Collerette pour chien : Guide complet

Article rédigé par le 13 juin 2024

Lorsque les chiens se blessent ou ont une irritation cutanée, leur réflexe naturel est de lécher ou de mordre la zone affectée. Malheureusement, cela peut retarder la guérison et aggraver les blessures.

C’est là qu’intervient la collerette, également connue sous le nom de « collier élisabéthain « .

Ce dispositif en forme de cône est porté par les chiens pour les empêcher de lécher ou de mordre leurs blessures, points de suture ou éruptions cutanées.

Bien que souvent inconfortables, les collerettes peuvent devenir plus supportables en choisissant le bon modèle, en l’ajustant correctement et en habituant progressivement votre chien, ce qui permet une guérison optimale. Lisez cet article rédigé par une vétérinaire pour en savoir plus.

Les 05 clés de cet article

  1. La collerette pour chien, également connue sous le nom de carcan, est un accessoire médical de protection.
  2. Pour une plaie due à une morsure ou à un abcès, il est préférable d’éviter les pansements et d’utiliser une collerette pour empêcher votre chien de lécher ou gratter la zone.
  3. Les différents types de collerettes incluent les collerettes en plastique rigide, en tissu souple et gonflables.
  4. Il est essentiel que la collerette de votre chien soit parfaitement adaptée à sa taille et à la longueur de son museau.
  5. Pour améliorer le confort de votre chien, vous pouvez enlever la collerette quelques minutes par jour, par exemple pendant les repas ou les promenades, tout en le surveillant de près.

Qu’est-ce qu’une collerette pour chien ?

Une collerette pour chien, également appelée carcan, est un accessoire médical de protection conçu pour empêcher le chien de lécher ou de gratter des zones spécifiques de son corps.

Elle est généralement portée pendant le temps nécessaire à la cicatrisation d'une plaie.

Bien que souvent inconfortable et peu appréciée par les chiens, la collerette est indispensable dans de nombreuses situations, car elle joue un rôle crucial dans le processus de guérison.

L’évolution du cône de récupération

L’origine du cône de récupération remonte à 1962, lorsque le vétérinaire Dr Frank L. Johnson eut l’idée de s’inspirer des colliers à collerette traditionnellement portés par les nobles et la reine Élisabeth I.

Le nom du collier est d'ailleurs une référence à cette reine. À l'origine, le cône était conçu à partir d'une fine feuille de plastique.

Aujourd’hui, la plupart des modèles sont fabriqués en plastique ou en tissu, mais ils remplissent toujours la même fonction de protection et de récupération pour les animaux.

Pour quelles raisons votre chien pourrait-il nécessiter une collerette ?

Après une opération chirurgicale

Après une opération chirurgicale ou en cas de blessure nécessitant des sutures, votre chien peut avoir besoin d’une collerette afin d’éviter qu’il ne se lèche ou ne morde la zone affectée.

L'avis du vétérinaire : Il est recommandé de maintenir la collerette en place pendant toute la période de cicatrisation, qui dure généralement entre deux et trois semaines.

Afin de prévenir le léchage des blessures

Afin d’éviter que les plaies et infections cutanées ne soient léchées, il est souvent nécessaire d’utiliser une collerette pour empêcher le chien d’aggraver la zone affectée.

Lorsqu'il est nécessaire d'appliquer un produit topique, comme une lotion à l'hydrocortisone ou un médicament pour les plaies, sur votre chien, il est essentiel de prendre des mesures pour éviter qu'il ne les lèche, ce qui souligne l'importance d'avoir une collerette à portée de main à la maison en cas de besoin.

En situation d’allergie ou d’irritation cutanée

En présence d’une allergie ou d’une irritation cutanée, l’utilisation d’une collerette peut empêcher votre chien de se gratter, évitant ainsi d’aggraver la situation.

L'avis du vétérinaire : Si votre chien souffre de démangeaisons dues à des allergies ou à une maladie, une simple collerette ne suffira pas. Il est essentiel de traiter les symptômes de manière appropriée pour soulager votre chien au plus vite. De même, si le grattage ou le mordillement est causé par un problème comportemental, un éducateur canin expérimenté peut vous apporter son aide.

Pour prévenir les accidents avec des objets dangereux

Pour prévenir tout risque de votre chien mâchant des objets dangereux tels que fils électriques, meubles ou plantes toxiques, une collerette peut être utilisée pour le maintenir à l’écart et ainsi éviter tout danger pour sa vie.

RECOMMANDÉ :  Top 20 des chiens les plus intelligents

Comment choisir une collerette pour un chien ?

Le choix d’une collerette pour chien dépend principalement de la durée pendant laquelle l’animal devra la porter. Plus la durée est longue, plus le confort de la collerette est crucial.

Voici les principaux critères à prendre en compte :

Les Critères Description
La taille et l’ajustement Longueur du museau : La collerette doit être légèrement plus longue que la distance entre l’extrémité de la truffe et l’encolure du chien.

Taille de l’animal : Il est essentiel de choisir une taille adaptée. Un caniche ne peut pas porter la même collerette qu’un dogue allemand.
Le confortIl est essentiel que la collerette soit confortable pour votre chien. Les options plus rigides offrent une efficacité accrue, mais peuvent également être moins confortables pour l’animal.
En revanche, les collerettes gonflables ou les colliers de récupération sont bien plus agréables à porter pour lui.
Les types de collerettes 1\-Collerette en plastique rigide : Sont largement répandues, également désignée sous divers noms tels que collerette vétérinaire, collier élisabéthain, cône médical ou entonnoir, la collerette est un grand cône tronqué en plastique translucide qui recouvre la tête du chien, limitant ainsi l’accès aux plaies, aux oreilles et aux yeux.

2\-Collerette en mousse : Formée d’un grand disque plat qui s’enfile autour de l’encolure, sans couvrir la tête. Elle empêche le chien de se gratter ou de se lécher, favorisant une guérison rapide.

3\- Collerette gonflable : La collerette gonflable présente une apparence similaire à une bouée souple que le chien porte autour de son cou.

Elle se ferme à l’aide d’un dispositif auto-agrippant, facilitant ainsi son ajustement et son retrait.

Cette conception permet au chien de maintenir sa tête dégagée, offrant ainsi un meilleur confort et réduisant le niveau de stress associé à son port.
La durée d’utilisationSi votre chien doit porter une collerette pendant une période prolongée, il est crucial de sélectionner un modèle durable et robuste.

Bien que les collerettes en plastique rigide offrent une plus grande résistance, les colliers de récupération sont plus confortables lors de périodes prolongées de cicatrisation.

Si votre animal doit porter le cône pendant une période prolongée, au-delà de la durée habituelle de 10 à 14 jours, il est judicieux de sélectionner un produit facile à entretenir et résistant.
L'avis du vétérinaire : Pour bien ajuster la collerette de votre chien, assurez-vous que son bord dépasse légèrement la truffe, empêchant ainsi l'accès à une plaie. Si elle dépasse trop, elle est trop grande et peut glisser ou gêner ses mouvements. Un bon ajustement signifie que la collerette est confortable pour le chien et empêche sa gueule de toucher la peau.

Un chien supporte-t-il facilement sa collerette ?

La conception de la collerette joue un rôle crucial. Les collerettes en plastique rigide, bien qu’efficaces pour empêcher le chien d’atteindre ses blessures, peuvent être perçues comme inconfortables en raison de leur rigidité et de leur encombrement.

En revanche, les collerettes gonflables ou en mousse offrent généralement plus de souplesse et de légèreté, ce qui les rend plus confortables à porter pour certains chiens.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Trixie 19543 Collier de Protection Gonflable M – L 45–57 cm/11 cm Bleu
  • Collerette. Gonflable. M-l: 45-57 cm/11 cm. Bleu
  • Protège la tête, la cage thoracique et le dos
  • Pas de risque de rester coincé ou de se cogner aux objets
  • L’animal peut voir et entendre sans altération

En général, les chiens font preuve d’une remarquable capacité d’adaptation face à ce type de contrainte médicale. La plupart s’habituent à porter une collerette dans les 48 à 72 heures suivant sa mise en place, voire plus rapidement.

RECOMMANDÉ :  Garrot du cheval : les problèmes possibles (explications vétérinaires)

Ainsi, ils peuvent reprendre leurs activités quotidiennes sans nécessiter une assistance particulière.

  • Le comportement et la personnalité individuelle du chien joueront également un rôle dans sa capacité à supporter la collerette.

Certains chiens peuvent devenir frustrés ou anxieux lorsqu’ils portent une collerette, tandis que d’autres peuvent simplement l’accepter comme faisant partie de leur routine quotidienne.

Mon chien aura-t-il du mal à manger et à boire ?

Il est important de noter que la collerette ne doit pas être portée en permanence. Elle doit être retirée régulièrement pour permettre au chien de manger, boire et se reposer confortablement.

Votre chien peut manger et boire normalement avec une collerette bien ajustée.
  • S’il refuse de manger dans une gamelle profonde avec la collerette, essayez un plat peu profond.
  • Si vous devez retirer la collerette, surveillez-le pendant qu’il mange et remettez-la dès qu’il a terminé.
  • Surélever la nourriture ou l’eau peut également aider certains chiens à manger avec la collerette.

Une étude menée par Yustina Shenoda et al. a révélé que les colliers élisabéthains, couramment utilisés pour prévenir les auto-traumatismes chez les animaux de compagnie, peuvent nuire à leur bien-être, provoquant des irritations et des difficultés à boire ou à jouer. Ces résultats mettent en évidence l’importance d’informer les propriétaires des risques potentiels et d’explorer d’autres méthodes de prévention des auto-traumatismes.

Y a-t-il d’autres solutions si mon chien déteste vraiment la collerette ?

Si votre chien a une aversion marquée pour le cône, il existe d’autres alternatives à explorer. Bien que la plupart des chiens s’habituent rapidement au port du cône, certains peuvent ne pas le tolérer.

Dans de tels cas, certains chiens pourraient bénéficier d’un sédatif pendant quelques jours pour les aider à s’habituer progressivement au cône.

D’autres options incluent les cônes en tissu souple, les colliers en forme de beignet ou les combinaisons de récupération, souvent appelées « onesies ».

Pour connaître les solutions alternatives recommandées, il est préférable de consulter votre vétérinaire.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il est recommandé de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils sur l’utilisation d’une collerette pour chien dans plusieurs situations, notamment après une intervention chirurgicale ou en cas de blessure nécessitant une protection contre le léchage ou le grattage.

De plus, en cas de problème cutané nécessitant une protection temporaire, il est important de demander l’avis d’un vétérinaire sur l’utilisation appropriée de la collerette.

Si votre chien semble mal à l’aise ou stressé avec la collerette, il est préférable de consulter un vétérinaire pour évaluer la nécessité de l’ajuster ou d’envisager d’autres options.

Si vous recherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Prix d’une collerette pour Chien

Le coût d’une collerette dépend du modèle, de la taille et de la marque. Voici une estimation :

  • Entre 5 et 8 € pour un collier élisabéthain en plastique rigide.
  • Entre 15 et 20 € pour une collerette en mousse.
  • Entre 20 et 28 € pour une collerette gonflable.

Il est aussi courant que les vétérinaires ou les cliniques fournissent des collerettes après une opération pour protéger la zone opérée, cette fourniture pouvant être incluse dans les frais médicaux ou facturée séparément.

Certains vétérinaires proposent également des collerettes en prêt ou à la location pour une utilisation temporaire.

Témoignages

Bonjour,

J’ai fait castrer mon chien vendredi et depuis, il porte une collerette et plus le temps passe, plus c’est difficile, aussi bien pour moi que pour lui.

Hier soir au coucher, il pleurait (ce qu’il ne fait jamais d’habitude) et pas qu’un peu d’ailleurs. Ce matin, il mordait sa laisse et grognait aussi. J’ai réussi à le faire assoir et lâcher au bout de deux minutes sans trop insister pour ne pas l’énerver davantage… mais j’avoue que tout cela me peine pas mal.

Le vétérinaire m’a dit que la laisse était obligatoire pour toutes les sorties, car il pourrait volontairement se frotter à du bois pour s’arracher les pansements ou bien les décoller en sautant sur quelque chose. Trop risqué d’après lui.

Du coup, les sorties ne sont pas du tout un plaisir.

J’utilise une laisse enrouleur de 5 mètres pour lui laisser un peu d’espace, mais ce n’est pas suffisant, il court 2 secondes et c’est déjà fini.

Dès qu’il s’approche de moi, sans me foncer dessus pourtant mais simplement parce qu’entre le bout de son museau et l’extrémité de la collerette il y a pas mal d’espace et il a du mal à gérer, il ne se rend pas compte en fait. Il me met de ces coups avec la collerette, je suis pleine de bleus. Du coup, je me tiens souvent à distance.

Les gens que l’on croise eux aussi sont plus fermés que d’habitude…

Voir la suite de la conversation sur Wamiz

Références

Articles et ressources dans la création de cet article

https://www.lacompagniedesanimaux.com/chien/accessoires-chien/collerette-chien.html

https://shop.petlife.com/blogs/news/why-are-dog-collars-so-important

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collerette_v%C3%A9t%C3%A9rinaire

https://www.santevet.com/articles/collerette-pour-chien-et-chat-un-accessoire-encombrant

Yustina Shenoda, Michael P. Ward, Dorothy McKeegan et Anne Fawcett (2020). Le cône de la honte » : Implications en termes de bien-être de l’utilisation du collier élisabéthain sur les chiens et les chats, telles qu’elles sont rapportées par leurs propriétaires. Doi: 10.3390/ani10020333

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut