Capsulite rétractile de l’épaule et infiltration : indication et types

Article rédigé par le 28 janvier 2023

La capsulite rétractile de l’épaule est parfois traitée par l’infiltration de corticoïde. Les causes de cette pathologie restent encore peu connues. Elle se soigne toutefois très bien si on suit les traitements correctement. Capsulite rétractile de l’épaule et infiltration, on en parle dans cet article.

Rappel sur la capsulite rétractile de l’épaule

La capsulite rétractile est une pathologie qui affecte la capsule articulaire de l’épaule. La capsule se constitue d’un ensemble de membranes qui entourent l’épaule. La capsulite rétractile se manifeste par la membrane qui se rétracte et provoque une douleur au niveau de l’articulation. Les causes de la maladie restent encore mal connues.

La capsulite rétractile de l’épaule est observée majoritairement chez les personnes âgées de plus de 40 ans et surtout chez les femmes. Elle peut également survenir suite à la présence d’autre affection telles la rupture de la coiffe des rotateurs ou encore la bursite. Des maladies comme le diabète ou les désordres thyroïdiens peuvent augmenter les chances de contracter la capsulite.

La maladie évolue de manière progressive et les symptômes ressentis varient selon l’étape que franchit le patient. Lors de la première phase, le patient ressent une intense douleur qui peut survenir même au repos. Durant la deuxième phase, l’épaule commence à s’enraidir et cela s’accompagne par une douleur chronique. Cette période peut durer entre 6 à 12 mois.

Le temps de guérison peut varier de 1 à 2 ans selon les cas des patients. Un traitement médicamenteux doit être entrepris pour traiter la capsulite. Le traitement passe par la prise d’anti-inflammatoires pour traiter les premiers symptômes.

Des séances de kinésithérapie (physiothérapie) ou d’ostéo avec des massages, exercices et étirements aident grandement à la guérison de la capsulite de l’épaule. Certaines personnes utilisent des traitements naturels avec succès.

Le patient peut également choisir de subir une infiltration dans les cas extrêmes.

Pour en savoir un peu plus sur cette maladie (diagnostic et prise en charge), voici un article qui traite ce sujet.

No post found!

Capsulite rétractile et infiltration

Une infiltration de l’épaule c’est quoi ?

L’infiltration de l’épaule consiste en une injection de médicament qui permet de traiter les maladies rhumatologiques. Lors de cette procédure, le médicament est mis en contact direct avec l’articulation afin de réduire la douleur. L’infiltration permet également d’accentuer l’effet du médicament. Les médicaments les plus utilisés dans ce traitement sont les anti-inflammatoires appartenant à la famille des corticoïdes. Des injections anesthésiantes peuvent également être administrées par le médecin.

RECOMMANDÉ :  Exercices pour redresser les épaules (à la maison) : Conseils pratiques

Le rôle de l’infiltration : indication

L’infiltration est utilisée pour deux raisons. La première c’est pour établir un diagnostic. Il s’agit de l’infiltration test qui sera effectuée lorsque le médecin n’est pas en mesure de déterminer la cause de la douleur ressentie au niveau de l’épaule. En deuxième lieu, l’infiltration permet de traiter l’intense douleur.  Ce traitement permet également de combattre les effets inflammatoires de la capsulite rétractile au niveau de l’épaule.

Procédure à suivre pour l’infiltration lors d’une capsulite rétractile de l’épaule

Le traitement de la capsulite de l’épaule par infiltration ne peut se faire qu’après 3 à 6 semaines de traitement basique. Elle n’est pratiquée que lorsque le traitement par physiothérapie se révèle inefficace. Dans ce cas, le médecin pratique une arthrographie distensive. Il s’agit d’une infiltration d’une solution saline qui aide à distendre la capsule. Une injection d’analgésique aide à réduire la douleur. La cortisone permet d’éviter l’inflammation. L’infiltration se fait à trois reprise avec le mélange des trois solutions.

Indications à suivre après une infiltration

L’intervention n’est pas douloureuse. Après l’injection le patient devra se rendre chez son physiothérapeute 4 heures après de l’infiltration. Cela permet d’établir un suivi et d’éviter les allergies. La reprise d’activité ne devra se faire que 2 jours à 7 jours après. Dans le cas où l’on ressent de la douleur après l’injection il faut informer son médecin.

Ressources

Capsulite rétractile de l’épaule et invalidité : maladie professionnelle ?

Capsulite rétractile de l’épaule : durée d’arrêt de travail

Références

https://www.institut-de-radiologie.com/infiltrations-epaule-guidees-imagerie/

https://imageriemedicale.fr/examens/infiltration/epaule/

https://www.impc.fr/infiltration-epaule-paris/

https://www.chirurgie-orthopedique-paris.com/pathologies/capsulite-de-lepaule/#capsulite-de-l-epaule-diagnostic

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut