Arthrose de l’épaule : Opération (indication et procédure)

Article rédigé par le 4 mars 2024

L’opération pour l’arthrose de l’épaule consiste généralement à remplacer l’articulation de l’épaule abimée par des pièces artificielles appelées prothèses.

Il s’agit d’une pratique invasive indiquée en dernier recours, après que tous les traitements médicaux sont jugés inefficaces. Quand l’articulation est trop abimée, l’évolution peut être défavorable même si le traitement médical est bien suivi.

Il existe principalement deux types de prothèse pour l’arthrose de l’épaule : prothèse d’épaule totale et prothèse d’épaule inversée. Ces dernières n’ont pas les mêmes indications ni les mêmes procédures.

Arthrose de l’épaule : Opération (indication et procédure), tous les détails dans ce présent article.

Les rappels importants

L’articulation gléno-humérale

L’articulation gléno-humérale est une articulation très mobile formée par l’humérus et la scapula (omoplate). La tête humérale, de forme sphérique, s’insère sur la concavité de la cavité glénoïde comme le montre le schéma ci-après :

Ces deux surfaces osseuses sont recouvertes de cartilage articulaire. Ce dernier joue un rôle d’amortisseur et permet le glissement à moindre résistance entre les deux surfaces osseuses.

L’articulation gléno-humérale est recouverte par les tendons de la coiffe des rotateurs et le muscle deltoïde, ces derniers permettent sa mobilisation dans les trois plans de l’espace.

L’arthrose de l’épaule

L’arthrose de l’épaule est une atteinte dégénérative qui se traduit par l’usure du cartilage de l’articulation gléno-humérale.

Les surfaces osseuses ne se glissent plus entre eux, les mouvements du bras sont ainsi bloqués. De diverses anomalies articulaires apparaissent ensuite et causent des douleurs à l’épaule.

L’arthrose de l’épaule peut être primitive (causée par la vieillesse, les facteurs génétiques, les maladies rhumatismales) ou secondaire (faisant suite aux ruptures des tendons de la coiffe ou à un traumatisme).

Indications de l’opération pour l’arthrose de l’épaule

L’opération pour l’arthrose de l’épaule est une démarche chirurgicale consistant à remplacer l’articulation gléno-humérale usée par une prothèse d’épaule.

Le diagnostic de l’arthrose de l’épaule est établi au moyen d’une radiographie de l’épaule. La radiographie permet également d’évaluer l’évolution de la pathologie et son état de gravité.

Il s’agit d’une pratique invasive qui se pratique seulement en dernier recours. En d’autres termes, la principale indication d’une opération pour l’arthrose de l’épaule est l’inefficacité des traitements médicaux et des infiltrations articulaires (anti-inflammatoires, acide hyaluronique).

RECOMMANDÉ :  Soigner une tendinite naturellement : que faire ?

Ainsi, le chirurgien orthopédique tend à proposer l’opération pour l’arthrose d’épaule en cas de douleur persistante ou d’immobilité accrue malgré les médicaments anti-douleurs, les traitements alternatifs et pommades, les infiltrations et même la kinésithérapie (physiothérapie).

Les douleurs limitent souvent les activités quotidiennes, sportives et professionnelles.

Généralement, après l’opération, la douleur devrait disparaître et l’amplitude de l’articulation gléno-humérale devrait être complète.

On distingue principalement deux types de prothèse d’épaule, différents en fonction de l’état des tendons du patient :

Ces deux types d’opération pour l’arthrose de l’épaule sont indiqués dans des contextes différents.

Indications pour une prothèse d’épaule totale

La prothèse d’épaule totale, également dite anatomique, est principalement indiquée en cas d’arthrose primitive. Ce type d’arthrose n’est pas secondaire à une rupture des tendons de la coiffe des rotateurs, d’où le terme « primitive ».

La coiffe des rotateurs reste ainsi fonctionnelle et le patient arrive à conserver une stabilité articulaire et une certaine mobilité. Mais cette dernière est limitée à cause de la douleur due au développement des anomalies osseuses.

Une opération pour la pose de prothèse d’épaule totale est ainsi de mise afin de remplacer les surfaces articulaires abimées de l’articulation gléno humérale.

Indications pour une prothèse d’épaule inversée

Quand on fait face à une arthrose secondaire avec rupture des tendons de la coiffe, la prothèse d’épaule anatomique ne suffit plus. En effet, après rupture des tendons de la coiffe, la tête humérale s’excentre vers le haut créant une véritable impotence fonctionnelle.

On doit opter pour une prothèse d’épaule inversée. Ce type d’opération pour l’arthrose de l’épaule a pour principal but de pallier le manque de tendon.

En effet, comme mentionnés plus haut dans la section rappel, les tendons de la coiffe jouent un double rôle : stabiliser l’articulation gléno humérale et induire ses mouvements.

Ce type de prothèse est également indiqué en cas d’épaule pseudo-paralytique où il y a perte totale de mobilité.

Procédure d’une opération pour l’arthrose de l’épaule

Avant l’opération

Pour l’opération de l’arthrose de l’épaule, on procède généralement à une courte hospitalisation de 2 à 3 jours.

L’opération se déroule sous anesthésie générale et/ou une anesthésie loco-régionale du bras. La durée de l’opération dans le bloc opératoire est d’une heure environ.

Déroulement de l’opération

Après incision de la région antérieure de l’épaule, le chirurgien orthopédiste procède à la mise en place de prothèse en métal et en polyéthylène (matière plastique très résistante).

Les prothèses sont soit vissées, soit impactées, soit cimentées aux parties osseuses saines. Le choix du moyen de fixation varie en fonction des habitudes du chirurgien.

RECOMMANDÉ :  Prothèse d’épaule inversée : mouvements interdits

L’abord de l’articulation gléno-humérale se fait entre deux muscles, donc aucun muscle n’est coupé.

  • Pour une prothèse d’épaule totale

D’abord, le chirurgien sectionne la partie abimée de la tête humérale et de la cavité glénoïde de l’omoplate.

Ensuite, il met en place les prothèses synthétiques dont la forme est identique à la forme initiale de la tête humérale (sphéroïde) et de la cavité glénoïde (creuse).

On obtient ainsi une articulation synthétique identique à l’articulation gléno-humérale initiale et avec les mêmes caractéristiques.

  • Pour une prothèse d’épaule inversée

La prothèse est dite inversée, car elle est l’inverse de l’anatomie normale, c’est-à-dire que :

La cavité glénoïde est remplacée par un implant synthétique sphéroïde (hémisphère glénoïdien) et non creuse comme la forme initiale. Quant à la tête humérale qui est initialement sphéroïde, elle est remplacée par un implant légèrement creux.

Cette nouvelle configuration articulaire permet au muscle deltoïde d’assurer la mobilité de l’épaule même en l’absence de la coiffe des rotateurs.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont quasiment identiques pour les deux types d’opération pour l’arthrose d’épaule :

  • Le drain est retiré après quelques jours et on procède à une radiographie de contrôle.
  • Pansement des points de suture et retraits des points au bout de deux semaines.
  • L’épaule devrait être immobilisée avec un gilet orthopédique (ou une attelle) pendant au moins trois semaines.
  • Des séances de kinésithérapies (Physiothérapies) avec un kinésithérapeute (physiothérapeute) sont établies le plus tôt possible après l’opération (le lendemain ou même le soir de l’intervention pour la prothèse inversée).

La récupération d’une épaule non douloureuse et fonctionnelle se fait après quelques mois (variant de 3 à 6 mois).

Ressources

Tendinite ou arthrose d’épaule : comment différencier ?

Références

https://groupesantepourtous.com/arthrose-de-lepaule/

https://orthopediste-paris.com/arthrose-epaule-causes-symptomes-traitements/#:~:text=L%E2%80%99arthrose%20de%20l%E2%80%99%C3%A9paule%2C%20aussi%20appel%C3%A9e%20omarthrose%2C%20est%20une,bras%29%20et%20la%20gl%C3%A8ne%20de%20l%E2%80%99omoplate%20%28ou%20scapula%29.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut