Blocage du genou : causes possibles (et que faire ?)

Article rédigé par le 15 février 2024

Le blocage du genou désigne le fait de ne pas pouvoir bouger consciemment le genou. Le patient sent que son genou s’accroche et que sa jambe se dérobe sous son corps. Cela entraîne une boiterie qui expose à un affaissement musculaire.

Deux types de blocage du genou existent : le « vrai » blocage et le « pseudo » blocage du genou. Les deux diffèrent par leur mécanisme de survenue. Le premier est un blocage mécanique tandis que le second est réactionnel.

De plus amples informations vous seront apportées dans cet article rédigé par une médecin. Vous trouverez entre autres les différentes causes possibles du blocage du genou ainsi que la conduite à tenir.

Les 3 points essentiels

  • 1. Le vrai blocage du genou est dû à la présence d’un élément perturbateur à l’intérieur de l’articulation qui peut être un fragment de ménisque, d’os ou de cartilage.
  • 2. Le pseudo-blocage du genou résulte d’un spasme musculaire en réaction à une douleur qui peut être d’origine anatomique ou inflammatoire.
  • 3. En dehors d’affections graves du ménisque, des os, du cartilage ou d’une arthrite de longue durée, le blocage du genou cède au protocole GREC :Glace, Repos, Élévation et Compression(ou RICE en anglais) associé aux traitements médicamenteux et/ou des séances de rééducation.

Rappel anatomique du genou

Le genou relie la cuisse à la jambe. Il assure la mobilité et la stabilité du corps. 

C’est une articulation complexe constituée de deux articulations. Ce sont : 

  •  l’articulation fémoro-patellaire (entre le fémur et la rotule) ;
  •  l’articulation fémoro-tibiale (entre le fémur et le tibia) qui se divise en articulation fémoro-tibiale interne et fémoro-tibiale externe.

Les os du genou

Les structures osseuses qui forment le genou sont : 

  • la rotule, aussi appelé “patella”, situé à la partie antérieure du genou ;
  • le condyle fémoral, la partie basse du fémur, l’os de la cuisse ;
  • le plateau tibial, la partie haute du tibia, l’os du devant de la jambe.

Les ligaments du genou

Pour unir ces structures osseuses, le genou dispose de quatre ligaments. Il s’agit du :

  • ligament latéral interne (LLI) ;
  • ligament latéral externe (LLE) ;
  • ligament croisé antérieur (LCA) ;
  • ligament croisé postérieur (LCP).

Les ménisques du genou

Les ménisques sont des cloisons fibro-cartilagineuses qui répartissent  la pression entre deux surfaces articulaires.  Au niveau du genou, disposés entre les surfaces articulaires du fémur et du tibia, les ménisques sont au nombre de deux et prennent la forme d’un croissant de lune.

  • Le ménisque interne s’apparente à un croissant en forme de C ;
  • Le ménisque externe ressemble à un croissant relativement fermé en forme de O.

La synoviale et les plicae

La synoviale est une membrane qui enveloppe l’articulation. Elle sécrète un liquide dit “liquide synovial” qui sert à la lubrification de l’articulation.

Chez certains individus, la synoviale présente de minces plis (replis synoviaux) appelés « plicae » qui peuvent être :

  • une plica supérieure, un repli synovial se trouvant au-dessus de la rotule ;
  • une plica inférieure, situé en avant du ligament croisé antérieur ;
  • une plica antéro-médiale, entre les deux.

Le cartilage

C’est un tissu élastique se situant à la jonction des structures osseuses. Il joue un rôle de coussin amortisseur en faisant transmettre et répartir les charges lorsque l’articulation est sollicitée.

Les muscles du genou

Pour assurer son maintien, le genou s’appuie sur quatre muscles :

  • le quadriceps dans la partie antérieure, le muscle le plus volumineux du corps ;
  • les ischio-jambiers dans la partie postérieure de la cuisse ;
  • les adducteurs au niveau intérieur ;
  • le triceps sural, le muscle du mollet.
RECOMMANDÉ :  Douleur de la hanche : Signification émotionnelle

Les causes courantes d’un « vrai » blocage du genou

Le « vrai blocage du genou », comme dit précédemment, est un blocage mécanique. C’est-à-dire qu’un élément s’interpose à l’intérieur du genou créant le blocage de l’articulation. Le coupable pourrait être un fragment de ménisque, de cartilage, d’os, ou tout simplement un corps étranger suite à une opération chirurgicale dans le genou.

Déchirure du ménisque

Une déchirure du ménisque se voit généralement lors des mouvements de torsion violents ou de plaquage. Néanmoins, comme le ménisque devient de plus en plus fin et faible au fil des années : chez les personnes âgées, sa déchirure peut survenir même avec un mouvement banal.

En 2001, le Dr J P Smith III et G R Barrett du Centre orthopédique et de médecine du sport de Mississipi, aux États-Unis, ont rapporté que c’est le ménisque latéral qui est le plus souvent déchiré en cas de lésions aiguës. Vous pouvez consulter la publication de leur étude ici.

Quoi qu’il en soit, la partie déchirée du ménisque peut être coincée dans l’articulation. Ce qui peut bloquer le genou.

Syndrome de plica

Des 3 plicae, seule la plica antéro-médiale peut devenir pathologique. En cas de surutilisation du genou ou de blessure, elle peut s’irriter et augmenter de volume puis venir s’interposer entre la rotule et la partie interne de la trochlée fémorale. D’où le blocage du genou !

Luxation de la rotule

Une luxation de la rotule s’observe habituellement lors d’une activité sportive par choc direct sur le genou ou par un mouvement de torsion alors que le genou est plié. La rotule glisse hors de sa rainure provoquant ainsi un blocage du genou.

Bon à savoir : la luxation de la rotule n’a rien à voir avec une luxation du genou. Cette dernière est un déplacement anormal de l’articulation associé à des lésions vasculaires ou nerveuses.

Ostéochondromatose synoviale

L’ostéochondromatose synoviale est une affection au cours de laquelle la synoviale du genou synthétise des corps cartilagineux appelés « chondromes ». Par la suite, ces chondromes s’ossifient et s’attachent à la membrane synoviale ou se libèrent dans l’articulation entraînant un blocage du genou.

L’ostéochondrite  disséquante

L’ostéochondrite est une affection caractérisée par une nécrose osseuse du condyle fémoral médial. Un fragment d’os nécrosé se détache et bloque le genou.

L’ostéochondrite apparaît suite à :

  • une diminution de l’apport sanguin notamment après une chute ;
  • une maladie articulaire dégénérative liée à l’âge ;
  • une présence d’un corps étranger après une opération chirurgicale.

Les causes courantes d’un « pseudo » blocage du genou

On parle de « pseudo-blocage du genou » quand il n’y a rien qui empêche le genou de bouger. Le blocage vient d’un spasme musculaire déclenché par le corps en réaction à une douleur dans ou autour du genou. Les causes peuvent être anatomiques ou inflammatoires.

Lésions anatomiques

Le blocage rotulien

Le blocage rotulien se produit lorsqu’il y a un dysfonctionnement entre les os, les tendons, les muscles, les ligaments ou le cartilage qui maintiennent la rotule en place. Il se traduit par une douleur vive au genou en se levant après être assis longtemps ou en descendant les escaliers.

Bon à savoir : les individus atteints du blocage rotulien ont un risque accru d’avoir une luxation de la rotule.

Les blessures traumatiques

Elles peuvent être :

  • des lésions musculaires
  • des lésions tendineuses
  • des lésions des ligaments latéraux
  • d’une luxation du genou.

Causes inflammatoires

Bursite du genou

La bursite du genou ou hygroma du genou est l’inflammation des bourses synoviales du genou. Elle occasionne une douleur du genou sous forme de coup de poignard accentuée par les mouvements.

RECOMMANDÉ :  Synovectomie du genou : tout ce que vous devez savoir

Arthrite

L’arthrite désigne une maladie articulaire inflammatoire provoquant des douleurs au repos et lors du mouvement. La polyarthrite rhumatoïde  et la goutte sont les formes d’arthrite les plus susceptibles de provoquer un pseudo-blocage du genou.

  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune inflammatoire chronique qui affecte les articulations et se manifeste par des poussées douloureuses de durée variable et des périodes d’accalmie.
  • La goutte est une pathologie au cours de laquelle des cristaux d’acide urique, en excès dans le sang, se déposent au niveau des articulations et y provoquent des douleurs articulaires. Elle touche préférentiellement le gros orteil mais les autres articulations (dont le genou) ne sont pas épargnées.

Bon à savoir : l’arthrose du genou entraîne une douleur et une diminution de la mobilité ou une limitation de l’amplitude du mouvement du genou sans pour autant provoquer un blocage.

Blocage du genou : la conduite à tenir

Lorsque vous avez un genou bloqué, observez le protocole GREC – (ou RICE en anglais) : Glace, Repos, Élévation, Compression -, dans les premières 24 à 72 heures.

  • Appliquez de la glace sur le genou affecté pour soulager la douleur et lutter contre l’inflammation ;
  • Faîtes un repos pour permettre à votre genou de bien récupérer ;
  • Élevez votre membre touché pour favoriser le retour veineux ;
  • Comprimez votre genou (sans trop serrer) pour limiter le gonflement et accélérer la guérison de la blessure.
Poche de Glace Cheville Genou, 3 PCS Sac de Glace Réutilisable Blessé [15Cm, 23Cm, 28Cm], Pain de Glace Anti-Douleur pour le Cou Pour enfants, Tête, Dos, Cou, Paule, Sportives Soulagement Douleur
  • MATÉRIAUX DE HAUTE QUALITÉ — Nos packs de glace sont fabriqués à partir de matériaux en polyester de haute qualité, avec une longue durée de vie et une résistance à l’usure, et l’extérieur est recouvert de PVC pour éviter les fuites.
  • FACILE À UTILISER — Pendant la thérapie par le froid, remplissez simplement le sac de glace avec les deux tiers de glace et d’eau pour soulager les maux de tête, les ecchymoses, les migraines, les douleurs musculaires et les gonflements. Pendant l’hyperthermie, veuillez ajouter de l’eau tiède pour soulager les maux d’estomac, les migraines, les sinus et les douleurs articulaires.
  • SAC DE GLACE PORTABLE — La conception compacte et confortable du sac de glace vous permet de transporter le sac de glace dans votre bureau, votre voiture et votre maison, ce qui est pratique à transporter et évite la douleur.
  • PAQUET CONTIENT – Grand 11″, Moyen 9″, Petit 6″. Petit – Bon pour cheville / yeux enflés, pour contusions ou pour enfants. Moyen – Bon pour la plupart des blessures ou des douleurs, comme le genou enflé, les maux de tête et l’arthrite. Large – Bon pour les zones de blessures importantes comme les épaules ou le dos.
  • LARGE GAMME D’APPLICATIONS — Il convient à la thérapie par le froid, qui aide à réduire la douleur et l’enflure causées par des écorchures mineures, des ecchymoses, des douleurs musculaires, des entorses et des foulures. Il est recommandé pour aider à soulager la douleur, réduire l’enflure et accélérer la récupération.
FEVAN Genouillere avec Stabilisateurs Latéraux – Genouillère Régable en Néoprène avec Silicone – Genoullere Arthrose Genou – Genouillère Sport – Genouillères Unisexe (Noir/Bleu)
  • SUPPORTS DE GENOUX MENISCUS ET LIGAMENT: Le support de genou pour le tendon rotulien est largement utilisé pour traiter tous les types de blessures chez les athlètes qui ont subi des problèmes avec la rotule ou le tendon rotulien du genou. Ces genouillères fonctionnent en se plaçant juste en dessous de la rotule, en exerçant une pression sur le tendon pour soulager la douleur et décharger le stress sur l’articulation. Les genouillères rotuliennes pour les deux jambes.
  • AJUSTEMENT ET CONFORT EN SUPPORT: Ces genouillères crossfit sont fabriquées en tissu néoprène et coussinet en silicone avec de bons matériaux pour un plus grand confort et une protection totale du tendon du genou, elles offrent également un soutien et une pression sur la rotule permettant un travail sportif et actif sans douleur Ajustement velcro pour les genouillères de dynamophilie et de gymnastique.
  • PRÉVENTION DES BLESSURES : Cette genouillère à ménisque vous aidera à prévenir tout type de blessure directement ou indirectement liée à vos genoux au niveau rotulien, ménisque ou ligamentaire. La bande sous-patellaire maintient la rotule autour du genou, nous offrant un meilleur ajustement pour toute pratique sportive ou activité quotidienne. Genouillères de sport, genouillères de volley-ball, genouillères de basket-ball.
  • TAILLE UNIQUE POUR AMÉLIORATION DES PERFORMANCES SPORTIVES: Une genouillère à compression velcro réglable, taille unique, vous améliorera et vous soulagera dans toute activité sportive ou activité quotidienne. Genouillère pour ménisque et genouillère du ligament croisé antérieur. Genouillères de volley-ball pour femmes, en général, pour toute utilisation sportive comme la course à pied, le cyclisme, la gym, etc.
  • MARQUE ESPAGNOLE: Notre marque est enregistrée en Espagne, où nous effectuons un contrôle de qualité exhaustif pour le meilleur conditionnement vis-à-vis de nos clients, contactez-nous pour tout type de doute ou problème lié à nos produits.

Blocage du genou : les moyens thérapeutiques

Traitements médicamenteux

Pour réduire la douleur et traiter les affections à l’origine du blocage du genou, une prise des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est de mise. Parfois, des infiltrations de corticostéroïdes (anti-inflammatoires stéroïdiens) ou d’acide hyaluronique (principale substance contenue dans le liquide synovial)  peuvent être prescrites si besoin.

Rééducation du genou

Pour permettre la remobilisation du genou et renforcer les muscles, des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie sont vivement recommandées.

Traitements chirurgicaux

Généralement, un blocage du genou cède au protocole GREC associé aux moyens médicamenteux, sans oublier les séances de rééducation. Toutefois, en cas de blocage prolongé ou d’affections graves (ménisque totalement rompu, lésions osseuses ou cartilagineuses, arthrite de longue durée), une intervention chirurgicale est à programmer.

Blocage du genou : quand consulter ?

C’est impératif de consulter un médecin si :

  • vous êtes incapable de plier ou de redresser complètement votre genou pendant plus de deux minutes, plusieurs fois par jour ;
  • votre genou a subi un traumatisme (accident, chute) et que vous ne pouvez plus le bouger ;
  • vous avez une douleur soudaine et intense du genou ;
  • votre genou est gonflé, rouge et chaud avec ou sans fièvre ;
  • votre jambe est engourdie ou anormalement froide.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

https://www.buoyhealth.com/learn/fr/knee-locking

https://sante.orthodz.com/2018/12/01/blocages-du-genou-causes-et-traitements/

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=blocage-genou#:~:text=Le%20blocage%20du%20genou%20est,plupart%20du%20temps%20sans%20pr%C3%A9venir.

https://www.docteurperraudin.com/que-faire-devant-un-blocage-du-genou.html

Blocage du genou
Plica synoviale

https://ultimateknees.com/blogs/infos/genou-bloque

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut