Arrêter de fumer avant 40 ans pour une espérance de vie accrue

Article rédigé par le 8 avril 2024

C’est une bonne nouvelle pour les fumeurs… enfin pour ceux qui envisagent d’arrêter ! Arrêter de fumer avant 40 ans évite une mort prématurée à cause du tabac.

C’est le résultat d’une étude publiée en février 2024 et réalisée par des chercheurs de l’Université de Toronto. Faisons le point sur cet espoir qui pourrait réjouir les fumeurs !

Les 4 points à retenir

  1. Une étude révèle que les fumeurs qui arrêtent avant 40 ans ont une espérance de vie quasi identique à celle des non-fumeurs.
  2. L’arrêt du tabac avant 40 ans permet aux femmes d’avoir 87% de chances d’atteindre 80 ans, et 82% pour les hommes.
  3. Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer car cela améliore la qualité de vie et réduit les risques de maladies.
  4. Des séquelles du tabagisme peuvent cependant persister, ce qui souligne l’importance d’un arrêt le plus tôt possible.

Quelque 1,5 million de personnes observées pendant 15 ans

Les chercheurs de l’Université de Toronto au Canada ont conduit une étude sur la mortalité causée par le tabagisme. Ils ont observé 4 cohortes aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Norvège.

Pendant 15 ans, 1,5 million d’individus de 20 à 79 ans font l’objet d’une analyse. On a alors enregistré 122 697 décès au cours de l’observation.

Une « restauration » de l’espérance de vie 10 ans après l’arrêt du tabac

Les résultats de l’étude montrent que « Les fumeurs âgés de 40 à 79 ans couraient un risque presque trois fois plus élevé de mourir que ceux qui n’avaient jamais fumé, ce qui signifie qu’ils perdaient en moyenne 12 à 13 ans de vie ».

Les auteurs soulignent toutefois un contraste chez les personnes qui arrêtent de fumer. Celles-ci « retrouvent une survie proche de celle des non-fumeurs 10 ans après avoir arrêté et environ la moitié de ces bénéfices se produisent en seulement trois ans ».

Arrêter avant 40 ans pour atteindre 80 ans

L’étude portée sur le tabagisme et la mortalité a révélé un résultat plus surprenant. En arrêtant de fumer avant 40 ans, les femmes ont 87 % de chances d’atteindre 80 ans. C’est la même espérance de vie que celle des femmes qui n’ont jamais touché à une cigarette.

RECOMMANDÉ :  Un nouveau test sanguin pour le dépistage du cancer colorectal

Le taux chez les hommes qui arrêtent le tabac avant 40 ans est de 82 %, s’il est de 83 % pour ceux qui n’ont jamais fumé.

La possibilité d’atteindre 80 ans pour les personnes qui restent fumeuses baisse à 67 % chez les femmes et 59 % chez les hommes.

Il n’est jamais trop tard pour arrêter les cigarettes

Les fumeurs pensent qu’il est trop tard pour arrêter, surtout lorsque l’âge avance. Les résultats de l’étude vont pourtant à l’encontre de cette idée.

Prabhat Jha, professeur à l’Université de Toronto et co-auteur de l’étude précise que « l’impact est rapide et vous pouvez réduire les risques liés aux principales maladies, ce qui signifie une qualité de vie plus longue et meilleure ».

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Insuffisance cardiaque : Quelle espérance de vie ?

Fumer n’est pourtant pas sans conséquence

Si arrêter de fumer tôt augmente l’espérance de vie, des séquelles du tabagisme peuvent persister. En effet, l’étude se concentre à l’espérance de vie globale et non à l’état de santé.

Nous devons considérer que les anciens fumeurs souffrent souvent de maladies respiratoires chroniques. La mortalité dans ce domaine reste effectivement plus élevée que chez les non-fumeurs.

Si cette nouvelle étude apporte de l’espoir, les dommages irréversibles aux poumons soulignent l’importance d’un arrêt le plus tôt possible. Arrêter aujourd’hui, peu importe l’âge, est plus recommandé que d’arrêter demain.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut