Caseum amygdale : une pathologie bénigne, mais assez commune

Article rédigé par le 12 septembre 2023

Cet article, rédigé par un professionnel de la santé, vous parlera en détails de la formation des caseums amygdaliens, ces dépôts blanchâtres à la surface des amygdales, ainsi que des moyens simples pour les éviter. Vous allez aussi découvrir comment les traiter à domicile ou le cas échéant, chez un spécialiste de la santé.

Savez-vous ce qu’est un caseum amygdale? Ce sont les petits résidus en forme de grain de riz ou de petit pois visible à la surface des amygdales. À la différence d’une angine érythémato-pultacée, c’est une affection bénigne qui peut passer inaperçue.

Le caseum amygdale est favorisé par les amygdales cryptiques (présence de cryptes profondes dans les amygdales) et bien d’autres facteurs. Il est asymptomatique en majeure partie. Vous pouvez l’éliminer vous-même à la maison, mais cela pourrait être gênant suite au réflexe nauséeux déclenché par le contact des amygdales.

Points essentiels à retenir pour cet article

  1. Nature du Caséum Amygdalien : Accumulation de débris, bactéries et cellules mortes dans les cryptes des amygdales, souvent asymptomatique mais peut causer mauvaise haleine et irritation.
  2. Facteurs Favorisants : Amygdales cryptiques, épisodes répétés d’amygdalite, mauvaise hygiène bucco-dentaire, allergies et tabagisme.
  3. Symptômes et Complications : Mauvaise haleine, troubles de la déglutition, picotements dans la gorge, otalgies, maux de tête, et troubles digestifs. Complications locales et générales possibles.
  4. Diagnostic : Découvert lors d’examens bucco-dentaires ou par imagerie. Signes d’appel : mauvaise haleine, troubles de la déglutition, otalgies, maux de tête.
  5. Prévention et Traitement : Bonne hygiène bucco-dentaire, utilisation de fil dentaire, bains de bouche. Traitements médicaux en cas de persistance : nettoyage professionnel, laser, amygdalectomie.

Amygdales: les points importants à savoir

Les amygdales sont des tissus lymphoïdes situés en dessous et de chaque côté du voile du palais à l’arrière-gorge. Elles sont de forme ovalaire et sont recouvertes par une muqueuse (donc de couleur rosée). On les appelle aussi « tonsilles palatines ».

Autrement dit, les amygdales sont riches en cellules immunitaires et font partie du système immunitaire de l’organisme. Elles maîtrisent les virus et les bactéries qui entrent dans la cavité buccale. Cependant, elles peuvent aussi s’infecter.

Bon à savoir: A la surface des amygdales se creusent des cryptes. Elles sont plus ou moins profondes selon les individus et piègent les débris alimentaires et les microbes.

Qu’est-ce qu’un caseum amygdale ?

Le mot caséum vient du latin « caseus » qui signifie fromage. Pertinemment, le caséum amygdale est un dépôt de petites matières agglomérées pâteuses comme le fromage, de la taille d’un grain de riz ou de petit pois, de couleur blanchâtre, jaunâtre ou grisâtre, dans les cryptes des amygdales.

Le caseum amygdale est constitué de cellules mortes issues du renouvellement de la muqueuse buccale.  Des bactéries, des débris alimentaires et de la fibrine (protéine filamenteuse) s’y ajoutent également.  

D’où vient le caseum amygdale ?

La formation du caséum au niveau des amygdales est un phénomène physiologique chez chacun de nous, les hommes. La muqueuse buccale se desquame et se renouvelle régulièrement comme beaucoup d’autres tissus de l’organisme.

RECOMMANDÉ :  L’hypnose, une solution efficace pour les problèmes dentaires

Ces dépôts de cellules mortes, ainsi que les débris alimentaires et les microbes, devraient être éliminés spontanément, en étant avalés avec les aliments ou par le réflexe de toux. De ce fait, la personne présentant du caséum sur l’amygdale n’est pas définie au préalable.

Il existe cependant certains facteurs favorisants :

  •  Les amygdales cryptiques notamment chez les 40 à 50 ans.
  •  La survenue d’amygdalite ou d’angine à répétition
  •  L’amygdalite chronique
  •  Une mauvaise hygiène bucco-dentaire
  •  L’allergie
  •  Le tabagisme

Les sinusites à répétition, comme l’a montré l’étude de S.Kaleemulah et al. Ils ont mis en évidence que la présence d’amygdalites chez les patients atteints de rhino sinusite chronique indique une inflammation répétée des amygdales due à la sinusite.

Comment se manifeste le caseum amygdale ?

Vous vous posez sûrement la question : Comment on sait que c’est un caseum amygdale et pas une autre pathologie qui nécessite une attention médicale sérieuse? Et bien, vous pourriez aisément les différencier grâce à ces caractéristiques :

Asymptomatique

La plupart du temps, le caseum amygdale reste asymptomatique, c’est-à-dire qu’il n’occasionne ni douleur, ni gêne, ni inflammation, encore moins une démangeaison. Il se forme et se résorbe sans même que l’on s’en aperçoive.

Haleine fétide

Vu les constituants du caseum sus-cités, il s’agit en quelque sorte de produits fermentés. De mauvaises odeurs en découlent. Il n’est pas rare qu’une personne se plaignant d’une mauvaise haleine ou halitose présente le caseum amygdale.

Les complications possibles d’un caseum amygdale

Le caseum amygdale est une pathologie bénigne, mais des rares fois, il peut entraîner certaines complications.

Complications locales

  • Amygdalite chronique
  • Formation de kystes
  • Tonsillolithe appelée aussi lithiases ou calculs amygdaliens.
  • Abcès intra-amygdalien, phlegmon péri-amygdalien

Complications générales

Maux de tête, troubles digestifs, infection de la valve cardiaque, etc.

Diagnostic du caseum amygdale

Découverte fortuite

L’existence du caseum amygdale est découverte fortuitement lors d’un examen bucco-dentaire à l’œil nu par un chirurgien-dentiste ou un ORL. Des fois, le caseum amygdale s’observe sur un scanner ou une IRM prescrits dans le cadre d’autres pathologies cervico-faciales. Par exemple, des tumeurs bénignes ou malignes de la gorge et de la bouche. 

Existence de signes d’appel

Vous pourriez aussi consulter pour une mauvaise haleine ou halitose, ce qui est relativement courant en cas de caseum amygdale. En outre, vous pouvez être confrontés aux symptômes suivants :

  • Troubles de la déglutition avec sensation de corps étranger dans la gorge : Les cryptes profondes peuvent accumuler du caséum, rendant la déglutition inconfortable.
  • Picotement dans la gorge : Sensation d’irritation persistante due à la présence de débris dans les cryptes.
  • Troubles du goût ou dysgueusie : Les caseums peuvent affecter les papilles gustatives, altérant ainsi la perception des goûts.
  • Toux sèche : Irritation de la gorge provoquée par le caséum.
  • Otalgie ou douleur au niveau de l’oreille : La douleur peut se propager aux oreilles en raison de l’inflammation des amygdales.
  • Maux de tête : Les infections ou inflammations sévères des amygdales peuvent provoquer des douleurs référées à la tête.
  • Troubles digestifs : Vomissements, diarrhée, etc., causés par l’ingestion de débris infectieux ou toxiques depuis les amygdales.

Comment prevenir et se débarasser des caseums?

De nombeux choix s’offrent à vous pour vous débarrassser des caseums:

  • Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne : En d’autres termes, brossez-vous bien les dents et rincez-vous la bouche après chaque repas.
  • Utiliser du fil dentaire pour enlever les débris alimentaires entre les dents une fois par jour
  • Faites un bain de bouche avec de l’eau chaude salée après chaque repas pour minimiser les débris alimentaires et bactéries dans la bouche. Vous pouvez également opter pour le gargarisme avec une infusion à la menthe refroidie. Le gargarisme aidera à nettoyer en profondeur vos amygdales et à éliminer les petits dépôts.
RECOMMANDÉ :  Invisalign : Tout savoir (explication dentiste)

Notre avis de professionnel : Il n’est pas conseillé d’enlever les caseums de vos amygdales avec vos doigts, en plus de ne pas être hygiénique, cela déclenche souvent le réflexe de vomissement. Un rinçage ou gargarisme vigoureux feront l’affaire. Mais si ce n’est pas le cas, le mieux serait d’utiliser du coton-tige imbibé de produit de bain de bouche pour nettoyer vos amygdales.

Quand consulter?

Si les mesures précédentes ne sont pas efficaces, il vaut mieux consulter votre médecin ou votre dentiste. Votre chirurgien-dentiste ou votre ORL pourraient ainsi procéder aux moyens suivants afin d’éliminer le caseum amygdale. 

  • Nettoyage avec une sorte de bâtonnet imbibé de produits de bain de bouche ou du bleu de méthylène.
  • Pulvérisation d’eau chaude à l’aide d’un hydropulseur
  • Pulvérisation au laser CO2 : elle consiste à réduire la taille des amygdales et la profondeur des cryptes en les vaporisant. Elle se réalise en 2 à 3 séances sous anesthésie locale.
  • Radiofréquence : sous anesthésie locale ou générale, on insère un applicateur délivrant de l’énergie destinée aux tissus des amygdales. Il génère de la chaleur et entraîne ainsi la contraction des tissus de l’amygdale.
  • Amygdalectomie : l’ablation chirurgicale des amygdales est en dernier recours en cas d’échec des moyens sus-décrits.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Témoignages

Bonsoir à tous,

Voilà, je suis en période d’angoisse. Tout allait plus ou moins bien depuis quelque temps, et ce matin en me levant, j’ai regardé ma gorge comme souvent et là, j’ai vu une espèce de truc blanc dépasser. J’ai pensé tout de suite à du caséum. Du coup, j’ai appuyé dessus, enfin à côté, pour l’enlever et là, la même chose est sortie, comme de la mayonnaise d’un tube ! Désolé pour l’image. Cela avait un aspect crémeux, ce n’était pas du pus. Mais j’en ai sorti quand même pas mal, sans aucune douleur.

Du coup, avoir du caséum sur les amygdales, je sais que c’est fréquent, mais que cela sorte carrément comme cela, est-ce normal ou alarmant ? Je n’ai pas forcément de douleur à la gorge, parfois de petites douleurs, parfois de petites migraines, et j’ai souvent, ou par période, comme la sensation d’avoir du feu dans le fond de la gorge. C’est dur à décrire. Mais bon, là je m’inquiète un peu pour l’épisode de ce matin ! Mes amygdales ne sont pas forcément enflées. Dois-je m’inquiéter ? Est-ce vraiment du caséum ?

Voir la suite de la conversation sur Forum Depression

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut