Arthrose en France : Un défi de santé publique (étude révélatrice !)

Article rédigé par le 17 janvier 2024

L’arthrose, cette pathologie des articulations souvent reléguée au rang de simple désagrément lié à l’âge, se révèle être un enjeu de santé publique majeur en France.

Les chiffres sont éloquents et appellent à une prise de conscience collective sur la nécessité d’une action plus marquée.

Cet article s’appuie sur l’étude « Le fardeau de l’arthrose » menée par des experts médicaux en 2015, pour mettre en lumière les statistiques alarmantes et les coûts associés à cette maladie.

L’Étude en Bref

Intitulée « Le fardeau de l’arthrose », cette recherche a été menée par une équipe d’experts en gériatrie et en rhumatologie regroupés sous la bannière de l’Association gériatrie et rhumatologie (AGRHUM).

Les auteurs, P. Breville, J.-L. Le Quintrec, C. Cadet, B. Verlhac, J.-M. Vetel, O. Levy-Raynaud, C. Jeandel, et E. Maheu, ont reçu l’étude le 28 décembre 2014, et celle-ci a été acceptée le 9 mars 2015.

Publiée dans un journal scientifique de renom, elle offre une analyse exhaustive de l’impact de l’arthrose sur les individus et le système de santé français, et met en perspective les coûts économiques et sociaux associés à cette maladie.

L’Arthrose : Une Prévalence Alarmante

L’arthrose touche une part considérable de la population française, et ses répercussions vont bien au-delà de la souffrance individuelle.

Des chiffres révélateurs

  • 17% de la population française est concernée par l’arthrose, soit environ 9 à 10 millions de personnes.
  • 50% des personnes atteintes d’arthrose sont symptomatiques, ressentant une douleur et une gêne significatives dans leur vie quotidienne.
  • L’arthrose n’est pas une pathologie exclusivement liée à l’âge, 36% des patients ont commencé à souffrir avant 40 ans.

Impact quotidien et professionnel

  • 81,5% des patients souffrant d’arthrose rapportent une limitation dans leurs activités quotidiennes.
  • L’arthrose a des répercussions professionnelles, avec 64% des patients actifs exprimant une limitation dans leur travail.

Le poids économique de l’arthrose

L’arthrose engendre des coûts significatifs, reflétant l’urgence d’une gestion optimisée et d’une meilleure allocation des ressources de santé.

Coûts directs et indirects

  • Les coûts directs de l’arthrose s’élèvent à 1,6 milliard d’euros, avec une répartition équilibrée entre soins de ville et hospitalisations.
  • 80 000 prothèses de hanches et 38 000 prothèses de genou sont posées chaque année en France, engendrant des coûts hospitaliers croissants.
  • Les arrêts de travail dus à l’arthrose représentent 2,56% de tous les arrêts en France, avec un coût estimé à 180 millions d’euros.
RECOMMANDÉ :  Endométriose : le test salivaire pourrait être remboursé d'ici 2025

Un appel à l’action

Face à l’augmentation constante de la prévalence de l’arthrose, il est essentiel de mobiliser les ressources et l’attention nécessaires pour combattre cette pathologie.

L’investissement dans la prévention, la recherche et l’amélioration des traitements doit être une priorité.

La prise en charge de l’arthrose ne doit pas être perçue comme un fardeau, mais comme un investissement dans le bien-être des citoyens et l’efficacité économique. Par la diffusion de ces chiffres et la mise en lumière de l’ampleur du problème, cet article vise à contribuer à une meilleure compréhension et gestion de l’arthrose en France.

Ressources

Nos dossiers reliés à arthrose :

Vous cherchez un professionnel de santé pour soigner votre arthrose ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://link.springer.com/article/10.1007/s12612-015-0448-4

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut