Arthroscopie de l’épaule : arrêt de travail (tout savoir)

Article rédigé par le 14 février 2023

Quelle sera la durée d’arrêt de travail pour une arthroscopie de l’épaule ? Que faut-il faire pendant l’arrêt ? Quels sont vos droits ? Bien qu’il s’agisse d’une intervention mini invasive, le patient a besoin d’un certain moment pour récupérer avant de reprendre ses activités professionnelles.

Arthroscopie de l’épaule et arrêt de travail, on en parle dans cet article.

Arthroscopie de l’épaule : description (rappel)

Une arthroscopie de l’épaule est une intervention chirurgicale pratiquée par un chirurgien orthopédiste à des fins de diagnostic et de traitement des maladies articulaires.

Le médecin prescrit souvent l’arthroscopie devant les pathologies de l’épaule suivantes :

L’opération se déroule sous le guidage d’une caméra. Celle-ci permet de visionner sur un écran les images de l’intérieur de l’épaule ainsi que les petits instruments que le chirurgien utilise.

Avant l’intervention, le patient reçoit d’abord une anesthésie locale par le biais des blocs nerveux régionaux. Il injecte ensuite du liquide dédié au gonflage de l’articulation de l’épaule. Cela aide à identifier les dommages et à faire de petites incisions séparées.

Au cours de l’arthroscopie de l’épaule, le chirurgien passe par diverses étapes :

  • inciser ;
  • couper ;
  • ôter une partie de l’épaisseur de l’acromion (acromoplastie) ;
  • retirer les tissus tendineux inflammatoires ;
  • sectionner, puis refixer le tendon du biceps qui passe à travers l’épaule (pratique non systématique, mais déterminée au cas par cas) ;
  • enlever les dépôts de calcium ;
  • retirer les ossifications entre l’acromion et la clavicule en cas d’usure ou de traumatisme ;
  • suturer.

Pour en savoir plus sur l’arthroscopie de l’épaule, vous pouvez lire cet article.

RECOMMANDÉ :  Rupture de la coiffe des rotateurs et radiographie : peut-on vérifier ?

Quelle sera la durée d’arrêt de travail après une arthroscopie de l’épaule ?

Bien que relativement simple comme procédure, l’arthroscopie de l’épaule demeure une intervention invasive : la cicatrisation et la convalescence prendront donc quelques semaines à quelques mois.

L’arrêt de travail suite à une arthroscopie de l’épaule peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment :

  • la nature exacte de l’intervention
  • la réponse du patient à la chirurgie (complications, séquelles, etc.)
  • la santé générale du patient
  • le type d’emploi exercé
  • les recommandations spécifiques du médecin traitant.

En fonction des éléments ci-dessus, le spécialiste prescrira un arrêt de travail, ou certificat médical initial (CMI). La prescription inclura une date de début d’arrêt, une date de reprise, et une justification.

Il est important de remettre cet arrêt à son employeur dans les 48 heures suivant sa délivrance. Ceci permettra notamment au travailleur d’être rémunéré pendant sa convalescence.

À tout moment durant l’arrêt de travail, l’employeur peut demander un évaluation médicale, souvent par un autre spécialiste. Il doit cependant respecter les règles émises par la sécurité sociale à cet effet.

Que faire pendant l’arrêt de travail ?

Pendant la durée d’arrêt de travail suite à une acromioplastie d’épaule, une rééducation en kinésithérapie (physiothérapie) est fortement recommandée.

Ceci permettra d’optimiser la guérison et reprendre ses activités quotidiennes, professionnelles et de loisir.

Les modalités de traitement seront adaptées au patient, et pourront inclure :

  • modalités antalgiques (électrothérapie, chaleur, glace, etc.)
  • massages
  • mobilisations
  • exercices de renforcement
  • étirements et flexibilité
  • éducation posturale
  • éducation en lien avec l’ergonomie au travail
  • etc.

Combien de temps d’arrêt suite à une arthroscopie d’épaule ?

La durée d’arrêt de travail peut varier entre 2 et 3 mois pour un rythme de travail moyennement sollicitant. Par contre, elle peut s’étaler jusqu’à 6 mois si le travail en question exige la force les membres supérieurs.

Si le patient exerce une fonction sédentaire (derrière un bureau, poste de travail, téléphone, accueil), l’arrêt de travail peut être de 15 jours (sans conduite). Toutefois, s’il conduit, cette durée peut s’étendre jusqu’à 4 ou 6 semaines.

En cas de calcification de l’épaule, l’arrêt de travail après l’arthroscopie est de 1 mois.

Toutes ces durées sont sujettes à modification en fonction de l’état du patient. Au final, le chirurgien prescrit un arrêt de travail adapté à votre situation.

RECOMMANDÉ :  Pommade pour arthrose d’épaule : quoi choisir ? (efficace?)

En cas de litiges avec l’employeur, il est toujours possible de consulter l’avis d’un avocat spécialisé en droit corporel.

Ressources

L’arthroscopie de l’épaule : est-ce douloureux ?

Arthroscopie de l’épaule : Convalescence (combien de temps)

Références

https://www.gsdinternational.com/fr/traitements/arthroscopie-de-l-epaule#:~:text=L’arthroscopie%20est%20une%20proc%C3%A9dure,arthroscope%2C%20dans%20l’articulation

https://orthopedieorangerie.fr/wp-content/uploads/2016/01/arthro-%C3%A9paule-site-A4-compressed.pdf

https://www.orthopedie-bordeaux-sud.com/exerese-de-calcification-sous-arthroscopie-tendinopathie-calcificante/#:~:text=L’op%C3%A9ration%20pour%20tendinopathie%20calcifiante,le%20jour%20et%20la%20nuit

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut