Cheval islandais: La symphonie des allures

Article rédigé par le 14 mai 2024

Le cheval Islandais, avec sa stature robuste et ses allures uniques, est une icône de la biodiversité et de la culture islandaise. Descendant des montures des Vikings, ce cheval est non seulement un compagnon fiable mais aussi un symbole vivant de l’histoire de l’Islande. 

Le cheval Islandais est petit mais puissant. Il continue de captiver les cœurs et d’inspirer les esprits à travers le monde.

Dans cet article rédigé par une professionnelle de la santé animale, nous plongerons dans le monde fascinant du cheval islandais, explorant son histoire, ses caractéristiques distinctives et son rôle dans la société islandaise contemporaine. 

Les 8 points essentiels à retenir sur le cheval Islandais

  • 1. Le cheval islandais est un descendant direct des montures des Vikings, préservé grâce à l’isolement génétique depuis plus de mille ans.
  • 2. Adapté au climat rigoureux de l’Islande, le cheval Islandais est robuste, résistant et possède une longévité remarquable.
  • 3. Il est célèbre pour ses cinq allures, en particulier le tölt et l’amble, qui offrent une expérience de monte confortable et sont valorisées dans les sports équestres.
  • 4. Bien qu’il soit souvent de la taille d’un poney, le cheval islandais a la force et l’endurance d’un cheval plus grand.
  • 5. Il est connu pour son tempérament doux et amical, ce qui en fait un excellent choix pour les cavaliers de tous niveaux.
  • 6. Le cheval islandais joue un rôle important dans la culture et l’identité islandaises, étant un symbole national et un élément clé du folklore.
  • 7. Les pratiques d’élevage en Islande favorisent la santé et la pureté de la race, avec des efforts de conservation pour maintenir sa population stable.
  • 8. Sa popularité s’étend au-delà de l’Islande, avec des communautés d’éleveurs et des associations dans de nombreux pays.

D’où le cheval islandais prend origine?

L’introduction des chevaux en Islande remonte à l’époque des Vikings, qui les ont amenés comme animaux de travail et de compagnie lors de la colonisation de l’île. Une loi islandaise ancienne interdit l’importation de chevaux étrangers sur l’île, ce qui a conduit à un isolement génétique préservant la pureté de la race depuis plus de mille ans.

Cet isolement a permis de maintenir une lignée génétique pure, mais a également limité la diversité génétique, rendant la race particulièrement homogène.

Les conditions climatiques rigoureuses et le terrain volcanique de l’Islande ont façonné le cheval islandais, le rendant robuste, résistant et agile. Aujourd’hui, le cheval islandais est un symbole national, utilisé dans le sport, le tourisme et comme compagnon de loisir, s’adaptant aux besoins modernes tout en conservant son héritage historique.

Le cheval islandais a évolué d’une monture de guerre viking à un outil agricole indispensable, jouant un rôle central dans la vie des Islandais.

Comment paraît un cheval islandais?

Le cheval islandais se distingue par sa tête expressive, son encolure musclée et ses jambes courtes mais robustes, lui conférant une allure puissante et agile

Bien que souvent classé comme un poney en raison de sa taille, le cheval islandais possède la force et l’endurance d’un cheval de taille moyenne, mesurant généralement entre 130 et 145 centimètres au garrot.

Une palette de couleurs impressionnante caractérise ces chevaux, allant du noir, gris, et baie, au palomino, pie, et même au rare silver dapple, avec des marquages distincts qui rendent chaque individu unique.

Les cinq allures du cheval islandais

Le cheval islandais excelle non seulement dans les allures fondamentales telles que le pas, le trot et le galop, réalisées avec une élégance innée, mais il est également doté de deux allures distinctives qui lui sont caractéristiques : le tölt et l’amble.

Le tölt 

Cette allure est une marche rapide à quatre temps où un pied est toujours en contact avec le sol, offrant une grande stabilité et un confort exceptionnel pour le cavalier.

L’amble 

Aussi connu sous le nom de « flying pace« , c’est une allure latérale rapide à deux temps, où les jambes du même côté se déplacent ensemble. C’est une allure spectaculaire, utilisée dans les courses et appréciée pour sa vitesse et son élégance.

Comment se comporte un cheval islandais?

Le cheval islandais est réputé pour son tempérament doux et débonnaire, ce qui en fait un compagnon idéal tant pour les cavaliers débutants que pour les plus expérimentés. Les caractères qui les marquent sont:

  • Sociabilité et curiosité: lui rendant facile à approcher et à former des liens avec les humains.
  • Indépendance et adaptabilité: leur permettant de prospérer dans des environnements difficiles.
  • Personnalité forte : Ils possèdent une forte personnalité et une énergie durable, souvent décrite comme une combinaison de vigueur et de tranquillité.
  • Douceur avec les enfants : Ils sont connus pour être doux, même avec les enfants, ce qui les rend parfaits pour les activités familiales.
  • Courage et endurance : Malgré leur petite taille, ils sont courageux, endurants et ne sont pas facilement effrayés, ce qui les rend aptes à naviguer dans les terrains accidentés de l’Islande.
RECOMMANDÉ :  Mon vieux chat maigrit : est-ce normal ? (explication vétérinaire)

Le cheval islandais est essentiel dans la vie quotidienne et le travail en Islande

Historiquement, le cheval islandais a été utilisé pour diverses tâches agricoles, telles que le labourage et le transport de marchandises. Ils sont également employés pour le gardiennage des moutons, aidant les agriculteurs à gérer leurs troupeaux dans les vastes paysages islandais.

Avant l’avènement des véhicules motorisés, le cheval islandais était le principal moyen de transport sur l’île, capable de traverser des terrains difficiles. 

Le cheval islandais est apprécié dans le sport équestre

Le cheval islandais est très apprécié dans le sport équestre pour sa polyvalence et ses allures uniques. Il s’adapte à de nombreuses disciplines équestres telles que:

  • le TREC,
  • l’obstacle,
  • le dressage,
  • l’attelage,
  • la maniabilité,
  • les poney games
  • et l’endurance

Bon à savoir: Des concours spéciaux sont organisés pour mettre en valeur les cinq allures du cheval islandais, notamment le tölt et l’amble. 

En Islande, les courses d’amble sont très respectées et constituent l’un des sports équestres les plus anciens. Les chevaux qui possèdent les cinq allures sont particulièrement valorisés.

Sa rusticité et le confort de son allure, le tölt, en font une monture idéale pour les balades et l’équitation de loisir. Le cheval islandais est patient et indulgent, ce qui le rend adapté pour les cavaliers de tous niveaux, y compris les débutants.

Le cheval islandais : symbole de liberté et de force en Islande

Le cheval islandais occupe une place de choix dans la culture et l’identité islandaises, étant un symbole de liberté et de force qui remonte à l’époque des colons vikings. Lorsque les premiers Vikings sont arrivés en Islande, ils ont amené leurs chevaux et leurs croyances, faisant du cheval islandais un élément essentiel de la culture islandaise.

A titre d’information: Il est aussi considéré comme un symbole de fertilité et a joué un rôle crucial dans la culture et l’histoire scandinaves. 

Les chevaux occupent une place importante dans la mythologie islandaise. Par exemple, le canyon d’Ásbyrgi aurait été créé par l’empreinte du cheval d’Odin, Sleipnir. 

Bon à savoir : Chaque cheval islandais se voit attribuer un numéro d’identification unique, et les Islandais utilisent souvent des applications pour suivre leur étalon, ce qui illustre l’affection qu’ils portent à ces animaux.

Un grand effort dans la conservation de la race

En Islande, les chevaux sont souvent élevés en liberté, dans de grands espaces où ils peuvent se déplacer librement et vivre en troupeaux. Les jeunes chevaux grandissent au sein de troupeaux, apprenant la vie en groupe, le respect des liens sociaux et de la hiérarchie, ce qui contribue à leur caractère, endurance et personnalité.

Important à savoir : Le débourrage sous la selle ne commence généralement pas avant la quatrième année du cheval, car les os du cheval islandais atteignent leur pleine croissance entre deux ans et demi et trois ans et demi.

Pour préserver la pureté génétique de la race, l’Islande interdit l’importation de chevaux étrangers, assurant ainsi l’isolement génétique du cheval islandais.

Actuellement, le cheval islandais n’est pas considéré comme une race menacée, grâce aux efforts continus de conservation et à la gestion responsable de l’élevage.

Le cheval islandais a conquis le cœur des passionnés à travers le monde

Des associations dédiées à la conservation de la race et à l’élevage des chevaux islandais existent dans 19 pays, notamment en Europe de l’Ouest, en Scandinavie et en Amérique du Nord.

Près de la moitié des chevaux islandais exportés se trouvent en Allemagne, témoignant de la popularité exceptionnelle de cette race dans ce pays.

En France, le nombre de chevaux islandais est estimé à environ 3 000, avec une présence croissante dans les centres équestres spécialisés.

La race est également un atout pour le tourisme équestre, permettant aux cavaliers de découvrir de nouveaux paysages tout en profitant de l’expérience de monte confortable que le cheval islandais offre.

Cheval islandais : une race robuste et résistante

La santé du cheval islandais est remarquable, notamment grâce à des pratiques d’élevage attentives et à un environnement naturellement isolé qui a contribué à une race robuste et résistante.

RECOMMANDÉ :  Ascite chez le chien (abdomen gonflé): y a t-il une solution?

Longévité exceptionnelle 

Les chevaux islandais sont connus pour leur longévité impressionnante, vivant souvent bien au-delà de l’espérance de vie moyenne des chevaux. En moyenne, un cheval islandais peut vivre plus de 40 ans, avec un record de longévité connu à ce jour étant de 59 ans.

Rusticité

Le cheval islandais est rarement atteint de maladies sur leur île natale. La loi islandaise interdit l’importation de chevaux de toute autre race, ce qui a préservé la race de nombreuses maladies équines. 

Cependant, un cas d’abiotrophie cérébelleuse a été découvert chez une pouliche. Les auteurs ont affirmé que c’est le premier cas chez les chevaux islandais.

Ils incitent ainsi que les éleveurs et les vétérinaires travaillant avec des chevaux islandais devraient être conscients de cette condition et signaler les cas suspects afin de soutenir l’enquête génétique.

La sélection naturelle a permis au cheval islandais d’acquérir une grande résistance aux conditions climatiques difficiles, en se contentant d’une nourriture pauvre et en développant un épais manteau de poils en hiver.

Bon à savoir : Le cheval islandais est considéré comme une race tardive, terminant sa croissance aux alentours de sept ans, ce qui peut contribuer à sa santé globale et à sa longévité.

Soins du cheval islandais : conseils vétérinaires

Prendre soin d’un cheval islandais implique une attention particulière à son alimentation, son hébergement, sa santé et son bien-être général.

Alimentation

Un cheval islandais mange environ 4 kg de foin par jour. Les chevaux de loisir n’ont généralement pas besoin de compléments alimentaires, sauf s’ils sont montés intensivement.

Il est important de contrôler le temps de pâturage pour prévenir la fourbure, une maladie liée à une alimentation trop riche.

Hébergement

Les chevaux islandais peuvent rester en extérieur toute l’année, mais ils doivent avoir accès à un abri sec pour se protéger des intempéries. Un bon flux d’air est essentiel, mais les chevaux doivent pouvoir s’abriter des courants d’air forts.

Soins réguliers

Prévoyez 3 à 4 vermifugations par an, en alternant les produits pour éviter la résistance. Les vaccinations contre la rage, la grippe et la rhinopneumonie sont recommandées, surtout si les chevaux sortent de la propriété.

Des soins réguliers des sabots sont nécessaires, et le ferrage peut varier si le cheval est monté aux allures spécifiques. Un brossage régulier aide à maintenir la peau et le pelage en bonne santé et permet de vérifier l’absence de blessures ou de parasites.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Promo
Kerbl – 321775 – Set d’entretien
  • complet avec compartiment amovible
  • Comprenant : étrille caoutchouc ovale, cure pieds, éponge viscose, étrille finlandaise, brosse douce et peigne à crinière sans manche, bouchon
  • Couleur : bleu
  • Poids du colis: 1.88 g

Attention ! Soyez attentif à tout changement de comportement ou d’apparence qui pourrait indiquer un problème de santé.

Prévention des maladies

Les chevaux islandais peuvent être sujets à l’eczéma estival, une réaction allergique aux piqûres d’insectes. Utilisez des couvertures anti-eczéma et minimisez le contact de votre cheval  avec les insectes est crucial.

Avoir un cheval islandais : quand consulter un vétérinaire ?

En tant que propriétaire de cheval, vous devez consulter un vétérinaire pour :

  • Les vermifugations et vaccinations régulières
  • Les soins dentaires
  • Le faire examiner et soigner en cas de signes de maladie ou en cas de blessure

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Témoignages

« Bonjour à tous !
Dans un autre post, je vous avais déjà parlé que j’étais une fana des poneys Shetland, mais cette fois-ci, j’aimerais en connaître un peu plus sur les fameux chevaux islandais aux cinq allures.
Depuis petite, j’en ai souvent entendu parler sans jamais en voir, ni même essayer. (Enfin si, à l’âge de 10 ans lors d’une balade au pas.)
Bref, mais je remarque qu’en France, la race est très peu répandue contrairement à l’Allemagne.
Je me pose donc plusieurs questions quant à ces beaux loulous, j’espère qu’on va pouvoir m’y répondre…
Alors d’abord, y a-t-il des propriétaires de chevaux islandais sur ce forum ? Si oui, que faites-vous comme discipline ? Balancez vos témoignages !
Qu’en pensez-vous si une personne achète ce type de cheval et n’explore pas ces allures ? (concours, rando en tölt) Ce serait du gâchis ?
Je vois que la plupart des chevaux islandais ont des selles spécifiques sans tapis, est-ce dû à leur morphologie ? Ou est-ce une spécificité de la monte islandaise ?
Un cheval islandais peut-il être monté en selle classique ? »

Voir la suite de la conversation sur cheval annonce

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article

https://www.lesislandaisdelalbe.com/avant-dacheter-un-cheval-islandais

http://www.hippologie.fr/islandais

https://mediatheque.ifce.fr/doc_num.php?explnum_id=22144

Cheval islandais
Cheval islandais

https://www.chevalislandais.com/la-race/les-allures


Cerebellar abiotrophy in an Icelandic horse.
_Hansen S, Olsen E, Raundal M, Agerholm JS.Acta Vet Scand. 2022 Nov 26;64(1):31. doi: 10.1186/s13028-022-00651-0.PMID: 36435777 

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut