Bruxisme : pathologie discrète aux conséquences considérables.

Article rédigé par le 24 août 2023

Le bruxisme consiste en un grincement des dents ou un serrement de la mâchoire. C’est une pathologie assez discrète au début. Cependant, les conséquences à long terme peuvent être importantes au niveau des dents et de l’articulation temporo-mandibulaire. Cette pathologie se rencontre chez les enfants comme chez les adultes.

Le bruxisme pourrait être responsable d’une usure prématurée des dents sans que vous vous rendiez compte de l’existence de la pathologie jusque-là. Les dents pourraient alors se casser, se fissurer, voire même se briser spontanément. La douleur d’un ou plusieurs éléments constituant la tête peut aussi constituer un signe du bruxisme.

La prise en charge du bruxisme est pluridisciplinaire, mais essentiellement psychologique et odontologique. Le traitement odontologique reste symptomatique dans la plupart des cas.

Cet article va vous sensibiliser sur les symptômes du bruxisme dès le stade du début. Découvrez-y également les causes, les dégâts qu’il peut engendrer et les différentes alternatives de traitement.  

Rappels anatomo-physiologiques

Les dents sont implantées dans les processus alvéolaires des os de la mâchoire, qui sont : 

  • L’os maxillaire en haut (mâchoire supérieure). L’os maxillaire est soudé avec les autres os de la face de la face. 
  • L’os mandibulaire en bas (mâchoire inférieure), il constitue à elle seule la partie inférieure de la face. 
Anatomie de la mâchoire
source

La mandibule exécute des mouvements de latéralité, d’élévation et d’abaissement grâce aux actions en synergie des muscles de la mâchoire et de l’articulation temporo-mandibulaire sous le commandement du cerveau, cheminé par les nerfs

Qu’est-ce qu’un bruxisme ?

Le bruxisme est une contraction involontaire et répétitive des muscles de la mâchoire. Cette contraction est caractérisée par un grincement occasionnel des dents ou un serrement de la mâchoire.  

De ce fait, les dents, les mâchoires et les articulations temporo-mandibulaire vont subir une pression significative dont les conséquences potentielles seraient :

  •  Cassure ou fissure de la dent, bris de la couronne ou d’une obturation : à force de subir de la pression à long terme, les dents finissent par s’affaiblir et se détériorer.
  • Attrition de la dent, c’est-à-dire que les dents se raccourcissent en perdant petit à petit de la matière, en commençant par l’émail, suite aux frictions qu’elles subissent.
  • Abfraction ou récession gingivale. Ici, la gencive finit par se rétracter d’une manière ou d’une autre en laissant progressivement à nu la racine dentaire. 
  •  Il se peut aussi que l’articulation temporo-mandibulaire s’altère.
RECOMMANDÉ :  Facette dentaire : tout savoir (explications dentiste)
Effets du bruxisme
Effets du bruxisme
Source

Les principaux facteurs à l’origine du bruxisme

L’origine exacte du bruxisme reste méconnue, mais les facteurs suivants sont connus pour être les éléments déclencheurs, voire aggravants d’un grincement des dents ou le serrement de la mâchoire.

Facteurs de risque neuropsychiques

  • Stress et anxiété
  • Chocs psycho-affectifs : décès d’un proche, séparation, problèmes familiaux, etc.
  • Les situations d’hyper concentration : conduite automobile, travail, réunion, examens, etc.

Défaut d’alignement des dents

C’est la cause la plus fréquente du bruxisme après les manifestations psychosomatiques.

Mauvais alignement des dents
Mauvais alignement des dents
Source

Certaines pathologies du sommeil

Ce sont des maladies qui perturbent le bon déroulement du sommeil. Dans ces cas-là, vous aurez un sommeil non-réparateur. Elles sont nombreuses, à savoir l’insomnie, le syndrome d’apnées-hypopnées du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, etc.

Les stimulants

La caféine, le tabac, l’alcool et les drogues sont des facteurs aggravants du bruxisme.

Alcool et tabac
Alcool et tabac
Source

Quels sont les signes d’un bruxisme ?

La manifestation en général est en fonction du type et de la gravité du bruxisme.  

Discrets symptômes du bruxisme

Nous faisons fi de ces symptômes-là la plupart du temps alors que la maladie est déjà là. Cela peut être :

  • Une douleur dentaire ou au niveau de la mâchoire le matin au réveil surtout si on grince des dents durant la nuit, mais qui se résolve rapidement. Il ne faut pas confondre avec une douleur de la rage dentaire
  • La même douleur ou une simple gêne au niveau des dents et de la mâchoire en fin de journée si vous avez tendance à serrer inconsciemment la mâchoire au cours de la journée.
  • Une discrète sensibilité dentaire quand la dentine commence à être exposée.

Signes plus évidents du bruxisme

En présence des différents signes suivants, la majorité d’entre nous serait en alarme.

  • Des dents aiguisées qui deviennent coupantes
  • Sensibilité dentaire surtout en ingérant des aliments chauds ou froids.
  •  Attrition dentaire ou raccourcissement des dents
  • Douleur projetée au niveau du visage et des tempes
  • Des céphalées ou douleur au niveau de l’oreille (otalgie)
  • Une face douloureuse ou douleur intense au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire dans les cas les plus graves.

Les moyens de diagnostic du bruxisme

 L’établissement du diagnostic de bruxisme se fait à partir de votre motif de consultation, qui peut être l’un ou plusieurs des symptômes cités auparavant. Ensuite, votre dentiste va vous examiner pour rechercher des anomalies physiques pouvant expliquer ou en rapport avec vos symptômes. 

La confirmation du diagnostic est l’enregistrement de l’activité rythmique du muscle masticateur ou ARMM (électromyographie). Il permet de détecter et de quantifier les contractions involontaires du muscle masticateur à l’aide d’une électromyographie. Il est rarement indispensable pour poser le diagnostic de bruxisme.  

RECOMMANDÉ :  Implants dentaires et ostéoporose : Compatibles ? 

Pensez à détecter les signes d’appels du bruxisme même si ce n’est pas évident et consultez immédiatement votre dentiste afin d’éviter les dégâts qu’il peut engendrer. Même si ce n’est pas le bruxisme, vous pouvez toujours être certains de recevoir le traitement adéquat auprès des professionnels de la santé.

Comment soulager le bruxisme ?

Le traitement de la cause est toujours l’idéal, mais divers moyens sont également utilisés pour soulager la douleur et l’inconfort engendrés par le bruxisme.

Traitements symptomatiques du bruxisme

  •  Les gouttières sur mesure ou plaques occlusales servent à répartir la pression au niveau des dents et à éviter un contact entre les dents supérieures et inférieures.
Gouttière invisible
Gouttière dentaire sur mesure
Source
  • Dans les manifestations graves, une injection de toxine botulique peut se faire. C’est une neurotoxine qui vise à réduire la contraction des muscles masticateurs.
  • Des antalgiques pourraient être aussi prescrits dans les situations de douleur.

Maîtrise des facteurs de risque du bruxisme

  • Les différentes méthodes de gestion du stress : sport, yoga, méditation, etc.
  •  Le respect des conditions pour un sommeil optimal (faire des exercices de relaxation avant de dormir, éviter les écrans avant de se coucher, respecter les heures recommandées, etc.)
  •  Une psychothérapie vous serait suggérée si nécessaire.
  • Traitement orthodontique des dents mal alignées (pose de bagues dentaires, traitement orthodontique lingual, gouttières transparentes)
Bagues dentaires
Bagues dentaires
Source
  • La physiothérapie qui consiste en une réhabilitation d’une bonne fonction musculosquelettique.

Références

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26225899/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31246937/

https://www.cda-adc.ca/fr/oral_health/talk/complications/bruxism/https://www.fo-rothschild.fr/patient/loffre-de-soins/bruxisme#:~:text=Le%20bruxisme%20(grincement%20des%20dents,douleurs%20des%20articulations%20temporo%2Dmaxillaires.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut