Arthrose de la hanche : Guide complet (tout savoir)

Article rédigé par le 25 juin 2024

L’arthrose de la hanche peut rendre difficile les activités quotidiennes, comme se pencher pour attacher ses lacets, se lever d’une chaise ou faire une courte promenade.

Comment savoir si nos douleurs proviennent de l’arthrose de la hanche ? Quelles sont les causes et les symptômes de cette affection ? Peut-on faire du sport ? Et surtout, comment la traiter ?

Cet article vulgarisé vous explique tout ce qu’il faut savoir sur l’arthrose de la hanche, en mettant l’accent sur des notions simples et des stratégies concrètes visant à aller mieux.

Définition et anatomie de la hanche

Avant d’entrer dans les détails, il est important de comprendre l’anatomie de la hanche pour mieux comprendre d’où vient l’arthrose de cette articulation.

La hanche est l’une des plus larges articulations du corps. Elle relie l’os du bassin (via une cavité nommée acétabulum) et la tête fémorale (la partie supérieur de l’os de la cuisse).

Les surfaces osseuses de la tête fémorale et de l’acétabulum sont recouvertes de cartilage articulaire, une substance qui permet l’absorption des chocs et le mouvement.

La surface de l’articulation est également recouverte d’une fine membrane appelée synovie. Dans une hanche saine, la synovie produit une petite quantité de liquide suffisante qui lubrifie le cartilage et facilite le mouvement.

Dans certaines situations, le cartilage de l’articulation de la hanche se fissure et s’use progressivement. En conséquence, sa capacité d’amortissement se voit diminuée. L’espace articulaire entre les os diminue, ce qui peut causer un frottement des os du bassin et du fémur entre eux.

Ce phénomène correspond à l’arthrose de la hanche. Pour compenser la perte de cartilage, les os endommagés peuvent commencer former des proéminences osseuses (appelées ostéophytes). Ceci peut causer de l’inflammation et de la douleur.

Ce diagnostic (de même que la présence d’ostéophytes) peut être posé grâce à une simple radiographie de la hanche.

Par contre, il faut souligner que la présence de dégénérescence à elle seule n’est pas forcément problématique. Il en est de même pour la présence d’ostéophytes. Ceci vient du fait que plusieurs personnes asymptomatiques (n’ayant aucune douleur) présentent parfois ces changements à l’imagerie médicale.

En somme, c’est la combinaison des tests d’imagerie associés à l’examen clinique par un professionnel de santé qui en dira plus sur votre arthrose de la hanche, ainsi que sa prise en charge optimale.

Quelles sont les causes de l’arthrose de la hanche ?

La dégénérescence de l’articulation de la hanche peut provenir de différentes causes. Parmi les plus étudiée, on compte :

  • Le surpoids ou l’obésité : D’un point de vue théorique, un poids excédentaire augmente les contraintes sur les articulations, ce qui peut mener à l’arthrose. Par contre, les études sur le sujet varient.
  • Une surcharge des articulations par le port fréquent de charges lourdes.
  • L’âge : il est possible de voir de l’arthrose de la hanche plutôt chez les personnes approchant les 60 ans. Mais certains cas, plus rares, sont aussi plus jeunes.
  • Les antécédents familiaux d’arthrose : Si, dans votre entourage, une personne a déjà fait de l’arthrose, vous aurez plus de chance d’en souffrir également par la suite.
  • Un antécédent de blessure à la hanche
  • Une déformation de l’articulation de la hanche à la naissance (dysplasie de la hanche)
  • Le sexe : ce sont plus souvent les femmes qui sont touchées par l’arthrose.

Quels sont les symptômes de l’arthrose de la hanche ?

En présence d’arthrose de la hanche, plusieurs symptômes peuvent apparaître. Voici une liste de symptômes souvent observés:

  • Vous ressentirez, bien souvent, une douleur au niveau du pli de l’aine. Cette dernière pourrait être ressentie aussi bien vers l’avant que l’intérieur de la cuisse.
  • Vous pourrez également ressentir une douleur au niveau de la fesse qui irradie tout le derrière de votre cuisse, comme une sciatique.
  • Il est possible que vous ressentiez une douleur au niveau du genou ou d’une douleur isolée située à l’arrière de votre cuisse. Il faut aussi prendre en compte que la douleur ne réveille pas la nuit, sauf en cas d’arthrose de la hanche sévère.
  • La douleur pourrait augmenter lorsque vous faites un effort : que ce soit marcher, courir, monter ou descendre les escaliers. Notons également que cette dernière disparaît généralement avec du repos.
  • La douleur peut être nocturne et affecter la qualité du sommeil
  • Au réveil, il est possible de ressentir une sensation de raideur au niveau de l’articulation.
  • Si la douleur est trop importante et que cette dernière ne passe pas, elle peut causer de la boiterie
  • En présence de temps humide ou de pluie, plusieurs personnes disent sentir plus de douleur. Étrangement, cela n’a pas été démontré scientifiquement.
  • Il peut y avoir une sensation de verrouillage ou blocage de l’articulation. Également, des bruits de type grincement ou crépitation peuvent se faire entendre durant certains mouvements.
  • Une diminution de l’amplitude articulaire de la hanche est souvent observée.

Notons qu’à certains stades avancés, la personne peut avoir mal à la hanche ou repos, ou durant tous les mouvements.

Quel lien entre arthrose de hanche et mal de dos ?

L’arthrose de la hanche est une cause fréquente de douleurs dorsales, en particulier chez les personnes âgées.

Proéminence anatomique

On pense que le lien entre l’arthrose de la hanche et le mal de dos est dû à la proéminence anatomique des articulations de la hanche. Les articulations de la hanche sont situées à l’endroit où les muscles de la colonne lombaire s’attachent au bassin.

Lorsque ces muscles sont tendus ou serrés, ils peuvent exercer une pression sur l’articulation de la hanche et conséquemment provoquer un mal de dos.

En outre, la perte de cartilage dans l’articulation de la hanche peut entraîner une inflammation et un gonflement, qui peuvent également contribuer aux douleurs dorsales.

Douleur référée

Le mal de dos est un problème courant qui peut être causé par divers facteurs, dont les tensions musculaires, l’arthrite et la dégénérescence des disques. Cependant, saviez-vous que l’arthrose de la hanche peut également être une cause de mal de dos ?

Lorsque le cartilage de l’articulation de la hanche s’use, il peut y avoir un contact os contre os. Cela peut provoquer une douleur et une inflammation non seulement dans la hanche, mais aussi dans le bas du dos.

RECOMMANDÉ :  Tendinite d’Achille et course à pied : tout savoir

En fait, la douleur référée par l’arthrose de la hanche est une source courante de douleur dans le bas du dos. Si vous souffrez de douleurs dorsales, il est important de consulter un professionnel de la santé pour en déterminer la cause.

Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez recevoir le traitement approprié pour soulager votre douleur.

Compensations

Lorsque l’articulation de la hanche est endommagée, le corps compense en déplaçant son poids vers le côté sain. Cela entraîne souvent une augmentation de la courbure du bas du dos, ce qui peut exercer une pression sur la colonne vertébrale et provoquer des douleurs.

De plus, les lésions de l’articulation de la hanche peuvent provoquer une inflammation et une raideur dans les muscles et les ligaments qui soutiennent la colonne vertébrale.

Par conséquent, l’arthrose de la hanche est une affection qui peut avoir un impact important sur les hanches et le dos.

Combien de temps dure une crise d’arthrose de la hanche ?

Dans les stades précoces, l’arthrose de la hanche intervient souvent par crises. Voici ce qu’on peut retenir concernant les crises d’arthrose de la hanche :

  • Au début, les douleurs sont aggravées principalement après un effort vigoureux, et sont calmées par le repos à l’intérieur de quelques heures.
  • Au fur et à mesure, la douleur survient suite à des activités de faible intensité, et prennent plus longtemps avant de se calmer (quelques jours).
  • À certains stades avancés de la maladie, la personne peut avoir mal à la hanche ou repos, ou durant tous les mouvements. Les crises sont donc quasi permanentes

L’arthrose de la hanche et le sport

Vous avez toujours été sportif(ve) ? Vous avez de l’arthrose de la hanche et vous ne savez pas vraiment comment faire du sport?

Nous allons vous fournir les informations nécessaires pour que vous puissiez pratiquer une activité physique malgré votre arthrose de hanche.

Comment faire du sport lorsqu’on une arthrose de la hanche ?

Malgré la présence d’arthrose de la hanche, il est recommandé de poursuivre une activité physique. En effet, l’inactivité prolongée vient avec plusieurs conséquences néfastes pour la santé de vos articulations (et votre santé globale).

Par contre, il faut garder en tête certaines prémisses qui permettent de faire du sport sans aggraver notre condition, ou générer de la douleur qui limiterait les activités quotidiennes.

Avant de vous donner une liste de sports qui pourraient aider à traiter votre arthrose de hanche, il faut se rappeler la règle d’or suivante. Pour mieux l’expliquer, servons-nous de l’analogie des feux de circulation :

  • Si la douleur est inchangée après un effort physique (ou même soulagée), on continue car on est sur la bonne voie! (FEU VERT).
  • Si la douleur augmente après un effort, mais s’atténue à l’intérieur de 24-48h, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. On peut ajuster les paramètres, mais c’est généralement signe que l’articulation est en train de s’adapter favorablement à l’effort. (FEU JAUNE).
  • Si la douleur augmente et reste aggravée malgré un temps de repos, c’est signe qu’on a créé un processus inflammatoire. Il faut cesser l’activité, laisser reposer la hanche et baisser à tout prix les paramètres d’entraînement pour les séances subséquentes. (FEU ROUGE).

Quel type de sport pratiquer ?

Vous ne savez pas vraiment quel sport pratiquer avec votre arthrose de la hanche ? Pas de panique, nous allons vous donner toutes les infirmations nécessaires pour que vous puissiez facilement vous y retrouver.

Voici une liste d’activités qui met moins de stress sur les articulations d’un point de vue théorique. Évidemment, il faudra garder en tête l’analogie des feux de circulation, et ajuster l’effort au besoin:

  • Le cyclisme.
  • Le vélo.
  • La natation.
  • La marche sur une surface molle (gazon, piste, etc.).
  • La gymnastique douce.
  • Le yoga.
  • Le Tai Chi.
  • L’aviron.

Si vous pratiquez un sport qui met de la pression sur la hanche, il faudra reprendre de manière progressive en suivant les préceptes indiqués sur l’infographie suivante :

Traitement de l’arthrose de la hanche 

Voici une liste de traitements à envisager lorsqu’on souffre d’arthrose de la hanche :

Quels traitements médicaux pour l’arthrose de la hanche ?

Lorsqu’on consulte un médecin, voici des traitements permettant de traiter l’arthrose de la hanche :

  • Les médicaments analgésiques : le médicament utilisé d’emblée est souvent l’acétaminophène. Il sera efficace surtout si vous souffrez d’arthrose légère. La prise d’anti-inflammatoire peut également être envisagée. Néanmoins, si vous en êtes à un stade d’arthrose avancé, il faudra des médicaments plus puissants.
  • Lorsque les traitements conservateurs n’offrent pas de résultats, on a généralement recours à des infiltrations. En effet, votre médecin peut vous prescrire des injections de corticostéroïdes ou encore des infiltrations d’acide hyaluronique à la hanche pour essayer de calmer les douleurs.

Le traitement kinésithérapique de la coxarthrose

Il n’est pas rare que le médecin propose des traitements de kinésithérapie (physiothérapie) pour rééduquer l’arthrose de la hanche. Les modalités et objectifs seront :

  • Diminuer les douleurs et les tensions musculaires grâce à divers types de massage
  • Soulagement des symptômes grâce à la glace, chaleur, ou des modalités d’électrothérapie.
  • Maintenir ou de récupérer partiellement l’amplitude des mouvements des articulations atteintes par l’arthrose par des mobilisations et étirements.
  • Renforcer les muscles via des exercices pour stabiliser les articulations, limiter les déformations, et retrouver la fonction.

Les exercices pour soulager l’arthrose de la hanche

Comme pour le sport, la pratique d’exercices thérapeutiques peut aider à tonifier et assouplir les muscles entourant l’articulation de la hanche. Ceci aidera à soulager les symptômes sur le long terme, et ralentira le processus de dégénérescence.

Voici des exercices régulièrement prescrits en kinésithérapie (physiothérapie) pour traiter les affections de hanche :

Extension de hanche (position quadrupède)

  1. Positionnez-vous à 4 pattes (Les mains sous les épaules, les genoux sous les hanches).
  2. Trouvez ensuite la position neutre correspondant à la position du bassin à mi-chemin de l’antéversion et de la postéroversion du bassin.
  3. Dans cette position, étendez une jambe vers l’arrière en vous assurant de pointer le pied le plus loin possible derrière.
  4. Revenez tranquillement en position initiale, et répétez avec l’autre jambe.
  5. Répétez ces mouvements pendant une dizaine de répétitions par jambe.

Pont unilatéral

  1. Couchez-vous sur le dos
  2. Allongez la jambe non douloureuse de manière à tendre le genou et maintenir une extension complète.
  3. Soulevez les fesses du sol en poussant avec les talons de la jambe atteinte.
  4. Redescendez tranquillement en position initiale.
  5. Faites ces mouvements pendant une vingtaine de répétitions. Prenez des pauses au besoin.

Torsion lombaire

  1. Allongez-vous sur le dos en ayant les jambes tendues.
  2. Dans un mouvement de torsion, allongez un bras sur le côté et amenez la jambe vers le côté opposé.
  3. En utilisant l’autre bras, ajoutez une surpression au niveau de la cuisse pour augmenter le niveau d’étirement en torsion selon tolérance.
  4. Maintenez l’étirement pendant environ 30 secondes et faites 3 séries.
RECOMMANDÉ :  Conflit fémoro-acétabulaire : définition et prise en charge (guide complet)

Étirement du piriforme

  1. Couchez-vous sur le dos.
  2. Croisez la jambe symptomatique de manière à poser le talon sur la jambe opposée.
  3. Tirez la jambe non symptomatique vers vous. À ce stade, vous devriez sentir une sensation d’étirement derrière la fesse symptomatique.
  4. Maintenez l’étirement 30 secondes, puis répétez 3 fois en prenant des pauses entre chaque série

Marche à pied

Rappelez-vous la règle d’or suivante si vous désirez marcher en présence d’arthrose de hanche. Pour mieux l’expliquer, servons-nous de l’analogie des feux de circulation :

  • Si la douleur est inchangée après un effort physique (ou même soulagée), on continue car on est sur la bonne voie! (FEU VERT).
  • Si la douleur augmente après un effort, mais s’atténue à l’intérieur de 24-48h, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. On peut ajuster les paramètres, mais c’est généralement signe que l’articulation est en train de s’adapter favorablement à l’effort. (FEU JAUNE).
  • Si la douleur augmente et reste aggravée malgré un temps de repos, c’est signe qu’on a créé un processus inflammatoire. Il faut cesser l’activité, laisser reposer la hanche et baisser à tout prix les paramètres d’entraînement pour les séances subséquentes. (FEU ROUGE).

Ainsi, il est recommandé de marcher si les douleurs à la hanche ne sont pas aggravées après l’activité. Par contre, si la marche est accompagnée de boiterie, il est préférable de trouver des alternatives (comme le vélo), sans quoi le corps compensera et développera des douleurs ailleurs (comme une lombalgie ou une douleur au genou opposé).

Tel que mentionné, si la douleur est aggravée après la marche (feu rouge), il faut alors cesser l’activité et consulter un professionnel de santé (comme un kinésithérapeute ou physiothérapeute) qui saura prescrire des exercices plus adaptés à votre situation.

Vélo d’appartement

Les vélos d’appartement sont un équipement courant dans de nombreuses salles de sport, mais ils peuvent aussi être un outil précieux pour les personnes souffrant d’arthrose de la hanche.

Comme le vélo soulage les articulations, il réduit le stress et la douleur dans cette zone. De plus, les vélos d’exercice vous permettent de renforcer les muscles autour de l’articulation, ce qui peut contribuer à la stabiliser.

Cependant, il faut garder à l’esprit certaines choses lorsque vous utilisez un vélo d’appartement.

  • Tout d’abord, assurez-vous que la selle est correctement réglée pour minimiser la tension sur les hanches.
  • Ensuite, commencez par une faible résistance et augmentez-la progressivement à mesure que vos muscles se renforcent.

Les traitements naturels

Plusieurs traitements naturels existent pour soulager les symptômes reliés à l’arthrose de la hanche :

  • Plusieurs personnens recourent aux compléments alimentaires. Les plus utilisés sont la glucosamine et la chondroïtine. Ceux-ci sont disponibles en vente libre.
  • La phytothérapie peut également être une bonne idée pour lutter naturellement contre l’arthrose de la hanche.
  • L’aromathérapie et l’homéopathie sont deux éléments que plusieurs envisagent.

Il faut noter que les produits naturels ne sont généralement pas supportés par des évidences scientifiques solides, et que leur utilisation est principalement basée sur l’empirisme.

L’opération de hanche

La dernière solution qui peut être envisagée lorsque les traitements conservateurs ne fonctionnent pas est la chirurgie. Une prothèse de hanche permet de « remplacer » l’articulation de hanche afin de ne plus subir d’arthrose.

Plusieurs types de prothèses existent, et les indications varient en fonction du patient et de sa condition. Un chirurgien orthopédique est le plus qualifié pour déterminer si l’opération est justifiable, ainsi que les modalités visant à optimiser la récupération.

Comment dormir avec une arthrose de hanche ? nos conseils

Si vous souffrez d’arthrose de la hanche, vous savez à quel point la douleur peut être atroce. Cette affection est causée par la détérioration du cartilage de l’articulation de la hanche et peut rendre les mouvements les plus simples incroyablement douloureux.

Malheureusement, l’arthrose de la hanche peut aussi rendre difficile une bonne nuit de sommeil. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe quelques moyens d’atténuer la douleur et d’obtenir un repos bien mérité. Voici quelques conseils pour dormir avec de l’arthrose de la hanche :

  1. Dormez sur le côté : Dormir sur le côté est souvent la position la plus confortable pour les personnes souffrant d’arthrose de la hanche. Si vous dormez habituellement sur le dos ou sur le ventre, essayez de vous mettre sur le côté pendant quelques nuits et voyez si cela fait une différence.
  1. Placez un oreiller entre vos jambes : Placer un oreiller entre vos jambes peut aider à soulager un peu la pression exercée sur vos hanches.
  2. Utilisez un coussin chauffant : L’application de chaleur sur vos hanches peut aider à soulager la douleur et à faciliter l’endormissement. Essayez d’utiliser un coussin chauffant pendant 20 à 30 minutes avant de vous coucher.
  3. Prenez un bain chaud : Se tremper dans un bain chaud peut également aider à soulager la douleur et à vous détendre avant le coucher. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou de camomille pour une relaxation maximale.

Passez ensuite 20 à 30 minutes au lit en position allongée sur le ventre ou sur le côté, avec un coussin sous la hanche pour éviter toute pression excessive.

Enfin, mettez votre oreiller en position semi-assise contre un mur ou une tête de lit, pliez les genoux et appuyez-vous contre l’oreiller pour vous détendre les hanches et le bas du dos.

Conclusion

Les douleurs à la hanche peuvent vraiment être handicapantes. Un diagnostic posé par une imagerie médicale –conjointement à un examen clinique– permet de déterminer si les symptômes proviennent d’une arthrose de la hanche.

Une fois que le diagnostic est établi, la prise en charge va dépendre des symptômes observés, de la limitation fonctionnelle, de l’âge, ainsi que du travail de la personne atteinte.

Les modalités de traitements varient de la kinésithérapie (physiothérapie) à la chirurgie, en passant par les médicaments, les infiltrations, les exercices, etc.

Un professionnel de santé est le plus apte à vous suivre dans votre rééducation, et pourra vous guider si vous pratiquer des activités sportives ou de loisir.

Bonne guérison !

Références

Les ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut