Cohabitation chien-chat : conseils vétérinaires

Article rédigé par le 28 janvier 2024

Chien et chat, amis ou ennemis ? Cette question a longtemps alimenté les débats entre les amoureux des animaux. Il est vrai que ces deux espèces ont des caractères, des besoins et des modes de communication très différents. Mais cela signifie-t-il que la cohabitation entre chat et chien est impossible ?

Pas du tout ! Avec un peu de patience, de compréhension et de respect, il est tout à fait possible de faire cohabiter un chien et un chat dans le même foyer, et même de les voir devenir de véritables complices. 

Dans cet article rédigé par une vétérinaire, nous vous donnons tous les conseils et les astuces pour réussir cette cohabitation harmonieuse, en tenant compte des spécificités de chaque animal, de leur âge, de leur expérience et de leur personnalité. Vous verrez que chien et chat peuvent être les meilleurs amis du monde !

Cohabitation chien-chat : les 6 points à retenir

  • 1. Pour faire cohabiter chien et chat, il faut choisir des animaux qui ont des affinités ou des expériences positives avec l’autre espèce, ou qui sont jeunes et donc plus malléables.
  • 2. Pour éviter les accidents, il faut gérer les premières rencontres entre le chien et le chat avec prudence, en utilisant une muselière pour le chien, en évitant les situations stressantes ou conflictuelles, et en supervisant les interactions.
  • 3. Pour réussir la cohabitation chien-chat, il faut aménager l’espace de vie de chaque animal, en leur offrant des zones de confort, de jeu, de nourriture et de litière séparées et adaptées, et en respectant leurs besoins et leurs préférences.
  • 4. Il faut aussi éduquer les animaux avec les mêmes règles, en leur apprenant à respecter les limites et les signaux de l’autre, et en les récompensant pour leurs bons comportements.
  • 5. Il faut surtout gérer la jalousie entre les animaux, en leur accordant une attention équitable, en évitant les comparaisons et en favorisant les moments de complicité.
  • 6. Il est à noter qu’il faut faire appel à un professionnel du comportement animal, si la cohabitation est trop difficile ou si les animaux présentent des signes de mal-être.

Quelles sont les différences de caractères et besoins entre le chien et le chat ?

Les chiens et les chats ont des caractères très différents dans leurs besoins, leurs modes de communication, leurs comportements, ….

  • Les chiens sont plus sociaux et ont besoin de plus d’attention et d’exercice que les chats, qui sont plus indépendants et peuvent passer plus de temps seuls.
  • Les chiens sont plus faciles à dresser et à féliciter que les chats, qui sont plus sélectifs et moins réceptifs aux compliments.
  • Les chiens sont omnivores à dominance carnivore et peuvent manger une variété d’aliments, tandis que les chats sont presque carnivores strictes et ont besoin de viande pour survivre.
  • Les chiens chassent en meute et en endurance, tandis que les chats chassent en solitaire et en furtivité.
  • Les chiens ont plus de problèmes de peau et de parasites, tandis que les chats ont plus de problèmes intestinaux et d’allergies.
  • Les chiens peuvent jeûner pendant un certain temps, tandis que les chats doivent manger régulièrement pour éviter des problèmes hépatiques.
  • Les chiens ont besoin d’être baignés régulièrement, tandis que les chats se toilettent eux-mêmes et dégagent moins d’odeur.
  • Les chiens sont plus attachés à leur maître, tandis que les chats sont plus attachés à leur territoire.

Quels sont les critères à tenir compte quand on parle de cohabitation chien-chat ?

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer la réussite ou l’échec de la cohabitation entre ces deux espèces.

Le caractère des animaux 

Il faut choisir des animaux qui ont des affinités ou des expériences positives avec l’autre espèce, ou qui sont jeunes et donc plus malléables. Certains chiens et certains chats sont plus sociables, plus curieux ou plus tolérants que d’autres, ce qui facilite leur adaptation et leur entente.

Il y a des races plus aptes à la cohabitation chien- chat

Il existe certaines races de chiens et de chats qui ont tendance à mieux s’entendre entre eux, grâce à leur caractère, leur tempérament ou leur expérience.

Source: Pexels

Parmi les races de chiens qui sont réputées pour être compatibles avec les chats, on peut citer :

Ces chiens sont généralement très doux, très affectueux et très joueurs, ce qui en fait des compagnons parfaits pour les chats.

RECOMMANDÉ :  Luxation de la hanche chez le chien : les informations à connaître

Parmi les races de chats qui sont réputées pour être compatibles avec les chiens, on peut citer :

  • le Maine Coon, 
  • le Ragdoll, 
  • le Siamois, 
  • le Persan, 
  • le Chartreux, 
  • le Norvégien, 
  • et d’autres races à poil long ou mi-long. 

Ces chats sont généralement très sociables, très curieux et très adaptables, ce qui leur permet de cohabiter facilement avec les chiens.

Bien sûr, il ne s’agit pas de généraliser, car chaque animal est unique et peut avoir un caractère ou une personnalité différente de sa race.

L’âge des animaux 

Il faut habituer les animaux le plus tôt possible à se côtoyer, de préférence dès leur plus jeune âge, pour qu’ils s’adaptent mieux à l’autre espèce. Les animaux jeunes sont plus ouverts et plus joueurs, ce qui favorise leur socialisation et leur complicité.

La cohabitation d’un chiot et d’un chat adulte est souvent difficile car le chiot se montre beaucoup plus énergique et joueur par rapport au chat adulte. Ce qui peut créer des gênes pour le chat.

L’ordre d’arrivée des animaux 

Il faut gérer les premières rencontres entre le chien et le chat avec prudence, en utilisant une muselière pour le chien, en évitant les situations stressantes ou conflictuelles, et en supervisant les interactions. La situation est plus délicate si le chat est arrivé dans la maison en premier, car il peut se sentir menacé par l’intrusion du chien sur son territoire.

La gestion de la cohabitation

Il faut aussi tenir compte de l’éducation, de la socialisation et de l’histoire de chaque animal, qui peuvent influencer son comportement et son attitude envers l’autre espèce. Le mieux est de se renseigner auprès de l’éleveur, du refuge ou du vétérinaire qui connaît bien les animaux que vous souhaitez adopter, et de leur demander conseil.

Comment réussir la cohabitation chien-chat ?

Pour faire cohabiter un chien et un chat, il faut respecter quelques règles de base, quelques étapes.

  • Choisissez des animaux qui ont des affinités ou des expériences positives avec l’autre espèce, qui sont sociables et adaptables ou qui sont jeunes et donc plus malléables.

Le mieux c’est d’adopter un chiot et un chaton en même temps. Il est plus difficile d’introduire un chiot dans un foyer qu’il y déjà un chat plus âgé car les chats sont plus territoriaux. 

  • Préparez l’arrivée du nouvel animal en aménageant l’espace, car il est mieux de les séparer pendant les premiers jours voire les premières semaines pour que le stress dû à la nouvelle habitation soit apaisé

Vous pouvez également utiliser des phéromones pour apaiser le stress de vos animaux.

  • Puis, il faut sécuriser les rencontres, en habituant progressivement les animaux à la présence et à l’odeur de l’autre, et en renforçant positivement les interactions. Pendant ces premières rencontres, assurez- vous que le chat est à une place bien sécurisée ou le chien ne peut l’attaquer (étagère, …). Il faut aussi garder le chien en laisse et lui mettre une muselière.
  • Augmentez progressivement la durée et la fréquence de rencontre. Récompensez-les s’ils se calment, ou emmenez le chien hors de la vue du chat et laissez le chat partir tranquillement s’ils sont encore agressifs ou apeurés.
  • Respectez les besoins, les préférences et les territoires de chaque animal, en leur offrant des zones de repos, de jeu, de nourriture et de litière séparées et adaptées. Il ne faut jamais tout mettre en commun. C’est-à-dire, mettez des champs de repos propres au chien qu’au chat, des jouets propres à chacun, ….
  • Surveillez bien lors des rencontres et intervenez en cas de conflit, en évitant de punir ou de favoriser un animal, et en cherchant à comprendre et à résoudre la cause du problème. 
  • Gérez la jalousie entre les animaux, en leur accordant une attention équitable, en tenant compte de leur différence et leur personnalité et en favorisant les moments de complicité. Il faut aussi éduquer les animaux avec les mêmes règles, en leur apprenant à respecter les limites, les préférences et les signaux de l’autre, et en les récompensant pour leurs bons comportements.
  • Faites appel à un comportementaliste félin et canin, si la cohabitation est trop difficile ou si les animaux présentent des signes de mal-être.

Comment intervenir face à des conflits entre chien et chat ?

La cohabitation entre ces deux espèces n’est pas toujours facile, mais elle peut s’améliorer avec de la patience, de la compréhension et du respect.

Tout d’abord, évitez de punir ou de gronder les animaux lorsqu’ils se disputent, car cela peut renforcer leur animosité ou leur peur, et les inciter à se cacher ou à se venger. Il faut plutôt intervenir calmement et fermement, en utilisant un bruit fort, un jet d’eau ou un objet inoffensif pour distraire les animaux et les séparer, sans les toucher ni les blesser.

Il faut ensuite isoler les animaux dans des pièces différentes, en leur offrant des caresses, des friandises ou des jouets pour les apaiser et les réconforter, et en leur laissant le temps de se calmer. 

RECOMMANDÉ :  Insuffisance rénale chez le chien: causes, symptômes, diagnostic et options de traitement

Enfin, cherchez à comprendre la cause du conflit, en observant les signaux de stress, de peur ou d’agressivité des animaux, et en identifiant les facteurs déclencheurs, comme la nourriture, les jouets, le territoire, l’attention, etc.

Il faut alors essayer de résoudre le problème, en modifiant l’environnement, en renforçant les comportements positifs, en éduquant les animaux, ou en faisant appel à un professionnel du comportement animal si nécessaire.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la cohabitation chien-chat ?

Une étude en 2019, conduite par Cécile S. et ses collègues de l’école vétérinaire de Toulouse, a examiné l’effet de la cohabitation chien-chat sur la prévalence de l’obésité chez les animaux, en analysant les données de 1 526 chiens et 794 chats suivis dans des cliniques vétérinaires. 

Les résultats ont indiqué que les chiens cohabitant avec un chat étaient moins souvent obèses que ceux vivant seuls ou avec un autre chien, et que les chats cohabitant avec un chien étaient plus souvent obèses que ceux vivant seuls ou avec un autre chat. Les auteurs ont suggéré que la cohabitation chien-chat pouvait influencer le comportement alimentaire et l’activité physique des animaux, et qu’il fallait adapter leur rationnement en fonction de leur situation.

Les avantages

La cohabitation chien-chat peut : 

  • être bénéfique pour les animaux, qui peuvent s’apporter mutuellement de la compagnie, du divertissement et du réconfort.
  • être bénéfique pour les humains, qui peuvent profiter de la richesse et de la diversité des relations avec leurs animaux, et qui peuvent apprendre à mieux les comprendre et à les respecter.
  • favoriser le développement de certaines qualités chez les animaux, comme la tolérance, la curiosité, l’adaptabilité et la sociabilité.

Les inconvénients

La cohabitation chien-chat peut en outre :

  • être source de stress, de conflits et de blessures pour les animaux, si elle n’est pas bien gérée ou si les animaux ne sont pas compatibles.
  • être source de difficultés, de frustrations et de dépenses pour les humains, si les animaux ont des besoins, des caractères ou des modes de vie trop différents.
  • entraîner des problèmes de santé, de comportement ou d’éducation chez les animaux, si les humains ne respectent pas leurs spécificités, leurs limites ou leurs rythmes.

Quels sont les problèmes de santé, de comportement ou d’éducation entrainés par la cohabitation chien-chat mal-gérée ? Nos avis vétérinaires

En bref, si la cohabitation chien-chat n’est pas réussie, elle peut engendrer des problèmes graves. Donc, il faut consulter un comportementaliste si vous n’arrivez pas à adopter une cohabitation harmonieuse entre vos chat et chien.

Les problèmes de santé

La cohabitation chien-chat non réussie ou mal-gérée peut favoriser la transmission de certaines maladies ou parasites entre les deux espèces, comme la rage, la leucose, la teigne, les puces, les tiques, etc.

Elle peut aussi provoquer du stress chez les animaux, qui peut se traduire par des troubles digestifs, des infections urinaires, des allergies, des pertes de poils, …. De plus, elle peut entraîner des accidents ou des blessures chez les animaux, en cas de bagarre, de morsure, de griffure, de chute, etc.

Les problèmes de comportement

La cohabitation chien-chat non réussie ou mal-gérée peut aussi engendrer des conflits territoriaux entre les deux espèces, qui peuvent se manifester par des marquages urinaires, des vocalises, des agressions, ….

Elle peut également induire des troubles du comportement chez les animaux, qui peuvent se traduire par de l’anxiété, de la dépression, de l’apathie, de l’hyperactivité, …. En outre, elle peut perturber l’équilibre émotionnel des animaux, qui peuvent ressentir de la peur, de la colère, de la frustration, de la jalousie, etc.

Une étude menée par Anaëlle et Julie Hervé en 2017, de l’école vétérinaire Oniris à Nantes, a comparé le comportement du chat en cohabitation avec un chien ou avec un autre chat, à partir d’un questionnaire diffusé auprès des propriétaires. Les résultats ont montré que les chats cohabitant avec un chien expriment plus de comportements liés au stress social que ceux cohabitant avec un autre chat.

Les problèmes d’éducation

La cohabitation chien-chat non réussie ou mal-gérée peut également compliquer l’apprentissage des règles de vie chez les animaux, qui peuvent avoir du mal à comprendre et à respecter les limites et les consignes imposées par les humains.

Enfin, elle peut favoriser l’imitation des mauvais comportements entre les deux espèces, qui peuvent se copier mutuellement pour attirer l’attention, obtenir de la nourriture, exprimer leur mécontentement, …. Elle peut nuire entre autres à la socialisation des animaux, qui peuvent développer une aversion ou une indifférence envers les autres représentants de leur espèce ou d’autres espèces.

Si un ou plusieurs de ces problèmes apparaissent chez vos chat et chien, consultez immédiatement un vétérinaire ou un comportementaliste canin et félin.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

www.wopets.fr

www.zoomalia.com

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut