Bursite du genou : tout savoir

Article rédigé par le 28 janvier 2024

Jadis, la bursite du genou était appelée « genou des femmes de ménage », « maladie des charpentiers » ou « mal des carreleurs ». Et pour cause, cette pathologie inflammatoire est souvent due à des sollicitations excessives du genou notamment lors des agenouillements répétés. Mais contrairement à ces appellations, tout le monde peut en être touché.

En France, chaque année, une personne sur dix mille souffre d’une bursite du genou dite scientifiquement « hygroma du genou ». Elle peut être aiguë ou chronique. Généralement bénigne, elle peut se compliquer en cas de retard de prise en charge.

La définition, les causes et les symptômes,  les complications ainsi que les traitements de la bursite du genou vous seront relatés dans cet article rédigé par une médecin. Vous trouverez également les moyens de prévention qui existent pour réduire vos risques de souffrir de cette pathologie aux nombreuses appellations.

Les 5 points essentiels

  • 1.     La bursite du genou est une inflammation des bourses synoviales, des petites poches de liquide présentes au niveau de l’articulation.
  • 2.     Les gestes répétitifs constituent la première cause d’une bursite du genou. Viennent ensuite une origine infectieuse, une bursite occasionnée par une maladie articulaire chronique ou induite par une intervention chirurgicale sur le genou, des faux mouvements ou encore un défaut de posture.
  • 3.    Une tuméfaction à l’avant du genou, douloureuse au toucher, est le symptôme principal d’une bursite du genou.
  • 4.    Bien que la bursite du genou soit généralement bénigne, ses complications peuvent être redoutables.
  • 5.     La mise au repos du genou est la recommandation de base dans la prise en charge d’une bursite du genou.

Bursite du genou, c’est quoi ?

La bursite, aussi appelée “hygroma”, désigne l’inflammation des bourses synoviales. Ces dernières, aussi appelées « bourses séreuses » sont de petites poches remplies de liquide qui facilitent le glissement de la peau, des tendons, des muscles sur un os à l’intérieur d’une articulation.

Deux types de bourses synoviales existent :

Les bourses synoviales superficielles

Elles sont annexées là où les os de l’articulation saillent sous la peau. D’ailleurs, on les appelle aussi « bourses synoviales sous-cutanées ».

Au niveau du genou, il s’agit de la bourse prépatellaire et infra-patellaire.

Les bourses synoviales profondes

Elles sont annexées aux tendons et aux muscles. On dit que ce sont des « gaines séreuses ».

Les gaines séreuses du genou sont : la bourse supra-patellaire, la bourse poplitée, la bourse de la patte d’oie et la bourse gastrocnémienne.

En ce qui concerne la bursite du genou, c’est la bourse prépatellaire (prérotulienne) – celle juste en dessous de la peau qui enveloppe la rotule –, qui est la plus fréquemment touchée.

RECOMMANDÉ :  Douleur à la cheville : Causes possibles (que faire ?)

Bursite du genou : d’où vient-elle ?

Surutilisation et microtraumatismes

Comme dit plutôt la surutilisation du genou est la première cause d’une bursite du genou. En effet, les mouvements répétés sur l’articulation entraînent des microtraumatismes sur les bourses séreuses favorisant leur inflammation. Ce qui explique la forte fréquence de cette pathologie chez les professionnels et les sportifs qui doivent s’agenouiller ou ramper régulièrement.

Infection

Une bursite peut être d’origine infectieuse notamment lors d’une blessure ouverte. Au niveau du genou, le germe pathogène est habituellement un staphylocoque doré.

Maladies chroniques

Certaines maladies chroniques peuvent occasionner une bursite du genou. Il s’agit entre autres de :

  • la polyarthrite rhumatoïde : une maladie articulaire inflammatoire chronique d’origine auto-immune ;
  • la goutte : une maladie au cours de laquelle des cristaux d’acide urique, en excès dans le sang, sont déposés au niveau des articulations. Elle touche préférentiellement le gros orteil mais les autres articulations (dont le genou) ne sont pas épargnées.

Autres causes

Les circonstances suivantes peuvent engendrer l’apparition d’une bursite du genou :

  • intervention chirurgicale au niveau du genou
  • faux mouvement ;
  • défaut de posture.

Comment se présente une bursite du genou ?

Symptômes

La bursite du genou se présente comme : 

  • une tuméfaction à l’avant du genou, douloureuse au toucher, qui peut être rouge et chaude ;
  • une douleur du genou sous forme de coup de poignard, accentuée par les mouvements.

En cas de bursite infectieuse, une fièvre ou des frissons peuvent exister.

Selon son type :

  • une bursite aiguë du genou se développe en quelques heures et les symptômes durent quelques jours ;
  • une bursite chronique du genou, quant à elle, comporte des poussées épisodiques des symptômes qui peuvent durer plusieurs semaines.

Imageries

Deux examens d’imageries permettent de confirmer le diagnostic : l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et l’échographie. Les deux permettent de visualiser l’enflure des bourses synoviales touchées.

Ponction exploratrice

En cas de suspicion d’une bursite infectieuse, du liquide sera aspiré pour être analysé en laboratoire afin de détecter la présence de germes pathogènes et de déterminer les antibiotiques adéquats.

Bursite du genou : quelles sont les complications ?

La bursite du genou est généralement bénigne. Toutefois, en cas de retard de prise en charge, des complications peuvent survenir.

Atrophie musculaire

La tuméfaction et la douleur peuvent limiter le mouvement du genou affaiblissant la musculature. Il en résulte alors une fonte musculaire.

Calcification

Une bursite calcifiée du genou fragilise l’articulation. Ceci expose à une déformation du genou voire un blocage.

Arthrite infectieuse

C’est une infection articulaire qui peut mettre en jeu le pronostic vital.

Comment soigner une bursite du genou ?

Mise au repos

La mise au repos du genou pendant quelques jours est la recommandation de base. Pour ce faire, une attelle en extension est habituellement mise en place.

Pour réduire la tuméfaction, l’application régulière de poche de glace ou de pansement à l’alcool 60° est efficace.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Poche de Glace Réutilisable, compresses glacées réutilisables sac de glace réutilisable pour genou avec thérapie par Compresses froides et chaudes pour les blessures,les gonflements,arthrite, entorses
  • CONCEPTION DOUBLE FACE AMÉLIORÉE AU CONFORT: Ce sac de glace est conçu avec deux tissus pour fournir différents niveaux de froid. Le sac de glace en gel doux pour les genoux est coupé et doux pour la peau et peut prévenir les engelures. Si un traitement supplémentaire par le froid est nécessaire, retournez la genouillère à glace pressée à froid et utilisez l’autre côté, qui est en nylon, pour transférer un froid plus fort.
  • SOULAGEMENT INSTANTANÉ DE LA DOULEU: Facile à mettre et à enlever sans glace, comporte deux sangles réglables qui fournissent une pression supplémentaire pour apaiser les tissus blessés lorsque vous êtes assis, debout ou allongé. Aide à soulager les entorses et les foulures, les déchirures du ménisque, l’arthrite et les articulations, les blessures sportives, accélère le temps de guérison, facilite la récupération musculaire après une séance de sport ou une activité intense.
  • Procure un froid plus durable: Ces blocs de glace améliorés pour blessures sont remplis de plus de 30 % de gel et peuvent être refroidis jusqu’à environ -25 °C, fournissant au moins 30 minutes de froid après congélation pour stimuler la circulation sanguine et fournir un soulagement immédiat des douleurs musculaires ou articulaires aidant du genou. remplacements Récupération après une intervention chirurgicale, une chirurgie du ligament croisé, une inflammation du genou et de l’arthrite.

Rééducation fonctionnelle

Après le repos et l’immobilisation et en dehors de toute infection, le kiné ou l’ostéopathe apporte son expertise dans la prise en charge de la bursite du genou. Son apport ne se limite pas au but curatif, il s’évertue également à éviter la récidive de la maladie.

RECOMMANDÉ :  Tendinopathie du biceps fémoral : que faire ?

Si vous recherchez un kiné dans votre région, consultez notre répertoire.

Traitements médicamenteux

Très souvent, la bursite du genou cède aux moyens non-médicamenteux cités précédemment. Quelquefois, le patient doit tout de même recourir aux traitements anti-inflammatoires, notamment en cas de bursite chronique.

Parfois, une infiltration (une injection directement dans le genou) d’anesthésiant ou d’anti-inflammatoires stéroïdiens (corticostéroïdes) est nécessaire.

Pour ce qui est de la bursite infectieuse, des traitements antibiotiques doivent être instaurés pour endiguer les germes responsables.

Intervention chirurgicale

L’ablation des bourses synoviales est extrêmement rare. Elle est proposée quand la bursite du genou est rebelle aux autres traitements ou en cas d’une complication.

Du reste, vous pouvez consulter le traité de médecine publié en Août 2023 par G. Coiffier du Service de rhumatologie, centre hospitalier René-Pleven et membre du groupe de travail sur les infections ostéoarticulaires de la Société française de rhumatologie, Paris, en France, sur la conduite à tenir devant une bursite aiguë du genou et du coude ici.

Comment prévenir une bursite du genou ?

Pour le bien de vos genoux : 

1. Portez des protections lors de vos activités professionnelles ou sportives à risque :

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Bodyprox Genouillères de protection, en tissu éponge épais antidérapant, protection anti-collision, EXPSFD005984, grand
  • Jeu de 2 genouillères de protection composées de mousse EVA durable et d’un mélange de nylon et de spandex. 
  • Les matériaux légers et tricotés gardent la peau fraîche pendant les activités d’aérobic et ne limitent pas les mouvements. Une mousse dense de 7/8″ (2,20 cm) d’épaisseur protège les genoux sous tous les angles.
  • Conception ultramince : Conception facile à enfiler qui peut être portée sous ou sur les vêtements si nécessaire. L’ajustement flexible du spandex épousera votre genou, et le revêtement antidérapant permettra aux protections de rester en place. Idéal pour les sports, les vêtements de travail ou l’utilisation générale où une protection supplémentaire des genoux est nécessaire. 

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

HOMDECR Jean de moto slim fit pour femme avec protections au niveau des genoux et des hanches – Stretch – Coupe ajustée – Jean de moto cargo – Pantalon de protection – Noir – Taille S
  • CARACTÉRISTIQUES : le pantalon de moto pour femme avec plusieurs poches peut contenir complètement des objets personnels tels que des téléphones portables et des portefeuilles. La version ample offre une grande flexibilité et une liberté de mouvement illimitée. Les jeans de moto sont spécialement conçus pour les motards, ils enlèvent l’armure des genoux et des hanches et peuvent être portés comme jeans décontractés. Design très populaire, élégant et beau.
  • Matériau et style : 97 % coton + 3 % élasthanne élastique, design élégant et sûr, également très bien adapté pour un usage quotidien. Ce slip a une coupe plus étroite et fait partie du design populaire à basse taille. La jambe large se définit comme un jean droit pour un usage quotidien et est flexible et agréable à porter.
  • Fonction : jean de moto multifonction pour femme, protections amovibles aux genoux et aux hanches, flexible et confortable. Le pantalon de trekking pour femme offre un ajustement parfait et assure le confort de la cycliste pendant la randonnée. Le design de la boucle de taille et la taille élastique augmentent la sécurité et la durabilité. Le revêtement de protection large empêche l’usure, la chaleur et les coupures.

2. Écoutez votre corps : faîtes des pauses régulières et immobilisez vos genoux si la fatigue les rattrape.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-osseux,-articulaires-et-musculaires/troubles-des-muscles,-des-bourses-s%C3%A9reuses-et-des-tendons/bursite

https://www.doctissimo.fr/sante/maladies/rhumatismes-et-douleurs-articulaires/hygroma-du-genou-quelle-prise-en-charge/058894_ar.html#:~:text=Pathologie%20du%20genou%20relativement%20fr%C3%A9quente,patellaire%20ou%20bourse%20pr%C3%A9%2Drotulienne.https://la-tendinite.fr/bursite-genou.html#:~:text=Il%20y%20a%2012%20bourses,mouvements%20en%20croisant%20l’articulation

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut