Biopsie de la prostate : Guide complet

Article rédigé par le 7 juin 2023

La biopsie de la prostate est une procédure qui consiste à prélever de petits échantillons de tissu de la glande prostatique pour y rechercher d’éventuelles cellules anormales.

Elle est généralement pratiquée dans le cadre d’une enquête sur les signes et symptômes potentiels du cancer de la prostate.

Cet article a pour objectif de fournir des informations sur ce à quoi vous pouvez vous attendre lors d’une biopsie de la prostate, notamment en ce qui concerne sa préparation, son déroulement et la récupération.

Qu’est-ce qu’une biopsie de la prostate ?

Une biopsie de la prostate est une procédure médicale qui consiste à prélever de petits échantillons de tissu prostatique pour les examiner au microscope.

Cette procédure est généralement réalisée pour diagnostiquer le cancer de la prostate ou pour surveiller l’évolution d’un cancer de la prostate déjà diagnostiqué.

Elle est souvent effectuée lorsqu’il y a des signes d’anomalies dans la prostate lors d’un examen physique.

L’examen consiste en l’insertion d’une aiguille fine à travers la paroi du rectum pour prélever de petits fragments de tissu de la prostate.

Les échantillons de tissu prélevés lors de la biopsie permettent aux médecins d’identifier la présence de cellules cancéreuses, d’évaluer leur agressivité et de déterminer le stade du cancer, si présent.

Si vous avez des inquiétudes concernant votre prostate, il est important de discuter des options de dépistage avec votre médecin.

Les différentes méthodes de biopsie de la prostate

La prostate est une glande génitale masculine qui peut présenter des anomalies et des maladies.

Lorsque celle-ci est suspectée, une biopsie peut être nécessaire afin de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. Il existe plusieurs méthodes de biopsies de la prostate.

Les plus courantes sont :

  • Biopsie transrectale à l’aiguille (TRUS) : C’est la méthode la plus courante pour prélever des échantillons de tissu prostatique. Le médecin insère une sonde échographique dans le rectum pour visualiser la prostate et guide ensuite une aiguille à travers la paroi rectale pour prélever des échantillons de tissu.
  • Biopsie transpérinéale : Dans cette approche, l’aiguille est insérée à travers la peau entre le scrotum et l’anus (la région périnéale) pour prélever des échantillons de tissu prostatique. Cette méthode peut être utilisée lorsque la biopsie transrectale n’est pas possible ou si des échantillons supplémentaires sont nécessaires.
  • Biopsie par fusion d’image : Cette méthode combine les images échographiques avec celles obtenues par résonance magnétique (IRM) pour permettre au médecin de mieux localiser et cibler les zones suspectes de la prostate. La biopsie par fusion d’image peut être réalisée en utilisant des approches transrectales ou transpérinéales.
  • Biopsie liquide : Au lieu de prélever directement des échantillons de tissu prostatique, une biopsie liquide analyse un échantillon de sang pour détecter des fragments d’ADN tumoral circulant ou d’autres marqueurs biologiques associés au cancer de la prostate. Cette méthode est moins invasive que les autres types de biopsies, mais elle peut ne pas être aussi précise pour détecter le cancer de la prostate.

Chaque méthode de biopsie a ses avantages et ses inconvénients, et le choix de la méthode dépendra des circonstances spécifiques du patient et des préférences du médecin.

Il est important de discuter avec votre médecin des options disponibles et de choisir la méthode la plus appropriée pour votre situation.

Définition de la prostate et son emplacement anatomique

La prostate est un organe glandulaire de petite taille, situé chez l’homme. Elle est responsable de la production d’un liquide sécréteur qui fait partie du sperme.

Cette glande se trouve juste en dessous de la vessie, où elle entoure l’urètre, le canal qui transporte l’urine hors du corps.

La prostate est donc anatomiquement très importante car de nombreuses fonctions critiques concernant le système urinaire et reproducteur de l’homme en dépendent.

Quand la prostate est affectée par une maladie, cela peut entraîner des problèmes urinaires et sexuels qui peuvent affecter la qualité de vie des patients.

Il est donc important pour les hommes de comprendre l’emplacement anatomique de la prostate et les fonctions vitales qu’elle remplit.

Pourquoi réaliser une biopsie de la prostate ?

Les indications pour une biopsie de la prostate sont généralement liées à la suspicion de cancer de la prostate ou à la surveillance d’un cancer de la prostate déjà diagnostiqué.

Voici quelques-unes des principales indications pour une biopsie de la prostate :

Symptômes cliniques

Lorsque des symptômes cliniques liés à la prostate sont observés, il est essentiel de surveiller attentivement leur évolution.

Ces symptômes peuvent inclure :

  • Le besoin fréquent d’uriner, en particulier la nuit ;
  • Un jet d’urine faible ;
  • Une sensation de ne pas avoir vidé complètement sa vessie ;
  • Et des fuites urinaires.

Les infections urinaires telles que la cystite, la prostatite ou la pyélonéphrite peuvent également se produire, car la prostate enflammée peut provoquer une stagnation de l’urine dans la vessie. D’autres symptômes courants incluent

  • La difficulté ou l’impossibilité d’uriner ;
  • La présence de sang dans les urines ou le sperme ;
  • Des difficultés d’érection ;
  • Et des douleurs au moment de l’éjaculation.

Avec une surveillance régulière et des soins appropriés, la détection précoce des symptômes cliniques liés à la prostate peut aider à prévenir des complications graves à long terme.

Niveaux élevés d’antigène prostatique spécifique (PSA)

Lorsqu’un patient présente un taux de PSA supérieur aux valeurs normales, cela peut être le signe d’une anomalie au niveau de la prostate, mais cela ne signifie pas automatiquement qu’il s’agit d’un cancer.

Cependant, pour prévenir le cancer de la prostate, le taux de PSA est un indicateur important qui doit être associé à d’autres examens pour orienter le diagnostic.

Si le taux de PSA reste élevé malgré ces examens, une biopsie de la prostate est souvent recommandée pour déterminer le type et la gravité de l’anomalie.

Il est donc important que les patients atteints de niveaux élevés de PSA comprennent l’importance du dépistage précoce et qu’ils consultent leur médecin pour discuter de la meilleure approche pour leur cas.

Résultats anormaux lors d’un toucher rectal

Le toucher rectal est un examen crucial pour évaluer la santé de la prostate chez les hommes. Il consiste à palper cette glande à travers la paroi du rectum.

Des résultats anormaux, tels que :

  • Une augmentation de volume ;
  • Un durcissement ;
  • Ou des irrégularités à la surface de la prostate, peuvent être détectés pendant cet examen.

Cependant, il convient de souligner que le toucher rectal ne peut révéler que des tumeurs palpables.

Ainsi, en fonction des résultats obtenus, une biopsie de la prostate peut être recommandée pour déterminer la nature des cellules tumorales présentes, s’il y en a, ainsi que leur stade et leur agressivité.

Il est donc important de ne pas négliger cet examen, qui peut aider à prévenir ou à détecter des problèmes de santé plus graves.

Surveillance active du cancer de la prostate

La surveillance active du cancer de la prostate est une option qui pourrait être envisagée pour les patients atteints d’un cancer de la prostate à faible risque.

Elle implique la surveillance étroite de l’évolution du cancer sans traitement immédiat.

Une biopsie de la prostate est souvent recommandée à intervalles réguliers pour détecter tout changement dans le cancer, afin de s’assurer qu’il ne progresse pas ou ne devient pas plus agressif.

Bien que cela puisse sembler une approche passive, la surveillance active est une stratégie légitime pour gérer certains cancers de la prostate.

Suivi après traitement

Après avoir suivi un traitement pour le cancer de la prostate, il est primordial de surveiller régulièrement l’état de santé afin de déceler une récidive éventuelle.

La biopsie de la prostate est un examen médical permettant de vérifier la présence éventuelle de cellules cancéreuses résiduelles ou de détecter une réapparition de la maladie.

Imagerie médicale suspecte 

Si des examens d’imagerie médicale, tels qu’une IRM ou une échographie, révèlent des anomalies dans la prostate, une biopsie peut être recommandée pour confirmer ou exclure la présence de cancer.

Se préparer à une biopsie de la prostate

Se préparer à une biopsie de la prostate implique plusieurs étapes, tant sur le plan médical que personnel. Voici un aperçu détaillé des différentes étapes de la préparation à une biopsie de la prostate :

RECOMMANDÉ :  Biopsie du foie : Guide complet

Préparation médicale

Si vous vous préparez pour une biopsie de la prostate, il est important de suivre quelques étapes clés pour vous assurer la réussite de la procédure.

  • Consultation avec le médecin : Discutez avec votre médecin des détails de la procédure, des risques et des avantages, ainsi que de vos antécédents médicaux. Assurez-vous de poser toutes les questions que vous pourriez avoir et de clarifier vos doutes ;
  • Examens préliminaires et analyses : Votre médecin peut demander des examens sanguins et d’imagerie médicale (comme une échographie ou une IRM) pour avoir une meilleure idée de l’état de votre prostate et planifier la procédure en conséquence ;
  • Médicaments à éviter avant la procédure : Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments en vente libre, les suppléments et les anticoagulants. Certains médicaments peuvent augmenter le risque de saignement pendant la biopsie et doivent être arrêtés temporairement avant la procédure. Suivez les instructions de votre médecin concernant l’arrêt ou la modification de ces médicaments ;
  • Antibiotiques : Afin de prévenir les infections potentielles, votre médecin vous prescrira un antibiotique à prendre par voie orale 1 heure avant l’heure prévue de la biopsie. Assurez-vous de suivre les instructions de votre médecin concernant la posologie et la durée du traitement antibiotique.

Préparation personnelle

La préparation à une biopsie de la prostate implique également de prendre les mesures nécessaires pour assurer votre confort et votre sécurité pendant la procédure :

  • Alimentation : Contrairement à certaines autres procédures médicales, il n’est pas nécessaire d’être à jeun avant une biopsie de la prostate ;
  • Informer son entourage : Informez votre famille et vos amis de la procédure afin qu’ils puissent vous soutenir émotionnellement et, si nécessaire, vous aider dans les tâches quotidiennes pendant votre rétablissement ;
  • Organiser son temps et ses déplacements : Planifiez votre emploi du temps pour le jour de la procédure et les jours suivants, en tenant compte du temps nécessaire pour la biopsie elle-même et pour le repos après la procédure. Organisez également vos déplacements vers et depuis l’hôpital ou la clinique où la biopsie sera réalisée ;
  • Prévoir un accompagnateur pour le jour de la procédure : Il est recommandé d’avoir quelqu’un avec vous pour vous accompagner à l’hôpital ou à la clinique et vous ramener chez vous après la biopsie. Vous pourriez être fatigué ou ressentir des effets secondaires de l’anesthésie, il est donc préférable de ne pas conduire vous-même ;
  • Lavement FleetMD rectal : Pour assurer un environnement propre et stérile lors de la biopsie, il est important de prendre un lavement FleetMD rectal 1 heure à 2 heures avant l’heure prévue de la biopsie. Ce lavement permettra de nettoyer la zone rectale et d’éviter toute contamination pendant l’examen.

En suivant ces étapes de préparation et en maintenant une communication ouverte avec votre médecin, vous serez prêt à aborder la biopsie de la prostate de manière informée et confiante.

Biopsie de la prostate : que faut-il apporter ?

Lorsqu’on se prépare pour une biopsie de la prostate, il est important de bien se préparer et de savoir quoi emporter avec soi.

  • Tout d’abord, il est essentiel de ramener votre ordonnance originale ainsi qu’une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement ;
  • Ensuite, si votre médecin l’a prescrit, il faut apporter les résultats de vos analyses sanguines et autres bilans pour expliquer certains symptômes ou diagnostics ;
  • Si vous avez déjà subi des examens radiologiques ou opérations qui pourraient être utiles pour des diagnostics préalables, il est aussi conseillé d’apporter ces comptes rendus antérieurs ;
  • Enfin, n’oubliez pas votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin d’obtenir les remboursements et garantir un suivi, ainsi que votre carte de mutuelle ou autre assurance privée si nécessaire.

En ayant tout cela en main, votre biopsie de la prostate se déroulera de manière optimale, assurant un diagnostic précis et un accompagnement adapté.

Procédure de la biopsie de la prostate

Lorsqu’une biopsie de la prostate est recommandée, il est important de comprendre les différentes étapes de la procédure.

Admission à l’hôpital ou à la clinique

Lorsque vous vous présenterez pour une biopsie de la prostate, votre médecin vous expliquera en détail les risques et les avantages de la procédure.

Avant de commencer toute manipulation, vous devrez signer un formulaire de consentement éclairé.

Cette étape essentielle garantira que vous êtes bien informé de toutes les implications de la biopsie et que vous êtes prêt à y faire face.

Une fois cela fait, un technicien vous guidera vers le vestiaire pour que vous puissiez vous dévêtir et éventuellement enfiler des vêtements adaptés.

Ces étapes préliminaires sont d’une importance capitale pour assurer que l’examen se déroule avec précision et sans complication.

Préparation du patient (médicaments, hygiène)

Lorsqu’il s’agit de subir une biopsie de la prostate, une bonne préparation du patient est essentielle pour garantir une procédure sûre et efficace.

Les médecins fournissent des instructions spécifiques avant la procédure, qui peuvent inclure des conseils sur la prise de médicaments ou l’hygiène personnelle.

Il est important de prendre tous les médicaments prescrits avant la biopsie, car certains médicaments peuvent affecter plusieurs aspects de la procédure.

En outre, le lavement rectal est également essentiel pour garantir un environnement propre et stérile pendant la biopsie.

En éliminant toutes les matières fécales, le risque d’infection ou de contamination est réduit et la procédure peut être réalisée en toute sécurité.

Une bonne préparation permet au patient de vivre une expérience plus agréable et aux médecins de maximiser les chances de réussite de la procédure.

Déroulement de l’examen

Le déroulement d’une biopsie de la prostate varie en fonction du type de biopsie réalisée. Voici les étapes détaillées pour une biopsie transrectale à l’aiguille, qui est la méthode la plus courante :

  • Le patient sera placé sur le côté gauche, les genoux pliés vers la poitrine, ou dans la position lithotomique (sur le dos avec les jambes écartées et soutenues) ;
  • Le médecin nettoiera la zone anale avec un antiseptique et administrera une anesthésie locale pour engourdir la paroi rectale et la zone de la prostate ;
  • Une sonde à ultrasons lubrifiée sera introduite dans le rectum du patient. La sonde utilise des ondes sonores pour créer une image de la prostate sur un écran ;
  • En examinant l’image de la prostate, le médecin identifiera les zones suspectes pour lesquelles un échantillon de tissu doit être prélevé ;
  • Par la suite, le médecin introduira une aiguille à travers la paroi rectale et dans la prostate pour prélever des échantillons de tissus. Cette étape peut être répétée plusieurs fois afin d’obtenir des échantillons de différentes parties de la prostate. En général, douze échantillons sont prélevés pour assurer une évaluation précise de la prostate.

La biopsie de la prostate est une procédure importante qui peut permettre une détection précoce du cancer de la prostate et sauver des vies.

Biopsie de la prostate : Durée de l’intervention

Lorsqu’il s’agit d’une biopsie de la prostate, souvent une question qui vient à l’esprit est « combien de temps cela prendra-t-il ? » Eh bien, généralement, la procédure ne prend que 10 minutes.

Cependant, ce temps peut varier en fonction du temps nécessaire pour préparer le patient, effectuer la procédure et surveiller le patient après l’intervention.

Il est important de noter que bien que la durée de la procédure soit courte, la préparation du patient pour la biopsie de la prostate peut prendre plus de temps que la procédure elle-même.

Si vous avez des questions sur la durée de la procédure, n’hésitez pas à les poser à votre médecin afin d’éliminer toute incertitude.

Biopsie de la prostate : Est-ce douloureux ?

Si vous êtes inquiet à l’idée de subir une biopsie de la prostate, il est important de savoir que cela peut causer de l’inconfort et de la gêne.

Cependant, la bonne nouvelle est que, grâce à l’anesthésie qui est réalisée, la procédure elle-même ne doit pas être douloureuse.

Bien que la biopsie puisse être intimidante, il est important de discuter de toutes vos préoccupations avec votre médecin pour réduire votre stress et vous assurer une procédure aussi confortable que possible.

Risques et complications associées à la biopsie de la prostate

Bien que généralement sûre, la biopsie de la prostate comporte certains risques et complications possibles. Voici quelques-uns des problèmes courants associés à cette procédure :

  • Infection urinaire : L’infection urinaire est une complication possible suite à une biopsie de la prostate. Elle se caractérise par des brûlures lors de la miction, une fréquence de miction accrue ainsi que de la fièvre. Il est important de noter que ces difficultés urinaires peuvent exister même en l’absence d’infection, particulièrement au cours de la première journée suivant la biopsie.
  • Rétention aiguë d’urine : La rétention aiguë d’urine est une condition qui est caractérisée par un blocage de la vessie qui peut causer des douleurs intenses et une incapacité à uriner normalement. La cause de cette condition est généralement l’enflure de l’urètre ou une obstruction partielle.
  • Hémorragie urinaire : Une hémorragie urinaire après une biopsie de la prostate peut se produire chez environ 6 à 10% des patients. Bien que cela puisse sembler alarmant, ces saignements sont souvent mineurs et disparaissent d’eux-mêmes en quelques jours. Cependant, dans certains cas, une intervention médicale peut être nécessaire pour traiter l’hémorragie.
  • Rectorragies : Lorsqu’une biopsie de la prostate est réalisée, il peut y avoir des douleurs dans le rectum et du sang dans les selles. Ce phénomène est appelé rectorragie. Cette complication est généralement bénigne et disparaît d’elle-même au bout de quelques jours. Toutefois, si vous constatez des symptômes persistants ou graves, il est important de consulter un médecin.
  • Hémospermie : Il s’agit de la présence de sang dans le sperme, qui peut être caractérisée par des écoulements rouges à marrons lors de l’éjaculation, et ce, pendant plusieurs jours suivant l’examen. Bien que cette complication puisse être inconfortable, elle est généralement bénigne et disparaît spontanément après quelques jours. Il est important de signaler tout saignement anormal ou prolongé à votre médecin.
RECOMMANDÉ :  Biopsie ostéo-médullaire : Guide complet

Il est important de noter que la plupart des patients ne présentent pas de complications graves suite à une biopsie de la prostate.

Néanmoins, il est essentiel d’être conscient des risques potentiels et de suivre attentivement les instructions post-opératoires données par votre médecin.

En cas de doute ou de préoccupation concernant votre état de santé après une biopsie de la prostate, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Alternatives à la biopsie de la prostate

Il existe plusieurs alternatives à la biopsie de la prostate pour détecter un éventuel cancer de la prostate. Voici quelques-unes des méthodes non invasives ou moins invasives que les médecins peuvent utiliser :

Test sanguin PSA (Antigène Prostatique Spécifique)

En tant que test sanguin, le test PSA est une alternative moins invasive à la biopsie de la prostate pour les hommes qui suspectent un cancer de la prostate.

Le test mesure le niveau de l’Antigène Prostatique Spécifique dans le sang, qui peut être élevé en présence d’un cancer de la prostate.

Les niveaux de PSA peuvent également être affectés par d’autres problèmes de santé, il est donc important de discuter des résultats avec un professionnel de la santé qualifié pour déterminer les prochaines étapes.

Examen numérique rectal (ERD)

L’examen numérique rectal (ERD) est une alternative précieuse à la biopsie de la prostate. Ce test permet au médecin de vérifier la taille, la forme et la texture de la prostate en insérant un doigt ganté et lubrifié dans le rectum du patient.

Bien que l’ERD ne soit pas aussi précis que la biopsie, il peut être utile comme première étape de dépistage et pourrait être une option pour les patients qui veulent éviter une procédure plus invasive.

Imagerie par résonance magnétique multiparamétrique

L’imagerie par résonance magnétique multiparamétrique s’avère être une alternative prometteuse à la biopsie de la prostate.

Cette technique d’imagerie utilise des ondes magnétiques pour créer des images précises de la prostate, permettant aux médecins de localiser les zones suspectes et ainsi éviter les biopsies inutiles.

Non seulement cette option peut éviter des complications et des coûts associés aux biopsies, mais elle peut également améliorer la précision des diagnostics en permettant aux médecins de mieux cibler leur investigation.

Échographie transrectale (ETR) 

L’Échographie transrectale est une alternative à la biopsie de la prostate, qui implique l’utilisation d’une sonde à ultrasons insérée dans le rectum.

Ce test permet d’obtenir des images claires et précises de la prostate pour détecter d’éventuelles anomalies.

Contrairement à la biopsie, cette méthode ne requiert pas de prélèvements de tissus, ce qui la rend moins invasive.

Test PHI (Prostate Health Index)

De nos jours, les options pour le dépistage du cancer de la prostate se sont multipliées. L’un de ces tests prometteurs est le test PHI (Prostate Health Index).

Ce test sanguin est utilisé pour évaluer trois formes différentes de l’antigène prostatique spécifique (PSA) afin d’obtenir un score global qui peut aider à évaluer le risque de cancer de la prostate.

Le test PHI est devenu un outil de dépistage essentiel pour les hommes, non seulement parce qu’il est moins invasif, mais également parce que son taux d’exactitude est plus élevé que les autres tests.

Test PCA3 (Prostate Cancer Antigen 3)

Le test PCA3 est un outil précieux pour diagnostiquer le cancer de la prostate. Ce test moléculaire urinaire détecte la présence de l’antigène 3 du cancer de la prostate (PCA3), un gène qui est surexprimé dans les cellules cancéreuses de la prostate.

Ce test est spécifique aux cellules cancéreuses de la prostate plutôt qu’à toutes les cellules de la prostate, ce qui en fait un outil très précis pour détecter la présence d’un cancer de la prostate.

Note : Il est important de noter que les alternatives mentionnées ci-dessus ne remplacent pas toujours une biopsie de la prostate, mais elles peuvent aider à déterminer si une biopsie est nécessaire. Consultez toujours votre médecin pour discuter des meilleures options de diagnostic pour votre situation spécifique.

Résultats de la biopsie et interprétation

Après une biopsie de la prostate, les résultats sont cruciaux pour déterminer l’état de santé de la prostate et les éventuelles actions à entreprendre. Voici les principales conclusions que vous pourriez recevoir suite à une biopsie :

  • Délai des résultats : Les résultats de la biopsie de la prostate sont généralement disponibles entre 1 et 2 semaines après l’examen.
  • Résultats négatifs : Si la biopsie est négative, cela signifie qu’aucune anomalie n’a été détectée. Il est important de continuer à effectuer des contrôles réguliers pour surveiller la santé de la prostate.
  • Résultats positifs : Si la biopsie est positive, cela indique la présence de cellules cancéreuses ou d’autres anomalies. Les médecins évalueront la gravité de la situation et détermineront le stade de la maladie avant de proposer un traitement adapté.

Les biopsies anormales peuvent révéler différentes situations, telles que :

  • Un cancer de la prostate ;
  • Une hyperplasie bénigne de la prostate (augmentation du volume de la prostate) ;
  • Une infection (par exemple, une tuberculose prostatique).

Dans le cas où la biopsie révèle un cancer de la prostate, un bilan supplémentaire sera réalisé pour déterminer le stade de la maladie. Le choix du traitement dépendra de l’avancement du cancer.

En résumé, quel que soit le résultat de la biopsie, il est essentiel de collaborer étroitement avec votre médecin pour élaborer le meilleur plan de traitement et de surveillance pour votre santé prostatique.

N’hésitez pas à poser des questions et à rechercher des informations supplémentaires pour vous assurer de prendre les meilleures décisions pour votre santé.

Coûts d’une biopsie de la prostate

Si vous pensez avoir besoin d’une biopsie de la prostate, il est important de comprendre les coûts associés à cette procédure médicale.

En général, une biopsie de la prostate par voie transrectale avec guidage échographique coûte environ 76,80 €.

Cependant, il est important de noter que le prix final peut varier en fonction de différents facteurs tels que votre lieu de résidence et le type de clinique que vous fréquentez.

Pour obtenir des informations précises sur les tarifs et les remboursements éventuels, il est conseillé de contacter directement votre clinique.

Il est également important de noter que ces examens sont remboursés à 100% avec une mutuelle. Restez informé et prenez soin de votre santé de manière responsable.

Où puis-je effectuer une biopsie de la prostate près de chez moi ?

Si vous recherchez un endroit pour effectuer une biopsie de la prostate près de chez vous, il existe plusieurs options.

Vous pouvez tout d’abord consulter votre médecin traitant pour obtenir des recommandations et des références.

Ensuite, vous pouvez contacter des centres médicaux locaux pour vérifier s’ils proposent des biopsies de la prostate.

Les hôpitaux universitaires ou les cliniques spécialisées sont des options courantes pour ce type de procédure.

Il est important de noter que la biopsie de la prostate est une procédure invasive et il est donc essentiel de choisir un établissement de soins de qualité et de confiance.

Si vous voulez connaître tous les centres offrant des biopsies de la prostate près de chez vous, visitez la page en cliquant ici !

Références

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/examens-medicaux-operations/Fiche.aspx?doc=examen-biopsie-prostate

https://urologue-paris-messas.fr/prostate/biopsie-de-prostate/

La biopsie prostatique

https://www.elsan.care/fr/pathologie-et-traitement/cancers/biopsie-prostate-deroulement-suites

https://www.hoggo.com/code-ccam/jghj001-biopsie-de-la-prostate-par-voie-transrectale-avec-guidage-echographique

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut