Arthrose du genou : guide complet

Article rédigé par le 28 janvier 2024

L’arthrose du genou, aussi appelée « gonarthrose » ou « ostéoarthrite du genou » ou « arthropathie dégénérative du genou », est une maladie chronique caractérisée par une détérioration du cartilage articulaire. C’est la plus fréquente des arthroses.

Habituellement liée à l’âge, l’arthrose du genou se révèle être particulièrement handicapante au quotidien. Elle occasionne des douleurs et des raideurs articulaires qui peuvent aller jusqu’à la perte de la mobilité de l’articulation.

Pour en savoir plus, trouvez dans cet article rédigé par une médecin un guide complet sur l’arthrose du genou. Que provoque-t-elle au niveau de l’articulation ? Quelles sont ses causes et comment la reconnaître ? Qu’en est-il de la prise en charge et de la prévention ?

Les 5 points essentiels

  • 1. L’arthrose du genou est une dégénérescence progressive du cartilage.
  • 2. L’arthrose du genou est responsable d’une cavité creuse, d’un épanchement articulaire et des excroissances osseuses au niveau de l’articulation.
  • 3. Des facteurs physiologiques et mécaniques peuvent être à l’origine d’une arthrose du genou.
  • 4. Une douleur articulaire, une raideur de l’articulation et une déformation du genou sont les principaux symptômes d’une douleur du genou.
  • 5. La prise en charge de l’arthrose du genou est multidisciplinaire. Outre les traitements médicaux et chirurgicaux, la rééducation est incontournable.

Arthrose du genou : un peu d’anatomie…

Le genou est l’articulation qui relie la cuisse à la jambe. Il assure la mobilité et la stabilité du corps.

Il est formé par :

  • la rotule, aussi appelé “patella”, l’os situé à sa partie antérieure ;
  • le condyle fémoral, la partie basse du fémur, l’os de la cuisse ;
  • le plateau tibial, la partie haute du tibia, l’os du devant de la jambe.

À la jonction de ces structures osseuses se trouve un tissu souple et élastique appelé « cartilage ». Il joue un rôle de coussin amortisseur en faisant transmettre et répartir les charges lorsque l’articulation est sollicitée de telle sorte que les os ne se frottent pas entre eux.

Une membrane, « la synoviale », enveloppe toute l’articulation. Elle sécrète le « liquide synovial » qui, composé principalement d’acide hyaluronique, sert à lubrifier l’articulation.

Du reste, le genou est une articulation complexe composée de deux articulations :  

  • l’articulation fémoro-patellaire située entre le fémur et la rotule ;
  • l’articulation fémoro-tibiale, entre le fémur et le tibia, divisée elle-même en articulation fémoro-tibiale interne et fémoro-tibiale externe.

Arthrose du genou : c’est…

L’arthrose du genou ou « gonarthrose », « ostéoarthrite du genou » ou encore « arthropathie chronique dégénérative du genou » est une maladie articulaire au cours de laquelle le cartilage se détériore progressivement. Ce qui provoque à la longue un contact direct entre deux os.

Lorsque toute l’articulation est touchée, on parle d’une « gonarthrose tricompartite » ou « gonarthrose globale ». Néanmoins, dans plus de 50% des cas, c’est l’articulation fémoro-tibiale qui est atteinte. On parlera alors de « gonarthrose fémoro-tibiale externe » ou « interne » selon la partie concernée. Quant à l’articulation fémoro-patellaire, elle est rarement atteinte seule.

Arthrose du genou : les conséquences…

Au fil de la dégénérescence du cartilage, une cavité creuse apparaît dans l’articulation : c’est « la géode d’hyperpression » ; elle laisse apparaître l’os.

Puis, tandis que la membrane synoviale réagit en produisant plus de liquide synovial (épanchement articulaire) pour lubrifier l’articulation avec sa géode, l’os se décalcifie sur certaines zones pour pouvoir se condenser au niveau de l’articulation.

RECOMMANDÉ :  Révision de prothèse du genou : L'essentiel à savoir

Enfin, des excroissances d’os se forment à la place du cartilage complètement détérioré (ostéophytes).

Arthrose du genou : les causes et les facteurs de risque…

L’arthrose du genou peut avoir une origine primitive (facteurs physiologiques) ou être secondaire aux contraintes exercées sur l’articulation (facteurs mécaniques).

Il faut savoir que la capacité de régénérescence du cartilage diminue avec le temps. C’est un processus naturel. Mais certains facteurs influent sur le fonctionnement de ce processus et causent l’arthrose du genou.

Les causes physiologiques d’une arthrose du genou

Les facteurs de risque physiologiques de l’arthrose du genou limitent la capacité de régénérescence du cartilage.

L’âge

L’arthrose du genou est rare avant 40 ans (moins de 1% des cas). Elle concerne 3 à 5 % des cinquantenaires et près de 30% chez les 65-75 ans.

L’hérédité

Il existe une prédisposition familiale à une usure prématurée du cartilage

Le sexe

Les femmes sont plus atteintes par l’arthrose du genou que les hommes. Cela s’explique par les variations hormonales après la ménopause qui fragilisent les articulations.

Maladies métaboliques et inflammatoires

Diabète

Les personnes diabétiques peuvent souffrir d’un trouble de la circulation sanguine (angiopathie). Ce qui peut affecter la vascularisation du cartilage.

Maladies articulaires inflammatoires

Les maladies articulaires inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde et la goutte peuvent réduire fortement la capacité de régénérescence du cartilage.

La sédentarité

Le cartilage a besoin d’être suffisamment sollicité pour être bien entretenu. En effet, l’activité physique favorise la circulation sanguine au niveau de l’articulation permettant de stimuler la régénérescence du cartilage.

Les causes mécaniques d’une arthrose du genou

Les facteurs mécaniques accélèrent l’usure physiologique du cartilage.

Sollicitations excessives

La surutilisation du genou provoque des microtraumatismes au niveau du cartilage. C’est le cas lors des activités professionnelles et sportives qui sollicitent des gestes répétitifs du genou. Dans cette optique, les carreleurs, les footballeurs et les rugbymen figurent parmi les personnes à risque.

Traumatisme

Les fractures, les ruptures ligamentaires ou autres affections dues au traumatisme du genou peuvent blesser et déformer le cartilage.

Malformations du membre inférieur

Les déformations de l’axe des jambes comme le genu varum (jambes en « O ») ou le genu valgum (jambes en “X”) peuvent user rapidement le cartilage.

Surpoids et obésité

La surcharge pondérale augmente la pression exercée sur le cartilage. D’après une étude chinoise menée par Liying Jiang et ses collaborateurs à l’Université médicale de Harbin, Province du Heilongjiang, Chine, publiée en 2012 : les personnes obèses ont 4 à 5 fois plus de risque d’avoir une arthrose du genou que les autres.

Bon à savoir : L’indice de Masse Corporelle (IMC) permet d’évaluer le statut pondéral. Il est calculé à partir du poids en kg et de la taille en m selon la formule suivante : poids sur taille au carré (IMC = poids/taille²). Selon l’OMS, un IMC normal se situe entre 18,5 à 24,9. En dessous de 18,5, c’est une maigreur ; de 25 à 29,9 : un surpoids ; et à partir de 30, une obésité.

Arthrose du genou : le diagnostic…

Les symptômes de l’arthrose

L’arthrose peut concerner un genou ou les deux (gonarthrose bilatérale). Les symptômes évoluent lentement par poussées successives.

Douleur articulaire

Lorsque les os se frottent entre eux, une douleur apparaît.

Au début, la douleur est intermittente. Elle apparaît à l’appui et à la mobilisation du genou.

Par la suite, elle devient régulière et commence à gêner les activités quotidiennes.

Dans sa phase avancée, la douleur devient constante avec des pics douloureux à chaque mouvement du genou.

Raideur articulaire

La raideur du genou survient généralement quelques années après la première apparition de la douleur articulaire. Elle s’observe le plus souvent le matin, au réveil : le patient a l’impression d’avoir un genou rouillé. Puis, la raideur tend à limiter peu à peu la capacité d’extension ou de flexion du genou.

RECOMMANDÉ :  Arthrose du genou et travail : arrêt, est-ce une maladie professionnelle ?

Déformation articulaire

Les effets de l’arthrose vont déformer l’articulation du genou. Un genu varum (jambes en O) ou un genu valgum (jambes en X) vont apparaître.

Autres symptômes

  • Gène fonctionnel lié aux excroissances osseuses ;
  • Bruits articulaires, sous forme d’un genou qui craque ;
  • Gonflement du genou suite à un épanchement de liquide synovial.
  • Perte de la mobilité du genou (lorsque l’arthrose a trop évolué).

Imagerie de l’arthrose du genou

La radiographie du genou permet de visualiser la dégénérescence cartilagineuse par une image de resserrement des os au niveau de l’articulation et de déceler une éventuelle présence d’ostéophyte.

Arthrose du genou : la prise en charge…

Pour l’heure, il n’y a pas de traitement curatif d’arthrose. Néanmoins, différentes options thérapeutiques existent pour maîtriser les symptômes et maintenir la flexibilité de l’articulation.

Moyens médicamenteux

Prise d’antalgiques

En fonction de l’intensité de la douleur, le médecin prescrit du PARACETAMOL, des anti-inflammatoires non-stéroidien (AINS) ou des opioïdes.

Infiltration de corticoïdes

Des corticoïdes seront injectés directement au sein de l’articulation pour réduire l’inflammation ainsi que la douleur.

Infiltration d’acide hyaluronique

Les injections d’acide hyaluronique au sein même du genou améliorent la lubrification de l’articulation et limitent la douleur lors du mouvement.

Les exercices de rééducation

La kinésithérapie ou l’ostéothérapie participe pleinement à la prise en charge de l’arthrose du genou notamment pour restaurer la mobilité articulaire et renforcer la musculature.

Moyens chirurgicaux

Ostéotomie

C’est une  intervention chirurgicale qui consiste à modifier légèrement l’axe de la jambe. L’os est sectionné puis réajusté. Le but est de reporter le poids du corps sur une zone saine de l’articulation.

Prothèse articulaire

L’opération  consiste à retirer complètement l’articulation pour la remplacer par une prothèse. Cette intervention chirurgicale n’est envisagée qu’en dernier recours et si l’état du patient le permet.

Arthrose du genou : la prévention…

Pour prévenir l’apparition ou l’aggravation d’une arthrose du genou, il faut :

  • éviter la surcharge pondérale ;
  • éviter la sédentarité ;
  • prendre des aliments riches en antioxydants (épices, aromates, baies, fruits secs et oléagineux, etc) pour combattre les radicaux libres responsables du vieillissement de l’organisme (dont le cartilage) ;
  • porter des genouillères lors des activités professionnelles et sportives à risque.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Promo
FEVAN Genouillere avec Stabilisateurs Latéraux – Genouillère Régable en Néoprène avec Silicone – Genoullere Arthrose Genou – Genouillère Sport – Genouillères Unisexe (Noir/Bleu)
  • SUPPORTS DE GENOUX MENISCUS ET LIGAMENT: Le support de genou pour le tendon rotulien est largement utilisé pour traiter tous les types de blessures chez les athlètes qui ont subi des problèmes avec la rotule ou le tendon rotulien du genou. Ces genouillères fonctionnent en se plaçant juste en dessous de la rotule, en exerçant une pression sur le tendon pour soulager la douleur et décharger le stress sur l’articulation. Les genouillères rotuliennes pour les deux jambes.
  • AJUSTEMENT ET CONFORT EN SUPPORT: Ces genouillères crossfit sont fabriquées en tissu néoprène et coussinet en silicone avec de bons matériaux pour un plus grand confort et une protection totale du tendon du genou, elles offrent également un soutien et une pression sur la rotule permettant un travail sportif et actif sans douleur Ajustement velcro pour les genouillères de dynamophilie et de gymnastique.
  • PRÉVENTION DES BLESSURES : Cette genouillère à ménisque vous aidera à prévenir tout type de blessure directement ou indirectement liée à vos genoux au niveau rotulien, ménisque ou ligamentaire. La bande sous-patellaire maintient la rotule autour du genou, nous offrant un meilleur ajustement pour toute pratique sportive ou activité quotidienne. Genouillères de sport, genouillères de volley-ball, genouillères de basket-ball.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Iron Mountain IMPNT223 Pantalon de Jogging pour Homme avec Genouillères Pantalon de Jogging de Travail Homme, Noir, M
  • Fil respectueux de l’environnement : ce produit a été fabriqué avec du fil respectueux de l’environnement, un excellent ajout à votre garde-robe
  • Poche genouillère : équipée d’une pochette sur le genou qui s’adapte parfaitement à une genouillère pour garder vos genoux protégés pendant votre journée de travail
  • 2 poches avant sécurisées avec fermetures éclair verrouillables et une poche arrière zippée dissimulée

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Arthrose du genou
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut