Angioscanner aortique : Guide complet

Article rédigé par le 4 mars 2024

L’angioscanner aortique est une technique d’imagerie médicale avancée qui permet une visualisation claire et précise des vaisseaux sanguins de l’aorte, ce qui permet de vérifier la bonne circulation sanguine dans cette zone cruciale du corps.

Grâce à l’angioscanner aortique, les médecins peuvent détecter les anomalies et les éventuels blocages dans les vaisseaux sanguins de l’aorte, ce qui peut aider à prévenir les maladies cardiovasculaires potentiellement graves.

Dans cet article, nous examinerons exactement ce qu’est l’angioscanner aortique et comment il fonctionne, afin que vous disposiez de toutes les informations nécessaires pour prendre une décision éclairée en ce qui concerne vos besoins en matière de soins de santé.

Angioscanner aortique : Définition

L’angioscanner aortique est une procédure diagnostique couramment utilisée pour observer la structure et le flux sanguin de l’aorte, la plus grande artère du corps humain.

Elle implique l’utilisation d’un produit de contraste opaque aux rayons X, suivi d’une observation au scanner à rayons X.

Cette procédure fournit des images en coupe fine qui permettent un examen précis de l’aorte et des vaisseaux sanguins environnants dans le but de détecter tout problème survenant dans l’aorte.

Bien que cela puisse sembler intimidant, l’angioscanner aortique reste une procédure sûre et efficace pour les patients nécessitant une évaluation vasculaire précise.

En quoi l’angioscanner diffère-t-il des autres techniques d’imagerie ?

Parmi les différentes techniques d’imagerie médicale, l’angioscanner se distingue par sa capacité à fournir des informations précises sur les vaisseaux sanguins.

Contrairement aux autres examens, il permet de visualiser à la fois les artères et les veines, offrant ainsi une vue d’ensemble complète de la circulation sanguine.

En outre, l’angioscanner utilise des rayons X pour produire des images très détaillées, ce qui peut aider les médecins à détecter des anomalies difficiles à observer avec d’autres techniques d’imagerie.

En somme, l’angioscanner est une technique d’imagerie de choix pour explorer la circulation sanguine et détecter d’éventuelles anomalies vasculaires.

Rappel anatomique de l’aorte

L’aorte est un organe extrêmement important car elle est responsable de la circulation sanguine vers le reste de notre corps.

C’est en quelque sorte une autoroute qui transporte le sang oxygéné depuis le cœur vers tous nos organes. L’anatomie de l’aorte est complexe et comprend plusieurs parties, dont :

  • L’aorte ascendante ;
  • L’aorte thoracique ;
  • Et l’aorte abdominale.

Chacune de ces parties a une fonction spécifique et est reliée à d’autres éléments nécessaires à son bon fonctionnement.

La compréhension de la structure de l’aorte est essentielle pour déterminer les causes et les traitements des maladies cardiovasculaires qui peuvent survenir.

Indications de l’angioscanner aortique

L’angioscanner aortique est un examen couramment prescrit pour diverses indications. Parmi ces indications, on peut citer :

Douleur thoracique par dissection aortique aigue

La douleur thoracique par dissection aortique aigue est un symptôme qui peut sembler alarmant, mais qui nécessite une intervention rapide pour éviter des complications graves.

La dissection aortique se manifeste par une douleur brutale et intense, à type de déchirure, qui peut changer de position et irradier dans le dos puis dans l’abdomen.

Pour diagnostiquer précisément cette pathologie, l’angioscanner aortique peut s’avérer une méthode très utile en permettant une visualisation précise de la paroi de l’aorte.

Grâce à cette technique médicale, les professionnels de santé peuvent déterminer avec précision le traitement approprié pour soulager les symptômes et éviter des complications potentielles.

Anévrisme de l’aorte abdominale

L’anévrisme de l’aorte abdominale est une condition médicale sérieuse qui nécessite une attention immédiate.

Le gonflement du vaisseau sanguin dans la portion abdominale de l’aorte peut entraîner des symptômes tels que :

  • Des douleurs intenses dans le bas du dos et l’abdomen ;
  • Un pouls rapide ;
  • Une perte de connaissance ;
  • Une faiblesse et/ou une transpiration sévère.

Pour diagnostiquer cette condition, un angioscanner aortique peut être recommandé. C’est un examen d’imagerie médicale utilisé pour visualiser l’aorte et évaluer la gravité de l’anévrisme.

Si vous présentez des symptômes ou si vous avez des facteurs de risque pour cette condition, il est important de consulter immédiatement un professionnel de santé pour un diagnostic rapide et un traitement adéquat.

Anévrisme de l’aorte thoracique

Lorsqu’il s’agit d’un anévrisme de l’aorte thoracique, il est crucial de détecter rapidement la dilatation de cette partie de l’aorte qui traverse le thorax.

C’est là que l’angioscanner aortique entre en jeu, offrant une visualisation fine et précise des artères aortiques.

Cette procédure permet de détecter toute dilatation anormale ou rupture d’un anévrisme de l’aorte thoracique.

L’angioscanner aortique fournit également une localisation exacte de l’anévrisme, aidant ainsi le médecin à proposer la meilleure stratégie de traitement pour le patient.

Pour des raisons évidentes de santé, il est important de ne pas sous-estimer les symptômes liés à un anévrisme de l’aorte thoracique et d’effectuer une visite médicale dès l’apparition des premiers signes.

Malformations congénitales

Les malformations congénitales sont des anomalies anatomiques qui se développent in utero ou peu après la naissance. Pour diagnostiquer ces malformations de manière précise, les médecins utilisent souvent l’angioscanner aortique.

Cet examen d’imagerie médicale permet de visualiser les artères de la région aortique et ainsi de détecter les éventuelles anomalies.

L’angioscanner aortique est donc un outil précieux pour déterminer le traitement le plus adapté à chaque cas. Il est souvent utilisé dans les situations les plus urgentes, pour intervenir le plus rapidement possible.

Traumatisme de l’aorte thoracique

Le traumatisme de l’aorte thoracique est une urgence médicale qui peut entraîner des complications graves telles qu’un saignement interne ou un déchirement de l’aorte.

Pour diagnostiquer rapidement cette condition et pour planifier le traitement approprié, les médecins recommandent souvent un angioscanner aortique.

Cette méthode permet de visualiser l’aorte avec précision, ce qui permet aux professionnels de déterminer l’emplacement, la taille et la gravité de la blessure. Les indications pour un angioscanner aortique comprennent des symptômes tels qu’une :

  • Douleur thoracique intense ;
  • Une perte de conscience ;
  • Et une hypertension artérielle.

En somme, l’angioscanner aortique est un outil clinique indispensable pour diagnostiquer rapidement et traiter efficacement un traumatisme de l’aorte thoracique.

Vascularite

La vascularite est une maladie qui se caractérise par une inflammation des vaisseaux sanguins, pouvant affecter tous les types de vaisseaux sanguins, qu’il s’agisse d’artères, d’artérioles, de veines, de veinules ou de capillaires.

Les conséquences peuvent être graves, entraînant souvent une ischémie, une nécrose et une inflammation des organes.

  • Les symptômes généraux de la maladie incluent de la fièvre et une perte de poids ;
  • Tandis que les symptômes musculaires et articulaires se manifestent par des douleurs et des gonflements ;
  • Les symptômes nerveux peuvent également se faire ressentir, comme des sensations de fourmis dans les membres et des troubles visuels.

Dans le cadre de cette maladie, l’angioscanner aortique peut être recommandé pour fournir des indications sur l’état des vaisseaux sanguins.

Un rétrécissement de l’aorte thoracique ou abdominale

Lorsqu’un rétrécissement sévère de l’aorte thoracique ou abdominale survient, les symptômes peuvent être invalidants. Les douleurs thoraciques, la fatigue et la dyspnée peuvent limiter les activités quotidiennes et rendre les efforts physiques difficiles.

Parfois, une syncope peut survenir à l’effort ce qui peut être très inquiétant.

Dans ces cas, l’angioscanner aortique peut être un outil précieux pour diagnostiquer la cause de ces symptômes.

Cette technique d’imagerie médicale permet de visualiser l’aorte et d’identifier les éventuelles obstructions ou rétrécissements qui peuvent être à l’origine de ces symptômes.

Angioscanner aortique : Contre-indications

L’angioscanner aortique peut être un examen très utile pour diagnostiquer certaines affections cardiovasculaires. Cependant, il existe quelques contre-indications dont il faut tenir compte avant de réaliser un tel scan.

  • Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter cet examen en raison d’un risque potentiel pour le fœtus ou le nourrisson ;
  • De plus, si vous avez des antécédents de maladies cardiovasculaires ou avez subi une intervention chirurgicale vasculaire précédemment, l’angioscanner aortique peut ne pas être approprié pour vous ;
  • Les personnes ayant des problèmes rénaux ou étant en dialyse doivent également en parler à leur médecin, car l’injection intraveineuse de produit de contraste iodé peut être préjudiciable pour eux ;
  • Les personnes avec des facteurs de risque tels que l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie et la consommation de tabac sont également sujettes à des contre-indications ;
  • Enfin, si vous avez souffert d’une thrombophlébite ou embolie pulmonaire ou si vous êtes allergique au produit de contraste iodé, il est recommandé de ne pas subir cette procédure.
RECOMMANDÉ :  Scanner abdominal : Guide complet

Dans le cas où ces contre-indications s’appliquent à votre cas, parlez-en à votre médecin et discutez des autres possibilités de diagnostic pour votre santé.

Angioscanner aortique : Procédure

Lorsqu’un médecin vous prescrit un angioscanner aortique, il est important de comprendre la procédure en détail.

Vous trouverez dans cet article une explication détaillée de l’ensemble du processus d’un examen par angioscanner aortique, depuis votre arrivée jusqu’à la fin de l’examen.

Cela devrait vous aider à vous sentir plus à l’aise et à comprendre ce qui vous attend.

Pré-examen : Comment se préparer et s’habiller ?

Si vous devez passer un examen d’angioscanner aortique, il est crucial de vous y préparer de la bonne manière.

  • En premier lieu, il est fortement recommandé de porter des vêtements amples et confortables pour que vous vous sentiez à l’aise pendant toute la durée de l’examen ;
  • Bien qu’il ne soit pas nécessaire de se déshabiller, il vaut mieux enlever tout objet métallique tel que des bijoux, des fermetures à glissière, piercings ou des boutons qui pourraient interférer avec les résultats de l’examen ;
  • Enfin, veillez également à rester à jeun pendant trois à quatre heures avant l’examen.

En respectant ces consignes, vous pouvez être sûr que vous êtes prêt pour l’examen d’angioscanner aortique.

Quoi ramener ?

Lorsque vous vous rendez à votre rendez-vous d’angioscanner aortique, il est important d’être bien préparé pour que tout se déroule en douceur.

Il est essentiel que vous apportiez tous les documents et produits dont vous aurez besoin.

Voici une liste de tout ce que vous devez apporter :

  • Votre ordonnance originale et une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement ;
  • Les produits de contraste qui vous ont été prescrits lors de la prise de votre rendez-vous, si nécessaire pour l’examen ;
  • Les résultats de vos analyses sanguines et autres bilans, s’ils ont été prescrits ou requis par votre médecin pour expliquer certains symptômes ou diagnostics ;
  • Les examens radiologiques antérieurs et les comptes rendus d’opérations ou d’hospitalisations, si cela peut être utile pour des diagnostics préalables ;
  • Votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin d’obtenir les remboursements et garantir un suivi ;
  • Votre carte de mutuelle ou autre assurance privée si nécessaire.

N’oubliez pas de rassembler tous ces éléments avant votre rendez-vous pour éviter toute perte de temps pendant votre examen d’angioscanner aortique.

Chaque détail est important pour assurer un processus fluide et précis.

Angioscanner aortique : Arrivée

Si vous êtes prévu pour passer un angioscanner aortique, il est important de respecter l’horaire de votre rendez-vous.

Toutefois, il est recommandé d’arriver en avance afin de vous permettre de remplir les documents nécessaires et de faciliter le processus.

Il est également probable que le personnel administratif ait besoin d’ouvrir un dossier pour vous si c’est votre première visite.

Le personnel administratif sera à votre disposition pour vous aider au besoin. Vous pouvez dans ce cas poser des questions ou exprimer vos préoccupations afin de vous sentir plus à l’aise.

Rencontre avec le secrétariat

Avant de passer un angioscanner aortique, vous serez accueilli par le secrétariat.

  • Vous devrez remplir un formulaire d’autorisation pour l’examen, qui est essentiel avant de commencer ;
  • Ensuite, le technicien vous conduira au vestiaire où vous pourrez déposer vos affaires personnelles et enfiler les vêtements adaptés pour l’examen ;
  • Pour éviter les inconforts, nous vous conseillons de vous rendre aux toilettes avant de commencer, afin de garantir une expérience confortable et efficace.

Ces étapes sont toutes importantes pour garantir un examen précis et sans complication.

Rencontre avec le technicien

Une fois que vous avez rempli toutes les formalités administratives pour votre examen d’angioscanner aortique, le processus peut commencer.

Avant de procéder, un dosage de créatinine sera contrôlé par le laboratoire pour assurer la sécurité du patient.

Pour obtenir les images claires nécessaires à votre diagnostic, un radiologue insèrera un cathéter dans une artère située dans votre bras ou votre aine.

Ensuite, un produit de contraste iodé sera injecté pour augmenter la visibilité de vos vaisseaux sanguins.

Tout au long de cette procédure, une équipe spécialisée en anesthésie surveillera attentivement votre confort et votre sécurité pour que vous puissiez être rassuré.

Rencontre avec le technicien : à quoi ressemble l’équipement ?

L’angioscanner est un outil médical de diagnostic de pointe qui permet aux professionnels de la santé de visualiser les vaisseaux sanguins du corps humain.

En général, cet équipement se compose d’un appareil à rayons X sophistiqué intégré avec un grand anneau qui pivote, appelé le gantry.

Ce dernier tourne autour de la table sur laquelle le patient est allongé, capturant des images détaillées des vaisseaux sanguins à l’aide d’un détecteur.

En plus de cela, l’équipement angioscanner est équipé d’un système informatique avancé qui analyse les images capturées en temps réel.

Il affiche des images en 2D et en 3D de haute résolution pour aider les professionnels à visualiser avec précision les problèmes qui peuvent être présents.

Bien que chaque équipement angioscanner puisse varier légèrement en termes de conception et de fonctionnalités, l’objectif principal reste le même : fournir un outil efficace pour le diagnostic et le traitement des maladies vasculaires.

Pendant l’examen

Lors d’un examen par angioscanner aortique, on vous demandera de vous allonger sur une table spéciale qui est conçue pour se déplacer à l’intérieur d’un grand anneau où l’imagerie est effectuée.

De petits détails peuvent faire toute la différence, il vous sera donc demandé de retenir votre respiration pendant quelques secondes afin d’obtenir des résultats précis.

Tout mouvement de votre corps pourrait altérer les images et fausser le diagnostic.

Votre radiologue vous surveillera à travers une vitre et pourra même vous parler à l’aide d’un microphone.

Bien que l’examen puisse sembler intimidant, sachez que la procédure est rapide, sans douleur et efficace pour détecter les problèmes de santé de votre aorte et de vos artères.

Angioscanner aortique : Durée de l’examen

Lorsque vous envisagez de passer un examen Angioscanner aortique, il est essentiel de prendre en compte la durée totale de la procédure.

Bien que l’examen lui-même ne dure que 20 minutes environ, il est important de tenir compte du temps nécessaire pour remplir les formulaires auprès du secrétariat et de l’attente du compte rendu de l’examen par votre médecin.

Il est conseillé de prévoir au moins 45 minutes pour l’ensemble de la procédure.

Bien que cela puisse sembler un peu long, il est important de garder à l’esprit que l’Angioscanner aortique est un outil important pour diagnostiquer les maladies cardiovasculaires.

C’est pourquoi il est essentiel de prendre le temps nécessaire pour mener à bien l’examen et obtenir des résultats fiables et précis.

Angioscanner aortique : Est-ce douloureux ?

Lorsqu’on envisage de passer un angioscanner aortique, il est normal de se poser des questions sur la douleur associée à cet examen. Il convient de souligner que généralement, l’angioscanner en lui-même n’est pas douloureux.

Toutefois, la mise en place du cathéter intraveineux pour l’injection du traceur radioactif peut être légèrement inconfortable pour les personnes sensibles à l’aiguille.

Cependant, cette sensation ne dure que quelques secondes et est rapidement éclipsée par la légèreté générale de l’examen.

Globalement, l’angioscanner aortique est un examen confortable et sans douleur.

Angioscanner aortique : Que faire si je suis claustrophobe ou anxieux(se) ?

Si vous êtes sujet à la claustrophobie ou que vous avez de l’anxiété à l’idée de passer un angioscanner aortique, il est normal d’être inquiet(e). Toutefois, il est primordial de savoir que l’examen n’implique pas le passage dans un tunnel, car il s’effectue dans un espace ouvert. Vous ne serez donc pas en contact direct avec l’appareil, ce qui peut contribuer à réduire votre niveau de stress.

Si vous éprouvez de l’anxiété, n’hésitez pas à communiquer avec votre médecin ou l’équipe médicale pour obtenir des informations supplémentaires sur le déroulement de l’examen et pour poser toutes vos questions et préoccupations.

Leur rôle est de vous aider à vous sentir plus à l’aise et à passer l’examen dans les meilleures conditions possibles.

Angioscanner aortique : Risques, inconvénients et effets secondaires (y a-t-il des dangers ?)

Lorsqu’il s’agit de procédures médicales, il est naturel de s’inquiéter pour les risques et les effets secondaires que cela peut impliquer.

En ce qui concerne l’angioscanner aortique, il est important de savoir qu’il n’y a aucun effet secondaire lié à la procédure en elle-même.

Cependant, l’injection du produit de contraste peut toutefois être un peu désagréable. Il peut y avoir une sensation de chaleur dans certaines parties du corps et un goût métallique dans la bouche.

RECOMMANDÉ :  IRM orbitaire : Guide complet

Cette sensation varie d’une personne à l’autre et ne dure que peu de temps.

Dans certains cas, on peut observer l’apparition d’un hématome au point d’insertion du cathéter, mais cela reste assez rare.

En somme, les risques et inconvénients liés à l’angioscanner aortique sont minimes et le bénéfice de cette procédure en termes de diagnostic et de traitement est plus important.

Examens complémentaires à l’angioscanner aortique

En complément de l’angioscanner aortique, il existe d’autres examens qui peuvent être utilisés dans le but de mieux diagnostiquer certaines maladies aortiques. Il s’agit notamment de :

L’imagerie par résonance magnétique (IRM)

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d’imagerie médicale avancée qui utilise des champs magnétiques pour générer des images détaillées de l’intérieur du corps.

Dans le domaine de la cardiologie, l’IRM est souvent utilisée comme examen complémentaire à l’angioscanner aortique.

En effet, cette méthode permet d’obtenir des images en deux ou trois dimensions de l’aorte thoracique et abdominale, ainsi que de visualiser les parois de l’aorte et d’identifier les lésions éventuelles. L’IRM offre également l’avantage d’être non invasive, ce qui signifie qu’elle ne nécessite pas d’incision ou de perforation pour réaliser l’examen.

Les résultats précis de l’IRM permettent aux médecins de diagnostiquer les maladies cardiovasculaires avec une grande précision et de décider des traitements adaptés pour chaque patient.

L’échographie cardiaque

L’un des examens les plus couramment utilisés pour évaluer le fonctionnement cardiaque est l’échographie cardiaque.

Conduite par un cardiologue, elle utilise des ultrasons pour examiner les cavités et valves cardiaques et fournir une analyse précise.

Cet examen est complémentaire à l’angioscanner aortique, permettant une évaluation complète du système cardiovasculaire.

Les résultats de l’échographie cardiaque sont précieux pour diagnostiquer des anomalies cardiaques, surveiller l’évolution des maladies coronariennes et fournir une évaluation préopératoire des patients souffrant de maladies cardiaques.

La scintigraphie myocardique

Lorsqu’on évoque les examens complémentaires à l’angioscanner aortique, la scintigraphie myocardique est souvent sollicitée.

Lors d’une scintigraphie myocardique, une petite quantité de substance radioactive est injectée dans la circulation sanguine.

Cette substance se fixe ensuite sur les cellules du muscle cardiaque, ce qui permet de visualiser les tissus cardiaques sur des images obtenues grâce à un scanner.

La scintigraphie myocardique est indiquée notamment dans le cadre d’un bilan de santé ou en cas de douleurs thoraciques à l’effort.

Elle se réalise généralement en deux temps, avant et après l’injection du traceur radioactif. Les images obtenues permettent une analyse précise de la fonction cardiaque et une évaluation du risque d’infarctus du myocarde.

La scintigraphie myocardique est une méthode accessible et sans douleur, qui offre un diagnostic fiable et rapide.

Le scanner thoracique

Le scanner thoracique, également connu sous le nom de tomodensitométrie (TDM), est une technique d’imagerie qui utilise des rayons X pour obtenir des images détaillées en coupe du thorax et de la partie supérieure de l’abdomen.

Cette méthode d’analyse permet d’observer l’ensemble du médiastin à la recherche de ganglions, de calcifications ou de tumeurs.

Elle permet également de visualiser les voies aériennes telles que les trachées et bronches, et de détecter les anomalies de paroi ou de calibre, telles que la dilatation ou le rétrécissement.

L’examen du scanner thoracique sert de complément à l’angioscanner aortique pour fournir des informations complètes sur l’état de santé du patient.

Ce type d’analyse est couramment utilisé dans le domaine clinique pour diagnostiquer et surveiller les maladies affectant la région thoracique et abdominale supérieure.

L’électrocardiogramme (ECG)

L’électrocardiogramme (ECG) est un examen complémentaire important qui permet de détecter les anomalies cardiaques.

Bien que l’angioscanner aortique soit un examen diagnostique efficace pour visualiser les vaisseaux sanguins de l’aorte, l’ECG est essentiel pour évaluer la fonction cardiaque globale et détecter d’éventuelles lésions du muscle cardiaque.

Lorsqu’il est combiné à d’autres examens, tels que l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou l’échocardiographie, l’ECG aide les médecins à établir un diagnostic précis et à choisir le traitement approprié.

Cet examen utilise des électrodes placées sur la peau pour enregistrer les signaux électriques du cœur. Les résultats de l’ECG fournissent des informations précises sur l’état de santé du patient, offrant ainsi des avantages considérables en termes de traitement.

Exemple de pathologies détectées par l’angioscanner aortique

L’angioscanner aortique est une technologie de pointe qui permet de détecter différentes anomalies et pathologies dans la région aortique. Parmi les pathologies les plus fréquemment détectées par cette technique, citons :

  • L’anévrisme de l’aorte abdominale ;
  • La dissection aortique ;
  • La coarctation de l’aorte thoracique ;
  • La maladie de Takayasu ;
  • La maladie de Horton ;
  • Le syndrome de Marfan ;
  • La thrombose ;
  • La sténose athéromateuse ;
  • La fuite d’une prothèse aortique ;
  • La rupture de la paroi aortique ;
  • Le syndrome de l’aorte médiane ;
  • L’occlusion de l’artère mésentérique supérieure ;
  • Et l’embolie pulmonaire.

L’angioscanner aortique permet également de détecter des pathologies plus rares telles que les malformations congénitales, les infections vasculaires et les tumeurs.

Grâce à cet examen, les médecins peuvent diagnostiquer rapidement et précisément ces pathologies potentiellement mortelles, ce qui permet d’assurer une prise en charge efficace pour les patients concernés.

Angioscanner aortique : Compte-rendu et résultats

Si vous avez récemment subi un angioscanner aortique et que vous vous demandez comment procéder, vous pouvez être rassuré. Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir un peu anxieux face à l’inconnu, la procédure de remise des résultats est simple et efficace.

Premier aperçu des résultats

Après un examen radiologique, il est courant que le radiologue fournisse un premier aperçu des résultats. Ces informations peuvent être partagées verbalement.

Cela peut aider à lever certaines incertitudes et à donner une première idée de la situation.

Bien que ces résultats oraux ne soient pas encore interprétés, ils peuvent aider à apaiser les préoccupations des patients.

À partir de ces informations, un compte-rendu détaillé et précis sera ensuite établi, permettant aux patients de comprendre pleinement la situation et de prendre les dispositions nécessaires pour leur santé.

Transmission des résultats à votre médecin traitant

Une fois, vos résultats sont transmis par le radiologue à votre médecin traitant. Celui-ci pourra alors vous expliquer en détail les résultats, ainsi que de vous proposer une prise en charge adaptée en fonction de ces derniers.

Il est important de noter que dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être prescrits pour clarifier un diagnostic.

Si cela s’avère nécessaire, votre médecin traitant vous en informera et vous guidera tout au long du processus.

Rapport d’imagerie écrit et le CD

Après une analyse approfondie de votre angioscanner aortique, l’équipe médicale vous remettra un rapport d’imagerie complet, détaillé et facile à comprendre.

Ce rapport vous donnera un aperçu détaillé de ce qui a été observé et des résultats de votre examen.

Avec ce rapport, vous recevrez également un CD contenant toutes les images de votre examen, afin que vous puissiez les conserver en toute sécurité et les consulter facilement.

Plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie

De nos jours, de plus en plus de cliniques offrent des plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie.

Ces plateformes pratiques et sécurisés permettent non seulement d’avoir accès aux résultats de son examen, mais également de les conserver pendant quelques années.

Les résultats sont ainsi facilement accessibles à tout moment en cas de besoin ou pour une consultation ultérieure !

Angioscanner aortique :  Quels sont les prix ?

Si vous prévoyez de subir un angioscanner aortique, il est important de prendre en compte les frais que cela peut impliquer.

En France, le coût moyen peut varier de 100 à 200 euros, cependant, ce montant peut changer en fonction de divers facteurs.

Des éléments comme la situation géographique de la clinique, la sélection de la clinique elle-même et votre police d’assurance santé peuvent influencer les frais.

Si vous disposez d’une mutuelle, vous pourriez être remboursé en tout ou en partie, mais il est important de vérifier auprès de votre assurance maladie si vous êtes éligible.

N’oubliez pas d’apporter votre carte vitale et attestation lors de votre rendez-vous pour justifier de vos droits. Assurez-vous d’être au courant des coûts potentiels avant de passer un angioscanner aortique.

Où puis-je obtenir un angioscanner aortique près de chez moi ?

Si vous êtes préoccupé par votre santé cardiovasculaire et que vous cherchez à obtenir un angioscanner aortique près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des angioscanners aortiques dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre d’imagerie local spécialisé dans la réalisation d’angioscanners aortique.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://www.santiane.fr/mutuelle-sante/guides/imagerie-medicale-remboursement#:~:text=Le%20forfait%20technique%20pour%20un,%E2%82%AC%20pour%20un%20taux%20r%C3%A9duit.

https://radiostras.asso-web.com/uploaded/angiotdm-aortique-saa.pdf

https://www.norimagerie.com/angioscanner-aorte-arteres-membres-inferieurs.html#:~:text=L’angioscanner%20est%20un%20scanner,la%20cheville%20et%20le%20pied.

Angioscanner aortique

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut