Carie dentaire : causes, manifestations et traitements efficaces

Article rédigé par le 10 août 2023

La carie dentaire demeure l’un des problèmes de santé bucco-dentaire les plus répandus et impactants dans le monde. Cette affection, qui peut sembler insignifiante au début, peut évoluer en une menace sérieuse pour la santé dentaire globale si elle n’est pas traitée adéquatement. 

Cet article offre un aperçu approfondi de la carie dentaire, en mettant en lumière ses causes sous-jacentes, ses signes précurseurs et les options de traitement efficaces à disposition. De la formation des cavités à l’inconfort ressenti, nous explorons les différentes étapes de la carie dentaire, tout en soulignant l’importance cruciale de la prévention. 

Découvrez comment adopter des habitudes d’hygiène bucco-dentaire optimales et explorez les méthodes modernes pour traiter la carie dentaire, de la restauration des cavités aux procédures avancées. 

La dent: les connaissances de bases à savoir 

Anatomie dentaire: quelles sont les différentes parties d’une dent?

Les dents sont des structures complexes qui jouent un rôle essentiel dans la mastication et la communication.

Une dent se divise en trois parties distinctes:

La couronne qui est la partie visible dans la bouche; la racine de la dent qui s’enfonce dans les gencives et le collet de la dent qui est la partie intermédiaire. 

Du point de vue structurelle, une dent se compose par: 

  • L’émail
  •  la dentine
  •  la pulpe
  •  le cément  

Ces structures sont soutenues par l’os alvéolaire.

Anatomie dentaire: Les rôles respectifs de chaque partie de la dent  

  • Émail dentaire  : l’émail dentaire est la couche la plus externe et la plus dure de la dent. Il protège la dent contre les contraintes mécaniques, les températures extrêmes et les attaques acides. 
  • Dentine :  la dentine est la couche située sous l’émail. Elle est moins dure que l’émail, mais plus solide que la pulpe dentaire. La dentine contient des tubules microscopiques qui sont sensibles et peuvent réagir aux stimuli, provoquant parfois de la sensibilité dentaire en cas d’exposition
  • La pulpe: il s’agit de la partie interne de la dent où se trouvent les vaisseaux sanguins, les nerfs et les tissus conjonctifs. C’est la zone vivante de la dent, qui permet la nutrition et la sensibilité de la dent.
  • Le cément: le cément est une substance dure qui recouvre la racine de la dent et la relie à l’os alvéolaire grâce au ligament parodontal. 
  • Enfin, l’os alvéolaire:  C’est le support osseux qui entoure et maintient les dents en place.

Carie dentaire: plus qu’une simple cavité

Comprendre la carie dentaire 

La carie dentaire est une maladie infectieuse qui se manifeste par la dégradation de l’émail et de la dentine de la dent. 

Elle est causée par des bactéries présentes dans la bouche, qui transforment les sucres en acides, lesquels attaquent progressivement l’émail et la dentine. Si la carie n’est pas traitée à temps, elle peut atteindre la pulpe, provoquer des douleurs et des infections, et mettre en danger la santé générale.

Les différents types de caries dentaires 

Il existe plusieurs types de carie dentaire. Ces derniers varient en fonction de leur localisation et de leur gravité. Chaque type de carie affiche des symptômes différents et requiert des soins appropriés. 

Voici quelques exemples:

  • Caries superficielles : ces caries affectent l’émail externe de la dent et sont généralement les plus faciles à traiter. Elles apparaissent comme de petites taches blanches, brunes ou noires sur la surface de la dent.
  • Caries profondes :  ces caries pénètrent profondément dans la dent, atteignant la pulpe dentaire qui contient les nerfs et les vaisseaux sanguins. Elles sont généralement douloureuses et nécessitent souvent un traitement de canal (endodontie).
  • Caries occlusales : ces caries se développent le plus souvent  sur les surfaces de mastication des molaires et des prémolaires ( surface où les dents se touchent lors de la mastication). Elles sont souvent causées par l’accumulation de nourriture et de plaques dans les crevasses des dents.
  • Caries interproximales : ces caries se forment entre les dents, généralement là où la brosse à dents a du mal à atteindre. Elles peuvent progresser rapidement si elles ne sont pas détectées à temps.
  • Caries radiculaires : Également appelées caries de la racine, les caries radiculaires se développent à la surface des racines dentaires exposées, généralement chez les personnes ayant une récession gingivale (problème dentaire où les tissus des gencives se rétractent ou se reculent, exposant ainsi les racines des dents).
  • Caries rampantes : Il s’agit d’une forme agressive de carie qui se propage rapidement et affecte plusieurs surfaces de la dent. Elle peut causer des dégâts importants en peu de temps.
  • Caries de la petite enfance : aussi connues sous le nom de caries du biberon ou early childhood caries en anglais, ce type de caries se développent chez les jeunes enfants en raison de l’exposition prolongée aux liquides sucrés (lait, jus, etc.) associé  à une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
RECOMMANDÉ :  Dents sensibles au froid : un problème dentaire courant

Les causes d’une carie dentaire: comprendre les facteurs à l’origine des caries dentaires

La carie dentaire est une maladie multifactorielle causée par des facteurs tels que les: 

  • les bactéries dans la bouche
  • la consommation de sucres, en particulier les NMES (sucres extrinsèques autres que ceux présents dans le lait)
  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire (brossage insuffisant, absence de soie dentaire)

Étapes de la formation des caries dentaires 

Les principaux coupables de la carie dentaire sont les bactéries présentes dans l’environnement buccal, en particulier Streptococcus mutans et Lactobacillus acidophilus

La formation d’une carie dentaire passe par plusieurs étapes, qui sont les suivantes :

  • Formation de la plaque dentaire : des bactéries, des particules alimentaires et des salives se combinent pour former une fine couche collante (biofilm) sur les dents, appelée plaque dentaire.
  • Production d’acides : les bactéries de la plaque métabolisent (transforment) les sucres et les glucides des aliments que vous consommez, produisant ainsi des acides. Ces acides attaquent l’émail des dents.
  • Dissolution de l’émail : Les acides commencent à dissoudre les minéraux de l’émail dentaire, provoquant ainsi une déminéralisation. Cela crée une petite cavité, une tache blanche ou une marque sur la surface de la dent.
  • Formation de la carie : Si la déminéralisation n’est pas stoppée, la carie continue de se développer. Les acides pénètrent dans la dentine, la couche sous l’émail, la rendant plus vulnérable aux infections.
  • Expansion de la carie: La carie se propage à l’intérieur de la dent, créant une cavité plus profonde et plus large. Éventuellement, la carie peut atteindre la pulpe dentaire, où se trouvent les nerfs et les vaisseaux sanguins.
  • Infection de la pulpe : Lorsque la carie atteint la pulpe dentaire, cela peut provoquer une infection, entraînant des douleurs intenses et d’autres symptômes d’inflammation (rougeur, chaleur, gonflement) et une sensibilité de la dent..

Les symptômes d’une carie dentaire 

Les symptômes de la carie dentaire peuvent varier en fonction de l’étendue et de la localisation de la carie. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants:

  • Taches blanches

Les premiers signes de carie dentaire peuvent être des taches blanches sur les dents. Ces tâches indiquent une déminéralisation de l’émail dentaire et un début d’infection.

  • Sensibilité dentaire

Les caries touchent la dentine, la couche située sous l’émail. Vous pourriez ressentir une douleur ou une gêne lorsqu’ils consomment des aliments ou des boissons chaudes, froides ou sucrées.

  • Douleur aiguë

Lorsque la carie atteint la dentine et se rapproche du nerf de la dent, elle provoque une douleur aiguë et intense, appelée « rage de dent« . Cette douleur survient souvent sans prévenir et peut être provoquée par la pression sur la dent lors de la mastication.

  • Inflammation de la gencive

Les bactéries responsables de la carie peuvent également provoquer une inflammation de la gencive autour de la dent touchée, qui apparaît rouge et enflée.

Voici quelques symptômes supplémentaires qui peuvent survenir:

  • Une mauvaise haleine persistante
  • Un goût désagréable dans la bouche
  • La formation d’un abcès dentaire

Il est important de consulter un dentiste dès l’apparition des symptômes pour éviter que la situation ne s’aggrave. 

Les caries non traitées peuvent conduire à des complications plus sérieuses, telles que la perte de la dent, des infections plus étendues et même des problèmes de santé générale

Comment se fait le diagnostic d’une carie dentaire? 

Lorsqu’il s’agit de diagnostiquer une carie dentaire, plusieurs méthodes peuvent être utilisées: 

  • Examen visuel : L’examen des dents permet de détecter les changements de couleur et d’aspect, ainsi que de vérifier la présence de dépressions ou de cavitations.
  • Radiographie : Les rayons X sont fréquemment utilisés pour détecter les caries qui seraient invisibles à l’œil nu. La radiographie permet également de déterminer l’étendue de la carie et de vérifier si elle a atteint la pulpe dentaire.

Pour évaluer le risque de carie, les dentistes utilisent des outils tels que: 

  •  l’évaluation du risque de caries (Caries Risk Assessment) 
  •  La gestion des caries par évaluation du risque (Caries Management by Risk Assessment, CAMBRA)4.
  • Le Cariogram qui est un outil permettant d’évaluer le risque de carie en tenant compte de facteurs tels que la quantité de bactéries présentes dans la bouche, le régime alimentaire et les pratiques d’hygiène bucco-dentaire.
RECOMMANDÉ :  Érosion de l’émail dentaire : de plus en plus fréquente

Comment traiter une carie dentaire? 

Le traitement de la carie dentaire dépend de la gravité et de l’étendue de la lésion. Seul un dentiste possède les compétences pour traiter intégralement les caries dentaires. 

  • Obturations (plombages) : les obturations sont utilisées pour remplir les cavités causées par la carie dentaire. Les matériaux couramment utilisés comprennent les amalgames et les résines composites.
  • Scellants : les scellants sont appliqués sur les surfaces de mastication des dents pour prévenir la formation de caries.
  • Couronnes : les couronnes sont utilisées lorsque la carie dentaire est trop étendue et qu’un plombage ne suffit pas à réparer la dent. Elles recouvrent et protègent la dent endommagée.
  • Traitement de canal : en cas de carie profonde et d’inflammation de la pulpe dentaire, un traitement de canal est nécessaire pour éliminer l’infection et préserver la dent.
  • Nettoyage : le nettoyage professionnel, effectué par un chirurgien-dentiste, permet de prévenir la carie dentaire en éliminant la plaque et le tartre qui peuvent favoriser la formation de cavités.
  • Une extraction dentaire : Dans certains cas, si la carie dentaire est très importante et que la dent est fortement endommagée, il peut être nécessaire d’extraire la dent. Une extraction dentaire peut entraîner des problèmes tels que la perte de dent et l’inflammation des gencives. 

Les implants dentaires sont alors envisagés comme solution pour remplacer la dent extraite.

  • Drainage d’abcès : si un abcès dentaire se développe en raison d’une carie dentaire non traitée, votre dentiste peut également effectuer une procédure pour drainer l’abcès et traiter l’infection sous-jacente.

Les remèdes naturels en cas de carie dentaire 

Plusieurs remèdes naturels peuvent aider à prévenir et soulager les symptômes d’une carie dentaire. 

  • Rincer la bouche avec de l’eau salée tiède :  un rinçage à l’eau salée tiède peut aider à réduire l’inflammation et à réduire les bactéries dans la bouche.
  • Huile de coco:  L’huile de coco a des propriétés antibactériennes. Vous pouvez pratiquer le rinçage à l’huile en vous gargarisant avec de l’huile de coco pendant quelques minutes chaque jour.
  • Racine de guimauve et Infusion de camomille : la racine de guimauve possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle peut être consommée sous forme de thé pour apaiser les gencives irritées.
  • Thé vert :  le thé vert contient des antioxydants et des polyphénols qui pourraient contribuer à la santé bucco-dentaire.
  • Miel de manuka : le miel de manuka possède des propriétés antibactériennes et peut être appliqué localement sur la zone affectée.
  • Vitamine D : une exposition modérée au soleil et une alimentation riche en vitamine D peuvent favoriser la santé dentaire.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé bucco-dentaire pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié en cas de caries. Les remèdes naturels peuvent être complémentaires, mais ils ne doivent pas remplacer les soins dentaires conventionnels.

Conseils pour prévenir l’apparition des caries dentaires 

La prévention reste le seul moyen efficace pour ne pas avoir de carie dentaire. 

  • Les fluorures

Le fluor est un élément important pour la prévention des caries, car il favorise la reminéralisation de l’émail dentaire et a des propriétés antibactériennes. Utiliser un dentifrice contenant du fluor. 

Envisagez d’utiliser un rinçage buccal à base de fluorure pour renforcer l’hydroxyapatite et empêcher la déminéralisation de l’émail.

  • Adoptez une bonne hygiène bucco-dentaire: 

Brossez vos dents deux fois par jour pendant au moins 2 minutes après chaque repas. Utilisez du fil dentaire pour éliminer les débris alimentaires coincés entre vos dents.

  • Adoptez une  alimentation saine: 

Mangez les aliments bénéfiques pour la santé des dents : les légumes, les fruits et les produits laitiers apportent des minéraux essentiels comme le calcium et la vitamine D.

  • Limitez la consommation de sucre: 

Il est important de comprendre que la consommation de sucre doit être réduite pour préserver la santé bucco-dentaire. Le sucre est un facteur majeur dans le développement des caries, comme vu ci-haut. 

  • Limitez la consommation de tabac: 

Le tabac assèche la bouche et réduit la production de salive, rendant ainsi l’émail plus vulnérable aux bactéries. La salive contient des immunoglobulines (anticorps) qui se dirigent contre les bactéries responsables de la formation des caries. 

  • Consulter régulièrement un chirurgien-dentiste pour des examens et des nettoyages

En suivant ces conseils et en recevant un traitement approprié en cas de carie dentaire, vous pouvez préserver la santé de vos dents et éviter des problèmes dentaires plus graves.

Références : 

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=carie_pm

http://cda-adc.ca/jadc/vol-69/issue-5/304.pdf 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3633299/

http://www.santetropicale.com/Resume/19301.pdf 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut