Angiographie à la fluorescéine : L’essentiel à savoir

Article rédigé par le 10 janvier 2024

L’angiographie à la fluorescéine est une procédure essentielle pour évaluer la condition des vaisseaux sanguins situés au fond de l’œil, en particulier ceux de la rétine.

Cette méthode implique la capture d’images du fond de l’œil après l’injection d’un colorant fluorescent appelé fluorescéine dans une veine.

Son utilisation principale réside dans le diagnostic de certaines affections oculaires, orientant ainsi le traitement et permettant une focalisation thérapeutique précise.

Cette technique est sans douleur, non invasive et accessible. La plupart des patients la tolèrent bien, avec peu de contre-indications, bien que des effets secondaires mineurs puissent se manifester sans gravité.

Cet article, rédigé par une médecin, présente les principes, le déroulement et les avantages de l’angiographie à la fluorescéine.

Angiographie à la fluorescéine: les 6 points à retenir

  • 1- C’est un examen d’imagerie permettant l’étude de la vascularisation rétinienne grâce à la réalisation de photographies prises après l’injection intraveineuse de la fluorescéine qui est un colorant fluorescent.
  • 2- Une dilatation de vos pupilles est nécessaire avant l’injection de la fluorescéine pour mieux visualiser votre fond d’œil.
  • 3- Elle ne nécessite pas une hospitalisation et ne dure que quelques minutes. Elle est précise, abordable et indolore.
  • 4- Les indications les plus fréquentes de la fluoangiographie sont la rétinopathie diabétique et les dégénérescences maculaires.
  • 5- L’allergie à la fluorescéine constitue sa principale contre-indication et son principal effet indésirable.
  • 6- Elle permet de diagnostiquer vos pathologies oculaires, d’effectuer leurs suivies, et de cibler vos traitements.

L’angiographie de la rétine : principes et utilité

Aussi connue sous le nom d’angiofluorographie ou fluoangiograhie, l’angiographie à la fluorescéine est un examen d’imagerie permettant l’étude de la vascularisation rétinienne.

Une dilatation de vos pupilles avec un collyre mydriatique est nécessaire pour faciliter l’accès à votre fond d’œil.

La plus part du temps, le colorant est injecté dans votre veine au pli du coude comme lors d’une prise de sang et passera ensuite dans la circulation oculaire.

Il s’agit d’un colorant volatile, de couleur orange, colorant les vaisseaux superficiels de la rétine. Il permet d’analyser l’œdème et les inflammations. Elle passe par le réseau vasculaire, visible dans la lumière bleue.

Le colorant pénètre dans la circulation oculaire par l’artère ophtalmique 8 à 12 secondes plus tard selon le site d’injection, la vitesse d’injection, votre âge et votre état cardiovasculaire.

La fluorescence choroïdienne précoce est discrète et irrégulière. Elle est maximale entre 20 et 30 secondes. Le colorant apparaît ensuite au niveau de l’artère centrale de la rétine, puis va remplir les artérioles et les veinules pour finir par les veines rétiniennes.

Pour mettre en image le colorant lors de son passage dans les vaisseaux sanguins de votre œil, une caméra équipée d’une combinaison de longueurs d’ondes d’excitation et de filtres spécifiques est utilisée.

Souvent les images sont prises à l’aide d’une caméra digitalisée, ce qui permet à votre médecin d’avoir une interprétation immédiate des résultats de l’examen.

En situation normale, les vaisseaux et les capillaires rétiniens sont imperméables à la fluorescéine. La notion de barrière hémato-rétinienne est importante pour comprendre le comportement du colorant dans des circonstances pathologiques.

Les gros vaisseaux rétiniens sont situés dans la couche des fibres nerveuses. Les capillaires sont eux situés dans la couche nucléaire interne. La rétine profonde est avasculaire.

L’épithélium pigmentaire constitue la barrière hémato-rétinienne externe. Sa présence empêche le passage de la fluorescéine de la choroïde vers la rétine externe.

La fluorescéine diffuse à partir des capillaires dans la rétine, quand l’endothélium capillaire et la barrière hémato-rétinienne sont endommagés.

RECOMMANDÉ :  IRM cardiaque : Comprendre l’essentiel de cet examen

Bon à savoir !
Pour l’angiographie rétinienne, il existe deux types de colorants ayant des propriétés et utilisation différentes.
La fluorescéine sodique est le colorant qui s’utilise pour étudier la circulation rétinienne tandis que le vert d’indocyanine s’utilise pour la circulation de la choroïde qui nourrit la rétine.
Les deux preuves peuvent se réaliser en même temps. Dans un premier temps, on injecte un colorant et après l’autre.

Quelles sont les indications d’une angiographie à la fluorescéine ?

La plupart des pathologies rétiniennes peuvent être explorées grâce à l’angiographie, intéressant aussi bien la macula que la périphérie.

  • La rétinopathie diabétique à partir d’un certain stade
  • les occlusions veineuses et artérielles rétiniennes
  • L’étude classificatrice et évolutive des membranes sous rétiniennes dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge exsudative.
  • La myopie forte, en cas de suspicion de néovaisseaux
  • La choriorétinopathie séreuse centrale
  • Les maladies inflammatoires : uvéites, inflammations post-opératoires
  • Pour déterminer si un traitement peut être envisagé par exemple sous forme de photo coagulation au laser.

Bon à savoir !
Une étude réalisée en 2020 par F. Croisé et ses collaborateurs a démontré que l’angiographie à la fluorescéine peut être un outil précieux pour les ophtalmologistes dans le diagnostic des patients à risque de rétinopathie drépanocytaire proliférative.
Ils ont observé des variations dans les densités des vaisseaux sanguins temporaires des plexus superficiels et profonds lors de cette procédure d’imagerie.

Déroulement d’une angiographie en fluorescéine

Lors de la prise de la prise de rendez-vous

Il est nécessaire de signaler vos antécédents allergiques à la fluorescéine ou à d’autres produits alimentaires ou médicamenteux.

Dans ces cas, votre médecin va vous indiquer une prémédication orale dans les 72 heures ou par injection dans quelques secondes en cas d’urgence pour prévenir ou limiter les réactions d’intolérance et d’allergie.

Le jour de l’examen

Il est conseillé de ne pas être à jeun mais de prendre un petit-déjeuner léger avant la procédure.

Il est préférable de porter des vêtements à manches courtes pour faciliter la mise en place de la perfusion.

Il est important d’apporter tous vos documents médicaux pertinents concernant ce problème lors de votre rendez-vous.

Nous recommandons d’être accompagné ou d’utiliser les transports en commun, car après la dilatation de vos pupilles, votre vision peut devenir floue, ce qui rendra la conduite impossible.

Comment va se passer votre angiographie à la fluorescéine ?

  • L’angiographie se réalise au cabinet de votre ophtalmologue. Elle est généralement réalisée par un spécialiste de la rétine.
  • Une fois arrivée, le médecin vous demandera de remplir un questionnaire afin d’éliminer les contre-indications. En cas de doute, vous ne devez pas hésiter à lui demander des renseignements supplémentaires.
  • Des gouttes de collyres mydriatiques seront mises dans vos yeux 20 à 30 minutes avant l’examen afin de dilater vos pupilles.
  • Un cathéter sera placé dans votre veine au pli du coude pour les injections.

En cas d’urgence, une ampoule d’anti-allergique peut être injectée par le cathéter quelques secondes avant le colorant si vous avez des allergies fréquentes.

  • Puis vous allez vous assoir devant l’appareil d’angiographie, tête posée sur une mentonnière comme lors d’un examen ophtalmologique classique.
  • Avant l’injection de colorant, des clichés en lumière monochromatiques et en autofluorescence sont réalisés.

La fluorescéine est injectée dans la veine à travers le cathéter. Puis Il faut environ 10 à 15 secondes pour que le colorant se déplace dans tout votre corps.

Il finit par atteindre les vaisseaux sanguins de votre œil et tout particulièrement de votre rétine.

  • Des images répétées de la rétine seront réalisées afin d’analyser les différents problèmes de perfusion et les anomalies vasculaires.
  • Il dure environ 10 minutes. La fluorescence cesse d’être perceptible dans les vaisseaux choroïdiens vers dix minutes.
  • En cas de nécessité de clichés dits “tardifs”, vous pourrez vous réinstaller en salle d’attente puis retourner à l’appareil.

Quels sont les précautions à prendre après l’examen ?

  • Après l’angiographie, attendez sagement pendant environ 30 minutes avant de quitter la salle. C’est une précaution pour surveiller toute réaction allergique pouvant survenir pendant ou après l’examen.
  • Si vous allaitez, il est recommandé d’arrêter pendant 48 heures après l’angiographie, car la substance utilisée peut se retrouver dans le lait maternel.
  • N’oubliez pas vos lunettes de soleil pour vous protéger de la lumière après l’examen. »
RECOMMANDÉ :  Urographie intraveineuse (UIV) : Guide complet

Quels sont les résultats auxquels vous allez vous attendre?

Les anomalies observées sont regroupées en trois catégories : autofluorescentes, hypofluorescentes et hyperfluorescentes.

  • L’autofluorescence est la fluorescence qui apparaît avant que le colorant ne soit injecté. Elle est causée par des tissus spontanément fluorescents comme la lipofuschine ou les structures calcifiées (drusen du nerf optique).
  • L’hypofluorescence survient quand la fluorescence normale est réduite ou absente.
  • L’hyperfluorescence correspond à une fluorescence anormalement importante qui s’étend au-delà des structures connues.

Vous pouvez obtenir le résultat de votre angiographie tout de suite après l’examen.

Quels sont les inconvénients d’une angiographie à la fluorescéine ?

Quels sont les risques de l’angiographie à la fluorescéine ?

  • Des réactions d’intolérance à la fluorescéine comme un urticaire peuvent exister mais elles n’apparaîtront que dans des très rares cas, moins de 1 % des cas. Le risque augmente :

– Si vous avez déjà fait des allergies cutanése, respiratoires, alimentaires ou médicamenteuses : vous êtes un terrain atopique.

– Si vous avez une maladie cardiaque ou respiratoire importante.

– Si vous prenez certains médicaments comme les bétabloquants pour maladie cardiaque ou hypertension artérielle.

– Pour diminuer le risque, votre médecin peut vous prescrire une prémédication. Mais exceptionnellement, malgré toutes les précautions prises, un choc anaphylactique grave, parfois mortel, peut survenir de façon imprévisible dans environ 1 cas sur 100 000.

– Dans certains cas, le colorant fuit autour du vaisseau de votre bras lors de son injection: une extravasation. Et vous allez présenter une brûlure et une sensation de pesanteur dans la zone touchée. Ceci n’est pas grave. Le médecin va arrêter l’injection et changer de site d’injection.

  • Votre peau et votre urine peuvent être colorées après l’injection de la fluorescéine.

– Un jaunissement de la peau et de la conjonctive pendant 6 à 12 heures

– Et, une coloration jaune-orangée des urines de 24 à 36 heures.

  • Vous pouvez ressentir des nausées après l’injection du produit dans environ 10% des cas et plus rarement des vomissements peuvent apparaître aussi.
  • Un malaise peut survenir aussi et disparaître après la prise d’une position allongée.

Quels sont les contre-indications de l’angiographie en fluorescéine ?

  • Vous ne devez pas effectuer cet examen si vous avez une allergie à la fluorescéine antérieure.
  • En cas de grossesse, aucune complication due à la fluorescéine n’a été rapportée, ni pour la mère, ni pour l’enfant à naître, mais par prudence, vous ne devrez pas bénéficier de cet examen pendant les premiers mois de la grossesse.

Où est-ce que vous pouvez bénéficier de votre angiographie à la fluorescéine ?

L’angiographie est un examen précis. Elle permet des suivre votre maladie, son évolution dans le temps et au besoin de cibler les zones de traitement.

Vous pouvez prendre un rendez-vous en cherchant un spécialiste en ophtalmologie sur ce site.

Combien l’angiographie à la fluorescéine peut-elle vous coûter ?

À travers l’administration d’un contraste par une veine, on réalise une étude de la circulation sanguine de l’œil afin de diagnostiquer différentes maladies rétiniennes.

Ainsi, cet examen est très important et très bénéfique pour la conservation de votre vue.

Elle va vous coûter entre 80,35 à 110 €. Et, elle peut être prise en charge par la sécurité sociale ou votre mutuelle.

Références bibliographiques

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

1- Angiographie centre ophta

2- Angiographie rétinienne à Toulouse

3- Angiographie avec fluorescence

4- L’angiographie à la fluorescéine

5- Problèmes-vue

Nos processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.7 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut