Bridge dentaire : types, pose et remboursement

Article rédigé par le 1 octobre 2023

Si par malheur il vous manque une ou plusieurs dents, le bridge dentaire est une des solutions qui s’offrent à vous pour parfaire votre dentition. C’est une prothèse dentaire fixe, fabriquée sur mesure, qui permet de remplacer la ou les dents manquantes.

Le bridge dentaire, ou “pont dentaire” en français, est nommé ainsi car il enjambe le trou édenté. Il est composé de couronnes dentaires et se repose sur des dents piliers. Côté remboursement, avec la réforme 100% santé dentaire, dans certains cas, le bridge peut être intégralement pris en charge.

Trouvez plus de détails dans ce qui suit. Après un petit aperçu de ce qu’est un bridge dentaire, vous découvrirez ses différents types. Vous apprendrez comment se déroule sa pose et vous saurez tout sur la prise en charge. À la fin de l’article, en guise de conclusion, nous ferons les pour et les contre sur le bridge dentaire.

Les 6 points essentiels

  • 1. Le bridge dentaire, aussi appelé pont dentaire, est une prothèse dentaire fixe composée de dents piliers et de dent intermédiaire.
  • 2. Le bridge dentaire peut être fabriqué en plusieurs matériaux.
  • 3. Il y a quatre types principaux de bridge dentaire.
  • 4. La pose d’un bridge dentaire se déroule, généralement, en trois étapes.
  • 5. La prise en charge du prix du bridge dentaire peut être partielle ou intégrale.
  • 6. Le bridge dentaire a plus d’avantages que d’inconvénients.

Bridge dentaire : c’est quoi ?

Comme il vous est relaté précédemment, le bridge dentaire est un pont qui permet de combler un ou des trous laissés par une ou des dents manquantes. Il est constitué d’au moins trois couronnes dentaires assemblées entre elles. 

Les deux dents adjacentes à la dent manquante servent de “piliers” tandis que la dent manquante représente “l’intermédiaire” du pont dentaire. Les dents piliers peuvent être des dents naturelles ou des implants dentaires. Quand elles sont naturelles, il se peut qu’elles doivent être réduites en volume.

La durée de vie moyenne d’un bridge dentaire va de 7 à plus de 20 ans, en fonction de la qualité du bridge, de l’hygiène bucco-dentaire et de l’état de santé des racines. Pour ce qui est de l’âge, le bridge dentaire peut être posé du moment que la dent manquante et les dents piliers ont fini leur croissance.

RECOMMANDÉ :  Érosion de l’émail dentaire : de plus en plus fréquente

Quant au matériau, le bridge dentaire peut être fait en : 

  • métal fondu ;
  • céramique ;
  • zirconium ;
  • porcelaine ;
  • or ;
  • argent.

Bridge dentaire : quels sont ses différents types ?

Le bridge dentaire classique

C’est le bridge le plus utilisé. Il nécessite un très bon état des dents piliers. En effet, l’émail de ces dents piliers doit être réduit en épaisseur pour pouvoir recevoir les couronnes du bridge.

Le bridge dentaire collé

Aussi appelé “bridge Maryland”, le bridge dentaire collé consiste en un pont composé d’une dent artificielle et de deux petites ailes fabriquées en résine qui seront collées à l’arrière des dents piliers à l’aide d’un cément dentaire.

Le bridge sur implants dentaires

Le bridge sur implant est indiqué quand le patient n’a pas de dents qui peuvent servir de piliers. Les implants seront donc les piliers du bridge. Soit dit en passant, le comportement biomécanique du bridge sur implant a été l’objet d’une analyse exposée au cours du 25ème Congrès Français de Mécanique à Nantes en Septembre 2022.

Le bridge en extension

Dit “bridge cantilever”, c’est un pont qui n’est soutenu que d’un côté. La dent remplaçante est en extension et ne prend appui que sur un dent pilier. On dit que le bridge est en “porte-à-faux” ou “cantilever” en anglais. Il est pratique quand il n’existe qu’une seule dent naturelle saine à côté de la zone édentée.

Bridge dentaire : comment se passe la pose ?

Généralement, la pose se résume en trois étapes.

Première étape

Le chirurgien-dentiste soigne et nettoie le trou à combler. Il effectue également le taillage voire la dévitalisation des dents piliers pour pouvoir recevoir le bridge.

Deuxième étape

C’est l’étape de la prise de l’empreinte dentaire qui servira au prothésiste de confectionner le bridge sur mesure. Pour ce faire, le dentiste utilise un porte-empreinte et une pâte pour enregistrer l’intérieur de la bouche.

Troisième étape

C’est la pose proprement dite. Le dentiste pose le bridge dentaire confectionné. Rassurez-vous, c’est un acte totalement indolore !

Bridge dentaire : quid du remboursement ?

La prise en charge du prix du bridge dentaire varie en fonction du type de bridge et de la localisation de la dent. Les bridges dentaires classiques sont remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de 65% du tarif de convention qui va de 82 € à 279,50 €, à partir du 1er Octobre 2023. Pour ce qui est du bridge sur implant dentaire, seul le bridge est remboursé.

Par ailleurs, dans le cadre de la réforme 100% Santé dentaire, 3 types de panier sont mis en place.

RECOMMANDÉ :  Dents jaunes : causes possibles (que faire ?)

Le panier 100% Santé 

Il permet d’avoir un remboursement intégral sur le prix du bridge dentaire. Vous aurez donc un reste à charge 0. Sont concernés : 

  • les bridges dentaires céramo-métalliques remplaçant les incisives ;
  • les bridges métalliques de toutes les dents.

Le panier aux tarifs maîtrisés

Ce sont des types de bridge dont le prix est plafonné sans dépassement d’honoraires afin que le reste à charge soit modéré. C’est le cas, par exemple, des bridges céramo-métallique en remplacement de n’importe quelle dent, en dehors de l’incisive. 

Le panier aux tarifs libres

Il n’y a ni plafonnement de prix du bridge dentaire ni honoraires à respecter.  La prise en charge varie en fonction des mutuelles. Les bridges collés ainsi que les bridges cantilever en font partie.

Bridge dentaire : avantages et inconvénients

Pour finir cet article, voyez les pour et les contre du bridge dentaire.

Avantages

Sur le plan esthétique, le bridge dentaire s’intègre harmonieusement avec le reste de la dentition.

Sur le plan fonctionnel, le bridge dentaire peut remplacer plusieurs dents. Ce qui optimise la mastication.

Sur la prise en charge, le bridge dentaire est partiellement (voire intégralement) remboursé par la Sécurité Sociale et en complément par les mutuelles santé.

Inconvénients

Le grand inconvénient du bridge dentaire est le sacrifice des dents piliers. Comme dit précédemment, elles doivent être réduites en volume pour pouvoir recevoir le bridge.

Du reste, dans des cas rares, le bridge peut provoquer une résorption osseuse de la mâchoire. Celle-ci peut se solder par un déchaussement des dents.

Références

https://www.santemagazine.fr/sante/sante-bucco-dentaire/soins-dentaires/prothese-dentaire/bridges-dentaires-comment-preserver-les-dents-saines-891084

https://www.doctissimo.fr/sante/sante-dentaire/soins-dentaires/bridge-dentaire-definition-tarif-remboursement-duree-vie

Bridge dentaire : le guide complet sur cette prothèse dentaire fixe
https://sante.gouv.fr/systeme-de-sante/100pourcent-sante/espace-professionnels/les-nouvelles-mesures-dentaire/article/la-reforme-100-sante-dentaire
Bridge dentaire

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut