Bartholinite : traitements naturels

Article rédigé par le 29 décembre 2023

La bartholinite, une inflammation aiguë des glandes de Bartholin, est une affection de l’appareil génital féminin. Elle affecte la qualité de vie de la patiente, notamment son activité sexuelle. Elle est généralement due à une infection, mais une origine émotionnelle n’est pas exclue.

Pour traiter la bartholinite, des antalgiques et des antibiotiques sont couramment prescrits en première intention. En cas d’échec, une intervention chirurgicale est proposée. Ceci étant, des traitements naturels existent pour remédier à la bartholinite.

Découvrez-les dans cet article. Nous allons vous décrire ce que sont les glandes de Bartholin et ce qu’est la bartholinite. Vous trouverez ensuite les différents traitements naturels pour soulager ce mal bien féminin.

Les 3 points essentiels

  1. La bartholinite évolue souvent en abcès. Elle occasionne de terribles douleurs et des situations d’inconfort au niveau de la partie intime féminine.
  2. Le bain de siège est une des solutions naturelles pour remédier à la bartholinite notamment pour drainer l’abcès.
  3. Les huiles essentielles et l’homéopathie ont également fait leur preuve pour traiter la bartholinite.

Glandes de Bartholin et bartholinite : que faut-il savoir ?

Les glandes de Bartholin sont…

Les glandes de Bartholin, aussi appelées « glandes vestibulaires majeures » ou « glandes vestibulaires principales » sont une paire de glandes situées de part et d’autre de la vulve, à l’arrière des grandes lèvres au niveau du vagin. Elles sont nommées ainsi en hommage de celui qui les a découvertes : l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune.

À l’état normal, les glandes de Bartholin ne sont ni visibles ni palpables. Elles ont la forme d’un petit pois de 10 à 15 mm de longueur, 8 mm de hauteur et 5 mm d’épaisseur. Chacune des deux glandes comporte un canal excréteur, dit « canal de Bartholin », de 10 mm de longueur et 2 mm de largeur qui débouche sur des orifices situés entre l’hymen et la petite lèvre.

Les glandes de Bartholin sécrètent un mucus, un liquide incolore, appelé « cyprine ». Cette dernière est excrétée à travers le canal de Bartholin. La cyprine sert à la lubrification du vagin (particulièrement de l’orifice vaginal au moment des stimulations sexuelles).

Les glandes de Bartholin sont hormono-dépendantes. De ce fait, elles sont dormantes pendant l’enfance, fonctionnent à partir de la puberté jusqu’à la ménopause puis s’atrophient. Ce qui explique la sécheresse vaginale chez les femmes ménopausées.

La bartholinite, c’est…

La bartholinite est l’inflammation aiguë des glandes de Bartholin. Elle touche rarement les deux glandes en même temps. Généralement, elle est due à une infection bactérienne et évolue rapidement vers un abcès.

La bartholinite peut survenir de deux manières :

·         soit les germes arrivent directement dans l’une ou les deux glandes de Bartholin pour les infecter par ascension du canal excréteur ;

RECOMMANDÉ :  Démangeaisons avant les règles : Causes possibles (Que faire ?)

·         soit le canal excréteur de Bartholin est bouché. Le mucus s’accumule alors dans la glande de Bartholin produisant une kyste sur place. Des germes peuvent infecter ce kyste entraînant la bartholinite.

Les germes mis en cause dans la bartholinite viennent souvent de l’appareil génital ou de l’appareil digestif.

Par ailleurs, les états émotionnels favorisent l’apparition de la bartholinite. Trouvez les explications dans notre article intitulé “Bartholinite : cause émotionnelle”.

Le diagnostic de la bartholinite

Le diagnostic d’une bartholinite est établi par un médecin ou un gynécologue en effectuant un examen clinique de la vulve. Il perçoit une masse vulvopérinéale latéralisée douloureuse, rouge, chaude et refoulant la lèvre externe vers l’extérieur. Parfois, des ganglions inflammatoires sont retrouvés au niveau du pli de l’aine.

Bon à savoir : chez les femmes âgées de plus de 40 ans, une biopsie est systématiquement réalisée pour éliminer un diagnostic de cancer de la vulve.

Les complications d’une bartholinite

La principale (et redoutable) complication d’une bartholinite est la septicémie, une diffusion des germes dans le sang. Cette contamination sanguine engage le pronostic vital.

Par ailleurs, l’inconfort et la douleur occasionnés par la bartholinite affectent l’activité sexuelle de la patiente. Ce qui fait de la bartholinite une maladie à fort impact psychologique.

Les traitements de la bartholinite

En première intention, la prise en charge de la bartholinite est médicamenteuse. Habituellement, ce sont des antalgiques et des antibiotiques.

En seconde intention, il existe trois types de chirurgie pour éradiquer la bartholinite. Ce sont la marsupialisation, la fistulisation et l’exérèse (plus de détails dans notre article Bartholinite : définition et prise en charge). Du reste, vous pouvez consulter la communication scientifique intitulée “Glande de Bartholin: quand et comment faut-il opérer? : Pathologies vulvaires” de l’équipe du Service de gynécologie obstétrique, centre hospitalier intercommunal de Créteil, France, représentée par le Dr R. Rouzier et le Dr G. Dubernard ici.

Bartholinite et le bain de siège

Le bain de siège soulage la douleur et l’inconfort de la bartholinite. De plus, il permet de rompre les petits abcès et de les drainer.

Pour prendre un bain de siège, remplissez une bassine avec plusieurs centimètres d’eau chaude et asseyez-vous dans l’eau. Si vous disposez d’une baignoire, prenez un bain chaud. Le bain de siège doit durer 10 à 15 minutes et est à faire au moins 2 fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes. Si vos symptômes persistent au bout de 5 jours, consultez votre médecin.

Bartholinite et les huiles essentielles

L’huile essentielle de lavande

On ne compte plus les vertus de l’huile essentielle de lavande. Antalgique, anti-inflammatoire, antiseptique, cicatrisante, régénératrice et bien d’autres propriétés lui sont attribués. C’est une huile essentielle de choix pour remédier à la bartholinite.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de lavande de deux manières pour traiter votre bartholinite.

RECOMMANDÉ :  Bartholinite : cause émotionnelle

En application directe

  • diluez l’huile essentielle de lavande dans de l’huile végétale (de préférence l’huile de ricin ou  l’huile de calendula bio) à raison de 5 gouttes d’huile essentielle de lavande pour 10 ml d’huile végétale ;
  • utilisez une gaze pour appliquer le mélange sur la zone touchée et mettez une compresse chaude par-dessus la gaze ;
  • maintenez en place pendant 15 minutes.

En pommade

  • faites fondre de l’huile de calendula bio avec de la cire d’abeille au bain-marie ;
  • retirez du feu ;
  • ajoutez l’huile essentielle de lavande (5 gouttes d’huile essentielle de lavande pour 10 ml d’huile de calendula bio) ;
  • mélangez le tout au fouet ;
  • verser dans un récipient en verre stérile.

Vous pouvez faire jusqu’à 3 applications par jour pendant une semaine. Au-delà de 8 jours, une consultation médicale s’impose si les symptômes persistent.

Dans tous les cas, n’utilisez pas l’huile essentielle de lavande si vous êtes enceinte.

L’huile essentielle d’arbre à thé

Les bienfaits de l’huile essentielle d’arbre à thé sur l’appareil génital féminin ne sont plus à démontrer. Dotée de propriétés anti-infectieuses et immuno-stimulantes, l’huile essentielle d’arbre à thé neutralise la plupart des germes (bactéries, virus et champignons) responsables d’infections gynécologiques. De plus, elle stimule les défenses immunitaires pour combattre l’infection et accélérer la guérison.

Comment l’utiliser ?

Appliquez une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé sur la zone touchée 2 à 3 fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes. Consultez un médecin si les symptômes persistent au bout d’une semaine de traitement.

Notez que l’utilisation d’huile essentielle d’arbre à thé est déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse.

Bartholinite et l’homéopathie

Parmi les traitements naturels, l’homéopathie apporte des solutions anti-infectieuses et anti-inflammatoires.

Comment l’utiliser ?

  • Bartholinite débutante

En cas de tuméfaction douloureuse accompagnée de fièvre : prendre 3 granules BELLADONNA 5 CH toutes les heures ;

Si la tuméfaction est importante ou n’est pas associée à une fièvre : prendre 3 granules d’APIS MELLIFICA 5 CH toutes les heures.

Dès amélioration des symptômes, espacer les prises : toutes les deux heures puis 3 fois par jour et arrêt. Consultez si les symptômes persistent au-delà de 5 jours.

  • Bartholinite abcédée

En cas d’abcès, les traitements homéopathiques suivants peuvent être utilisés en complément de la médecine conventionnelle : PYROGENIUM 7 CH, HEPAR SULFUR et LACHESIS MUTUS. La posologie est de 3 granules 3 fois par jour à espacer dès amélioration des symptômes.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Bartholinite : le seul traitement naturel qui peut vous soulager
Bartholinite et ostéopathie gynécologique

https://homeophyto.topsante.com/sante/gynecologie/bartholinites-et-homeopathie-57730.html

 Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.8 / 5. Nombre de votes 10

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut