Chien qui tousse : causes et solutions à connaître

Article rédigé par le 7 juillet 2023

Accédez directement à la section qui vous intéresse

Un chien qui tousse n’est pas systématiquement malade, car la toux est un symptôme et non une maladie en soi. Ce symptôme peut indiquer une gêne respiratoire temporaire ou permanente, qui pourrait résulter d’une maladie chronique. Certains propriétaires d’animaux peuvent avoir du mal à reconnaître la toux chez leur chien, surtout si elle se produit de temps en temps. Cependant, il est important de ne pas négliger ce symptôme, car la persistance d’une toux peut être le signe d’une affection sous-jacente.

La toux chez les chiens peut se manifester sous différentes formes, telles que la toux grasse qui survient souvent après les phases de repos, comme à la suite d’un sommeil. Les causes de la toux grasse chez le chien incluent des stades avancés d’infections et d’inflammations des voies respiratoires, comme la pneumonie, ainsi que l’œdème pulmonaire.

Lorsqu’un chien tousse, il est essentiel de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause et commencer un traitement approprié. Prenez la température de votre chien qui tousse pour vérifier s’il a de la fièvre – celle-ci ne doit pas dépasser un certain seuil. En prenant en charge rapidement les signes de toux chez votre chien, vous contribuez à prévenir des complications et à assurer sa santé et son bien-être à long terme.

Causes du chien qui tousse

Infections virales

Les chiens peuvent être sujets à des infections virales des voies respiratoires, similaires à la grippe chez l’homme. Une telle infection chez le chien est souvent appelée « toux de chenil« . Ces infections virales peuvent provoquer des symptômes tels que la toux, les éternuements, l’abattement et le nez et les yeux qui coulent.

Toux de chenil, une maladie contagieuse qui se transmet par aérosol ou par contact. Elle provoque généralement de la toux, de la fièvre ainsi que des écoulements naso-oculaires. Si cette pathologie n’est pas traitée, elle peut mener à une pneumonie qui peut quelquefois s’avérer mortelle.

Infections bactériennes

Les chiens peuvent également être victimes d’infections bactériennes qui affectent leurs voies respiratoires. Ces infections peuvent provoquer une toux persistante, qui peut s’aggraver si elle n’est pas rapidement traitée par un vétérinaire.

Allergies

Les allergènes présents dans l’environnement, tels que la poussière, le pollen ou la fumée, peuvent provoquer une irritation chez le chien et déclencher une toux allergique. Dans ce cas, la toux est généralement accompagnée d’autres symptômes d’allergie, tels que des démangeaisons ou une irritation cutanée.

Causes congénitales

Il existe également des causes congénitales telles que le collapsus trachéal, une malformation de la trachée fréquente chez les petits chiens (Yorkshires, Caniches, Spitz,…). Il s’agit d’une dégénérescence des anneaux cartilagineux soutenant la trachée, ce qui entraîne une diminution de la lumière trachéale.

Corps étrangers

L’inhalation de corps étrangers, tels que des épillets, des aliments ou des liquides, peut provoquer une toux chez le chien. Le chien essaie d’expulser l’objet de ses voies respiratoires en toussant. Dans certains cas, une intervention vétérinaire peut être nécessaire pour retirer l’objet coincé et soulager la toux.

RECOMMANDÉ :  Cheval Pur-sang : un cheval de course exceptionnel

Causes parasitaires

Plus rarement, la cause peut être parasitaire. Le jeune chien peut être en effet infesté par des vers du genre ascaris tandis que chez l’adulte il s’agit le plus souvent de Dirofilaria immitis.

En identifiant la cause de la toux chez un chien, il est plus facile de choisir le bon traitement et d’aider son compagnon à guérir rapidement.

Symptômes associés

Le chien qui tousse peut présenter différents symptômes en fonction de la cause de cette toux. Il est important de distinguer les deux types de toux les plus courants chez les chiens : la toux sèche et la toux grasse.

Toux sèche

La toux sèche est un réflexe chez le chien visant à expulser ce qui irrite l’appareil respiratoire. Parmi les causes de la toux sèche, on peut citer les stades initiaux d’infections et d’inflammations des voies respiratoires, comme la toux de chenil1. La toux sèche est souvent déclenchée par :

  • Une légère pression sur le collier.
  • Une pression sur le larynx ou la trachée.
  • Une agitation.
  • Une forte aspiration d’air froid et sec.

Toux grasse

La toux grasse, quant à elle, est généralement accompagnée de mucus ou d’autres sécrétions. Elle peut être le signe d’une affection plus grave, comme une bronchite, une pneumonie ou une insuffisance cardiaque2. Voici quelques caractéristiques de la toux grasse :

  • Présence de mucus ou de sécrétions
  • Son plus étouffé que la toux sèche
  • Peut être associée à d’autres symptômes, tels que de la fièvre, une respiration sifflante ou un essoufflement

La toux peut être qualifiée de forte ou faible. Une toux forte indique un problème au niveau des voies respiratoires supérieures (larynx, trachée, bronches) tandis qu’une toux faible indique un problème au niveau des voies respiratoires profondes (poumons). Chez le chien, dans la plupart des cas, la toux est forte et sèche.

Il est important de consulter un vétérinaire dès que vous remarquez que votre chien tousse. Une prise en charge rapide et adaptée permettra d’identifier la cause de la toux et de mettre en place un traitement approprié.

Diagnostic

Examen clinique

Lorsque votre chien tousse, il est important de consulter un vétérinaire pour un examen clinique. L’examen commencera généralement par la prise de température du chien, qui doit être comprise entre 38°C et 39°C. Le vétérinaire vérifiera également la couleur des muqueuses situées au niveau des gencives ; si celles-ci ont un aspect bleuté, cela pourrait indiquer une mauvaise oxygénation et constituer une urgence médicale1. En fournissant des informations précises sur la toux de votre chien, le vétérinaire sera en mesure de comprendre rapidement l’origine du problème2.

Tests de laboratoire

Selon le type et la gravité de la toux du chien, différents tests de laboratoire pourront être effectués par le vétérinaire pour déterminer et traiter la cause3. Voici quelques-unes des analyses qui pourraient être réalisées lors du diagnostic :

  • Radiographies thoraciques : pour examiner les poumons et les bronches.
  • Analyse de sang : pour vérifier les niveaux de globules blancs et détecter d’éventuelles infections.
  • Test de l’allergie : pour déterminer si votre chien est allergique à certaines substances.
  • Examen des selles : pour rechercher la présence de parasites intestinaux.
  • Ecouvillonnage trachéal : pour détecter des infections dans les voies respiratoires.
RECOMMANDÉ :  Ostéochondrose chez le cheval : une menace pour l’avenir sportif des jeunes

Ces tests permettront au vétérinaire d’identifier la cause de la toux chez votre chien et de prescrire le traitement approprié. Il est important de suivre les recommandations du vétérinaire pour assurer une guérison rapide et éviter des complications.

Options de traitement

Si votre chien tousse depuis quelques jours il est indispensable de déterminer la cause de la toux afin de pouvoir le traiter au mieux. Dans le cas d’une toux légère due à un rhume, le simple repos est souvent suffisant pour la récupération et le renforcement du système immunitaire. Souvent, l’administration d’un expectorant peut également être utile en cas de toux grasse après accord avec le vétérinaire.

Médicaments

Les médicaments peuvent être prescrits par un vétérinaire pour traiter un chien qui tousse. Ces médicaments peuvent inclure:

  • Des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes, comme la toux de chenil.
  • Des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation des voies respiratoires.
  • Antitussif contre les toux sèches et d’irritation.
  • Bronchodilatateur qui est un médicament permettant la dilatation des bronches afin d’améliorer la ventilation pulmonaire.

Il est important de suivre les recommandations du vétérinaire concernant le dosage et la durée du traitement.

Thérapie Naturelle

La thérapie naturelle peut être une alternative ou un complément au traitement médicamenteux. L’une des options les plus populaires est l’utilisation de l’huile de coco, qui peut aider à soulager la toux chez le chien en lubrifiant la gorge et en réduisant l’irritation. La dose recommandée est d’une cuillère à café par kilo de poids, à donner deux fois par jour jusqu’à ce que la toux soit guérie.

De plus, l’inhalation de camomille peut aider à calmer les voies respiratoires de votre chien et à soulager sa toux.

Soins à Domicile

Les soins à domicile peuvent également aider à soulager la toux chez le chien. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre animal lorsqu’il tousse :

  • Hydratation : assurez-vous que votre chien ait toujours accès à de l’eau fraîche pour éviter la déshydratation.
  • Repos : encouragez votre chien à se reposer, car cela peut aider à réduire l’inflammation et l’irritation dans les voies respiratoires.
  • Humidificateur : utilisez un humidificateur pour maintenir l’air frais et humide à la maison, ce qui peut aider à soulager la toux du chien.
  • Évitez les irritants : éliminez les allergènes et les irritants potentiels de l’environnement de votre chien, comme la fumée de cigarette, les parfums et les produits chimiques ménagers.

Références

  1. La toux du chien : symptômes, traitement | Magazine zooplus 2

  2. Chien qui tousse : causes et traitements – Tractive 2

  3. https://www.zooplus.fr/magazine/chien/sante-et-bien-etre-du-chien/la-toux-du-chien

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut