Canal carpien et guitare : Quel lien ?

Article rédigé par le 4 août 2022

Le syndrome du canal carpien constitue un trouble musculo-squelettique (TMS) fréquemment lié à certaines pratiques musicales notamment la guitare. Elle est relative à une compression du nerf médian, résultant en majeure partie de la répétition de certaines postures ou de certains mouvements de la main et du poignet.

Dans cet article, découvrez le lien entre le canal carpien et la guitare.

Anatomie du poignet et du canal carpien

La main et le poignet possèdent une anatomie assez complexe. Cette zone du corps représente le point de jonction et le point de passage vers les différents doigts.

Le poignet est constitué de plusieurs éléments. Son articulation regroupe les 8 os du carpe et l’extrémité distale des 2 os de votre avant-bras (ulna et radius). Les os du carpe sont disposés en 2 rangées. La première rangée est composée du pisiforme, du pyramidal (triquetrum), du semi-lunaire (lunatum) et du scaphoïde. La seconde rangée comprend l’os crochu (hamatum), le grand os (capitatum), le trapézoïde et le trapèze.

Ces os sont liés par un grand nombre de ligaments interosseux. Parmi ces derniers, certains (ligament triangulaire et ligament scapholunaire par exemple) jouent un rôle mécanique important. Ce sont les éléments les plus fréquemment lésés lorsqu’il est question de traumatismes au poignet.

On distingue 3 articulations distinctes au niveau du poignet.

  • L’articulation médiocarpienne : se trouve entre la première et la seconde rangée des os du carpe.
  • L’articulation radio-carpienne : se situe entre la première rangée des os du carpe et le radius. En association avec l’articulation médiocarpienne, cette articulation assure les mouvements d’extension et de flexion des poignets, et les mouvements d’inclinaison latérale (ulnaire et radiale).
  • L’articulation radio-ulnaire distale. Elle est localisée entre la tête de l’ulna et l’extrémité inférieure du radius. Cette articulation conditionne les mouvements de supination et de pronation des mains (rotation axiale).

Le canal carpien constitue un tunnel localisé sur la face antérieure du poignet. Il est limité en avant par le ligament annulaire du carpe, et sur les côtés et en arrière par les os du carpe. Ce tunnel accueille le nerf médian et les 9 tendons des muscles fléchisseurs des doigts.

Zoom sur le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien correspond à la compression du nerf médian qui se situe au niveau du poignet. C’est une pathologie évolutive et chronique caractérisée par l’apparition de plusieurs symptômes au niveau de la main.

RECOMMANDÉ :  Mal au poignet : Signification émotionnelle

Cela commence par des fourmillements et des engourdissements, suivi de douleurs aux doigts, puis au niveau de l’avant-bras et du coude. Ces signes sont susceptibles de déborder vers les territoires des nerfs ulnaire et radial avant de s’accompagner de problèmes subjectifs et permanents de la sensibilité causant une maladresse de la main. La pathologie évolue ensuite vers une hypoesthésie et une anesthésie au niveau du territoire du médian, complété par une atteinte des fibres motrices. Le pouce perd en force de préhension et il devient difficile de tenir les objets.

Le rétrécissement du tunnel carpien engendre un conflit contenu-contenant. Ce phénomène peut survenir lorsque la synoviale entourant les tendons s’épaissit ou à cause de troubles externes. Le nerf en souffre le premier : il y a aussi une diminution de la vitesse de passage de l’influx nerveux et une apparition progressive des symptômes de la pathologie.

No post found!

Quelles sont les personnes à risque ?

Le syndrome du canal carpien touche 3 fois plus de femmes que d’hommes et ne survient habituellement que chez les adultes entre 40 ans et 50 ans, et entre 60 ans et 70 ans.

Parmi les personnes à haut risque de SCC, on peut trouver les individus souffrant de diabète et les personnes atteintes de troubles métaboliques affectant directement les nerfs de leur corps. Ces dernières sont plus sensibles à la compression nerveuse.

Exigences physiques reliées à la guitare

La pratique de la guitare peut s’avérer plus ou moins ardue et demander beaucoup d’efforts physiques importants.

Pour créer des mélodies, la personne devra :

  • mettre la bonne pression d’appui sur les cordes ;
  • trouver la bonne position des doigts ;
  • synchroniser les gestes de chaque main ;
  • travailler sa technique et sa vitesse de jeu ;
  • maîtriser plusieurs types de styles ;
  • décomposer les parties d’une partition ;
  • utiliser un métronome ;
  • pratiquer presque tous les jours.

Puis, même si la guitare est une activité accessible pour tout le monde, certains traits physiques courants sont constatés chez les guitaristes les plus adroits. Ils ont notamment de grandes mains avec de longs doigts, ce qui leur permet de jouer plus rapidement. Cette particularité leur donne aussi la possibilité de faire de grands sauts d’intervalle ou de jouer des morceaux complexes.

Bien entendu, cela n’empêche pas les personnes n’ayant ni longs doigts ni mains massives d’atteindre leur niveau. Toutefois, cela s’accompagne toujours de séances d’entraînement poussées en vue d’augmenter leur force de préhension et leur vitesse de jeu. Il en est de même pour les gauchers qui doivent souvent adapter leur jeu à celui des droitiers s’ils sont amenés à utiliser une guitare classique.

RECOMMANDÉ :  Fracture du pisiforme : Le guide complet

Canal carpien et guitare : Quel lien ?

Un lien très étroit existe entre le cerveau d’un musicien et ses mains. Ces dernières vont lui permettre de véhiculer ses émotions à travers son jeu.

De celles-ci dépend toute l’intensité de leurs œuvres (le toucher). Toutefois, de toutes les lésions liées à la pratique de la musique, et notamment de la guitare, on remarque que plus de 41 % concernent le poignet et la main. Et, le syndrome du canal carpien représente l’une des affections les plus fréquentes chez les guitaristes.

En pratiquant la guitare, une personne devra effectuer des mouvements répétitifs de la main, du poignet et des doigts (extension et flexion). Elle devra également adopter une position prolongée en extension afin de maintenir l’instrument (la tête de la guitare notamment). Tout cela va créer un stress sur le nerf médian et favoriser des lésions d’hyperutilisation : c’est ce qui conduit au syndrome du canal carpien.

Il faut noter que la majorité des musiciens, incluant les guitaristes, ne se soucient pas des tensions qui se créent au niveau de leurs corps lorsqu’ils jouent de leurs instruments. Cependant, les gestes qu’ils effectuent sollicitent des muscles et des tendons précis qui vont se contracter pour jouer et se tendre. Ils vont ensuite accumuler des tensions en plus de la fatigue liée à un éventuel surentraînement.

Voici les signes qui feront penser à un syndrome du canal carpien :

  • diminution de la force de préhension ;
  • sensations de brûlure,
  • douleurs au poignet ou aux doigts ;
  • engourdissements ;
  • grandes fatigues ;
  • perte évolutive de la motricité fine…

Dès les premiers symptômes, il est conseillé de consulter un médecin ou un kiné pour limiter les lésions et commencer la rééducation. En effet, dans les cas les plus graves, le médecin demande à l’individu de limiter voire arrêter la guitare. Pour finir, la guitare est un des instruments de musique les plus complexes, n’oubliez pas d’échauffer vos mains et vos doigts avant de faire votre solo.

Ressources

Canal carpien ou tendinite : comment différencier ?

Canal carpien ou SEP (sclérose en plaques) : comment différencier ?

Canal carpien et arthrose : quel lien ? (explications)

Canal carpien et fibromyalgie : comment différencier ?

Canal carpien et tremblement : quel lien ? (explications)

Canal carpien et hypothyroïdie : quel lien ?

Références

https://icloudhospital.com/fr/articles/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-le-syndrome-du-canal-carpien

https://www.medecine-des-arts.com/fr/syndrome-du-canal-carpien.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut