Alvéolite dentaire : Tout comprendre (guide complet)

Article rédigé par le 12 juin 2024

L‘extraction dentaire est une procédure courante qui peut être nécessaire pour diverses raisons, telles que la carie dentaire sévère, une infection ou une dent de sagesse mal positionnée. Bien que l’extraction dentaire soit généralement une procédure sûre et efficace, elle peut parfois entraîner des complications. 

L’alvéolite dentaire est l’une des complications les plus fréquentes après une extraction dentaire, affectant environ 20% des patients. Elle se caractérise par une inflammation douloureuse de l’alvéole, la cavité osseuse dans laquelle se trouvait la dent. L’alvéolite dentaire peut être une expérience extrêmement désagréable, causant une douleur intense, une mauvaise haleine et un goût désagréable dans la bouche.

Dans cet article, rédigé par un dentiste, nous allons vous présenter tout ce qu’il faut savoir sur l’alvéolite dentaire. Nous aborderons les causes, les différents types, les symptômes, les traitements possibles et les conseils pour prévenir son apparition.

Les 7 points important à retenir 

  • 1. L’alvéolite dentaire, aussi appelée ostéite alvéolaire, est une complication qui peut survenir après une extraction dentaire. Elle se caractérise par une inflammation du site d’extraction, causant une douleur intense.
  • 2. Cette inflammation est due à la disparition prématurée du caillot sanguin censé protéger l’os et favoriser la cicatrisation. L’os se retrouve ainsi exposé aux bactéries de la bouche, ce qui provoque l’infection et la douleur.
  • 3. Les symptômes de l’alvéolite dentaire apparaissent généralement quelques jours après l’extraction, entre le 3ème et le 5ème jour. La douleur est la manifestation la plus marquante, décrite comme pulsatile et irradiant vers l’oreille et la tempe.
  • 4. D’autres symptômes peuvent s’associer à la douleur : une mauvaise haleine, un goût désagréable dans la bouche, une sensibilité accrue au toucher, une légère fièvre, et parfois un gonflement de la joue.
  • 5. Si vous suspectez une alvéolite dentaire, il est crucial de consulter votre dentiste rapidement. Un diagnostic précoce et un traitement approprié permettent de soulager la douleur et d’éviter des complications.
  • 6. Le traitement de l’alvéolite dentaire consiste à nettoyer le site d’extraction, à éliminer les débris et les infections, et à stimuler la formation d’un nouveau caillot sanguin. Votre dentiste peut également vous prescrire des antalgiques et des antibiotiques.
  • 7. Pour prévenir l’alvéolite dentaire, il est important de suivre scrupuleusement les instructions post-opératoires de votre dentiste. Cela inclut notamment de maintenir une bonne hygiène buccale, d’éviter de cracher ou de rincer vigoureusement la bouche, et de ne pas fumer.

Qu’est-ce qu’une alvéolite dentaire ?

Une alvéolite dentaire, aussi appelée ostéite alvéolaire, est une inflammation douloureuse de l’alvéole, la cavité osseuse dans la mâchoire qui accueillait auparavant la racine de votre dent. Cette complication survient après une extraction dentaire, lorsque le caillot de sang censé protéger l’os et favoriser la cicatrisation ne se forme pas correctement ou se désagrège prématurément.

Bon à savoir : L’alvéolite est plus fréquente après l’extraction des dents de sagesse, et plus particulièrement celles de la mandibule, c’est-à-dire de la mâchoire inférieure.

Quels sont les types d’alvéolite dentaire ? 

Il existe trois principaux types d’alvéolite dentaire :

Alvéolite sèche 

L’alvéolite sèche ou dry socket est le type d’alvéolite le plus fréquent. Elle survient généralement entre le 3ème et le 5ème jour suivant l’extraction, et se caractérise par une douleur intense à l’endroit de l’extraction, qui peut irradier vers la mâchoire, l’oreille et le temple. La douleur s’accompagne souvent d’une mauvaise haleine, d’un goût désagréable dans la bouche et d’une sensibilité accrue au toucher.

L’alvéolite sèche est causée par la dissolution prématurée du caillot sanguin dans l’alvéole. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, tels qu’un mauvais nettoyage buccal, un tabagisme, une extraction dentaire difficile ou une sécheresse buccale.

Alvéolite suppurée 

L’alvéolite suppurée est une infection de l’alvéole et des tissus environnants. Elle survient généralement plus tard que l’alvéolite sèche, généralement entre le 7ème et le 14ème jour suivant l’extraction. En plus des symptômes de l’alvéolite sèche, l’alvéolite suppurée se caractérise par un gonflement de la joue et de la gencive, de la fièvre, des maux de tête et des ganglions lymphatiques enflés.

L’alvéolite suppurée est causée par une infection bactérienne de l’alvéole. Les bactéries peuvent pénétrer dans l’alvéole par l’exposition de l’os et des nerfs, ou par la salive ou les mains contaminées.

Alvéolite ostéique parcellaire

L’alvéolite ostéique parcellaire est la forme la plus rare et la plus grave d’alvéolite. Elle se caractérise par une inflammation et une nécrose (mort) de l’os dans l’alvéole. Elle survient généralement plusieurs semaines ou même plusieurs mois après l’extraction.

Elle est caractérisée par la mort d’une partie de l’os de la mâchoire dans l’alvéole. Cette condition est rare et survient généralement chez les personnes qui ont des facteurs de risque tels que le tabagisme, le diabète ou un système immunitaire affaibli.

Les symptômes de l’alvéolite ostéique parcellaire sont similaires à ceux de l’alvéolite suppurée, mais ils peuvent également inclure une douleur chronique, une sensibilité au toucher et une fistule (une ouverture dans la gencive qui draine du pus).

RECOMMANDÉ :  Fluorose dentaire : préventions et traitements

Avis du dentiste : Les symptômes de l’alvéolite dentaire apparaissent généralement quelques jours après l’extraction, entre le 3ème et le 5ème jour. 

Les causes de l’alvéolite dentaire (5 causes possibles)

Une fois l’extraction terminée, un processus de coagulation est initié, comme dans toute plaie, dont le but est de préserver les structures sous-jacentes, les os, les terminaisons nerveuses, etc. En cas de défaillance de cette étape, les tissus sont exposés à l’accumulation de débris alimentaires, de micro-organismes buccaux et d’autres substances, ce qui entraîne une enflure des tissus et l’apparition des symptômes de l’alvéolite.

Les causes principales de l’alvéolite dentaire sont :

  • Mauvaise hygiène bucco-dentaire : Ne pas respecter les directives post-opératoires données par votre dentiste, comme ne pas se brosser les dents pendant les 24 premières heures suivant l’extraction, ou avoir une mauvaise hygiène bucco-dentaire en général, augmente considérablement le risque d’infection et d’alvéolite.
  • Infection bactérienne : La présence d’une infection dans la bouche, comme une gingivite ou une carie avancée, peut également favoriser l’apparition d’une alvéolite.
  • Tabagisme : La nicotine contenue dans la cigarette perturbe la cicatrisation et la formation du caillot sanguin, augmentant ainsi le risque d’alvéolite. Il est fortement recommandé d’arrêter de fumer ou au moins de réduire considérablement votre consommation de tabac dans les jours précédant et suivant l’extraction dentaire.
  • Certains facteurs de santé : Certaines conditions médicales, comme le diabète, les maladies auto-immunes ou une mauvaise circulation sanguine, peuvent également augmenter le risque d’alvéolite.
  • Extraction chirurgicale complexe : Les dents de sagesse ou les dents fortement infectées nécessitent souvent une extraction chirurgicale plus complexe, ce qui augmente le risque d’alvéolite.

Bon à savoir : Certaines études suggèrent que les contraceptifs oraux à base d’œstrogène pourraient augmenter légèrement le risque d’alvéolite.

Comment traiter une alvéolite dentaire ?

Souffrir d’une alvéolite n’est pas agréable, mais heureusement, plusieurs traitements efficaces permettent de soulager la douleur et favoriser la guérison.

Nettoyage et pansement de l’alvéole 

Votre dentiste nettoie délicatement l’alvéole pour éliminer les débris alimentaires, les bactéries et le tissu inflammatoire. Ensuite, il appliquera un pansement médicamenteux, souvent à base d’eugénol, pour calmer l’inflammation et favoriser la guérison. Ce pansement peut devoir être remplacé tous les deux à trois jours pendant les premiers jours suivant le traitement.

Médicaments 

Votre dentiste peut vous prescrire des antalgiques (médicaments contre la douleur) pour soulager la douleur intense. Des antibiotiques peuvent également être prescrits si une infection est présente.

Bains de bouche 

Les bains de bouche tièdes à base de solution saline peuvent aider à nettoyer la bouche et à apaiser l’inflammation. Cependant, évitez les bains de bouche agressifs ou contenant de l’alcool pendant les premiers jours suivant l’extraction, car ils peuvent retarder la guérison.

Soins à domicile 

En plus du traitement prescrit par votre dentiste, vous pouvez prendre certaines mesures à domicile pour favoriser la guérison et soulager la douleur :

  • Appliquez une compresse froide sur la joue du côté affecté pendant 20 minutes à la fois, plusieurs fois par jour. Cela peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Maintenez une bonne hygiène bucco-dentaire :  Brossez-vous les dents doucement deux fois par jour, en évitant l’alvéole. Utilisez un rince-bouche antiseptique selon les instructions de votre dentiste.
  • Mangez des aliments mous et faciles à mastiquer :  Évitez les aliments durs, croquants ou épicés qui pourraient irriter l’alvéole.
  • Arrêtez de fumer :  Le tabagisme peut retarder la guérison et augmenter le risque d’infection.

Comment prévenir l’alvéolite dentaire ? 

Plusieurs mesures simples peuvent vous aider à prévenir l’alvéolite dentaire et favoriser une cicatrisation sans encombre :

Avant l’extraction 

Maintenez une hygiène bucco-dentaire rigoureuse dans les jours précédant l’extraction. Brossez-vous les dents deux fois par jour avec une brosse à poils souples et utilisez un bain de bouche antiseptique selon les instructions de votre dentiste. Cela permet de réduire la présence de bactéries dans la bouche, qui pourraient potentiellement infecter le site d’extraction.

Il est important de signaler à votre dentiste tout problème de santé particulier, comme le diabète, les maladies auto-immunes ou les troubles de la coagulation, car ces conditions peuvent augmenter le risque d’alvéolite. De même, si vous êtes fumeur, il est crucial de mentionner votre consommation de tabac, car le tabagisme est un facteur de risque important pour l’alvéolite.

Certains médicaments, comme les corticoïdes et les contraceptifs oraux, peuvent interférer avec la cicatrisation et augmenter le risque d’alvéolite.

Bon à savoir : Informez votre dentiste de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments en vente libre et les suppléments, afin qu’il puisse vous conseiller sur d’éventuels ajustements posologiques si nécessaire.

Après l’extraction 

Suivez scrupuleusement les instructions post-opératoires de votre dentiste: Ces instructions, généralement fournies par écrit, décrivent les soins à prodiguer au site d’extraction dans les jours suivant l’intervention. Elles incluent souvent des conseils sur le brossage des dents, l’utilisation de bains de bouche, l’alimentation et les activités à éviter. Respectez scrupuleusement ces instructions pour favoriser une guérison optimale et réduire le risque d’alvéolite. 

RECOMMANDÉ :  Gencives gonflées : Causes possibles (et que faire ?)

Une étude faite par le Dr B Diallo et ses collaborateurs a constaté que l’utilisation de gel de chlorhexidine à 0,2 % réduisait significativement le risque d’alvéolite post-extraction dentaire. 

Prévoyez du repos dans les jours suivant l’extraction. Évitez les activités physiques intenses et privilégiez une alimentation molle et facile à mastiquer. Cela permet de minimiser le traumatisme sur le site d’extraction et de favoriser la formation du caillot sanguin.

Appliquez des compresses froides sur la joue du côté de l’extraction pendant les 24 à 48 premières heures. Cela aide à réduire l’inflammation et la douleur. Prenez les antalgiques prescrits par votre dentiste selon les instructions. Ne dépassez pas la dose recommandée et n’hésitez pas à contacter votre dentiste si la douleur est intense ou ne s’améliore pas.

Dès le lendemain de l’extraction, recommencez à brosser vos dents délicatement, en évitant le site d’extraction. Utilisez une brosse à poils souples et un dentifrice doux. Rincez doucement la bouche avec un bain de bouche tiède antiseptique selon les instructions de votre dentiste. Maintenez une bonne hygiène bucco-dentaire pour limiter la prolifération des bactéries et favoriser la guérison.

Pendant les premières semaines suivant l’extraction, évitez de fumer, de boire à la paille, de sucer des bonbons durs ou de mâcher du chewing-gum. Ces actions créent une succion qui peut déloger le caillot sanguin et retarder la cicatrisation.

Soyez attentif aux signes d’alvéolite, qui peuvent apparaître dans les 3 à 5 jours suivant l’extraction. 

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Promo
The Breath Co. – Bain de Bouche Sans Alcool – Formule développée par un dentiste – Haleine Fraîche pendant 12 heures* – Menthe Givrée, 500ml
  • NEUTRALISER LA MAUVAISE HALEINE : une formule à l’oxygène actif qui aide à lutter contre les bactéries responsables de la mauvaise haleine.
  • SOLUTION CONCUE PAR UN PROFESSIONNEL : nos bains de bouche ont été développés par le Dr Harold Katz, dentiste et bactériologiste, pour aider à traiter l’halitose.
  • EFFICACITE PROUVEE : cliniquement démontrée pour combattre la mauvaise haleine pendant 12h*.
  • HALEINE FRAICHE : un goût menthe pour une sensation d’haleine fraîche.
  • RETROUVER CONFIANCE : une formule adoptée par des millions de personnes dans le monde. Vous aussi, retrouvez confiance en vous avec les bains de bouche The Breath Co.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Sensodyne MultiCare Dentifrice blanc doux, 4 x 75 ml, dentifrice quotidien au fluor, pour les dents sensibles à la douleur
  • Sensodyne Le dentifrice aide à prévenir la sensibilité à la douleur.
  • Lors du brossage des dents 2 fois par jour, le dentifrice SENSODYNE Sanftweiß offre une protection cliniquement prouvée contre la sensibilité à la douleur. * *
  • Formule blanchissante : ce dentifrice au fluor avec formule blanchissante aide à restaurer la blancheur naturelle de vos dents.
  • Aide à protéger contre les caries : SENSODYNE Sanftweiß contient du fluorure pour renforcer les dents et protéger contre les caries.
  • Marque de dentifrice recommandée par les dentistes : brossez vos dents deux fois par jour pour une protection durable contre la sensibilité à la douleur*.

Quand consulter un dentiste ? 

Il est important de consulter un dentiste dès que possible si vous pensez souffrir d’une alvéolite dentaire. Plus tôt vous serez traité, plus vite la douleur et l’inflammation disparaîtront et moins vous risquez de complications.

Voici quelques signes indiquant que vous devez consulter un dentiste pour une alvéolite dentaire :

  • Douleur intense dans l’alvéole quelques jours après l’extraction, qui s’aggrave souvent la nuit et peut irradier vers l’oreille ou le cou.
  • Sensation de « trou vide » dans l’alvéole.
  • Mauvaise haleine et goût désagréable dans la bouche.
  • Inflammation et rougeur de la gencive autour de l’alvéole.
  • Fièvre légère. 

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Témoignage

Bonjour,

TEMOIGNAGE
juste un témoignage pour ceux qui vont ou qui viennent de se faire opérer des dents de sagesse, car quand j’ai eu des douleurs non-prévues au programme (qui se sont déclarées à J+5) j’ai été très contente de pouvoir trouver des éléments de réponse sur les forums. Il s’avère en effet que mon stomatologue semblait assez démuni vis-à-vis de la prise en charge de ces douleurs (dues à une alvéolite / ou de façon plus générale, douleurs post-opératoires). Du coup,…

Voir la suite de la conversation sur doctissimo 

Références 

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article.
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS.

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut