Comment reconnaître une fracture du scaphoïde ? (Diagnostic précis)

Article rédigé par le 2 mars 2024

Une fracture du scaphoïde est une rupture de l’un des petits os du poignet. Elle peut être difficile à diagnostiquer, car les symptômes peuvent ne pas être immédiatement apparents.

Dans certains cas, une personne souffrant d’une fracture du scaphoïde peut même ne réaliser que plus tard qu’elle s’est blessée au poignet.

Cet article vous apprendra à reconnaître une fracture du scaphoïde, afin que vous puissiez recevoir le traitement approprié le plus rapidement possible.

Qu’est-ce qu’une fracture du scaphoïde ?

Une fracture du scaphoïde est une fracture dans la zone des os du carpe. Le scaphoïde est situé entre le radius et le premier os métacarpien et relie le poignet au métacarpien.

Il provient du pouce et est situé dans la première rangée carpienne. Parmi les os du carpe, la fracture du scaphoïde est la plus fréquente. Il arrive qu’une fracture du scaphoïde soit difficile à diagnostiquer dans certains cas. Plusieurs classifications existent d’ailleurs pour clarifier le diagnostic.

En outre, une pseudarthrose, c’est-à-dire une mauvaise cicatrisation de l’os, se produit souvent.

Le poignet et la cheville ont tous deux un os scaphoïde dans les os de la racine. Par conséquent, une fracture du scaphoïde peut également signifier une fracture des os du tarse. Cependant, ce type de fracture est extrêmement rare.

No post found!

Causes de la fracture du scaphoïde

La cause la plus fréquente d’une fracture du scaphoïde est un accident. La fracture se produit généralement à la suite d’une chute.

En général, une personne tombe sur le bras tendu, qui se plie en arrière lors de l’impact. En conséquence, l’os scaphoïde est coincé entre le radius et les autres os du carpe.

Lorsqu’une grande force est appliquée, le scaphoïde se brise. Cela arrive parfois dans un contexte professionnel, surtout chez les gens ayant un travail physique.

La fracture du scaphoïde se produit aussi fréquemment dans le cadre d’un accident de voiture. Pendant la collision, le conducteur repose ses mains sur le volant. Dans le processus, le patient subit souvent une fracture du scaphoïde.

Symptômes, plaintes et signes

En cas de fracture du scaphoïde, une douleur intense apparaît immédiatement autour du poignet. La gêne se produit principalement près du pouce et augmente avec le mouvement de la main et des doigts.

La fracture est associée à un gonflement ou à une ecchymose, tandis que les blessures externes entraînent des lésions cutanées et des saignements.

Les symptômes ci-dessus de la fracture du scaphoïde sont généralement non spécifiques et peuvent avoir d’autres causes.

Un signe certain est la douleur intense qui survient lorsqu’une pression est appliquée sur le poignet. Si l’articulation est touchée à l’endroit de la fracture, une sensation aiguë de coup de poignard se produit, qui peut irradier dans le bras et la main.

Si le traitement ne fonctionne pas, la douleur peut devenir si intense que des nausées et des problèmes de circulation peuvent survenir. Un mouvement limité est également une indication claire d’une fracture.

RECOMMANDÉ :  Canal carpien et arthrose : quel lien ? (explications)

Le bras est généralement incapable de bouger ou seulement de manière limitée, ce qui entraîne une posture défensive.

Surtout, les mouvements du bras sont considérablement limités. Dans certains cas, des troubles sensoriels et une paralysie apparaissent. Si les nerfs ont été lésés, cela peut entraîner une paralysie complète du bras affecté.

Fracture du scaphoïde et oedème

Tel que mentionné, il est possible de constater une enflure ou un gonflement de la zone touchée suite à une fracture du scaphoïde. Cet œdème est une réaction inflammatoire du corps en réponse à la blessure, et il peut être plus ou moins prononcé en fonction de la gravité de la fracture.

L’œdème peut survenir immédiatement après la fracture ou se développer progressivement au cours des heures ou des jours suivants. Il est généralement associé à aux autres symptômes cités plus hauts (douleur, la raideur, etc.).

L’œdème se produit en raison d’une accumulation de liquide dans les tissus environnants. Lorsqu’une fracture se produit, les vaisseaux sanguins et les petits capillaires peuvent être endommagés, ce qui entraîne une fuite de liquide et une accumulation dans les tissus voisins.

Il est important de contrôler l’enflure assez rapidement pour éviter toute complication. Ceci peut inclure les mesures suivantes :

  1. Élévation : Surélever le poignet blessé au-dessus du niveau du cœur peut aider à réduire l’accumulation de liquide. Cela peut être fait en utilisant des oreillers ou un coussin pour soutenir le poignet pendant le repos.
  2. Compression : L’utilisation d’un bandage de compression élastique peut aider à réduire l’œdème en comprimant doucement la zone blessée. Il est important de ne pas appliquer une compression excessive qui pourrait entraver la circulation sanguine.
  3. Application de glace : L’application de glace sur la zone touchée peut aider à réduire l’œdème en resserrant les vaisseaux sanguins et en réduisant l’inflammation. Il est recommandé d’appliquer de la glace pendant environ 15 à 20 minutes à la fois, plusieurs fois par jour, en veillant à protéger la peau avec un linge ou une serviette.
  4. Repos et protection : Il est important de permettre au poignet de se reposer et de limiter les activités qui pourraient aggraver l’œdème et la douleur. L’utilisation d’une attelle ou d’un plâtre peut être recommandée pour immobiliser le poignet et favoriser la guérison. Une thérapie physique progressive permettra par la suite de drainer l’enflure et reprendre ses activités

Si l’œdème persiste ou s’aggrave, ou s’il est associé à des symptômes tels que des douleurs intenses, un engourdissement, une décoloration de la peau ou des difficultés à bouger les doigts, il est important de consulter un professionnel de santé sans tarder.

Diagnostic et évolution

Les fractures du scaphoïde sont diagnostiquées par un chirurgien orthopédiste. Cependant, le diagnostic peut souvent s’avérer difficile.

Tout d’abord, le bras blessé est examiné à la recherche de blessures externes. Cette étape est suivie d’un examen de mobilité. Cela implique une palpation du bras pour déterminer si un mouvement ou une pression provoque la douleur. En outre, on détermine s’il existe un trouble de la sensibilité.

Après l’examen visuel et palpatoire, des radiographies à quatre plans sont réalisées, mais elles ne permettent pas toujours de mettre en évidence de manière fiable une fracture du scaphoïde.

Pour cette raison, un scanner est aussi généralement effectué. Cela permet également de savoir quelle méthode de traitement (conservatrice ou chirurgicale) est la plus appropriée. L’évolution d’une fracture du scaphoïde dépend de plusieurs facteurs.

RECOMMANDÉ :  Canal carpien et tremblement : quel lien ? (explications)

Avec une fracture stable et un traitement adéquat, la fracture du scaphoïde guérit généralement sans séquelles. La phase de guérison peut durer jusqu’à 12 semaines ou plus. Les complications surviennent souvent, surtout dans le cas de fractures du scaphoïde non détectées ou détectées trop tard, sous forme de pseudarthrose.

Dans ce cas, l’os est traité de manière incorrecte ou seulement de manière insuffisante. En raison de troubles circulatoires, la guérison peut également être retardée. La fracture du scaphoïde peut entraîner une restriction permanente des mouvements et des douleurs chroniques.

Quels sont les examens à privilégier pour une meilleure précision du diagnostique

Cinq examens sont à privilégier pour un diagnostic plus précis d’une fracture du scaphoïde : la radiologie, l’IRM, le scanner, la scintigraphie osseuse et l’échographie. Chacun présente des avantages et des inconvénients qui méritent d’être pris en considération.

  • La radiologie est l’examen le plus couramment utilisé pour diagnostiquer une fracture du scaphoïde. Elle est non invasive et permet d’identifier si une fracture s’est produite ou non. Cependant, elle ne peut pas toujours déterminer l’étendue de la fracture.
  • L’IRM est considérée comme la méthode de référence pour le diagnostic des fractures du scaphoïde. Elle est plus précise que la radiographie pour identifier l’étendue de la fracture ainsi que toute lésion associée des ligaments ou des tendons. Cependant, elle est également plus coûteuse et n’est pas toujours disponible dans toutes les régions.
  • Le scanner est un autre examen d’imagerie qui peut être utilisé pour diagnostiquer une fracture du scaphoïde. Il est moins coûteux que l’IRM et peut être réalisé en ambulatoire. Cependant, il n’est pas aussi précis que l’IRM pour identifier les lésions des ligaments et des tendons.
  • La scintigraphie osseuse est une autre option qui peut être utilisée pour diagnostiquer une fracture du scaphoïde. Elle est moins coûteuse que l’IRM ou le scanner et peut être réalisée en ambulatoire. Cependant, elle n’est pas aussi précise que l’IRM ou le scanner pour identifier l’étendue de la fracture.
  • Enfin, l’échographie peut également être utilisée pour diagnostiquer une fracture du scaphoïde. Elle est moins coûteuse que l’IRM ou le scanner et ne nécessite pas d’exposition aux radiations comme le scanner. Cependant, elle n’est pas aussi précise que l’IRM ou le scanner pour déterminer l’étendue de la fracture.

Pourquoi un diagnostic précis doit être fait pour une fracture du scaphoïde ?

Lorsque vous avez une fracture du poignet, il est très important d’obtenir le bon diagnostic. Si le diagnostic est erroné, vous risquez de ne pas recevoir le bon traitement et votre fracture risque de ne pas guérir correctement. Cela pourrait entraîner des problèmes tels que des douleurs chroniques ou une limitation des mouvements par la suite.

Plusieurs examens différents peuvent être utilisés pour diagnostiquer une fracture du scaphoïde, et chacun présente ses propres avantages et inconvénients. Il est important de choisir le bon test afin de pouvoir prescrire le bon traitement.

Ressources

Peut-on conduire avec une fracture du scaphoïde ? (Réponse du kiné)

Références 

https://main-clinique.fr/actualites/reconnaitre-fracture-scaphoide/

https://www.docteurphilipperoure.com/chirurgie-poignet/fracture-scaphoide/#:~:text=Dans%20la%20mesure%20où%20les,visible%20sur%20la%20première%20radiographie.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut