chez le chat : causes et traitements (tout savoir)

La rotation des parcelles permet de maintenir la santé du sol et de l’herbe, réduit les risques de maladies et de parasites, et assure une alimentation constante pour les chevaux.

Problèmes alimentaires courants chez le cheval et leur prévention

Une alimentation appropriée est fondamentale pour prévenir diverses affections chez le cheval.

Coliques et ulcères : causes et prévention

Les coliques, qui désignent toute douleur abdominale chez le cheval, peuvent être provoquées par une alimentation inappropriée, une ingestion rapide, un manque d’eau ou des changements brusques dans l’alimentation. 

Les ulcères gastriques sont également fréquents. Elles peuvent être causées par le stress, l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires ou un régime pauvre en fibres

Pour prévenir ces problèmes, fournissez une alimentation riche en fibres, assurez un accès constant à l’eau fraîche, faites des changements alimentaires progressifs et diminuez le stress.

Surpoids et obésité : gestion et régimes adaptés

Le surpoids et l’obésité peuvent entraîner des problèmes de santé graves chez les chevaux, tels que la fourbure et le syndrome métabolique équin. La gestion de ces conditions implique souvent une restriction calorique et une augmentation de l’exercice. 

Des régimes adaptés doivent être mis en place, en réduisant les concentrés énergétiques et en augmentant la proportion de fourrages de qualité inférieure pour maintenir la satiété tout en contrôlant l’apport calorique.

Une étude faite par S J Potter en 2017 souligne l’importance de l’éducation des propriétaires en ce qui concerne les stratégies d’alimentation et de gestion appropriées pour réduire le risque de fourbure.

Carences et toxicités : identification et correction

Les carences en nutriments essentiels peuvent affecter divers aspects de la santé du cheval, tandis que les toxicités dues à un excès de certains minéraux ou vitamines peuvent être tout aussi nocives. Il est important d’identifier ces problèmes grâce à des analyses de sang et de fourrage, et de les corriger avec des ajustements alimentaires ou l’utilisation de suppléments. 

Une attention particulière doit être portée à l’équilibre des minéraux tels que le calcium et le phosphore, ainsi qu’à la fourniture de vitamines adéquates, en particulier pour les chevaux ayant des besoins spécifiques ou ceux vivant dans des régions avec des sols déficients en certains éléments.

Tendances actuelles en nutrition du cheval

Aliments biologiques et naturels

L’intérêt pour les aliments biologiques et naturels a gagné du terrain dans la nutrition équine. Ces aliments sont cultivés sans pesticides synthétiques ni engrais chimiques, ce qui peut contribuer à une meilleure santé globale du cheval.

Approches holistiques et alternatives

Les approches holistiques et alternatives en matière de nutrition équine prennent en compte le cheval dans sa globalité, y compris son environnement, son mode de vie et son bien-être émotionnel.

Ces méthodes peuvent inclure :

  • l’utilisation de plantes médicinales, 
  • l’homéopathie, 
  • et l’acupuncture, souvent en complément des pratiques alimentaires traditionnelles. 

Bien que ces approches nécessitent plus de recherches pour valider leur efficacité, elles reflètent une tendance croissante vers des soins plus naturels et personnalisés.

Alimentation du cheval : conseils vétérinaires

Voici un exemple de planning d’alimentation pour un cheval adulte de 500 kg, que nous vous conseillons :

DistributionFourrageConcentrésEau propre et fraîche
Matin2,5 à 3 kg de foin de bonne qualité (peut varier selon la qualité et le type de foin)0,5 à 1 kg (selon le niveau d’activité et les besoins énergétiques du cheval)A volonté
Midi2,5 à 3 kg de foin0,5 à 1 kg (ajustement possible en fonction de l’exercice prévu pour la journée)
Soir2,5 à 3 kg de foin0,5 à 1 kg

Note : Le fourrage doit représenter au minimum 1,5% à 2% du poids corporel du cheval en matière sèche par jour.

Les concentrés doivent être donnés en fonction des besoins spécifiques du cheval et ne doivent pas dépasser 0,5% de son poids corporel par repas pour éviter les troubles digestifs.

Alimentation du cheval : quand consulter un vétérinaire ?

Il est recommandé de consulter un vétérinaire pour l’alimentation de votre cheval dans les situations suivantes :

  • Si votre cheval montre soudainement moins d’intérêt pour sa nourriture ou change ses habitudes alimentaires.
  • En cas de perte ou de gain de poids inexpliqué, ce qui peut indiquer un déséquilibre nutritionnel ou une maladie sous-jacente.
  • Si votre cheval présente des symptômes de maladies digestives comme les coliques, les ulcères ou les changements dans les selles, qui peuvent être liés à l’alimentation.
  • Pour une évaluation complète des besoins nutritionnels de votre cheval, surtout s’il a des exigences particulières dues à l’âge, à la performance sportive ou à des conditions de santé.
  • Avant de changer l’alimentation de votre cheval, surtout si vous envisagez d’introduire des suppléments ou des aliments spéciaux.
  • Si votre cheval a reçu un traitement pour une condition médicale, un suivi nutritionnel peut être nécessaire pour assurer une récupération complète.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article
Bien nourrir son cheval : le guide pratique
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut