Angioscanner thoracique : Guide complet

Article rédigé par le 4 mars 2024

L’angioscanner thoracique est une procédure d’imagerie médicale qui utilise les rayons X pour produire des images détaillées des vaisseaux sanguins du thorax.

Il s’agit d’une méthode qui peut aider les médecins à diagnostiquer différentes maladies liées au système vasculaire, de sorte qu’ils puissent détecter d’éventuelles obstructions ou anomalies et les traiter en conséquence.

Cet article vous fournira toutes les informations nécessaires sur l’angioscanner thoracique et comment il contribue au diagnostic et au traitement.

Angioscanner thoracique : Définition

L’angioscanner thoracique est une technique d’imagerie médicale permettant la visualisation des vaisseaux sanguins du thorax.

Cette méthode fonctionne grâce à l’injection d’un produit de contraste iodé dans le corps, qui rend les vaisseaux sanguins opaques aux rayons X, générant ainsi des images en coupe fine des vaisseaux sanguins thoraciques.

Cette technique permet aux médecins de visualiser les anomalies susceptibles d’entraver le flux sanguin dans la cage thoracique et de diagnostiquer rapidement les maladies vasculaires potentiellement mortelles.

L’angioscanner thoracique est une procédure sûre et sans douleur qui fournit des informations précieuses pour les décisions de traitement et les soins médicaux optimaux.

En quoi l’angioscanner diffère-t-il des autres techniques d’imagerie ?

Parmi les différentes techniques d’imagerie médicale, l’angioscanner se distingue par sa capacité à fournir des informations précises sur les vaisseaux sanguins.

Contrairement aux autres examens, il permet de visualiser à la fois les artères et les veines, offrant ainsi une vue d’ensemble complète de la circulation sanguine.

En outre, l’angioscanner utilise des rayons X pour produire des images très détaillées, ce qui peut aider les médecins à détecter des anomalies difficiles à observer avec d’autres techniques d’imagerie.

En somme, l’angioscanner est une technique d’imagerie de choix pour explorer la circulation sanguine et détecter d’éventuelles anomalies vasculaires.

Rappel anatomique de la région thoracique

La région thoracique, aussi connue sous le nom de cage thoracique, est composée de plusieurs éléments anatomiques importants.

Elle est formée par :

  • Douze vertèbres dorsales :
  • Des côtes latérales :
  • Ainsi que le sternum qui se trouve en avant de la cage thoracique.

Le sternum est un os plat et allongé qui se situe au centre de la partie antérieure du thorax, prolongé par l’appendice xyphoïde.

Il est important de noter que les deux dernières côtes, également appelées côtes flottantes, ne s’insèrent pas sur le sternum.

En outre, la région thoracique est traversée par plusieurs vaisseaux sanguins qui contribuent au fonctionnement vital du corps humain.

La connaissance de l’anatomie de la région thoracique est primordiale pour les professionnels de la santé lors de l’évaluation des pathologies thoraciques.

Indications de l’angioscanner thoracique

L’angioscanner thoracique est une technique d’imagerie polyvalente qui peut être utilisée pour diagnostiquer diverses maladies du thorax.

Voici quelques-unes des principales indications de cet examen :

La suspicion d’une embolie pulmonaire

L’embolie pulmonaire est une situation d’urgence qui peut être fatale si elle n’est pas diagnostiquée et traitée rapidement. Les symptômes incluent :

  • Une douleur thoracique, surtout d’un côté, qui s’aggrave avec l’inspiration ;
  • Des difficultés à respirer, une respiration rapide et courte ;
  • Une toux et des crachats contenant parfois du sang.

Si votre médecin suspecte une embolie pulmonaire, il est probable qu’il ordonne un angioscanner thoracique, un test qui utilise des rayons X pour créer des images détaillées de vos poumons et de vos vaisseaux sanguins.

Cela permettra à votre médecin de déterminer si vous avez une obstruction dans l’une de vos artères pulmonaires et, si c’est le cas, où elle se trouve et comment elle doit être traitée.

La recherche d’anomalies vasculaires

La douleur thoracique est une présentation courante dans les services d’urgence et une variété de pathologies peuvent en être la cause.

L’une des conditions moins fréquentes mais importantes à exclure est la présence d’anomalies vasculaires.

Ces anomalies affectent les vaisseaux sanguins ou lymphatiques, et peuvent être une cause importante de douleur thoracique tout en étant difficile à diagnostiquer.

Ainsi, l’angioscanner thoracique est souvent utilisé en complément des examens physiques et des tests de laboratoire pour fournir des indications précieuses sur la présence d’anomalies vasculaires.

Les résultats de cet examen peuvent aider à guider les décisions de traitement pour les patients présentant des douleurs thoraciques.

Détection et suivi des malformations vasculaires

La détection et le suivi des malformations vasculaires telles que les malformations artério-veineuses (MAV) et les anévrismes thoraciques peuvent être cruciaux pour la santé d’un patient.

Pour ce faire, les médecins peuvent recommander un angioscanner thoracique.

Cet examen peut fournir des images détaillées des vaisseaux sanguins dans la région thoracique, permettant aux professionnels de la santé de détecter d’éventuelles anomalies.

Les indications pour un tel examen peuvent inclure des antécédents familiaux de malformations vasculaires, des symptômes tels que des douleurs thoraciques et des anomalies détectées lors d’une radiographie pulmonaire.

Il est important de consulter son médecin si l’on présente des symptômes ou des antécédents qui pourraient nécessiter un tel examen.

La visualisation des veines et des vaisseaux lymphatiques

L’angioscanner thoracique est une technique d’imagerie médicale non invasive qui permet de visualiser les veines et les vaisseaux lymphatiques de la région thoracique.

Cette méthode est souvent utilisée pour diagnostiquer des pathologies telles que les embolies pulmonaires, les anévrismes, ou encore les sténoses vasculaires.

Les images obtenues par l’angioscanner thoracique sont très précises et permettent de détecter des anomalies circulatoires avec une grande fiabilité.

L’angioscanner thoracique est donc une technique indispensable en médecine pour une meilleure prise en charge des patients présentant des symptômes tels que :

  • Des douleurs thoraciques ;
  • Des essoufflements ;
  • Ou encore des toux persistantes.

La détection des anomalies vasculaires liées à une infection ou à une inflammation

Les anomalies vasculaires liées à une infection ou à une inflammation sont des modifications visibles au niveau des vaisseaux sanguins.

Ces altérations peuvent être causées par une infection ou une inflammation et se présentent comme des irrégularités au niveau des parois des vaisseaux.

Pour détecter ces anomalies, les médecins peuvent utiliser un angioscanner thoracique, qui est un examen permettant de visualiser les vaisseaux sanguins du thorax en détail.

L’angioscanner peut aider à identifier les zones d’inflammation ou de nécrose dans les tissus vasculaires, ainsi que les rétrécissements ou les obstructions des vaisseaux.

Grâce à ces informations, les médecins peuvent poser un diagnostic précis et commencer rapidement le traitement approprié.

L’évaluation du système vasculaire dans les tumeurs

L’évaluation du système vasculaire dans les tumeurs est essentielle pour déterminer le traitement adéquat pour les patients atteints de cancer.

L’angioscanner thoracique est un outil de diagnostic précieux qui fournit des images détaillées des vaisseaux sanguins dans la région thoracique.

Cette technique peut aider à identifier les tumeurs avec des vaisseaux sanguins anormaux ou endommagés, ce qui peut suggérer des options de traitement alternatives telles que la chimiothérapie ciblée ou l’embolisation des vaisseaux sanguins.

Les indications de l’angioscanner thoracique incluent également l’évaluation de la propagation du cancer dans les tissus environnants et l’identification de la présence de thrombus veineux ou d’anévrismes aortiques.

L’angioscanner thoracique est un outil précieux pour les professionnels de la santé et les patients car il peut aider à établir un plan de traitement personnalisé pour chaque personne atteinte de cancer.

Angioscanner thoracique : Contre-indications

L’angioscanner thoracique peut être un examen très utile pour diagnostiquer certaines affections thoraciques. Cependant, il existe quelques contre-indications dont il faut tenir compte avant de réaliser un tel scan.

  • Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter cet examen en raison d’un risque potentiel pour le fœtus ou le nourrisson ;
  • De plus, si vous avez des antécédents de maladies cardiovasculaires ou avez subi une intervention chirurgicale vasculaire précédemment, l’angioscanner thoracique peut ne pas être approprié pour vous ;
  • Les personnes ayant des problèmes rénaux ou étant en dialyse doivent également en parler à leur médecin, car l’injection intraveineuse de produit de contraste iodé peut être préjudiciable pour eux ;
  • Les personnes avec des facteurs de risque tels que l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie et la consommation de tabac sont également sujettes à des contre-indications ;
  • Enfin, si vous avez souffert d’une thrombophlébite ou embolie pulmonaire ou si vous êtes allergique au produit de contraste iodé, il est recommandé de ne pas subir cette procédure.
RECOMMANDÉ :  Scanner du coude : Guide complet

Dans le cas où ces contre-indications s’appliquent à votre cas, parlez-en à votre médecin et discutez des autres possibilités de diagnostic pour votre santé.

Angioscanner thoracique : Procédure

Lorsqu’un médecin vous prescrit un angioscanner thoracique, il est important de comprendre la procédure en détail.

Vous trouverez dans cet article une explication détaillée de l’ensemble du processus d’un examen par angioscanner thoracique, depuis votre arrivée jusqu’à la fin de l’examen.

Cela devrait vous aider à vous sentir plus à l’aise et à comprendre ce qui vous attend.

Pré-examen : Comment se préparer et s’habiller ?

Si vous devez passer un examen d’angioscanner thoracique, il est crucial de vous y préparer de la bonne manière.

  • En premier lieu, il est fortement recommandé de porter des vêtements amples et confortables pour que vous vous sentiez à l’aise pendant toute la durée de l’examen ;
  • Bien qu’il ne soit pas nécessaire de se déshabiller, il vaut mieux enlever tout objet métallique tel que des bijoux, des fermetures à glissière, piercings ou des boutons qui pourraient interférer avec les résultats de l’examen ;
  • Enfin, il est recommandé d’être à jeun, mais cela ne représente pas une obligation.

En respectant ces consignes, vous pouvez être sûr que vous êtes prêt pour l’examen d’angioscanner thoracique.

Quoi ramener ?

Lorsque vous vous rendez à votre rendez-vous d’angioscanner thoracique, il est important d’être bien préparé pour que tout se déroule en douceur.

Il est essentiel que vous apportiez tous les documents et produits dont vous aurez besoin.

Voici une liste de tout ce que vous devez apporter :

  • Votre ordonnance originale et une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement ;
  • Les produits de contraste qui vous ont été prescrits lors de la prise de votre rendez-vous, si nécessaire pour l’examen ;
  • Les résultats de vos analyses sanguines et autres bilans, s’ils ont été prescrits ou requis par votre médecin pour expliquer certains symptômes ou diagnostics ;
  • Les examens radiologiques antérieurs et les comptes rendus d’opérations ou d’hospitalisations, si cela peut être utile pour des diagnostics préalables ;
  • Votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin d’obtenir les remboursements et garantir un suivi ;
  • Votre carte de mutuelle ou autre assurance privée si nécessaire.

N’oubliez pas de rassembler tous ces éléments avant votre rendez-vous pour éviter toute perte de temps pendant votre examen d’angioscanner thoracique. Chaque détail est important pour assurer un processus fluide et précis.

Angioscanner thoracique : Arrivée

Si vous êtes prévu pour passer un angioscanner thoracique, il est important de respecter l’horaire de votre rendez-vous.

Toutefois, il est recommandé d’arriver en avance afin de vous permettre de remplir les documents nécessaires et de faciliter le processus.

Il est également probable que le personnel administratif ait besoin d’ouvrir un dossier pour vous si c’est votre première visite.

Le personnel administratif sera à votre disposition pour vous aider au besoin. Vous pouvez dans ce cas poser des questions ou exprimer vos préoccupations afin de vous sentir plus à l’aise.

Rencontre avec le secrétariat

Avant de passer un angioscanner thoracique, vous serez accueilli par le secrétariat.

  • Vous devrez remplir un formulaire d’autorisation pour l’examen, qui est essentiel avant de commencer ;
  • Ensuite, le technicien vous conduira au vestiaire où vous pourrez déposer vos affaires personnelles et enfiler les vêtements adaptés pour l’examen ;
  • Pour éviter les inconforts, nous vous conseillons de vous rendre aux toilettes avant de commencer, afin de garantir une expérience confortable et efficace.

Ces étapes sont toutes importantes pour garantir un examen précis et sans complication.

Rencontre avec le technicien

Lorsque vous vous préparez à passer un examen d’angioscanner thoracique, il est important de savoir à quoi vous attendre. Une fois que vous avez rempli toutes les formalités administratives, le radiologue introduira un cathéter dans une veine des membres supérieurs pour injecter un produit de contraste iodé. Cette substance vise à améliorer la qualité des images et à visualiser clairement vos vaisseaux thoraciques.

Pendant l’examen, une équipe spécialisée surveillera votre confort et votre sécurité pour assurer que tout se déroule sans problème. Il est important de suivre les instructions de votre médecin pour vous préparer à l’examen et être à l’aise tout au long de la procédure.

Rencontre avec le technicien : à quoi ressemble l’équipement ?

L’angioscanner est un outil médical de diagnostic de pointe qui permet aux professionnels de la santé de visualiser les vaisseaux sanguins du corps humain.

En général, cet équipement se compose d’un appareil à rayons X sophistiqué intégré avec un grand anneau qui pivote, appelé le gantry.

Ce dernier tourne autour de la table sur laquelle le patient est allongé, capturant des images détaillées des vaisseaux sanguins à l’aide d’un détecteur.

En plus de cela, l’équipement angioscanner est équipé d’un système informatique avancé qui analyse les images capturées en temps réel.

Il affiche des images en 2D et en 3D de haute résolution pour aider les professionnels à visualiser avec précision les problèmes qui peuvent être présents.

Bien que chaque équipement angioscanner puisse varier légèrement en termes de conception et de fonctionnalités, l’objectif principal reste le même : fournir un outil efficace pour le diagnostic et le traitement des maladies vasculaires.

Pendant l’examen

Au cours de l’examen d’angioscanner thoracique, le patient est allongé sur une table d’examen, sur le dos, les bras au-dessus de la tête. Cela permet une meilleure visualisation de la zone thoracique.

Pour obtenir des résultats précis, il est crucial de retenir sa respiration pendant quelques secondes. Tout mouvement inattendu du corps peut affecter les images et fausser le diagnostic.

Le radiologue surveille le patient à travers une vitre et peut communiquer avec lui à l’aide d’un microphone, s’assurant ainsi que tout se déroule sans encombre. Bien que l’examen puisse sembler intimidant, il est indolore et finalement très rapide.

Avec une préparation et une communication appropriées avec les professionnels de la santé, le patient ne devrait avoir aucune inquiétude à propos de l’examen d’angioscanner thoracique.

Angioscanner thoracique : Durée de l’examen

Si vous devez passer un angioscanner thoracique, il est essentiel de connaître la durée approximative de l’examen et des étapes connexes.

En règle générale, l’examen lui-même prendra environ 15 minutes. Toutefois, n’oubliez pas de prévoir du temps pour la paperasserie et l’enregistrement auprès du secrétariat.

De plus, vous devrez attendre le compte rendu de l’examen avant de pouvoir rencontrer votre médecin.

Il est donc recommandé de prévoir au moins 45 minutes pour l’ensemble de la procédure.

Bien que certains patients puissent trouver cela frustrant ou ennuyeux, ces étapes sont des éléments importants pour aider à garantir que vous recevez les soins de santé appropriés et qu’un diagnostic précis est établi.

Angioscanner thoracique : Est-ce douloureux ?

Lorsqu’on envisage de passer un angioscanner thoracique, il est normal de se poser des questions sur la douleur associée à cet examen. Il convient de souligner que généralement, l’angioscanner en lui-même n’est pas douloureux.

Toutefois, la mise en place du cathéter intraveineux pour l’injection du traceur radioactif peut être légèrement inconfortable pour les personnes sensibles à l’aiguille.

Cependant, cette sensation ne dure que quelques secondes et est rapidement éclipsée par la légèreté générale de l’examen. Globalement, l’angioscanner thoracique est un examen confortable et sans douleur.

Angioscanner thoracique : Que faire si je suis claustrophobe ou anxieux(se) ?

Si vous êtes sujet à la claustrophobie ou que vous avez de l’anxiété à l’idée de passer un angioscanner thoracique, il est normal d’être inquiet(e).

Toutefois, il est primordial de savoir que l’examen n’implique pas le passage dans un tunnel, car il s’effectue dans un espace ouvert.

Vous ne serez donc pas en contact direct avec l’appareil, ce qui peut contribuer à réduire votre niveau de stress.

Si vous éprouvez de l’anxiété, n’hésitez pas à communiquer avec votre médecin ou l’équipe médicale pour obtenir des informations supplémentaires sur le déroulement de l’examen et pour poser toutes vos questions et préoccupations.

Leur rôle est de vous aider à vous sentir plus à l’aise et à passer l’examen dans les meilleures conditions possibles.

Angioscanner thoracique : Risques, inconvénients et effets secondaires (y a-t-il des dangers ?)

Lorsqu’il s’agit de procédures médicales, il est naturel de s’inquiéter pour les risques et les effets secondaires que cela peut impliquer.

En ce qui concerne l’angioscanner thoracique, il est important de savoir qu’il n’y a aucun effet secondaire lié à la procédure en elle-même.

RECOMMANDÉ :  Angioscanner cérébral : Guide complet

Cependant, l’injection du produit de contraste peut toutefois être un peu désagréable. Il peut y avoir une sensation de chaleur dans certaines parties du corps et un goût métallique dans la bouche.

Cette sensation varie d’une personne à l’autre et ne dure que peu de temps.

Dans certains cas, on peut observer l’apparition d’un hématome au point d’insertion du cathéter, mais cela reste assez rare.

En somme, les risques et inconvénients liés à l’angioscanner thoracique sont minimes et le bénéfice de cette procédure en termes de diagnostic et de traitement est plus important.

Examens complémentaires à l’angioscanner thoracique

L’angioscanner thoracique est une technique d’imagerie précieuse qui permet de diagnostiquer les maladies thoraciques avec une très grande précision.

Elle peut cependant être complétée par d’autres examens qui peuvent contribuer à un diagnostic plus approfondi.

Parmi ces examens, on peut citer :

L’IRM thoracique

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) thoracique est une méthode d’analyse qui permet d’examiner avec précision les masses périphériques et musculaires, ainsi que la plupart des pathologies touchant la paroi thoracique.

Grâce à cette technique, il est possible d’analyser les pathologies inflammatoires, infectieuses ou tumorales des parties molles, mais également du sternum, des côtes et du rachis.

Ainsi, l’IRM thoracique complète parfaitement l’angioscanner thoracique en permettant une analyse fine et très pointue des différents éléments anatomiques, offrant ainsi aux professionnels de santé une vision beaucoup plus complète et précise du corps humain.

Echocardiographie trans-thoracique (ETT)

L’échocardiographie transthoracique est une procédure médicale non invasive qui utilise des ultrasons pour produire des images en temps réel du cœur et des vaisseaux sanguins.

Également connue sous le nom d’ETT, cette technique d’imagerie est souvent utilisée dans le cadre de diagnostics et pour suivre l’évolution des maladies cardiaques.

L’ETT permet de visualiser le muscle cardiaque, les valves et le péricarde, ainsi que les gros vaisseaux comme l’aorte et l’artère pulmonaire. Cette procédure est souvent utilisée conjointement avec d’autres examens comme l’angioscanner thoracique pour obtenir des informations plus approfondies sur l’état du cœur et l’étendue des maladies vasculaires

Scintigraphie pulmonaire

La scintigraphie pulmonaire est un examen complémentaire à l’angioscanner thoracique qui permet de visualiser le fonctionnement des poumons.

Cette technique d’imagerie médicale utilise une substance radioactive qui est injectée dans le corps pour être captée par les poumons. Ces images permettent d’évaluer la ventilation et la perfusion pulmonaires.

La scintigraphie pulmonaire est particulièrement utile pour diagnostiquer des maladies pulmonaires comme l’embolie pulmonaire, la bronchopneumopathie chronique obstructive ou encore l’hypertension artérielle pulmonaire.

Bien que l’examen soit sans danger pour la santé, il est important de suivre les instructions médicales à la lettre avant et après l’administration de la substance radioactive.

La bronchoscopie

La bronchoscopie est un examen complémentaire souvent utilisé en conjonction avec l’angioscanner thoracique.

Cet examen est particulièrement utile pour évaluer l’état des voies respiratoires, en particulier chez les patients atteints de maladies pulmonaires telles que l’emphysème ou la bronchite chronique.

Pendant la bronchoscopie, un tube mince et flexible est inséré dans la trachée pour examiner les bronches et les poumons de façon non invasive et précise.

Les images obtenues permettent aux médecins de diagnostiquer et de traiter diverses affections respiratoires, ce qui peut améliorer considérablement la qualité de vie des patients.

Bien que la bronchoscopie puisse sembler intimidante pour certains, elle peut être un outil précieux pour détecter et traiter les problèmes respiratoires.

Biopsie pulmonaire

La biopsie pulmonaire est un examen supplémentaire souvent utilisé en complément de l’angioscanner thoracique.

Elle consiste à prélever un petit échantillon de tissu pulmonaire à l’aide d’une aiguille longue et fine afin d’en examiner la structure et la composition et de vérifier s’il est affecté par une maladie ou un trouble pulmonaire.

Cet examen est généralement prescrit lorsque l’angioscanner thoracique ne fournit pas suffisamment d’informations pour déterminer avec précision la cause d’un problème pulmonaire.

La biopsie pulmonaire est généralement réalisée sous anesthésie locale ou générale, en fonction de l’état de santé du patient.

Les résultats de cet examen sont souvent utilisés pour évaluer la présence de tumeurs pulmonaires et autres maladies pulmonaires.

Bien que ce traitement puisse sembler intimidant, la biopsie pulmonaire peut aider les médecins à poser un diagnostic précoce et à planifier des traitements efficaces pour les patients.

Exemple de pathologies détectées par l’angioscanner thoracique

L’angioscanner thoracique est une technique d’imagerie médicale très utile pour détecter plusieurs pathologies touchant les vaisseaux sanguins du thorax.

Parmi les exemples de pathologies que l’angioscanner thoracique peut détecter, citons :

  • L’embolie pulmonaire ;
  • La dissection aortique ;
  • L’anévrisme de l’aorte ;
  • La sténose des artères pulmonaires ;
  • La thrombose veineuse profonde ;
  • L’occlusion de la veine pulmonaire ;
  • Le rétrécissement de la veine cave inférieure ;
  • La fistule artériovéneuse pulmonaire ;
  • Le syndrome de la veine cave supérieure ;
  • Et les tumeurs vasculaires.

Grâce à cette technique avancée, les médecins sont en mesure de diagnostiquer ces pathologies précocement et d’élaborer des plans de traitement adaptés pour les patients.

Angioscanner thoracique : Compte-rendu et résultats

Si vous avez récemment subi un angioscanner thoracique et que vous vous demandez comment procéder, vous pouvez être rassuré.

Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir un peu anxieux face à l’inconnu, la procédure de remise des résultats est simple et efficace.

Premier aperçu des résultats

Après un examen radiologique, il est courant que le radiologue fournisse un premier aperçu des résultats. Ces informations peuvent être partagées verbalement.

Cela peut aider à lever certaines incertitudes et à donner une première idée de la situation.

Bien que ces résultats oraux ne soient pas encore interprétés, ils peuvent aider à apaiser les préoccupations des patients.

À partir de ces informations, un compte-rendu détaillé et précis sera ensuite établi, permettant aux patients de comprendre pleinement la situation et de prendre les dispositions nécessaires pour leur santé.

Transmission des résultats à votre médecin traitant

Une fois, vos résultats sont transmis par le radiologue à votre médecin traitant. Celui-ci pourra alors vous expliquer en détail les résultats, ainsi que de vous proposer une prise en charge adaptée en fonction de ces derniers.

Il est important de noter que dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être prescrits pour clarifier un diagnostic.

Si cela s’avère nécessaire, votre médecin traitant vous en informera et vous guidera tout au long du processus.

Rapport d’imagerie écrit et le CD

Après une analyse approfondie de votre angioscanner thoracique, l’équipe médicale vous remettra un rapport d’imagerie complet, détaillé et facile à comprendre.

Ce rapport vous donnera un aperçu détaillé de ce qui a été observé et des résultats de votre examen.

Avec ce rapport, vous recevrez également un CD contenant toutes les images de votre examen, afin que vous puissiez les conserver en toute sécurité et les consulter facilement.

Plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie

De nos jours, de plus en plus de cliniques offrent des plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie.

Ces plateformes pratiques et sécurisés permettent non seulement d’avoir accès aux résultats de son examen, mais également de les conserver pendant quelques années.

Les résultats sont ainsi facilement accessibles à tout moment en cas de besoin ou pour une consultation ultérieure !

Angioscanner thoracique :  Quels sont les prix ?

Si vous prévoyez de subir un angioscanner thoracique, il est essentiel de connaître les coûts associés à cette procédure.

En France, le prix moyen peut varier de 100 à 200 euros. Cependant, ce montant peut fluctuer en fonction d’une multitude de facteurs, tels que l’emplacement de la clinique, la sélection de la clinique, et votre police d’assurance santé.

Si vous disposez d’une mutuelle, vous pourriez être remboursé en tout ou en partie, mais il est important de vérifier auprès de votre assurance maladie si vous êtes éligible.

N’oubliez pas d’apporter votre carte vitale et attestation lors de votre rendez-vous pour justifier de vos droits. Assurez-vous d’être au courant des coûts potentiels avant de passer un angioscanner thoracique.

Où puis-je obtenir un angioscanner thoracique près de chez moi ?

Si vous êtes préoccupé par votre santé thoracique et que vous cherchez à obtenir un angioscanner thoracique près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des angioscanners thoraciques dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre d’imagerie local spécialisé dans la réalisation d’angioscanners thoracique.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Angioscanner thoracique

https://www.alphath.com/fr/exam/angioscanner-thoracique-249

https://ebulletin.radiologie.fr/indications-langioscanner-thoracique-demblee-patients-atteints-covid-19-030420

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut