Arthroscanner de la cheville : Guide complet

Article rédigé par le 22 mai 2023

L’arthroscanner est une technique d’imagerie utilisée pour examiner les structures de la cheville. Cet outil spécialisé crée des images détaillées de l’ensemble de la zone de la cheville, y compris les os, les ligaments, les tendons et le cartilage.

Grâce à cette technique d’imagerie avancée, les professionnels de la santé sont en mesure de diagnostiquer et de traiter avec précision toute une série d’affections liées à la région du pied et de la cheville.

Dans cet article, nous verrons comment fonctionne l’arthroscanner et quelles sont ses indications pour diagnostiquer les blessures et troubles courants de la cheville.

 Nous vous donnerons également des conseils sur la préparation d’un examen arthroscanner de la cheville afin d’obtenir des résultats précis.

Arthroscanner de la cheville : Définition

Un arthroscanner de la cheville est une technique d’imagerie qui utilise un scanner et un produit de contraste pour créer des images détaillées en trois dimensions de l’articulation de la cheville.

Ce type d’examen est généralement prescrit lorsque les radiographies classiques ne suffisent pas à établir un diagnostic précis.

L’arthroscanner permet de visualiser les structures osseuses, articulaires, ligamentaires, tendineuses et cartilagineuses de la cheville.

Cette méthode est très utile pour le diagnostic des lésions ligamentaires, les fractures articulaires, les tumeurs de la cheville ou encore pour évaluer l’état de l’arthrose.

L’arthroscanner de la cheville est une technique rapide et fiable qui permet aux médecins de poser un diagnostic précis et de planifier un traitement adapté.

En quoi l’arthroscanner diffère-t-il des autres techniques d’imagerie ?

L’arthroscanner est une technique d’imagerie à rayons X qui se distingue des autres examens pour sa précision et sa rapidité.

En effet, cet examen permet une étude minutieuse de toutes les structures d’une articulation en seulement quelques instants, réduisant ainsi le temps d’exposition aux rayonnements pour le patient.

En bref, grâce à ces caractéristiques, l’arthroscanner représente une option d’imagerie très utile pour diagnostiquer diverses pathologies articulaires.

Rappel anatomique de la cheville

La cheville, bien qu’étant une partie relativement petite du corps humain, est en réalité une structure complexe composée de trois pièces osseuses.

  • La première est l’extrémité inférieure du tibia ;
  • La seconde étant l’extrémité inférieure de la fibula, aussi connue sous le nom de malléole externe ou latérale ;
  • Enfin, le talus (astragale), qui agit comme un pivot, permet l’extension et la flexion de la cheville.

Ces trois os sont connectés par des muscles, ligaments et tendons pour aider à maintenir la stabilité de la cheville.

Comprendre l’anatomie de la cheville est essentiel pour comprendre les blessures et les problèmes que cette zone peut rencontrer, et permet aux professionnels de la santé de fournir un diagnostic plus précis et une solution adaptée à chaque cas individuel.

Indications pour un arthroscanner de la cheville

L’arthroscanner de la cheville est une procédure qui peut être effectuée pour diverses raisons cliniques. Les indications les plus fréquentes pour cette procédure comprennent :

Suspicion de lésions ligamentaires

Si vous soupçonnez une lésion ligamentaire de la cheville, il est important d’être conscient des signes physiques qui peuvent l’accompagner.

  • Le gonflement de l’articulation ;
  • L’hémorragie interne ;
  • Et la décoloration de la peau dans la zone touchée.

Ces signes peuvent tous être des indicateurs de cette blessure. En outre, la douleur peut s’intensifier lors de la rotation de la cheville, étant donné que cela sollicite les ligaments endommagés.

Si vous présentez ces symptômes, un arthroscanner de la cheville peut être indiqué pour une évaluation plus approfondie de la blessure.

En comprenant les indicateurs potentiels d’une lésion ligamentaire et les options de diagnostic, vous pouvez prendre les mesures appropriées pour assurer une guérison rapide et efficace.

Présence de douleurs chroniques et persistantes dans la cheville

Les douleurs chroniques et persistantes dans la cheville peuvent être le signe d’un problème sous-jacent plus grave.

Dans certains cas, un arthroscanner de la cheville peut être recommandé pour aider à diagnostiquer la cause de la douleur.

Cet examen d’imagerie médicale permet aux médecins de visualiser l’intérieur de la cheville en détail, révélant :

  • Des lésions ;
  • Des fractures ;
  • Ou des anomalies articulaires.

Ces images aideront votre médecin à diagnostiquer la cause de vos douleurs et à élaborer un plan de traitement efficace.

Si vous pensez être éligible pour passer un arthroscanner de la cheville, parlez-en à votre médecin pour en savoir plus sur cette technique de diagnostic.

Fractures ou fissures des os de la cheville

Lorsqu’une fracture ou une fissure se produit au niveau de la cheville, elle peut engendrer une grande variété de symptômes. Parmi eux, on retrouve :

  • L’engourdissement du membre touché ;
  • Des saignements dans la région fracturée ;
  • Voire même la dislocation de l’os.

En règle générale, l’articulation concernée se met à enfler et peut prendre une couleur peu commune, comme des rougeurs.

Ces signes peuvent être des indications pour procéder à un arthroscanner de la cheville, une procédure médicale qui permet de mieux visualiser les dommages au niveau de l’articulation.

Détection de corps étrangers dans la cheville

Lorsque des lésions se produisent dans le cartilage ou la membrane synoviale de la cheville, il y a une possibilité qu’un morceau se détache et devienne un corps étranger intra-articulaire.

Ce corps étranger peut provoquer des dommages potentiels au cartilage s’il s’incarcère entre le talus et la pince péronéo-tibiale.

Dans ce contexte, un arthroscanner de la cheville peut être recommandé pour identifier tout corps étranger dans l’articulation.

Cette procédure est indiquée lorsque des symptômes persistants tels que des douleurs, des gonflements et une perte de stabilité sont observés, afin de mieux évaluer les dommages causés et de fournir un traitement approprié.

Suspicion d’une instabilité chronique de la cheville

Lorsqu’une personne présente une suspicion d’instabilité chronique de la cheville, il est important d’en identifier les causes afin de pouvoir traiter correctement la blessure.

Dans ce cas, un arthroscanner de la cheville peut s’avérer nécessaire. Cet examen permet de visualiser les articulations et les ligaments de la cheville avec une grande précision, permettant ainsi d’identifier les éventuelles lésions ou instabilités présentes.

Présence de tumeurs ou de kystes dans la cheville

La présence de tumeurs ou de kystes dans la cheville peut entraîner de l’inconfort, de la douleur et de la raideur.

Pour déterminer la cause exacte de ces symptômes, un arthroscanner de la cheville peut être recommandé.

Cet examen utilise des rayons X pour créer des images détaillées de l’intérieur de la cheville, en identifiant :

  • Les tumeurs et les kystes ;
  • Ainsi que les dommages aux os ;
  • Aux tendons ;
  • Et aux ligaments.

En se basant sur les résultats de l’arthroscanner, un professionnel de la santé peut établir un plan de traitement personnalisé afin de soulager les symptômes et de traiter la cause sous-jacente du gonflement ou des kystes.

Si vous ressentez une douleur ou une gêne à la cheville, contactez votre professionnel de la santé pour qu’il vous conseille sur la meilleure approche à adopter.

Arthroscanner de la cheville : Contre-indications

L’arthroscanner de la cheville est un examen de diagnostic qui peut fournir des informations précieuses sur certaines pathologies liées à la cheville. Il y a toutefois quelques précautions à prendre avant de réaliser un tel scanner.

  • Pour les femmes enceintes ou allaitantes, il est préférable d’éviter l’arthroscanner en raison de la possibilité de risques pour le fœtus ou le nourrisson ;
  • Les personnes atteintes de problèmes rénaux ou étant en dialyse doivent également en parler avec leur médecin avant de subir cet examen. L’injection de produit de contraste iodé peut leur être néfaste.
  • Enfin, la présence d’une allergie au produit de contraste iodé est une autre raison pour laquelle il est déconseillé de passer cette procédure.
RECOMMANDÉ :  Cone Beam : Guide complet

Si vous êtes confronté à l’une de ces situations, parlez-en à votre médecin et explorez d’autres possibilités de diagnostic pour votre santé.

Arthroscanner de la cheville : Procédure

Dans le cas où votre médecin vous a prescrit un arthroscanner de la cheville, il est compréhensible que vous vous inquiétiez ou que vous ayez des doutes sur la procédure à venir.

Dans cette perspective, nous avons rédigé cet article pour vous guider tout au long du processus d’examen. Depuis votre arrivée jusqu’à la fin de l’examen, nous vous expliquons en détail ce qui se passe à chaque étape.

Pré-examen : Comment se préparer et s’habiller ?

Si vous êtes programmé pour subir un arthroscanner de la cheville, vous devez prêter attention aux recommandations de préparation pour vous assurer une expérience confortable et efficace.

  • Tout d’abord, privilégiez des vêtements amples et agréables à porter pour vous sentir à l’aise tout au long de la procédure ;
  • Également, il est conseillé de retirer tous les objets en métal tels que les bijoux, les fermetures à glissière, les piercings ou les boutons qui pourraient interférer avec les résultats de l’examen ;
  • Et contrairement à certaines autres procédures médicales, vous n’avez pas besoin de jeûner avant un arthroscanner de la cheville ;
  • Cependant, il est essentiel de laver soigneusement la peau de l’articulation qui sera scannée pour éliminer les germes et les impuretés.

En suivant ces instructions simples, vous pouvez vous préparer efficacement et confortablement pour un arthroscanner de la cheville.

Quoi ramener ?

Lorsque vous vous rendez à votre rendez-vous d’arthroscanner de la cheville, il est important d’être bien préparé pour que tout se déroule en douceur.

Il est essentiel que vous apportiez tous les documents et produits dont vous aurez besoin.

Voici une liste de tout ce que vous devez apporter :

  • Votre ordonnance originale et une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement ;
  • Les produits de contraste qui vous ont été prescrits lors de la prise de votre rendez-vous, si nécessaire pour l’examen ;
  • Les résultats de vos analyses sanguines et autres bilans, s’ils ont été prescrits ou requis par votre médecin pour expliquer certains symptômes ou diagnostics ;
  • Les examens radiologiques antérieurs et les comptes rendus d’opérations ou d’hospitalisations, si cela peut être utile pour des diagnostics préalables ;
  • Votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin d’obtenir les remboursements et garantir un suivi ;
  • Votre carte de mutuelle ou autre assurance privée si nécessaire.

N’oubliez pas de rassembler tous ces éléments avant votre rendez-vous pour éviter toute perte de temps pendant votre examen d’arthroscanner de la cheville. Chaque détail est important pour assurer un processus fluide et précis.

Arthroscanner de la cheville : Arrivée

Si vous êtes prévu pour passer un arthroscanner de la cheville, il est important de respecter l’horaire de votre rendez-vous.

Toutefois, il est recommandé d’arriver en avance afin de vous permettre de remplir les documents nécessaires et de faciliter le processus.

Il est également probable que le personnel administratif ait besoin d’ouvrir un dossier pour vous si c’est votre première visite.

Le personnel administratif sera à votre disposition pour vous aider au besoin. Vous pouvez dans ce cas poser des questions ou exprimer vos préoccupations afin de vous sentir plus à l’aise.

Rencontre avec le secrétariat

Avant de passer un arthroscanner de la cheville, vous serez accueilli par le secrétariat.

  • Vous devrez remplir un formulaire d’autorisation pour l’examen, qui est essentiel avant de commencer ;
  • Ensuite, le technicien vous conduira ensuite dans le vestiaire où vous pourrez déposer vos effets personnels et, si nécessaire, enfiler des vêtements adaptés à l’examen ;
  • Pour éviter les inconforts, nous vous conseillons de vous rendre aux toilettes avant de commencer, afin de garantir une expérience confortable et efficace.

Ces étapes sont toutes importantes pour garantir un examen précis et sans complication.

Rencontre avec le technicien : à quoi ressemble l’équipement ?

Lorsqu’il s’agit de diagnostiquer des problèmes de cheville, l’arthroscanner est un outil médical de pointe utilisé par les professionnels de la santé.

Mais à quoi ressemble cet équipement ? L’arthroscanner se compose d’un appareil sophistiqué à rayons X, intégré avec un grand anneau qui pivote, appelé le gantry.

Ce dernier tourne autour de la table sur laquelle le patient est allongé, capturant des images détaillées des structures de l’articulation de la cheville.

L’équipement est également équipé d’un système informatique avancé qui analyse les images capturées. Les professionnels de la santé peuvent ainsi visualiser simplement et avec précision les problèmes qui peuvent être présents grâce à des images 3D de haute résolution.

Bien que la conception et les fonctionnalités de chaque arthroscanner puissent varier, l’objectif principal est toujours d’obtenir un diagnostic précis, offrant ainsi la meilleure prise en charge possible pour le patient.

Pendant l’examen

L’arthroscanner de la cheville est une procédure médicale qui commence par la désinfection de la zone et l’application d’une anesthésie locale.

Ensuite, l’injection d’un produit de contraste iodé est effectuée à l’aide d’une aiguille placée dans la zone concernée.

Une fois cette étape terminée, le patient est positionné pour l’examen d’arthroscanner de la cheville de la cheville.

L’examen se poursuit avec la réalisation d’un scanner à rayons X, qui permet au chirurgien d’obtenir des images en trois dimensions de la cheville sans effet de superposition.

Cette technique fournit des informations précieuses pour le traitement de diverses affections de la cheville.

Arthroscanner de la cheville : Durée de l’examen

Lorsque vous passez un arthroscanner de la cheville, il est important de prévoir suffisamment de temps pour l’examen lui-même ainsi que pour la consultation avec votre médecin.

Bien que l’examen ne dure généralement que 20 minutes, il est recommandé de prévoir entre 45 et 60 minutes pour l’ensemble du processus.

Cela permettra à votre médecin de passer en revue les résultats avec vous et de répondre à toutes vos questions ou préoccupations éventuelles concernant l’état de votre cheville.

Arthroscanner de la cheville : Est-ce douloureux ?

Lorsque l’on doit subir un arthroscanner de la cheville, il est important de savoir à quoi s’attendre en termes de douleur. Il convient de noter que la plupart des patients ne ressentent pas de douleur pendant l’examen en lui-même.

Cependant, certaines personnes peuvent éprouver un léger inconfort lors de l’injection du produit de contraste. Bien que cet inconfort ne dure que quelques secondes, il peut être plus perceptible pour ceux qui sont sensibles aux aiguilles.

Dans l’ensemble, l’arthroscanner de la cheville est considéré comme un examen confortable et indolore. 

Arthroscanner de la cheville : Que faire si je suis claustrophobe ou anxieux(se) ?

Si vous êtes sujet à la claustrophobie ou que vous avez de l’anxiété à l’idée de passer un arthroscanner de la cheville, il est normal d’être inquiet(e).

Toutefois, il est primordial de savoir que l’examen n’implique pas le passage dans un tunnel, car il s’effectue dans un espace ouvert.

Vous ne serez donc pas en contact direct avec l’appareil, ce qui peut contribuer à réduire votre niveau de stress.

Si vous éprouvez de l’anxiété, n’hésitez pas à communiquer avec votre médecin ou l’équipe médicale pour obtenir des informations supplémentaires sur le déroulement de l’examen et pour poser toutes vos questions et préoccupations.

Leur rôle est de vous aider à vous sentir plus à l’aise et à passer l’examen dans les meilleures conditions possibles.

Arthroscanner de la cheville : Risques, inconvénients et effets secondaires (y a-t-il des dangers ?)

L’arthroscanner de la cheville est un examen médical peu risqué. Toutefois, il existe des effets secondaires à prendre en compte.

Dans de rares cas, il peut arriver que le produit de contraste provoque des réactions allergiques et entraîne un gonflement au niveau de l’articulation.

Si vous présentez des signes d’allergie, il est important de consulter rapidement un médecin.

De plus, il est possible de contracter une infection au niveau de l’articulation, bien que le risque soit très faible. Si vous ressentez de la fièvre dans les jours qui suivent l’examen, consultez immédiatement un médecin pour éviter toute complication.

En somme, l’arthroscanner de la cheville reste un examen médical sûr, mais il est important de prendre en compte ces informations pour éviter toute complication.

Examens complémentaires à l’arthroscanner de la cheville

Lorsqu’il est question de diagnostiquer une pathologie de la cheville, l’arthroscanner est souvent l’examen de référence.

Toutefois, il peut arriver que cet examen ne soit pas suffisant pour obtenir toutes les informations nécessaires.

RECOMMANDÉ :  Echographie abdominale : Guide complet

Dans ce cas, il existe également d’autres examens complémentaires qui peuvent aider à confirmer le diagnostic et à planifier le traitement adéquat.

Ces examens incluent :

La radiographie 

Dans le cadre d’un diagnostic précis et complet de l’état de la cheville d’un patient, il est fréquent de recourir à différents examens complémentaires.

Ainsi, à côté de l’arthroscanner qui permet d’obtenir des images détaillées des articulations, la radiographie est un outil qui permet de visualiser les différentes structures de la cheville, ce qui peut aider à identifier des fractures, des déformations osseuses, des signes d’arthrite et la présence de calcifications inattendues.

En complément avec l’arthroscanner, la radiographie permet de fournir une image plus complète de l’état de la cheville, permettant ainsi de prendre des décisions plus éclairées sur le plan de traitement.

Bien que la radiographie utilise des rayons X pour produire des images, la dose de rayonnement est très faible et présente un risque très faible pour la santé.

L’échographie 

L’échographie est une technique d’examen diagnostique qui permet aux médecins de visualiser les tissus mous du pied et de la cheville, ainsi que les articulations, les ligaments, les muscles et les tendons.

Cette méthode est très utile pour déterminer les causes de douleurs et d’inconforts.

Grâce aux images obtenues par l’échographie, le médecin peut évaluer les lésions du tissu mou de la cheville, déterminer le degré de la lésion et prescrire un traitement adéquat.

Cet examen est souvent utilisé en association avec d’autres techniques d’imagerie comme l’arthroscanner pour obtenir un diagnostic plus précis en cas de doute.

Il est également non invasif et indolore pour le patient, ce qui en fait un choix courant pour le diagnostic médical.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) 

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est un examen complémentaire très utile à l’arthroscanner de la cheville.

Elle permet de visualiser avec précision les différentes structures osseuses, tendineuses, ligamentaires, vasculaires et nerveuses de la cheville.

Grâce à cette méthode d’imagerie, les médecins peuvent obtenir des images en haute résolution de la cheville, sans avoir à recourir à une intervention chirurgicale.

L’IRM est également idéale pour détecter les éventuelles lésions ou maladies au niveau de la cheville, telles que des fractures, des entorses, des inflammations, des ruptures de ligaments ou de tendons, des tumeurs ou des maladies rhumatismales.

En somme, l’association de l’arthroscanner de la cheville à l’IRM permet d’avoir une vue d’ensemble plus complète et précise de l’état de la cheville.

La scintigraphie osseuse

La scintigraphie osseuse est un examen complémentaire souvent utilisé en clinique pour évaluer la santé des os.

C’est une procédure relativement simple qui consiste en une injection d’un produit radioactif qui se fixera dans les zones où l’os est actif et en croissance. Ensuite, une caméra spéciale sera utilisée pour prendre des images de l’ensemble de l’os afin de détecter toute anomalie ou zone d’inflammation.

Ce type d’examen est indolore et peut fournir aux professionnels de la santé des informations précieuses pour évaluer les fractures, les infections ou d’autres problèmes osseux.

En tant qu’outil complémentaire à l’arthroscanner de la cheville, la scintigraphie osseuse peut aider les médecins à identifier les blessures et les troubles de la cheville de manière plus précise et à élaborer des plans de traitement efficaces.

La tomodensitométrie

La tomodensitométrie (ou TDM) est l’un des examens complémentaires les plus utilisés pour diagnostiquer les troubles de la cheville.

Cette technique d’imagerie médicale utilise des rayons X pour créer des images précises des structures osseuses et des tissus mous qui entourent la cheville.

Grâce à la TDM, les médecins peuvent observer les os de la cheville sous tous les angles, ce qui leur permet d’obtenir des informations détaillées sur la structure de la cheville et les lésions éventuelles.

En combinant la TDM et l’arthroscanner de la cheville, les médecins peuvent établir un diagnostic précis et proposer un traitement adapté aux besoins de chaque patient.

Si vous souffrez d’une douleur ou d’un gonflement à la cheville, une TDM peut être nécessaire pour évaluer l’étendue des dommages et pour mieux comprendre votre état de santé.

Exemple de pathologies détectées par l’arthroscanner de la cheville

L’arthroscanner de la cheville est un outil médical avancé qui peut détecter une grande variété de pathologies au niveau de la cheville.

Parmi les exemples de pathologies les plus courantes détectées par l’arthroscanner de la cheville, on trouve :

  • L’arthrose ;
  • Le ligament déchiré ;
  • La tendinite ;
  • La fracture de stress ;
  • L’œdème ;
  • La synovite ;
  • La tendinite d’Achille ;
  • Les lésions ligamentaires ;
  • La fasciite plantaire ;
  • Les kystes ganglionnaires ;
  • Les ostéochondrites disséquantes ;
  • Les lésions du cartilage articulaire ;
  • Et les corps étrangers dans l’articulation.

Avec cette liste exhaustive de pathologies, l’arthroscanner de la cheville peut être un outil précieux pour aider les professionnels de la santé à poser un diagnostic rapide et précis, afin de promouvoir un traitement efficace pour les patients.

Arthroscanner de la cheville : Compte-rendu et résultats

Si vous avez récemment subi un arthroscanner de la cheville et que vous vous demandez comment procéder, vous pouvez être rassuré.

Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir un peu anxieux face à l’inconnu, la procédure de remise des résultats est simple et efficace.

Premier aperçu des résultats

Après un examen radiologique, il est courant que le radiologue fournisse un premier aperçu des résultats. Ces informations peuvent être partagées verbalement.

 Cela peut aider à lever certaines incertitudes et à donner une première idée de la situation.

Bien que ces résultats oraux ne soient pas encore interprétés, ils peuvent aider à apaiser les préoccupations des patients.

À partir de ces informations, un compte-rendu détaillé et précis sera ensuite établi, permettant aux patients de comprendre pleinement la situation et de prendre les dispositions nécessaires pour leur santé.

Transmission des résultats à votre médecin traitant

Une fois, vos résultats sont transmis par le radiologue à votre médecin traitant. Celui-ci pourra alors vous expliquer en détail les résultats, ainsi que de vous proposer une prise en charge adaptée en fonction de ces derniers.

Il est important de noter que dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être prescrits pour clarifier un diagnostic. Si cela s’avère nécessaire, votre médecin traitant vous en informera et vous guidera tout au long du processus.

Rapport d’imagerie écrit et le CD

Après une analyse approfondie de votre arthroscanner de la cheville, l’équipe médicale vous remettra un rapport d’imagerie complet, détaillé et facile à comprendre.

Ce rapport vous donnera un aperçu détaillé de ce qui a été observé et des résultats de votre examen.

Avec ce rapport, vous recevrez également un CD contenant toutes les images de votre examen, afin que vous puissiez les conserver en toute sécurité et les consulter facilement.

Plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie

De nos jours, de plus en plus de cliniques offrent des plateformes en ligne pour les rapports d’imagerie.

Ces plateformes pratiques et sécurisés permettent non seulement d’avoir accès aux résultats de son examen, mais également de les conserver pendant quelques années.

Les résultats sont ainsi facilement accessibles à tout moment en cas de besoin ou pour une consultation ultérieure !

Arthroscanner de la cheville :  Quels sont les prix ?

Vous envisagez un arthroscanner de la cheville mais vous êtes préoccupé par les coûts ? En France, les prix moyens peuvent varier entre 100 et 200 € selon divers facteurs tels que la localisation de la clinique, la clinique elle-même, ainsi que votre police d’assurance santé.

 Il est donc important de vérifier les tarifs réels auprès de votre clinique ou assureur de santé afin d’éviter toute confusion.

Assurez-vous également de vérifier si vous êtes admissible à un remboursement en tout ou en partie si vous disposez d’une mutuelle.

Finalement, il est indispensable d’apporter votre carte vitale et attestation lors de votre rendez-vous pour justifier de vos droits.

Prenez le temps de vous informer des coûts potentiels avant de passer un arthroscanner de la cheville.

Où puis-je obtenir un arthroscanner de la cheville près de chez moi ?

Si vous êtes préoccupé et que vous cherchez à obtenir un arthroscanner de la cheville près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des arthroscanners de la cheville dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre d’imagerie local spécialisé dans la réalisation d’arthroscanner de la cheville.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://www.info-radiologie.ch/arthro-scanner-cheville.php

https://www.alphath.com/fr/exam/arthroscanner-de-la-cheville-347

https://www.elsan.care/fr/pathologie-et-traitement/imagerie-medicale/arthroscanner-deroulement-resultats

https://www.radiologie-paris-centre.com/arthroscanner

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut