Cataracte du cheval : symptômes, traitement et prévention

Article rédigé par le 29 mars 2024

La cataracte du cheval est une opacification du cristallin : le cristallin devient blanc et empêche la lumière d’atteindre la rétine, ce qui rend le cheval progressivement aveugle. Plusieurs facteurs de risques sont liés à l’apparition de la cataracte chez le cheval. C’est notamment l’âge, l’existence des maladies oculaires concomitantes et les facteurs génétiques.

La cataracte chez le cheval est caractérisée par plusieurs symptômes. C’est le cas notamment de l’existence d’une pupille blanche ou grise, cette pupille est dilatée ou au contraire rétrécie, ainsi que d’une douleur oculaire. Votre cheval est alors susceptible d’avoir une démarche maladroite et ses yeux peuvent présenter des écoulements.

Pour tout connaître de la cataracte chez le cheval, notamment les signes cliniques, la prévention et les éventuelles complications, un vétérinaire a mis au point cet article qui contient toutes les informations pertinentes à ce sujet. Pour tout savoir sur cette maladie oculaire du cheval, lisez notre article.

Les points clés à connaître sur la cataracte chez le cheval

  • 1. La cataracte chez le cheval est une opacification du cristallin de l’œil, pouvant être congénitale ou acquise.
  • 2. Les symptômes de la cataracte chez le cheval incluent une vision floue, une pupille anormalement dilatée ou au contraire rétrécie, une sensibilité à la lumière et une baisse de l’acuité visuelle.
  • 3. Le diagnostic de la cataracte chez le cheval se fait généralement par un examen ophtalmologique approfondi réalisé par un vétérinaire spécialisé
  • 4. Le traitement de la cataracte chez le cheval peut inclure une intervention chirurgicale pour retirer le cristallin opacifié et le remplacer par un implant artificiel.
  • 5. Le pronostic de la cataracte chez le cheval dépend de la gravité de l’opacification du cristallin et de la rapidité de prise en charge.
  • 6. La prévention de la cataracte chez le cheval passe par une alimentation équilibrée, une protection contre les traumatismes oculaires et une surveillance régulière de la santé oculaire.
  • 7. En cas de suspicion de cataracte chez un cheval, il est important de consulter rapidement un vétérinaire pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Définition et description de la cataracte chez le cheval

La cataracte est une maladie oculaire qui atteint le cheval. Elle consiste en une opacification du cristallin. Elle peut être localisée et discrète -et dans ce cas le propriétaire ne le remarque pas souvent-, ou au contraire être très marquée.

Anatomopathologie de la cataracte chez le cheval

L’œil du cheval est un organe important et fragile. Il est essentiel pour sa survie et son confort. Son champ de vision est assez large (de presque 360 degré) et un cheval est très dépendant de la qualité de sa vision.

RECOMMANDÉ :  Mon chien est aveugle : comment y faire face ?

Lorsque votre cheval est atteint de cataracte, son cristallin, une des parties essentielles de l’œil, s’opacifie. Cette opacification du cristallin empêche la lumière d’atteindre la rétine. C’est cela qui rendra votre cheval aveugle s’il n’est pas pris en charge correctement.

Quels sont les facteurs et causes de la cataracte chez le cheval ?

La cataracte chez le cheval est une maladie dont l’origine est mal définie jusqu’alors. Les causes les plus probables et les plus fréquentes de la cataracte sont diverses. Parmi elles, il y a : 

  • les facteurs génétiques
  • les traumatismes oculaires
  • les maladies métaboliques 
  • les infections

Les cliniciens rapportent une plus grande fréquence de la cataracte congénitale, c’est-à-dire celle qui existe dès la naissance du poulain. 

Quels sont les facteurs de risque pour votre cheval d’être atteint de la cataracte ?

Certains facteurs de risques sont liés à l’apparition de la cataracte chez le cheval : 

L’âge

Les chevaux plus âgés sont susceptibles de développer la cataracte. C’est l’une des causes les plus courantes de la perte ou de la baisse de la vision chez les chevaux seniors. La prise en charge dépendra alors de l’état de votre cheval et de l’avancement de sa vieillesse.

Les blessures oculaires

Plus votre cheval a tendance à être blessé à l’œil, et plus il aura des risques de développer une cataracte. C’est pour cela qu’il convient de toujours préserver l’œil du cheval des traumatismes divers. Les coups et les égratignures sont les plus dangereux pour l’œil de votre équin. 

Bon à savoir : Plusieurs gestes simples permettent de prendre soin des yeux de votre cheval. Les connaître vous permettra d’éviter la cataracte ainsi que d’autres pathologies et désagréments.

Les maladies oculaires sous-jacentes

Si votre cheval est déjà atteint d’autres maladies ou problèmes oculaires, il y a de fortes chances qu’il développe également la cataracte par-dessus le marché. En effet, ces maladies oculaires contribuent à la fragilisation du cristallin. Parmi ces maladies, il y a le glaucome et l’uvéite.

Les facteurs génétiques

Certains facteurs génétiques jouent un rôle dans la prédisposition d’un cheval à développer la cataracte. Ceci rend particulièrement important l’examen du cheval avant toute transaction d’achat ou de reproduction. Selon une étude menée par Roubert, la cataracte congénitale est classée parmi les malformations oculaires chez le cheval

Quels sont les symptômes de la cataracte chez le cheval ?

Les signes cliniques de cette maladie chez le cheval sont : 

  • une pupille blanche ou grise recouvrant partiellement ou totalement l’œil
  • une vision floue qui se caractérise le plus souvent par une perte de repère de votre cheval : sa démarche devient hésitante ou maladroite
  • une sensibilité du cheval à la lumière
  • une diminution de la vision dans l’obscurité
  • une pupille dilatée ou au contraire rétrécie
  • la présence des signes d’inflammation de l’œil
  • un écoulement oculaire

Comment est diagnostiquée la cataracte chez le cheval ?

Le diagnostic de la cataracte chez le cheval peut parfois se faire à l’œil nu. Cependant, un diagnostic de confirmation via des examens approfondis est toujours nécessaire. Ceci est non seulement pour confirmer la cataracte, mais également pour évaluer si une opération est possible.

RECOMMANDÉ :  Perte de poils chez le chat : Causes possibles (que faire)?

Cette affection oculaire chez le cheval est diagnostiquée de différentes manières. Le plus simple est l’échographie de l’œil qui va permettre de visualiser le cristallin et les structures constituant le fond d’œil de l’animal. Un autre processus inclut l’utilisation de divers instruments comme l’ophtalmoscope qui va évaluer la transparence du cristallin.

Quelles options de traitement s’offrent à votre cheval qui est atteint de la cataracte ?

Le traitement de la cataracte du cheval peut nécessiter une intervention chirurgicale. Cette opération consiste à retirer le cristallin opacifié via une aspiration progressive via une sonde, appelée également phacoémulsification. Le développement de la technologie permet actuellement de remplacer le cristallin par une lentille artificielle.

Existe-t-il une complication à cette opération chirurgicale de la cataracte chez le cheval ?

La complication majeure de cette intervention est le décollement de la rétine. Pour éviter cette complication, votre vétérinaire procèdera à un examen complet de l’œil de votre cheval. Si d’autres anomalies dues à des maladies oculaires sont fortement présentes, votre vétérinaire déconseillera la chirurgie.

Comment prévenir l’apparition de la cataracte chez votre cheval ?

Même s’il s’agit d’une maladie oculaire fréquente, on peut éviter son apparition chez votre cheval. Pour cela, il convient de maintenir une bonne hygiène oculaire de votre animal via quelques recommandations simples : 

  • un nettoyage régulier des yeux du cheval
  • l’utilisation de protection adaptée pour les yeux de votre cheval
  • l’utilisation de masques et crèmes solaires spécifiques
  • une alimentation équilibrée qui va renforcer la santé oculaire de votre cheval et favorisera la guérison des petites blessures
  • une visite de routine chez votre vétérinaire pour détecter au plus tôt le début d’une cataracte ou d’une autre maladie oculaire

Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. [En savoir plus sur notre processus de sélection]

Umbrella Equilibrium -2en1 – Crème protection solaire UV et après soleil naturel pour cheval – A base de calendula, carotte, germes de blé, lavande, et filtres UV minéraux
  • 🌻 Produit naturel à base de plantes et de minéraux – Fabriqué en France
  • 🐴 Protection solaire et après-solaire pour cheval
  • 🐴 Filtres UV minéraux
  • 🐴 Hydrate et maintient la souplesse de la peau des chevaux
  • 🐴 1 à 2 applications par semaine sont suffisantes, même en cas de pluie

Comment aider à soulager la cataracte chez le cheval ?

Pour soulager les douleurs et les inconvenances chez votre cheval, il est important de consulter un vétérinaire dès les premiers signes de la maladie. Le vétérinaire administrera des traitements palliatifs comme des antidouleurs avant de décider de procéder ou non à une chirurgie. 

Quand consulter un vétérinaire en cas de cataracte chez votre cheval ?

La cataracte est une urgence vétérinaire. Il y va du confort et du bien-être de votre animal. Un cheval qui a des problèmes de vue est susceptible d’avoir des accidents locomoteurs ou de faire une chute.

Il est donc important de consulter votre vétérinaire dès que vous avez un doute, et dès les premiers signes de cataracte chez votre animal. La prise en charge précoce va considérablement limiter les complications et va préserver la vision de votre cheval. Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.   

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Qu’est ce que la cataracte et quel est le traitement?
La chirurgie de cataracte chez le cheval adulte maintenant offerte au CHUV
Qu’est ce que la cataracte et quel est le traitement?
Prendre soin des yeux de son cheval
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS 

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut