Angioscanner cérébral : Guide complet

Article rédigé par le 2 mars 2024

L’angioscanner cérébral, communément appelé scanner cérébral, est un examen radiologique qui nous offre un aperçu visuel détaillé des artères et des veines du cerveau.

Grâce à cette technologie avancée, les professionnels de santé peuvent détecter rapidement et avec précision les anomalies et les obstructions dans la circulation sanguine cérébrale.

Dans cet article, nous verrons ce qu’est un angioscanner cérébral, comment il fonctionne, quand il doit être envisagé et quelle est la procédure à suivre pour le réaliser.

En comprenant le fonctionnement de l’angioscanner cérébral, vous pourrez décider en toute connaissance de cause s’ils vous convient ou non.

Angioscanner cérébral : Définition

L’angioscanner est une technique d’imagerie médicale qui permet de visualiser les vaisseaux sanguins (artères ou veines) du cerveau et les anomalies qui y sont associées.

L’angioscanner cérébral implique l’utilisation d’un produit de contraste opaque aux rayons X, suivi d’une observation au scanner à rayons X.

Cette procédure fournit des images en coupe fine, permettant ainsi une exploration précise des vaisseaux sanguins du cerveau, et de détecter les anomalies qui peuvent affecter le système vasculaire du cerveau.

Il s’agit d’un outil clinique qui permet aux médecins de visualiser la structure et l’état des vaisseaux sanguins à un instant donné, offrant une base solide pour un diagnostic précis et un traitement efficace.

En quoi l’angioscanner diffère-t-il des autres techniques d’imagerie ?

Parmi les différentes techniques d’imagerie médicale, l’angioscanner se distingue par sa capacité à fournir des informations précises sur les vaisseaux sanguins.

Contrairement aux autres examens, il permet de visualiser à la fois les artères et les veines, offrant ainsi une vue d’ensemble complète de la circulation sanguine.

En outre, l’angioscanner utilise des rayons X pour produire des images très détaillées, ce qui peut aider les médecins à détecter des anomalies difficiles à observer avec d’autres techniques d’imagerie.

En somme, l’angioscanner est une technique d’imagerie de choix pour explorer la circulation sanguine et détecter d’éventuelles anomalies vasculaires.

Rappel anatomique de la région cérébrale

La région cérébrale, également connue sous le nom de cerveau, est l’organe le plus complexe du corps humain.

Cette masse grisâtre contient environ 100 milliards de neurones qui interagissent en permanence pour contrôler toutes les fonctions mentales et physiques.

Le cerveau joue un rôle fondamental dans :

  • La cognition ;
  • L’émotion ;
  • Le mouvement ;
  • La parole ;
  • La perception ;
  • Et le comportement.

Cette région du cerveau est divisée en plusieurs parties clés, notamment :

  • Le cortex cérébral ;
  • L’hypothalamus ;
  • Et le tronc cérébral.

La région cérébrale est également composée d’un réseau complexe de vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau en oxygène et en nutriments essentiels.

Les artères, de gros vaisseaux sanguins, transportent le sang riche en oxygène du cœur vers le cerveau, tandis que les veines acheminent le sang pauvre en oxygène hors du cerveau et vers le cœur.

Les vaisseaux sanguins du cerveau sont d’une importance vitale pour le bon fonctionnement du système nerveux central.

Comprendre ces différentes parties et leurs interconnexions permet aux professionnels de la santé de mieux diagnostiquer et traiter les maladies du cerveau.

Indications de l’angioscanner cérébral

L’angioscanner cérébral est un examen qui peut être prescrit dans plusieurs situations cliniques, notamment pour détecter une pathologie vasculaire cérébrale ou pour évaluer l’efficacité d’un traitement.

Les indications de l’angioscanner cérébral peuvent inclure :

Accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont une des causes principales de décès et de handicap dans le monde. Ils peuvent être de deux types : ischémiques ou hémorragiques.

Les AVC ischémiques sont causés par le blocage d’un vaisseau sanguin qui empêche l’arrivée de sang et d’oxygène au cerveau. Les AVC hémorragiques, quant à eux, sont causés par la rupture d’un vaisseau sanguin, ce qui entraîne une fuite de sang dans le cerveau.

Pour diagnostiquer un AVC, l’angioscanner cérébral est un examen indispensable. Cet examen permet de visualiser les vaisseaux sanguins du cerveau et de déterminer la présence d’un caillot ou d’une hémorragie.

Dans tous les cas, il est crucial de réagir rapidement face aux signes d’un AVC. Des traitements existent pour réduire les dommages causés au cerveau et pour prévenir des récidives.

Céphalées sévères

Les céphalées sévères peuvent être le signe d’un problème sous-jacent plus grave et nécessitent une attention médicale immédiate.

Dans certains cas, un angioscanner cérébral peut être recommandé pour aider à identifier la cause de la douleur.

Les indications pour un angioscanner cérébral comprennent des maux de tête sévères qui ne répondent pas aux traitements habituels, ainsi que d’autres symptômes tels que des perturbations visuelles ou de l’équilibre.

Réaliser un angioscanner cérébral peut aider les professionnels de la santé à identifier les problèmes de santé plus rapidement, pour mieux traiter les patients.

Malformations vasculaires

Les malformations vasculaires cérébrales sont des anomalies qui touchent les vaisseaux sanguins du cerveau et qui peuvent être présentes à la naissance ou acquises plus tard.

Ce type de maladie peut causer des saignements intracérébraux ou péricérébraux sous-arachnoidiens.

Pour détecter ces lésions, les médecins peuvent recourir à un angioscanner cérébral. Il s’agit d’un examen d’imagerie qui permet de visualiser les vaisseaux cérébraux et d’identifier toute malformation vasculaire.

Cette procédure est très utile pour aider les médecins à prendre en charge les patients atteints de malformations vasculaires cérébrales.

Pathologie neuro-infectieuse

Une pathologie neuro-infectieuse peut se manifester de différentes façons mais les symptômes les plus courants sont :

  • Une forte fièvre ;
  • Des maux de tête persistants ;
  • Et une raideur de la nuque.

En plus de ces signes, les patients peuvent également ressentir une gêne à la lumière et avoir besoin de se reposer davantage que d’habitude.

Dans certains cas, des nausées et des vomissements peuvent également survenir.

Pour diagnostiquer cette maladie, l’angioscanner cérébral peut être utilisé pour détecter tout problèmes dans les vaisseaux sanguins du cerveau.

Si vous éprouvez ces symptômes, il est important de consulter un médecin dès que possible pour un traitement approprié.

Anévrisme

L’anévrisme est un phénomène qui consiste en la dilatation d’une artère locale due à une forme de poche étroite qui la relie au reste de l’artère.

Si cette dilatation progresse, la paroi de l’artère se fragilise. À une certaine taille, l’anévrisme peut se rompre ou se fissurer, entraînant des saignements.

Pour détecter ce type de pathologie, l’angioscanner cérébral est une technique couramment utilisée car elle permet une imagerie très précise des vaisseaux sanguins cérébraux.

Cette technique est rapide, et fiable pour établir un diagnostic de l’anévrisme.

Troubles visuels

Les troubles visuels peuvent provenir de diverses causes, notamment de problèmes liés à la circulation sanguine dans le cerveau.

C’est pourquoi les médecins peuvent recommander un angioscanner cérébral pour diagnostiquer d’éventuels problèmes circulatoires.

Cette procédure médicale permet de fournir des images précises des vaisseaux sanguins du cerveau, afin de détecter toute anomalie pouvant affecter la vision.

Grâce aux indications de l’angioscanner cérébral, les professionnels de santé peuvent établir un diagnostic précis et proposer un traitement adéquat pour corriger la situation.

Pathologies vasculaires systémiques

Les pathologies vasculaires systémiques représentent un ensemble de maladies qui touchent les vaisseaux sanguins, pouvant causer des dommages graves et irréversibles. Dans cette catégorie, on peut citer :

  • L’athérosclérose ;
  • Les maladies du collagène ;
  • La périartérite noueuse ;
  • Ou encore la maladie de Takayasu.

L’angioscanner cérébral est un examen qui permet de détecter de manière précise et rapide les troubles de la circulation sanguine dans le cerveau.

Il constitue un outil précieux pour assister les médecins dans le diagnostic et la surveillance de ces pathologies, en offrant des images de haute qualité des vaisseaux sanguins du cerveau.

Ainsi, cet examen permet de détecter rapidement les anomalies vasculaires, permettant une prise en charge plus adaptée et efficace des patients.

Tumeurs cérébrales

Les tumeurs cérébrales sont une pathologie complexe qui nécessite une prise en charge optimale pour garantir les meilleures chances de guérison.

Dans ce contexte, l’angioscanner cérébral est un outil précieux qui permet d’obtenir des images en deux dimensions de l’intérieur du crâne.

Les indications de l’angioscanner cérébral incluent :

  • Les cas de suspicion de tumeur cérébrale ;
  • Les tumeurs développées dans des zones critiques du cerveau ;
  • Ou encore les tumeurs qui compriment les vaisseaux sanguins cérébraux.
RECOMMANDÉ :  Radiographie du rachis cervical : guide complet

Grâce à cette technique, les médecins peuvent poser un diagnostic précis et planifier le traitement adapté à chaque patient pour optimiser les chances de guérison.

Angioscanner cérébral : Contre-indications

L’angioscanner cérébral peut être un examen très utile pour diagnostiquer certaines affections cérébrales.

Cependant, il existe quelques contre-indications dont il faut tenir compte avant de réaliser un tel scan.

  • Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter cet examen en raison d’un risque potentiel pour le fœtus ou le nourrisson ;
  • De plus, si vous avez des antécédents de maladies cardiovasculaires ou avez subi une intervention chirurgicale vasculaire précédemment, l’angioscanner cérébral peut ne pas être approprié pour vous ;
  • Les personnes ayant des problèmes rénaux ou étant en dialyse doivent également en parler à leur médecin, car l’injection intraveineuse de produit de contraste iodé peut être préjudiciable pour eux ;
  • Les personnes avec des facteurs de risque tels que l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie et la consommation de tabac sont également sujettes à des contre-indications ;
  • Enfin, si vous avez souffert d’une thrombophlébite ou embolie pulmonaire ou si vous êtes allergique au produit de contraste iodé, il est recommandé de ne pas subir cette procédure.

Dans le cas où ces contre-indications s’appliquent à votre cas, parlez-en à votre médecin et discutez des autres possibilités de diagnostic pour votre santé.

Angioscanner cérébral : Procédure

Lorsqu’un médecin vous prescrit un angioscanner cérébral, il est important de comprendre la procédure en détail.

Vous trouverez dans cet article une explication détaillée de l’ensemble du processus d’un examen par angioscanner cérébral, depuis votre arrivée jusqu’à la fin de l’examen.

Cela devrait vous aider à vous sentir plus à l’aise et à comprendre ce qui vous attend.

Pré-examen : Comment se préparer et s’habiller ?

Si vous devez passer un examen d’angioscanner cérébral, il est crucial de vous y préparer de la bonne manière.

  • En premier lieu, il est fortement recommandé de porter des vêtements amples et confortables pour que vous vous sentiez à l’aise pendant toute la durée de l’examen ;
  • Bien qu’il ne soit pas nécessaire de se déshabiller, il vaut mieux enlever tout objet métallique tel que des bijoux, des fermetures à glissière, piercings ou des boutons qui pourraient interférer avec les résultats de l’examen ;
  • En outre, il est important de raser les plis de l’aine ;
  • Veillez également à être à jeun depuis minuit la veille de l’opération ;
  • Enfin, prenez les médicaments prescrits par l’anesthésiste avec de l’eau le matin de l’intervention.

En respectant ces consignes, vous pouvez être sûr que vous êtes prêt pour l’examen d’angioscanner cérébral.

Quoi ramener ?

Lorsque vous vous rendez à votre rendez-vous d’angioscanner cérébral, il est important d’être bien préparé pour que tout se déroule en douceur.

Il est essentiel que vous apportiez tous les documents et produits dont vous aurez besoin.

Voici une liste de tout ce que vous devez apporter :

  • Votre ordonnance originale et une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement ;
  • Les produits de contraste qui vous ont été prescrits lors de la prise de votre rendez-vous, si nécessaire pour l’examen ;
  • Les résultats de vos analyses sanguines et autres bilans, s’ils ont été prescrits ou requis par votre médecin pour expliquer certains symptômes ou diagnostics ;
  • Les examens radiologiques antérieurs et les comptes rendus d’opérations ou d’hospitalisations, si cela peut être utile pour des diagnostics préalables ;
  • Votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin d’obtenir les remboursements et garantir un suivi ;
  • Votre carte de mutuelle ou autre assurance privée si nécessaire.

N’oubliez pas de rassembler tous ces éléments avant votre rendez-vous pour éviter toute perte de temps pendant votre examen d’angioscanner cérébral. Chaque détail est important pour assurer un processus fluide et précis.

Angioscanner cérébral : Arrivée

Si vous êtes prévu pour passer un angioscanner cérébral, il est important de respecter l’horaire de votre rendez-vous.

Toutefois, il est recommandé d’arriver en avance afin de vous permettre de remplir les documents nécessaires et de faciliter le processus.

Il est également probable que le personnel administratif ait besoin d’ouvrir un dossier pour vous si c’est votre première visite.

Le personnel administratif sera à votre disposition pour vous aider au besoin. Vous pouvez dans ce cas poser des questions ou exprimer vos préoccupations afin de vous sentir plus à l’aise.

Rencontre avec le secrétariat

Avant de passer un angioscanner cérébral, vous serez accueilli par le secrétariat.

  • Vous devrez remplir un formulaire d’autorisation pour l’examen, qui est essentiel avant de commencer ;
  • Ensuite, le technicien vous conduira au vestiaire où vous pourrez déposer vos affaires personnelles et enfiler les vêtements adaptés pour l’examen ;
  • Pour éviter les inconforts, nous vous conseillons de vous rendre aux toilettes avant de commencer, afin de garantir une expérience confortable et efficace.

Ces étapes sont toutes importantes pour garantir un examen précis et sans complication.

Rencontre avec le technicien

Une fois que toutes les formalités administratives pour votre examen d’angioscanner cérébral ont été remplies, le processus peut commencer.

Vous serez placé dans des conditions stériles et sous anesthésie locale. Le neuroradiologue introduira un cathéter dans une artère située dans le pli de l’aine pour le diriger ensuite vers les vaisseaux cérébraux à examiner dans votre cou.

Après cela, un produit de contraste iodé sera injecté dans le but d’obtenir une visualisation claire des vaisseaux cérébraux.

Tout au long de cette procédure, une équipe spécialisée en anesthésie supervisera votre surveillance et votre confort.

Rencontre avec le technicien : à quoi ressemble l’équipement ?

L’angioscanner est un outil médical de diagnostic de pointe qui permet aux professionnels de la santé de visualiser les vaisseaux sanguins du corps humain.

En général, cet équipement se compose d’un appareil à rayons X sophistiqué intégré avec un grand anneau qui pivote, appelé le gantry.

Ce dernier tourne autour de la table sur laquelle le patient est allongé, capturant des images détaillées des vaisseaux sanguins à l’aide d’un détecteur.

En plus de cela, l’équipement angioscanner est équipé d’un système informatique avancé qui analyse les images capturées en temps réel.

Il affiche des images en 2D et en 3D de haute résolution pour aider les professionnels à visualiser avec précision les problèmes qui peuvent être présents.

Bien que chaque équipement angioscanner puisse varier légèrement en termes de conception et de fonctionnalités, l’objectif principal reste le même : fournir un outil efficace pour le diagnostic et le traitement des maladies vasculaires.

Pendant l’examen

Lorsque vous passerez un examen d’angioscanner cérébral, vous devrez vous allonger sur le dos sur la table du scanner.

La plateforme sur laquelle vous êtes couché se déplacera ensuite progressivement pour entrer dans l’anneau où l’imagerie médicale sera effectuée.

Au cours de la procédure, vous devez retenir votre souffle pendant quelques instants lors de la prise des photos afin d’éviter les mouvements du corps qui pourraient fausser les résultats.

Votre médecin vous surveillera derrière une vitre et pourra également communiquer avec vous à l’aide d’un microphone.

Bien que cela puisse sembler intimidant, le processus est très précis et permettra à votre médecin d’obtenir les informations nécessaires pour évaluer votre état de santé cérébral.

Angioscanner cérébral : Durée de l’examen

Lorsqu’il s’agit de passer un angioscanner cérébral, il est important de savoir à quoi s’attendre, en termes de temps d’examen. En général, nous conseillons de prévoir entre 45 et 60 minutes pour une réalisation complète de l’examen.

Bien sûr, cette durée peut varier légèrement en fonction de plusieurs facteurs tels que votre cas spécifique, la procédure à suivre et le nombre de scans nécessaires.

Cependant, il est essentiel de se rappeler que prendre le temps de bien réaliser l’examen permettra d’obtenir des résultats de qualité, ce qui est primordial pour la santé et le bien-être du patient.

Angioscanner cérébral : Est-ce douloureux ?

Lorsqu’on envisage de passer un angioscanner cérébral, il est normal de se poser des questions sur la douleur associée à cet examen.

Il convient de souligner que généralement, l’angioscanner en lui-même n’est pas douloureux.

Toutefois, la mise en place du cathéter intraveineux pour l’injection du traceur radioactif peut être légèrement inconfortable pour les personnes sensibles à l’aiguille.

Cependant, cette sensation ne dure que quelques secondes et est rapidement éclipsée par la légèreté générale de l’examen. Globalement, l’angioscanner cérébral est un examen confortable et sans douleur.

Angioscanner cérébral : Que faire si je suis claustrophobe ou anxieux(se) ?

Si vous êtes sujet à la claustrophobie ou que vous avez de l’anxiété à l’idée de passer un angioscanner cérébral, il est normal d’être inquiet(e).

Toutefois, il est primordial de savoir que l’examen n’implique pas le passage dans un tunnel, car il s’effectue dans un espace ouvert.

Vous ne serez donc pas en contact direct avec l’appareil, ce qui peut contribuer à réduire votre niveau de stress.

RECOMMANDÉ :  Scanner lombaire : Guide complet

Si vous éprouvez de l’anxiété, n’hésitez pas à communiquer avec votre médecin ou l’équipe médicale pour obtenir des informations supplémentaires sur le déroulement de l’examen et pour poser toutes vos questions et préoccupations.

Leur rôle est de vous aider à vous sentir plus à l’aise et à passer l’examen dans les meilleures conditions possibles.

Angioscanner cérébral : Risques, inconvénients et effets secondaires (y a-t-il des dangers ?)

Lorsqu’il s’agit de procédures médicales, il est naturel de s’inquiéter pour les risques et les effets secondaires que cela peut impliquer.

En ce qui concerne l’angioscanner cérébral, il est important de savoir qu’il n’y a aucun effet secondaire lié à la procédure en elle-même.

Cependant, l’injection du produit de contraste peut être légèrement inconfortable.

On peut ressentir de la chaleur au niveau de la tête, voir des scintillements ou goûter quelque chose de désagréable en bouche. Mais rassurez-vous, ces sensations sont tout à fait normales.

Dans certains cas, on peut observer l’apparition d’un hématome au point d’insertion du cathéter, mais cela reste assez rare.

En somme, les risques et inconvénients liés à l’angioscanner cérébral sont minimes et le bénéfice de cette procédure en termes de diagnostic et de traitement est plus important.

Examens complémentaires à l’angioscanner cérébral

L’examen par angioscanner cérébral est un outil de diagnostic précieux qui permet de diagnostiquer différents troubles neurologiques.

Dans certains cas, il peut toutefois s’avérer nécessaire de procéder à des examens complémentaires afin d’affiner le diagnostic.

Parmi ces examens, on peut citer :

L’angio-IRM

L’angio-IRM est un examen complémentaire important à l’angioscanner cérébral. Il permet aux cliniciens de visualiser les vaisseaux sanguins du cerveau avec une grande précision et avec une exposition minimale aux rayons X.

Contrairement à l’angioscanner, l’angio-IRM utilise des ondes magnétiques pour produire des images détaillées des artères et des veines.

L’angio-IRM est particulièrement utile pour évaluer l’étendue des lésions vasculaires dans des cas tels que les accidents vasculaires cérébraux, les anévrismes et autres troubles vasculaires cérébraux.

Les résultats de l’angio-IRM fournissent des informations cliniques précieuses pour aider les médecins à décider du meilleur plan de traitement pour leurs patients.

L’écho-doppler transcrânien

L’écho-doppler transcrânien est un examen complémentaire important à l’angioscanner cérébral. Il permet d’évaluer la circulation sanguine dans le cerveau en mesurant la vitesse des flux sanguins dans les vaisseaux du crâne.

Cet examen non invasif peut aider les professionnels de la santé à détecter des anomalies dans la circulation sanguine, à surveiller les maladies vasculaires cérébrales et à évaluer les risques de complications pour les patients atteints de certaines maladies telles que la maladie de Sickle ou la sténose de l’artère carotide.

C’est un examen rapide et sûr qui peut être effectué en clinique et peut fournir des informations précieuses pour la prise en charge des patients présentant des problèmes cérébro-vasculaires.

L’électroencéphalogramme (EEG)

L’électroencéphalogramme, également appelé EEG, est un examen clinique qui mesure l’activité électrique du cerveau.

Cette pratique consiste à enregistrer l’activité électrique résultante des neurones dans différentes régions du cerveau, à l’aide d’électrodes placées sur le cuir chevelu.

Les résultats de cet examen, présentés sous forme d’un tracé, permettent d’analyser et de différencier les principales ondes cérébrales.

L’EEG est souvent utilisé comme examen complémentaire à l’angioscanner cérébral pour obtenir une image plus complète de la santé du cerveau. Cet outil clinique a révolutionné la manière dont nous comprenons et traitons les maladies cérébrales.

La scintigraphie cérébrale

La scintigraphie cérébrale est un examen complémentaire à l’angioscanner cérébral qui peut permettre de visualiser le fonctionnement et la circulation sanguine du cerveau.

Cette technique d’imagerie médicale utilise une petite quantité de produit radioactif injecté dans une veine, qui voyage jusqu’au cerveau.

Les détecteurs de gamma mesurent ensuite les émissions de rayonnements pour créer des images détaillées de l’activité cérébrale.

L’utilisation de la scintigraphie cérébrale peut être utile dans le diagnostic de certaines maladies neurologiques, telles que la maladie de Parkinson ou l’épilepsie, ainsi que dans la surveillance de la récupération après une lésion cérébrale.

 Bien que cet examen puisse être plus long que d’autres examens d’imagerie cérébrale, il peut fournir des informations précieuses pour aider les médecins à établir un diagnostic précis et à planifier un traitement approprié.

Exemple de pathologies détectées par l’angioscanner cérébral

L’angioscanner cérébral est un examen radiologique qui permet de détecter de nombreuses pathologies neurologiques. Parmi ces pathologies, on peut citer :

  • La sténose artérielle ;
  • L’anévrisme cérébral ;
  • La malformation artério-veineuse ;
  • L’AVC ischémique et hémorragique ;
  • La thrombose veineuse cérébrale ;
  • La dissection artérielle cervicale ;
  • L’occlusion de l’artère cérébrale ;
  • L’angiopathie amyloïde cérébrale ;
  • L’infarctus cérébral ;
  • L’angiome cérébral ;
  • L’embolie cérébrale ;
  • Et la tumeur vasculaire, entre autres.

Le diagnostic précoce de ces pathologies peut être crucial pour prévenir les complications potentiellement graves telles que les hémorragies intracrâniennes ou les atteintes neurologiques permanentes.

En résumé, l’angioscanner cérébral est un outil précieux pour les professionnels de santé dans le cadre du diagnostic et du traitement de nombreuses pathologies cérébrales.

Angioscanner cérébral : Compte-rendu et résultats

Si vous avez récemment subi un angioscanner cérébral et que vous vous demandez comment procéder, vous pouvez être rassuré.

Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir un peu anxieux face à l’inconnu, la procédure de remise des résultats est simple et efficace.

Premier aperçu des résultats

Après un examen radiologique, il est courant que le radiologue fournisse un premier aperçu des résultats. Ces informations peuvent être partagées verbalement.

Cela peut aider à lever certaines incertitudes et à donner une première idée de la situation.

Bien que ces résultats oraux ne soient pas encore interprétés, ils peuvent aider à apaiser les préoccupations des patients.

À partir de ces informations, un compte-rendu détaillé et précis sera ensuite établi, permettant aux patients de comprendre pleinement la situation et de prendre les dispositions nécessaires pour leur santé.

Transmission des résultats à votre médecin traitant

Une fois, vos résultats sont transmis par le radiologue à votre médecin traitant. Celui-ci pourra alors vous expliquer en détail les résultats, ainsi que de vous proposer une prise en charge adaptée en fonction de ces derniers.

Il est important de noter que dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être prescrits pour clarifier un diagnostic.

Si cela s’avère nécessaire, votre médecin traitant vous en informera et vous guidera tout au long du processus.

Rapport d’imagerie écrit et le CD

Après une analyse approfondie de votre angioscanner cérébral, l’équipe médicale vous remettra un rapport d’imagerie complet, détaillé et facile à comprendre.

Ce rapport vous donnera un aperçu détaillé de ce qui a été observé et des résultats de votre examen.

Avec ce rapport, vous recevrez également un CD contenant toutes les images de votre examen, afin que vous puissiez les conserver en toute sécurité et les consulter facilement.

Plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie

De nos jours, de plus en plus de cliniques offrent des plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie.

Ces plateformes pratiques et sécurisés permettent non seulement d’avoir accès aux résultats de son examen, mais également de les conserver pendant quelques années.

Les résultats sont ainsi facilement accessibles à tout moment en cas de besoin ou pour une consultation ultérieure !

Angioscanner cérébral :  Quels sont les prix ?

Si vous envisagez de subir un angioscanner cérébral, il est essentiel d’en connaître le coût approximatif.

En France, cela peut atteindre en moyenne 452,48 euros, mais ce montant peut changer en fonction de divers facteurs.

La situation géographique de la clinique, la sélection de la clinique elle-même et votre police d’assurance santé peuvent influencer les frais.

Il est fortement recommandé de vérifier auprès de votre clinique ou de votre assureur de santé pour connaître les frais réels.

Si vous disposez d’une mutuelle, vous pourriez être remboursé en tout ou en partie, mais il est important de vérifier auprès de votre assurance maladie si vous êtes éligible.

N’oubliez pas d’apporter votre carte vitale et attestation lors de votre rendez-vous pour justifier de vos droits. Assurez-vous d’être au courant des coûts potentiels avant de passer un angioscanner cérébral.

Où puis-je obtenir un angioscanner cérébral près de chez moi ?

Si vous êtes préoccupé par votre santé cérébrale et que vous cherchez à obtenir un angioscanner cérébral près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des angioscanners cérébraux dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre d’imagerie local spécialisé dans la réalisation d’angioscanners cérébraux.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://imageriedespionniers.com/tarifs/

https://www.hug.ch/neuroradiologie-diagnostique-interventionnelle/angiographie-cerebrale#:~:text=Qu’est%2Dce%20qu’,examen%20(IRM%2C%20scanner).

Angioscanner cérébral

https://www.elsan.care/fr/pathologie-et-traitement/imagerie-medicale/angioscanner

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/examens-medicaux-operations/Fiche.aspx?doc=examen-angioscanner

https://www.chuv.ch/fr/rad/rad-home/professionnels-de-la-sante/nos-examens/angiographie

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 1 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut