Carpe bossu : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 4 mars 2024

Avez-vous l’impression d’avoir une bosse au niveau de votre poignet ? Peut-être vous empêche-t-elle de plier votre poignet ? Vous souffrez peut-être de carpe bossu.

Cette affection, également appelée bosse carpienne ou bosse carpo-métacarpienne, est une masse osseuse qui peut être douloureuse et limiter votre amplitude de mouvement. Il est important de comprendre la définition de la bosse carpienne et la façon dont elle est prise en charge.

Dans cet article, nous aborderons la définition de la bosse carpienne, ses causes et ses symptômes, ainsi que son traitement.

Anatomie de la main et du poignet

Pour bien comprendre le carpe bossu, révisons brièvement l’anatomie de la main.

La main humaine est composée de 27 os et de nombreux ligaments, muscles et tendons.

Les os de la main comprennent le carpe (poignet), le métacarpe (paume) et les phalanges (doigts).

Le carpe est quant à lui composé de huit petits os qui sont reliés entre eux par des ligaments.

Le métacarpe est constitué de cinq os longs qui forment la paume de la main. Chaque doigt possède trois phalanges : la phalange proximale (près de la paume), la phalange moyenne et la phalange distale (à l’extrémité du doigt). Le pouce n’a que deux phalanges.

Carpe bossu : définition

Le carpe bossu, également appelée bosse carpo-métacarpienne ou bosse carpienne, est une masse osseuse située sur votre poignet. Le plus souvent, elle se situe entre les 2e et 3e métacarpiens.

Certaines études montrent que cette condition touche principalement les femmes dans la quarantaine, et concerne généralement la main dominante.

La bosse carpienne est causée par la croissance excessive de l’os à l’arrière de la main en raison d’un stress répétitif ou d’une blessure dans cette zone. Cette croissance entraîne la formation d’une masse solide à l’arrière de votre poignet qui ne bouge pas.

La plupart des personnes atteintes d’une bosse carpienne ne présentent aucun symptôme. Cette affection ne doit être traitée que si elle devient douloureuse ou commence à limiter l’amplitude de mouvement de votre poignet.

Si vous souffrez de la bosse carpienne, vous pouvez sentir une bosse à l’arrière de votre poignet qui est indolore, ou encore sensible au toucher. Il se peut qu’elle provoque une raideur dans votre poignet, ou encore des difficultés à le bouger.

Carpe bossu : Causes

Il n’y a pas de cause spécifique à la bosse carpienne. Toutefois, plusieurs conditions peuvent être associées à la formation d’une bosse, notamment :

  • Une formation osseuse atypique. Si les os de votre poignet n’ont pas été formés correctement à la naissance, vous pouvez avoir ou développer le carpe bossu.
  • Maladies arthritiques. Les maladies telles que l’arthrose peuvent endommager le cartilage de votre articulation, ce qui entraîne un frottement des os les uns contre les autres et éventuellement la formation d’éperons osseux. Au niveau du poignet, cela peut apparaître sous la forme d’une bosse.
  • Utilisation excessive. Si vous utilisez votre poignet de manière répétée et intensive (comme la boxe, le tennis ou un métier manuel), vous pouvez irriter les os et le cartilage de l’articulation et développer une tuméfaction dure due à une utilisation excessive.
  • Les entorses du poignet, les fractures de la main et du poignet et d’autres blessures peuvent toutes vous amener à développer le carpe bossu.
RECOMMANDÉ :  Canal carpien durant la grossesse : quelle prise en charge ?

Carpe bossu : Symptômes et présentation

Le principal symptôme du carpe bossu est la présence d’une bosse ferme à l’arrière du poignet.

Cette bosse peut être présente sur un seul (ou rarement sur les deux) poignet, et n’est généralement accompagnée d’aucun autre symptôme.

Dans certains cas, la bosse s’accompagne d’un kyste synovial. D’ailleurs, il ne faut pas confondre le carpe bossu avec une récidive de kyste synovial, car il s’agit de deux conditions distinctes.

Si l’affection devient douloureuse ou limite votre amplitude de mouvement, vous pouvez ressentir les symptômes suivants :

  • Une douleur au dos de votre main ;
  • Sensation de bosse sur le dos de la main ;
  • Sensibilité au toucher dans cette zone ;
  • Douleur et raideur du poignet ;
  • Difficulté à bouger le poignet.

Le carpe bossu n’est généralement pas une affection grave, mais les personnes qui ressentent une douleur ou une gêne peuvent consulter un médecin pour connaître les possibilités de traitement.

Des études ont montré que l’apparition des douleurs apparait plus précocément chez les femmes en comparaison avec les hommes.

Carpe bossu : Diagnostic

Afin de diagnostiquer la bosse carpienne, votre médecin commencera probablement par poser quelques questions pour déterminer :

  • Quand vous avez remarqué la bosse pour la première fois – est-ce récent ou l’avez-vous depuis un certain temps ?
  • Depuis combien de temps avez-vous des symptômes ? Sont-ils constants ou intermittents ?
  • Quels mouvements, le cas échéant, provoquent ou aggravent les symptômes, ont-ils mal lorsque vous bougez vos mains d’une certaine façon ?
  • Comment vos symptômes affectent vos activités quotidiennes, êtes-vous capable de faire tout ce que vous faites normalement, ou y a-t-il des choses que vous ne pouvez plus faire ?

Après avoir posé des questions, le médecin peut examiner votre poignet et essayer de déplacer vos mains sur le côté pour tester l’amplitude de vos mouvements.

Il va également évaluer la force de votre poignet et vos doigts pour voir s’il y a une atteinte des tendons extenseurs.

Finalement, il peut également palper un renflement pour voir s’il est dur ou mou. Généralement, la tuméfaction osseuse associée au carpe bossu sera mise en évidence par une flexion du poignet.

Imagerie médicale pour diagnostiquer le carpe bossu

Pour corroborer le diagnostic, le médecin va généralement se tourner vers l’imagerie médicale.

Une radiographie suffit à mettre en valeur la bosse carpo-métacarpienne. Le médecin peut opter pour une vue de face, de profil, ou encore une vue de profil pendant la flexion légère du poignet.

En plus de la tuméfaction osseuse, la radiographie pourra mettre en évidence une atteinte dégénérative du poignet ou de la main, ou une atteinte cartilagineuse.

Dans certains cas, une IRM sera effectuée pour confirmer le diagnostic, surtout si on suspecte une atteinte des tendons extenseurs du poignet (surtout les extenseurs de l’index et du majeur).

L’IRM permet également de différencier le syndrome du carpe bossu d’autres conditions (comme le kyste synovial, une tumeur bénigne, un ostéochodrome, un ostéosarcome, etc.).

Dans certains cas, le médecin optera pour d’autres tests d’imagerie (comme l’échographie, la scintigraphie ou le scanner). Une fois la bosse carpienne diagnostiquée, les options de traitement peuvent être discutées.

Carpe bossu : Prise en charge

Il n’existe pas de traitement unique pour la bosse carpienne, car la meilleure approche dépend de la cause sous-jacente et de la gravité des symptômes.

En général, cependant, l’objectif du traitement est de corriger l’esthétique du poignet, réduire la douleur et l’inflammation, et améliorer l’amplitude des mouvements.

RECOMMANDÉ :  Canal carpien ou SEP (sclérose en plaques) : comment différencier ?

Les traitements conservateurs suivants peuvent être recommandés :

  • Repos : Si vos symptômes sont dus à une surutilisation ou à une blessure, il est important de faire une pause dans l’activité qui aggrave votre état. Cela donnera à votre poignet le temps de guérir et d’éviter toute nouvelle irritation.
  • Médication : Des anti-inflammatoires seront souvent prescrits pour contrôler la douleur, surtout si celle-ci limite les activités quotidiennes.
  • Attelle : On peut placer une attelle pour reposer la main et éviter les mouvements douloureux
  • Glace : L’application de glace sur la zone affectée peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Chaleur : comme la glace, la chaleur peut également contribuer à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Compression : Le port d’un bandage de compression peut aider à réduire le gonflement.
  • Élévation : Garder le poignet surélevé au-dessus du niveau du cœur peut également aider à réduire le gonflement.
  • Prévention : Des traitements préventifs seront discutés, surtout chez les athlètes (comme une adaptation de la technique durant la pratique du sport, un équipement approprié, etc.)

Si le traitement conservateur ne soulage pas vos symptômes, votre médecin peut vous proposer des injections de corticostéroïdes. Si toutefois, vous ne constatez aucune amélioration de vos symptômes dans les deux mois, votre médecin peut vous proposer une intervention chirurgicale.

Chirurgie pour carpe bossu

La chirurgie est une option de dernier recours et n’est recommandée que si le traitement conservateur ne soulage pas vos symptômes. L’objectif de la chirurgie est de retirer la saillie osseuse à l’origine de la douleur et de l’inflammation.

L’intervention est généralement réalisée en ambulatoire, ce qui signifie que vous pourrez rentrer chez vous le jour même.

Anesthésie générale, régionale ou locale sera utilisé pour engourdir la zone.

Votre chirurgien fera une petite incision sur le dos de votre main et insérera des instruments chirurgicaux par cette incision pour retirer la bosse par une ostéotomie cunéiforme.

Le spécialiste peut également en profiter pour retirer un kyste synovial si indiqué.

Après l’opération, votre poignet sera placé dans une attelle ou un plâtre pour le protéger pendant sa guérison.

Comme toute chirurgie, l’opération de carpe bossu vient avec des risques et potentielles complications (comme les infections, les problèmes associés à l’anesthésie, des saignements, l’algodystrophie, etc.).

Le médecin s’assurera de prendre en considération les risques et la condition du patient pour prendre une décision éclairée.

Carpe bossu à la main, maladie professionnelle ?

En France, le carpe bossu ne fait pas partie des maladies professionnelles officiellement reconnues par la Sécurité sociale.

Les maladies professionnelles sont des affections spécifiques causées par le travail ou les conditions de travail, et elles sont répertoriées dans un tableau de maladies professionnelles établi par la Sécurité sociale.

Par contre, cette condition peut dans certains cas être liée à des facteurs professionnels, tels que des mouvements répétitifs du poignet ou des traumatismes liés au travail.

Si vous pensez que votre carpe bossu est directement lié à votre travail, il est conseillé de consulter un médecin du travail ou de contacter un avocat spécialisé en droit du travail.

Ces professionnels pourront évaluer votre cas spécifique, et vous conseiller sur les démarches à suivre.

Références

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14270367/

http://ales-chirortho.com/content/wp-content/uploads/2010/04/Le-carpe-bossu.pdf

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0753905305800523

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut