Caecotrophie chez le lapin : Tout savoir

Article rédigé par le 15 janvier 2024

Explorez avec nous le fascinant monde de la caecotrophie chez les lapins, une habitude alimentaire étonnante où nos charmants compagnons à grandes oreilles consomment leurs propres excréments. Ne soyez pas surpris, car cette pratique inhabituelle est en réalité vitale pour leur bien-être.

Les petites boules qu’ils ingèrent sont riches en protéines et en vitamines, jouant un rôle crucial dans le maintien de leur santé. Cet article, rédigé par une vétérinaire, vous invite à découvrir l‘importance de la caecotrophie pour la santé des lapins. Plongeons ensemble dans les mystères de ce comportement intrigant qui façonne la vie quotidienne de nos compagnons à grandes oreilles.

Les 05 points clés de cet article

  1. La caecotrophie est un comportement alimentaire particulier chez les lapins, au cours duquel ils consomment leurs propres excréments spéciaux appelés caecotrophes.
  2. Les caecotrophes sont des excréments mous et riches en nutriments produits dans la partie du côlon appelée le caecum.
  3. Les caecotrophes sont riches en vitamines, minéraux et autres nutriments produits par la fermentation bactérienne dans le caecum.
  4. La caecotrophie est favorisée par un régime riche en fibres, car les fibres alimentaires aident à stimuler la production de caecotrophes et à maintenir la santé digestive du lapin.
  5. Si un lapin ne pratique pas la caecotrophie ou si vous trouvez des caecotrophes dans la litière plutôt que d’être consommées, cela peut être un signe de problème de santé. Des troubles alimentaires, des problèmes dentaires ou d’autres troubles digestifs peuvent être à l’origine de ce comportement anormal.

Qu’est-ce-que la caecotrophie du lapin ?

La caecotrophie du lapin est un comportement alimentaire particulier lié à son système digestif. Les lapins produisent deux types de matières fécales : des pellets fécaux durs et des caecotrophes.

Un caecotrophe normal ressemble à une petite grappe de raisin brun foncé. Il est constitué de petites crottes molles et brillantes, chacune ayant une couche de mucus, et pressées ensemble en une masse allongée.

Le caecotrophe a une odeur forte parce qu’il contient beaucoup de bonnes bactéries provenant du cæcum. Lorsque le lapin mange le caecotrophe, le mucus le protège pendant son passage à travers l’estomac et permet aux bactéries de se réinstaller dans le cæcum.

L’estomac du lapin, volumineux, comprend un gros intestin développé, composé du caecum responsable des crottes dures le jour et molles la nuit, ainsi que du côlon. L‘intestin grêle, long et fin, évacue les déchets et absorbe les nutriments provenant des fibres et des muqueuses.

Contrairement aux pellets fécaux durs, les caecotrophes ne sont pas éliminés dans la litière, mais sont directement consommés par le lapin lui-même. Ce comportement contribue à la digestion et à l’assimilation de nutriments essentiels, tels que les acides aminés et certaines vitamines.

Il est crucial de ne pas perturber ce processus naturel pour assurer la santé digestive et nutritionnelle du lapin de compagnie.

Bon à savoir : Le temps de transit des caecotrophes à travers le côlon est de 1,5 à 2,5 fois plus rapide que celui des matières fécales dures.

RECOMMANDÉ :  Comment déterminer le sexe de votre lapin : Conseils vétérinaires ?

Selon l’étude de GIDENNE en 1987 et GIDENNE et PONCET en 1985, le comportement alimentaire du lapin est mis en lumière. Chaque jour, les caecotrophes peuvent constituer jusqu’à 15% de l‘énergie totale en matières sèches et 23% de l’apport total en matière azotée. Notamment, les protéines de la matière azotée proviennent principalement de sources bactériennes.

Jeunes lapins et caecotrophie

Le comportement de caecotrophie apparaît chez les jeunes lapins, qu’ils soient domestiques ou sauvages, vers l‘âge de trois semaines, au moment où ces petits mammifères commencent à intégrer des aliments solides à leur régime alimentaire en complément du lait maternel.

Pour les jeunes lapins qui viennent tout juste d’être sevrés, les caecotrophes revêtent une importance tout aussi cruciale, voire plus. En effet, les lapins plus jeunes consomment les caecotrophes produits par leur mère (ou d’autres membres de leur groupe) afin de favoriser la colonisation de leur tube digestif par des bactéries intestinales bénéfiques.

Cette pratique s’avère essentielle pour assurer une digestion optimale chez le lapin. Il s’agit d’une méthode qui favorise le lien social entre les lapins, permettant ainsi aux petits lapereaux de développer des habitudes importantes pour leur bien-être.

L’importance de la caecotrophie chez le lapin

La caecotrophie, ou le comportement alimentaire spécifique du lapin consistant à ré-ingérer ses caecotrophes, est d’une importance cruciale pour la santé et le bien-être de ces animaux. Voici quelques raisons qui soulignent l’importance de la caecotrophie chez les lapins :

  1. Les caecotrophes fournissent des nutriments importants comme les protéines, les vitamines, les minéraux et les acides aminés.
  2. En ré-ingérant les caecotrophes, le lapin a une autre occasion d’absorber des nutriments qu’il aurait pu manquer lors de la première digestion.
  3. Les caecotrophes contiennent des bactéries utiles qui maintiennent l’équilibre de la flore intestinale, essentiel pour une digestion saine.
  4. La production et la consommation de caecotrophes stimulent le mouvement des intestins, prévenant ainsi des problèmes tels que la stase gastro-intestinale.
  5. La mastication des caecotrophes contribue à l‘usure naturelle des dents, évitant ainsi des problèmes dentaires.
  6. Les lapins peuvent ajuster la production de caecotrophes en réponse à des changements dans leur régime alimentaire.

Caecotrophie et santé des lapins

Il est crucial de surveiller les crottes de votre lapin pour évaluer sa santé générale. Si vous remarquez que votre lapin ne mange pas ses caecotrophes, cela peut signaler un problème, et deux principales raisons peuvent expliquer cela :

Régime alimentaire inapproprié

Un régime pauvre en fibres et riche en protéines et en sucre peut perturber le système digestif de votre lapin. Assurez-vous qu’il reçoit un régime équilibré, composé d’au moins 80% de foin ou d’herbe. Pour plus d’informations sur le meilleur régime alimentaire, consultez Alimentation du lapin : guide essentiel pour une bonne santé

Bon à savoir : Le pourcentage de caecotrophes consommées varie en fonction du régime alimentaire et de la composition alimentaire. Par exemple, moins de caecotrophes sont consommées avec un régime riche en protéines par rapport à un régime riche en fibres.

Si votre lapin n’est ni jeune ni en surpoids, sa nourriture trop riche peut causer des crottes molles persistantes et l’absence d’absorption des caecotrophes. En cas de problème, supprimez les granulés de son alimentation pendant 15 jours, donnez-lui seulement du foin et de la verdure. Sinon, diminuez les granulés, assurez-vous qu’il mange beaucoup de foin, et éliminez toutes les friandises, surtout les céréales.

RECOMMANDÉ :  Engorgement chez le cheval: tout savoir sur cette affection

ATTENTION : Ne suivez pas ces conseils pour un lapin atteint de mégacôlon. Les grappes de crottes qu’il laisse ne sont pas des caecotrophes, mais le résultat de contractions défectueuses de son côlon. Il est normal qu’il ne les mange pas.

Problèmes de santé

Des conditions telles que l‘arthrite, les maladies neurologiques, des problèmes dentaires et l’obésité peuvent limiter la capacité de votre lapin à atteindre ses caecotrophes. Manger ces crottes est essentiel pour sa nutrition, et l’incapacité à le faire peut entraîner des douleurs, des infections, voire une situation grave appelée myiase.

Si vous remarquez que votre lapin cesse de produire des caecotrophes ou des crottes sèches, cela pourrait également indiquer qu’il a une stase intestinale, une maladie grave chez les lapins.

La stase intestinale est une condition où l’intestin ralentit ou cesse de bouger complètement. Cela peut être dangereux pour les lapins car ils ont besoin d’avoir une mobilité des intestins afin de presser leur nourriture.

Si les intestins d’un lapin cessent de bouger, cela peut entraîner une accumulation de mauvaises bactéries, ce qui libérera des gaz dans le système digestif et provoquera un ballonnement douloureux, ce qui empêchera le lapin de vouloir manger.

Quand consulter un vétérinaire ?

Si vous remarquez des changements dans le comportement caecotrophique de votre lapin, cela peut être un signe de problème de santé. Voici quelques signes qui pourraient indiquer que votre lapin a des problèmes liés à la caecotrophie et que vous devriez consulter un vétérinaire :

  1. Si les crottes molles adhèrent au pelage autour de l’anus, cela peut indiquer un problème, car les lapins normalement ingèrent leurs caecotrophes directement de l’anus.
  2. Si les caecotrophes deviennent anormalement petites, dures, liquides ou présentent une couleur inhabituelle, cela peut être un signe de problème digestif.
  3. Si votre lapin montre des signes de douleur, de léthargie, de perte d’appétit ou d’autres comportements inhabituels, cela peut également être lié à des problèmes digestifs.

Si vous observez l’un de ces signes, il est important de consulter un vétérinaire spécialisé dans les soins des lapins. Un professionnel pourra effectuer un examen approfondi, poser des questions sur l’alimentation et l’environnement de votre lapin, et recommander des tests supplémentaires si nécessaire.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut