Cohabitation entre chat et lapin : Difficile mais possible

Article rédigé par le 28 janvier 2024

Les chats et les lapins sont deux animaux domestiques très populaires, qui peuvent apporter de la joie et de la compagnie à leurs maîtres. Mais peuvent-ils cohabiter ensemble ? Est-ce possible de faire en sorte que ces deux espèces, si différentes par leur mode de vie, leur comportement et leur communication, s’entendent et se respectent ? 

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle cohabitation ? Comment réussir la cohabitation chat -lapin ? Cet article vous propose de répondre à ces questions, en vous donnant des conseils.

Cohabitation chat-lapin : les 7 points à retenir

  • 1. Le chat et le lapin sont deux animaux très différents, qui ont des besoins et des comportements spécifiques. 
  • 2. Le chat est un prédateur solitaire et indépendant, qui aime la tranquillité et le confort. 
  • 3. Le lapin est une proie grégaire et sociable, qui aime la compagnie et l’activité.
  • 4. La cohabitation entre un chat et un lapin est possible, mais elle demande de la patience, de la prudence et de la persévérance. 
  • 5. Il faut respecter les spécificités, les besoins, et le bien-être de chaque animal, et leur offrir un environnement adapté, pour favoriser leur entente et leur harmonie.
  • 6. Pour réussir une cohabitation entre un chat et un lapin, et pour éviter les conflits ou les accidents, choisissez des animaux de taille, d’âge, et de tempérament similaire, et stérilisés
  • 7. Ne laissez pas le lapin et le chat seuls sans surveillance.

Similarités et différences entre chat et lapin

ChatSimilaritésLapin
Carnivore

Solitaire et indépendant

Passe une grande partie de son temps à dormir, à se toiletter, et à chasser

Marque son espace avec ses griffes, son urine, et ses phéromones

Curieux, intelligent et joueur

Communique avec des miaulements, des ronronnements, des grognements, des postures, et des expressions faciales
Mammifère

Territorial
Herbivore

Grégaire et sociable

Passe une grande partie de son temps à manger, à ronger, et à explorer

Marque son espace avec ses crottes, son urine, et ses glandes
Craintif, affectueux et espiègle

Communique avec des couinements, des claquements de dents, des battements de pattes, des postures, et des expressions faciales

Le chat et le lapin ont donc des caractéristiques, des besoins et des comportements assez différents, qui peuvent rendre leur cohabitation difficile ou harmonieuse, selon les cas. Il faut respecter leurs spécificités, et leur offrir un environnement adapté, pour favoriser leur entente et leur bien-être.

Comment réussir la cohabitation chat – lapin ?

Vous voulez réussir la cohabitation entre un chat et un lapin ?

Une étude de 2017, menée par Charlotte Burn, a examiné les facteurs influençant la cohabitation entre 748 chats et 571 lapins dans des foyers britanniques. 

RECOMMANDÉ :  Sommeil chez le chien : Guide complet

Les résultats ont révélé que la cohabitation était plus harmonieuse quand les chats et les lapins étaient introduits jeunes, quand ils étaient de taille similaire, et quand ils avaient accès à des ressources suffisantes, comme la nourriture, l’eau et l’espace.

  • Choisissez des animaux de taille, d’âge, et de tempérament similaire, et stérilisés. Cela réduira les risques de domination ou d’agression entre eux.
  • Laissez-leur un temps d’adaptation, et présentez-les progressivement dans un lieu neutre. Cette adaptation leur permettra de s’habituer à l’odeur, au son, et à la vue de l’autre.
  • Offrez-leur un espace suffisant et sécurisé, et maintenez une bonne hygiène. C’est pour leur assurer un confort et une propreté.
  • Surveillez-les attentivement, et intervenez en cas de signes de stress ou d’agressivité. Cela évitera les blessures ou les accidents.
  • Stimulez-les et divertissez-les, et offrez-leur une alimentation adaptée. C’est pour leur bien-être et leur santé.

Ces conseils nécessitent de la patience, de la prudence et de la persévérance. Ils permettent de respecter les besoins et le bien-être de chaque animal, et de leur offrir une vie harmonieuse et enrichissante.

Comment organiser la première rencontre entre chat et lapin ?

D’abord, choisissez un lieu neutre, où aucun des deux animaux n’a de repères ou de marques. Par exemple, le salon, la cuisine, ou le couloir.

Tenez votre chat avec un harnais ou une laisse, et laissez votre lapin dans sa cage. Laissez-les se renifler et se toucher à travers les barreaux, sans les forcer. Récompensez-les quand ils se montrent curieux ou pacifiques, et réprimandez-les quand ils se montrent hostiles ou violents.

Si la première étape se passe bien, vous pouvez sortir votre lapin de sa cage, et le laisser explorer le lieu. Gardez toujours votre chat en laisse, et surveillez attentivement leurs réactions. Intervenez en cas de signes de stress ou d’agressivité, et aspergez-les d’eau si nécessaire.

Répétez cette étape plusieurs fois, jusqu’à ce que les deux animaux se tolèrent ou s’acceptent. Vous pouvez ensuite les laisser en liberté, mais toujours sous surveillance. Veillez à ce qu’ils aient accès à de l’eau, à de la nourriture, et à des cachettes.

Soyez patient et persévérant, la cohabitation entre un chat et un lapin peut prendre du temps. Ne les forcez pas à se rapprocher, et respectez leur rythme et leur personnalité. N’oubliez pas de leur offrir de l’attention, de l’affection, et du divertissement.

Le chat et le lapin peuvent-ils bien s’entendre ?

Une étude de 2018, menée par Léa Lansade et al., a évalué le comportement et le bien-être de 20 chats et 20 lapins cohabitant dans des foyers français. 

Les résultats ont montré que la cohabitation était généralement pacifique, et que les deux espèces pouvaient développer des liens sociaux positifs, comme le toilettage mutuel ou le partage du couchage.

Le chat et le lapin peuvent jouer ensemble ?

Le lapin et le chat peuvent jouer ensemble, à condition de respecter certaines règles de sécurité et de bien-être.

Jouets adaptés

Choisissez des jouets adaptés à chaque espèce, qui ne présentent pas de risque d’ingestion ou de blessure. Par exemple, donnez au lapin des balles en osier, des rouleaux en carton, ou des légumes suspendus. Et donnez au chat des souris en peluche, des plumeaux, ou des balles sonores.

RECOMMANDÉ :  Mon chien mange des cailloux : Comment l'arrêter ?

Propre espace de jeu

Veillez à ce que chaque animal dispose de son propre espace de jeu, où il pourra se reposer, se nourrir, et se divertir sans être dérangé par l’autre. Vous pouvez par exemple installer un enclos pour le lapin, et un arbre à chat pour le chat.

Séances de jeu

Supervisez les séances de jeu, et intervenez si vous voyez des signes de stress, de peur, ou d’agressivité. Utilisez un vaporisateur d’eau, un bruit fort, ou un ordre verbal pour interrompre un comportement indésirable. Vous pouvez aussi récompenser les comportements positifs avec des friandises ou des caresses.

Activités

Variez les activités, et proposez des jeux interactifs qui stimulent l’intelligence, la curiosité, et la complicité des deux animaux. Par exemple, vous pouvez leur faire chercher des croquettes cachées dans des boîtes, leur faire suivre un parcours d’obstacles, ou leur faire sauter dans des cerceaux.

Qu’est-ce qu’on ne doit pas faire quand on fait cohabiter un chat et un lapin ?

La cohabitation entre le chat et le lapin n’est pas impossible, mais elle demande de la patience et de la prudence. Il y a certaines choses à éviter pour que les deux animaux puissent vivre ensemble sans encombre.

  • Évitez de les brusquer ou de les forcer à se rencontrer.
  • Évitez de les laisser seuls sans surveillance, surtout au début.
  • Évitez de les mettre en compétition pour les ressources, le territoire, ou l’attention.
  • Évitez de donner des aliments toxiques ou dangereux pour l’un ou l’autre des animaux.

Par exemple, ne donnez pas de chocolat, de raisins, d’avocat, ou d’oignon, qui sont nocifs pour le chat. Ne donnez pas de pain, de céréales, de fruits, ou de rhubarbe, qui sont mauvais pour le lapin.

  • Évitez de négliger l’état de santé et le bien-être des deux animaux : Consultez un vétérinaire régulièrement.

Quels sont les méfaits et les bienfaits de la cohabitation chat – lapin ? Nos avis vétérinaires

Les inconvénients

Une étude de 2016, menée par Sarah Ellis et al., a exploré la relation humain-chat dans le contexte de la cohabitation avec d’autres animaux, dont le lapin. 

Les résultats ont indiqué que les chats cohabitant avec des lapins étaient plus susceptibles de présenter des comportements de stress, comme le marquage urinaire ou le grattage excessif.

  • Le chat et le lapin ont des caractères et des besoins différents, ce qui peut entraîner des conflits ou des tensions.
  • Le chat peut avoir un instinct de chasseur et s’attaquer au lapin, qui est une proie potentielle.
  • Le lapin peut avoir peur du chat et se stresser, ce qui peut nuire à sa santé et à son bien-être.
  • La cohabitation peut demander beaucoup de temps, de patience, et de vigilance de la part des propriétaires.

Les avantages

  • Le chat et le lapin peuvent s’accepter et se respecter, voire se lier d’amitié et développer des comportements affiliatifs.
  • Le chat et le lapin peuvent s’offrir de la stimulation, de la compagnie, et du confort, ce qui peut améliorer leur qualité de vie.
  • La cohabitation peut être une expérience enrichissante et gratifiante pour les propriétaires, qui peuvent observer des interactions inattendues et attendrissantes entre les deux animaux.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut