Arthroscopie du coude : Indication et procédure (tout savoir)

Article rédigé par le 27 décembre 2022

L’arthroscopie du coude est une procédure chirurgicale qui permet de visualiser et de traiter les lésions du coude à l’aide d’un petit instrument appelé arthroscope. Cette intervention est indiquée dans certains cas pour soulager la douleur ou améliorer les fonctions du coude. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail les indications et la procédure de l’arthroscopie du coude.

Anatomie du coude

Le coude est l’articulation située à la jonction du bras et de l’avant-bras. Il s’agit d’une articulation complexe, composée de trois os, à savoir :

  • L’humérus ;
  • Le radius ;
  • Et le cubitus.

Le coude a la capacité unique de bouger dans plusieurs plans de mouvement, tels que :

  • La flexion et l’extension ;
  • La rotation ;
  • La supination ;
  • Et la pronation ; ce qui nous permet d’effectuer des mouvements très spécifiques comme le lancer et la préhension.

Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le coude, il est important de savoir que trois groupes principaux de muscles l’entourent :

  • Les extenseurs ;
  • Les fléchisseurs ;
  • Et les pronateurs et supinateurs.

En outre, le coude possède deux types de ligaments différents : les collatéraux, qui stabilisent l’articulation lors des mouvements latéraux, et les ligaments annulaires, qui entourent la tête du radius pour la maintenir serrée contre le cubitus pendant le mouvement.

L’anatomie de cette articulation fascinante nous aide à accomplir toutes sortes de tâches quotidiennes avec facilité.

Arthroscopie du coude : C’est quoi ?

L’arthroscopie du coude est une procédure chirurgicale mini-invasive qui est utilisée pour diagnostiquer et traiter les problèmes à l’intérieur de l’articulation du coude. Au cours de cette procédure, une petite caméra appelée arthroscope est insérée dans l’articulation du coude par une petite incision.

Cela permet aux médecins d’avoir une vue interne de ce qui se passe dans le coude afin de pouvoir diagnostiquer les problèmes avec précision et de les traiter en conséquence. L’arthroscopie du coude peut être utilisée à des fins diagnostiques et thérapeutiques, selon le type de blessure ou de maladie suspectée.

Les principaux avantages sont un temps de guérison rapide, une cicatrice minimale, un risque d’infection réduit et un retour rapide à la fonction ; cependant, comme toute procédure chirurgicale, elle comporte certains risques.

Néanmoins, elle donne généralement de bons résultats dans le cas de maladies ou d’affections liées à l’articulation du coude diagnostiquées et traitées de manière appropriée.

RECOMMANDÉ :  Fracture du coude chez l’enfant : quelle particularité ?

Indications de l’arthroscopie du coude

L’arthroscopie de l’articulation du coude est indiquée pour une grande variété de blessures et de maladies. Elle peut être utilisée pour diagnostiquer des douleurs peu claires après des interventions chirurgicales, ainsi que pour obtenir un diagnostic plus précis lorsque le tableau clinique d’une blessure n’est pas clair. En outre, l’arthroscopie peut fournir un traitement définitif pour certaines blessures ou maladies de l’articulation du coude.

L’arthroscopie du coude peut également être indiquée en cas de :

  • Une bursite de l’articulation du coude ;
  • Un coude dont l’amplitude de mouvement n’est pas claire et qui présente des symptômes inflammatoires prononcés ;
  • Des changements dégénératifs ;
  • Des blessures et des fractures intra-articulaires ;
  • Une ostéoarthrite chronique ;
  • « Tennis elbow » ;
  • Conséquences d’un traumatisme du coude.

Contre-indications à l’arthroscopie du coude

L’arthroscopie du coude peut être une procédure bénéfique pour de nombreux patients souffrant d’affections musculo-squelettiques.

Cependant, il existe certaines contre-indications à prendre en compte avant de subir l’intervention. L’ankylose, l’inflammation de l’articulation et les dommages étendus à la capsule articulaire peuvent tous présenter des risques et il n’est donc pas recommandé à ces patients de subir une arthroscopie du coude.

De tels dommages à l’articulation augmentent le risque de fuite de liquide synovial dans les tissus mous environnants, ce qui pourrait provoquer une infection ou d’autres complications. Par conséquent, lorsque vous envisagez l’arthroscopie du coude comme option thérapeutique, il est important d’évaluer toute contre-indication potentielle en fonction de vos antécédents médicaux.

Procédure pour l’arthroscopie du coude

L’arthroscopie du coude est généralement réalisée sous anesthésie générale ou régionale, en fonction de la complexité de l’intervention et de l’affection à traiter. Les étapes suivantes sont généralement suivies lors d’une arthroscopie du coude :

  • En général, un arthroscope est inséré dans le coude par une minuscule incision ;
  • Une petite caméra fixée à l’arthroscope permet au chirurgien de visualiser l’intérieur de l’articulation sur un écran ;
  •  À l’aide d’instruments spécialement conçus, le chirurgien peut alors effectuer des procédures telles que l’ablation des tissus endommagés, la restauration des surfaces cartilagineuses ou la réparation des ligaments et des tendons ;
  • En fin d’intervention, les instruments arthroscopiques sont retirés sous contrôle visuel et les incisions sont fermées par des points de suture qui se résorbent en quelques semaines.

Risques et complications de l’arthroscopie du coude

Le taux de complications de l’arthroscopie du coude est assez faible et est estimé à environ 1 cas sur 100 interventions.

Cependant, il s’agit presque toujours de problèmes mineurs et solubles, mais qui, dans l’ensemble, impliquent ce qui suit :

  • Hémorragies articulaires (hémarthrose), une complication de toute intervention chirurgicale ;
  • Infections articulaires ;
  • Dommages neurologiques, qui dépendent des articulations touchées.
RECOMMANDÉ :  Coude qui craque et tendinite : quel lien ?

Le risque d’infection est faible, mais il peut augmenter considérablement en fonction de la complexité de la procédure effectuée.

Il est recommandé de consulter votre médecin ou votre chirurgien si vous présentez les symptômes suivants :

  • Fièvre ;
  • Douleurs qui ne répondent pas aux médicaments ;
  • Écoulement important de liquide par les incisions ;
  • Mauvaise odeur émanant de la plaie ;
  • Rougeur ou gonflement qui s’aggrave ;
  • Engourdissement ou picotements.

Bien que les complications après une arthroscopie du coude sont rares et ne constituent pas une menace, mais pour minimiser les risques, il est important que l’intervention soit pratiquée par un médecin spécialiste expérimenté.

Récupération après une arthroscopie du coude

La plupart des patients qui subissent une arthroscopie du coude se rétablissent rapidement et peuvent reprendre leurs activités quotidiennes en peu de temps.

Après l’intervention, vous devriez être en mesure de bouger l’articulation dans un délai d’un ou deux jours, bien qu’il faille parfois attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de retrouver une mobilité complète

La période de récupération peut être plus longue si l’intervention était complexe ou impliquait des réparations plus importantes.

Pendant cette période, vous devez éviter toute activité intense et garder votre bras surélevé au-dessus de votre cœur pour réduire le gonflement. Il est également conseillé d’utiliser de la glace et de prendre des analgésiques selon la prescription de votre médecin pour aider avec la douleur.

Votre médecin peut également vous recommander une thérapie physique pour vous aider à retrouver l’amplitude des mouvements et la force de l’articulation.

En fonction de votre état, ces exercices doivent être effectués au moins 3 fois par semaine pendant plusieurs semaines ou mois, jusqu’à ce que vous puissiez à nouveau bouger votre bras et l’utiliser normalement.

Références

https://www.elsan.care/fr/pathologie-et-traitement/maladies-des-os/arthroscopie-definition-cause-traitement

https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/9991.pdf

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9782294715068000219#!

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut