Arthrose digitale : Définition et prise en charge (tout savoir)

Article rédigé par le 27 décembre 2022

L’arthrose digitale est une maladie dégénérative qui touche les surfaces articulaires des doigts. Elle se manifeste par une déformation progressive des articulations, ainsi qu’une raideur et une douleur importantes.

La prise en charge de cette maladie est importante, car elle peut causer une grande gêne aux personnes qui en souffrent. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est l’arthrose digitale, ainsi que les différents traitements qui existent pour la soigner !

Anatomie des doigts

Les doigts de la main sont les 5 protubérances anatomiques de forme conique qui, dans le corps humain,  représentent la dernière extension de chaque membre supérieur.

Les doigts de la main, appelés :

  • Pouce ;
  • Index ;
  • Majeur ;
  • Annulaire ;
  • Et auriculaire.

Chacun de ces doigts est composés de trois phalanges appelées proximale, moyenne et distale. Entre les phalanges se trouvent des articulations interphalangiennes qui permettent la flexibilité des mouvements. Chaque doigt contient également :

  • Les os ;
  • Les articulations ;
  • Les ligaments ;
  • Les tendons ;
  • Les vaisseaux sanguins ;
  • Les nerfs, et bien sûr, la peau qui les recouvre.

Outre leur utilité pratique, nos doigts ont également des fonctions sensorielles, qui nous permettent de ressentir le contact et la pression avec une sensibilité accrue.

Les doigts de la main peuvent être le siège de diverses pathologies, telles que les fractures, les brûlures, les plaies cutanées, les kystes synoviaux, l’arthrose digitale, le syndrome du canal carpien, etc.

Arthrose digitale : Définition

L’arthrose des doigts, également appelée arthrose digitale, est une maladie articulaire dégénérative qui entraîne une dégradation du cartilage et affecte l’ensemble de l’articulation interphalangienne.

Le cartilage des petites articulations des mains commence à perdre des nutriments, de l’eau et de l’oxygène. Cela entraîne des érosions sur les surfaces articulaires, une perte d’épaisseur du cartilage et un rétrécissement de l’espace articulaire. Toutefois, cela ne s’arrête pas à la destruction du tissu cartilagineux.

Cette affection peut entraîner une déformation des articulations concernées par la présence d’excroissances osseuses appelées ostéophytes. Cette maladie est irréversible et peut à terme laisser les individus avec des mouvements et une dextérité limités.

Bien qu’il existe des traitements pour soulager les symptômes dans certains cas, le dépistage précoce et la prévention sont essentiels pour les personnes qui peuvent être à risque en raison de leur mode de vie et de leur âge.

Symptômes d’une arthrose digitale

Il faut mentionner que l’arthose digitale peut être asymptomatique dans certains cas. Ce n’est que lorsque la condition devient douloureuse et incapacitante qu’on envisage une prise en charge.

RECOMMANDÉ :  Fracture 5ème métacarpien : combien de temps ? (pronostic)

Les symptômes courants associés à l’arthrose digitale comprennent :

  • Une sensibilité à la pression exercée sur les doigts ou les articulations ;
  • Un gonflement des articulations proches du bout des doigts ;
  • Une diminution de l’amplitude des mouvements ;
  • Une déformation des mains ou des doigts ;
  • Et des craquements ou des claquements lors du déplacement ou de l’utilisation des mains.

Dans les cas les plus graves, il est presque impossible pour les personnes atteintes d’utiliser leurs mains. Si elle n’est pas traitée, l’arthrose digitale peut entraîner des douleurs débilitantes qui affectent gravement la qualité de vie de la personne concernée.

Causes d’une arthrose digitale

L’arthrose digitale peut être causée par un certain nombre de facteurs tels que l’âge, la génétique et le mode de vie.

  • Âge : Avec l’âge, le cartilage s’use naturellement, ce qui entraîne une diminution de la souplesse des articulations, une augmentation de la raideur et de la douleur. Cette affection est plus fréquente chez les personnes qui sont âgés de plus de 50 ans ;
  • Génétique : Certaines personnes sont plus prédisposées à développer une arthrose digitale en raison de leur patrimoine génétique naturel, ce qui peut entraîner une diminution de la production de cartilage et une augmentation de l’inflammation articulaire.
  • Mode de vie : Les personnes qui pratiquent des activités qui exercent une pression sur leurs mains, telles que les personnes qui tapent au clavier, utilisent une souris ou jouent d’un instrument de musique pendant de longues périodes sont plus susceptibles de développer une arthrose digitale.

Parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer une arthrose digitale, on peut citer :

  • La pratique de sports susceptibles de provoquer des blessures ;
  • Les maladies infectieuses, la goutte, les troubles endocriniens ;
  • Les maladies auto-immunes ;
  • L’hypothermie fréquente ;
  • Les changements hormonaux liés à la ménopause ;
  • Un stress important ;
  • Etc.

Diagnostic de l’arthrose digitale

Il est essentiel de prendre au sérieux la douleur et l’inconfort causés par l’arthrose, car un diagnostic précoce peut aider à élaborer un plan de traitement efficace. Aujourd’hui, les médecins reconnaissent de plus en plus l' »arthrose digitale« .

Le diagnostic commence souvent par un examen physique effectué par un médecin ou un thérapeute de la main, qui fera bouger l’articulation pour observer son amplitude de mouvement, recherchera un gonflement et vérifiera la sensibilité.

En outre, des examens d’imagerie, tels que des radiographies, peuvent être conseillés afin d’évaluer plus précisément le niveau d’endommagement du cartilage. Un autre outil utile pour le diagnostic est l’échographie, qui est non invasive et offre une image plus détaillée que les rayons X des tissus mous comme les tendons et les ligaments.

RECOMMANDÉ :  Syndrome du canal carpien : définition et prise en charge

En définitive, l’obtention d’un diagnostic précis fait partie intégrante de la gestion efficace de l’arthrose digitale au fil du temps.

Traitement de l’arthrose digitale

La nature des méthodes utilisées, ainsi que la durée du traitement, dépendent du degré d’endommagement des articulations.

L’approche la plus efficace pour les personnes souffrant d’arthrose digitale est souvent une combinaison de traitements conservateurs et chirurgicaux.

Traitement conservateur

Aux premiers stades du développement de l’arthrose digitale, il suffit d’utiliser :

  • Des périodes de repos périodiques peuvent aider à réduire l’inflammation des articulations ;
  • L’application de glace sur l’articulation peut aider à réduire le gonflement et la douleur ;
  • Des exercices de renforcement peuvent améliorer l’amplitude des mouvements de l’articulation, la force et la coordination ;
  • Les médicaments en vente libre comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène peuvent aider à réduire l’inflammation et à soulager la douleur. Sur parfois, les médecins peuvent prescrire un médicament plus puissant, comme les corticostéroïdes ;
  • Le port d’une attelle empêche l’articulation de bouger et soulage la douleur, tout en protégeant l’articulation contre d’autres lésions.
  • Des traitements naturels visant à apporter des solutions alternatives
  • Un changement des habitudes de vie (comme l’alimentation) pour optimiser la guérison

Traitement chirurgical

Dans les stades plus avancés de l’arthrose digitale, lorsque les traitements conservateurs n’apportent plus de soulagement, la chirurgie peut être recommandée.

Les traitements chirurgicaux les plus courants sont :

  • L’arthrodèse, qui consiste à relier les os de façon permanente afin de fournir un soutien ou de contrôler le mouvement de l’articulation ;
  • L’ostéotomie, qui modifie la forme ou la structure des os afin de rendre les articulations plus stables ;
  • Et les interventions sur les tissus mous, telles que la synovectomie et la ténolyse, qui permettent d’éliminer les tissus cicatriciels autour de l’articulation qui peuvent causer une raideur et réduire la mobilité.

Bien que tous les cas d’arthrose digitale ne nécessitent pas une intervention chirurgicale, celle-ci peut être une option importante à envisager lorsque la qualité de vie du patient est considérablement affectée par cette affection.

Références

https://www.doctissimo.fr/sante/arthrose/arthrose-doigts-digitale

https://www.revmed.ch/view/439256/3762169/RMS_547_231.pdf

https://www.sosmain.eu/data/uploads/pdf/arthrose_des_doigts.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut