Arthrose chez le chat : causes, symptômes et traitements efficaces

Article rédigé par le 23 juillet 2023

L’arthrose chez le chat, également connue sous le nom d’arthrose féline, est une maladie dégénérative et progressive des articulations, qui touche principalement les coudes, les hanches et les genoux de nos félins domestiques.

Cette affection est souvent liée à l’âge, elle se caractérise par la détérioration du cartilage des articulations et peut causer de l’inflammation et des douleurs. Les chats atteints d’arthrose voient leur mobilité réduite, ce qui peut grandement affecter leur qualité de vie.

Les symptômes de l’arthrose chez le chat sont parfois difficiles à détecter. Parmi les signes les plus courants, on peut noter une boiterie persistante, un manque d’appétit ou de motivation pour jouer, ainsi qu’un changement dans les habitudes de toilette ou de repos.

Il est important de consulter un vétérinaire si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chat. Ils pourront établir un diagnostic précis et recommander un traitement adapté pour soulager l’inconfort et réduire la progression de l’arthrose. Lisez la suite pour mieux comprendre et prévenir l’arthrose chez votre animal .

Rappel anatomique de l’articulation : structure et composition

Structure

Le squelette du chat est adapté à son mode de vie comme chasseur. Ses os sont légers et solides. Du reste, le chat a 40 os de plus que l’homme. Les os bougent les uns par rapport aux autres grâce aux muscles mais aussi grâce à une zone de liaison: l’articulation.

Chaque extrémité d’os en contact avec un autre os est porteur d’une surface articulaire constituée de cartilage. Les cartilages constituent une surface de glissement.

Les articulations du chat diffèrent de par leur structure et leur mobilité, mais les principaux constituants de chaque articulation sont en gros les mêmes.

Composition de l’articulation du chat

La plupart des articulations du chat se compose de : liquide articulaire (synovie), cartilage articulaire, os et une capsule articulaire .

Une articulation est composée d’une tête et d’une cavité qui s’assemblent. Elles sont recouvertes de cartilage articulaire qui sert d’ « amortisseur ». Le liquide articulaire (synovie) remplit la cavité (espace articulaire) et empêche les frictions. Il nourrit le cartilage articulaire et réduit le frottement dans l’articulation. La capsule articulaire est un tissu conjonctif rigide qui enveloppe l’articulation entière. Les muscles qui l’entourent assurent sa stabilité.

Arthrose chez le chat : maladie dégénérative

L’arthrose est une maladie dégénérative qui affecte les articulations du chat. Elle commence par une lésion du cartilage articulaire lisse et provoque une usure progressive de l’articulation. Le cartilage articulaire est normalement chargé de réduire les frictions et de servir d’amortisseur pendant les mouvements du chat. La détérioration du cartilage entraîne une inflammation et c’est pour cette raison que les mouvements deviennent douloureux.

Bon à savoir: la dégradation entraîne une inflammation (endommage le tissu de l’articulation), qui entraîne elle-même une douleur. Cette douleur réduits la mobilité (le cartilage articulaire restant est moins bien nourri ) et favorise la prise de poids, on a là malheureusement un cercle vicieux .

Causes

L’arthrose du chat est une pathologie fréquente chez les animaux âgés .Lors du vieillissement, vers les 12 ans du chat : on parle alors d’arthrose primitive, qui est due à la dégénérescence du cartilage.

Elle peut également être causée par des facteurs génétiques (les grandes races). Le surpoids et l’obésité sont également des facteurs aggravants de l’arthrose chez le chat.

Bon à savoir: les chats de grande taille et d’un certain âge, tels que les Maine Coon, sont plus susceptibles de développer cette affection, avec une prévalence estimée à 82% chez les chats de plus de douze ans.

L’arthrose peut apparaître sans facteurs sous-jacents ou être la conséquence d’une maladie articulaire comme la dysplasie du coude ou de la hanche, la luxation de la rotule, l’ostéochondrose ou encore peut survenir après un traumatisme tel que la rupture du ligament croisé ou une fracture.

Symptômes de l’arthrose chez le chat

Les symptômes de l’arthrose chez le chat sont souvent difficiles à identifier car les chats s’adaptent à la douleur et peuvent continuer à se déplacer malgré l’inconfort. Voici quelques symptômes à surveiller chez votre chat:

  • Diminution de la mobilité: les chats qui souffrent d’arthrose peuvent avoir du mal à sauter, monter les escaliers ou se déplacer comme avant.
  • Changements de comportement: un chat souffrant d’arthrose peut montrer des signes de stress, d’agressivité ou de fatigue.
  • Apathie: l’arthrose peut rendre votre chat moins intéressé par les jeux et les activités qu’il aimait auparavant.
  • Boiterie ou démarche anormale: les chats atteints d’arthrose peuvent présenter des anomalies dans leur façon de marcher ou des signes de boiterie.

En résumé, l’arthrose chez le chat est une maladie dégénérative qui affecte les articulations, perturbe la mobilité et provoque des changements comportementaux chez les chats. Il est important de rechercher les symptômes et de consulter un vétérinaire pour un diagnostic approprié et un traitement adapté à la situation de votre chat.

RECOMMANDÉ :  Chat Sibérien : caractères et spécificités

Diagnostic de l’arthrose chez le chat

Consultation vétérinaire

Il est important de consulter un vétérinaire lorsqu’on soupçonne une arthrose du chat. Le professionnel évaluera les signes et les symptômes présentés par l’animal, et proposera un plan de traitement adapté à la situation. Il est essentiel d’agir rapidement, car cette maladie peut provoquer des douleurs importantes et réduire la qualité de vie du chat.

Examen clinique

Au cours de l’examen clinique, le vétérinaire procédera à une évaluation complète de l’appareil moteur du chat, notamment le squelette, les muscles, les articulations et les parties molles1. Il recherchera des signes évoquant l’arthrose, tels qu’une mobilité réduite, difficile et douloureuse, ainsi que la présence d’une chaleur locale ou d’un gonflement2.

Radiographie

Un examen par radiographie, scanner ou IRM peut être réalisé afin d’identifier l’arthrose chez le chat3. Pour effectuer une radiographie, le chat doit être allongé sur le dos, avec les pattes arrière maintenues bien parallèles4. Ces examens permettront de visualiser l’état des articulations et du cartilage, et de confirmer le diagnostic d’arthrose chez le chat.

Le vétérinaire pourra à l’aide de l’examen clinique et des radiographies juger de la gravité de l’arthrose et proposer le traitement adéquat.

Traitement de l’arthrose

Une approche multimodale est souvent préférable dans les cas d’arthrose chronique afin de soulager convenablement la douleur de l’animal et diminuer les effets de cette condition en ciblant différentes zones pour améliorer sa qualité et son espérance de vie.  

Médicaments anti-inflammatoires

Le traitement de l’arthrose chez le chat commence souvent avec des médicaments anti-inflammatoires prescrits par un vétérinaire. Ces médicaments aident à réduire l’inflammation et à soulager la douleur associée à l’arthrose. Il est important de toujours consulter un vétérinaire avant de donner des médicaments anti-inflammatoires à votre chat, car les médicaments destinés aux humains peuvent être dangereux pour les animaux.

Compléments alimentaires

Les compléments alimentaires pour les articulations contre l’arthrose peuvent également être utiles pour soutenir la fonction articulaire et locomotrice du chat. Ces compléments contiennent généralement des chondroprotecteurs, tels que la glucosamine et la chondroïtine sulfate, qui sont des protecteurs spécifiques du cartilage. Ils aident à maintenir la santé des articulations et à réduire la progression de l’arthrose.

Thérapie au Laser

La thérapie au laser chez le chat est une forme simple de soins qui s’est avérée efficace dans de nombreux cas de traitement d’articulations, de tendons et de muscles. Le laser est généralement utilisé directement sur la zone de la blessure, mais réussit également à être efficace en profondeur. Le traitement au laser a un effet cicatrisant au niveau cellulaire.

Hydrothérapie

Les chats n’apprécient pas l’eau mais l’hydrothérapie peut être une option thérapeutique non médicamenteuse pour eux . Il s’agit d’exercices réalisés dans l’eau, qui permettent de réduire le stress sur les articulations et d’améliorer la mobilité.

L’eau chaude utilisée pendant l’hydrothérapie peut également aider à détendre les muscles et à réduire l’inflammation. Parlez-en à votre vétérinaire pour savoir si l’hydrothérapie pourrait être bénéfique pour votre chat.

Physiothérapie

La physiothérapie est une autre option thérapeutique pour les chats souffrant d’arthrose. Les traitements de physiothérapie peuvent inclure des massages, des exercices d’étirement et de renforcement, ainsi que des techniques d’acupuncture.

L’acupuncture est un traitement qui peut être effectué en cas de douleurs musculaires, articulaires, ligamentaires et osseuses et en complément ou pour remplacer un autre traitement médical comme les anti-douleurs.

Chirurgie

La chirurgie est utilisée dans le cas d’arthrose secondaire, la cause de la maladie articulaire ( par exemple lors de la luxation de la rotule, l’ostéochondrose) doit être identifiée et éliminée (si possible) pour minimiser la progression et les effets à long-terme de l’arthrose.

Gestion de la douleur et du confort

Massages et manipulations

Les massages et manipulations sont essentiels pour aider à gérer la douleur et l’inconfort causés par l’arthrose du chat. Le massage permet de libérer des endorphines qui vont agir en tant qu’anti-douleur, il réduit également les phénomènes inflammatoires et donc les douleurs liées directement à l’arthrose.

Les massages doivent être doux et précis, en ciblant les zones touchées par l’arthrite, telles que les articulations et les tendons. Ils peuvent être effectués quotidiennement pour maintenir la mobilité et soulager la douleur.

Craquements et raideurs

Les craquements et raideurs des articulations sont des symptômes courants de l’arthrose chez les chats. Il est crucial de surveiller attentivement ces signes et d’adapter les traitements en conséquence.

Cependant, si la raideur et les craquements persistent malgré ces interventions, il est important de consulter un vétérinaire pour évaluer d’autres options de traitement, telles que les anti-inflammatoires sur prescription vétérinaire.

Environnement adapté

Adapter l’environnement de votre chat en fonction de sa mobilité réduite due à l’arthrose est primordial pour assurer son confort. Voici quelques conseils pour créer un environnement adapté :

  • Utilisez des tapis antidérapants pour éviter les glissades et chutes qui pourraient causer des douleurs supplémentaires à votre chat.
  • Fournissez des surfaces de couchage moelleuses et accessibles pour soulager la pression sur les articulations.
  • Placez les gamelles d’eau et de nourriture à une hauteur adaptée afin que votre chat n’ait pas à se pencher trop bas pour manger et boire.
  • Coupez régulièrement les griffes de votre chat pour minimiser les douleurs articulaires lorsqu’il se déplace.
  • Envisagez d’utiliser des marches ou des rampes pour faciliter l’accès aux zones en hauteur que votre chat aime fréquenter.
RECOMMANDÉ :  Cheval Pur-sang : un cheval de course exceptionnel

En somme, il est important de prendre en compte les besoins spécifiques de votre chat afin de lui offrir un environnement confortable et adapté pour gérer au mieux les douleurs et les problèmes de mobilité liés à l’arthrose.

Les équipements orthopédiques

Pour les animaux les plus atteints, il existe des solutions mécaniques leur permettant de lutter contre l’arthrose. C’est un moyen de ne pas passer par la chirurgie et d’améliorer autant que possible le confort de vie des animaux les plus atteints.

Les orthèses orthopédiques

Lorsque les douleurs articulaires sont importantes, l’orthèse orthopédique apporte un soutien non négligeable. C’est un équipement qui se ressemble à une atèle élaborée et permet de supporter et stabiliser un membre ou une articulation. L’orthèse améliore diminue l’usure des articulations ainsi que l’inflammation et les douleurs qui y sont liées. Ce faisant, elle améliore le confort locomoteur de votre animal et lui apporte un nouveau dynamisme.

Le chariot orthopédique

Pour les animaux fortement handicapés, il existe des chariots leur permettant de se mouvoir plus facilement. Spécialement étudiés pour leur morphologie. L’animal ainsi équipé peut recommencer à marcher à son rythme en répartissant son poids sur l’ensemble de son corps et non plus uniquement sur ses seuls membres valides.

Cet équipement favorise l’activité physique et contribue à réduire considérablement l’ankylose du corps. Au-delà de réduire les douleurs, le chariot orthopédique améliore la circulation sanguine, l’oxygénation des muscles et assouplit les articulations.

Prévention et bonnes habitudes

L’arthrose est un cercle vicieux qui s’auto-entretient, prévenir son apparition ou mieux armer votre chat en prévision de son apparition est en fin de compte assez simple à réaliser. Avant même que la maladie ne se déclare, vous pouvez déjà vous assurer que votre compagnon à quatre pattes conserve la forme.

Exercice physique

L’activité physique est essentielle pour la santé générale du chat, y compris la prévention de l’arthrose. Les muscles et les articulations travaillent ensemble, de sorte que renforcer les muscles peut aider à réduire la pression sur les articulations. Encouragez votre chat âgé à jouer, mais adaptez les activités à ses capacités. Par exemple, évitez les sauts trop hauts qui pourraient causer un traumatisme sur les pattes et les hanches.

Alimentation adaptée

L’une des clés pour prévenir l’arthrose chez le chat est de lui offrir un régime alimentaire adapté. Il est crucial pour prévenir ou ralentir la progression de l’arthrose chez le chat. Il est important de limiter les aliments trop caloriques qui peuvent contribuer à l’obésité.

La formulation des aliments contre l’arthrose présente en outre différents avantages :

• Ce sont de aliments allégés qui limitent la prise de poids du chat et sont adaptés aux vieux chats.

• Ils contiennent des antioxydants qui limitent le vieillissement tissulaire et donc articulaire.

• Ils contiennent des oméga 3 (EPA) à l’action anti-inflammatoire.

• Ils apportent des chondro-protecteurs (GAG = chondroïtine sulfate) qui limitent la dégénérescence du cartilage.

Gestion du surpoids

Le surpoids est un facteur majeur pour l’arthrose chez le chat. L’obésité accélère l’usure des articulations en exerçant une tension supplémentaire sur le système musculosquelettique (source). Pour gérer le poids du chat, combiner l’exercice physique régulier et un régime alimentaire approprié. Contrôlez régulièrement le poids du chat et consultez votre vétérinaire si vous avez des inquiétudes ou besoin de conseils sur la gestion du poids.

Hygiène et propreté

La propreté et l’hygiène sont essentielles pour garantir le bien-être d’un chat souffrant d’arthrose. Il est important de brosser régulièrement votre chat pour l’aider dans sa toilette, surtout si l’arthrose limite sa mobilité. Vérifiez régulièrement la santé cutanée de votre chat dans les zones où le poil peut cacher les lésions et favoriser la guérison en veillant à la propreté de la zone.

Enfin, proposer un environnement enrichi à votre chat, avec des jouets, des perchoirs adaptés et des chaises pour l’aider à monter sur son arbre à chat, peut encourager l’activité physique et ainsi contribuer à la prévention de l’arthrose. La pratique d’une activité modérée pour préserver la force et la souplesse des articulations est également bénéfique.

En suivant ces bonnes habitudes, il est possible de prévenir ou du moins retarder l’apparition de l’arthrose chez le chat et d’améliorer sa qualité de vie.

Références 

  1. AniCura, « Arthrose chez le chat : reconnaître les symptômes et soigner… » 2

  2. Chats du Monde, « L’arthrose du chat : symptômes, diagnostic et traitement » 2

  3. Pharma GDD, « Arthrose du chat : symptômes, causes et traitements » 2

  4. Pharma GDD, « Arthrose du chat : symptômes, causes et traitements » 2

  5. Hydrothérapie

  6. Acupuncture

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut