Vous prenez des compléments de calcium ? Attention aux calcifications de l’épaule ! (étude)

Article rédigé par le 4 mars 2024

De nos jours, nombreux sont ceux qui se tournent vers les traitements naturels comme moyen de prévention ou de traitement de divers maux. Parmi eux, les compléments de calcium, souvent recommandés pour renforcer les os et prévenir l’ostéoporose.

Toutefois, une étude menée par Alireza Rouhani et son équipe met en lumière un effet secondaire potentiellement préoccupant lié à leur consommation : le risque accru de calcifications d’épaule, ou tendinite calcifiante.

Cet article vise à déchiffrer les résultats de cette étude scientifique, offrant un aperçu détaillé de la relation entre les compléments de calcium et la tendinite calcifiante de l’épaule.

Calcification d’épaule, court rappel

La calcification de l’épaule, également connue sous le nom de tendinite calcifiante, est une affection où des dépôts de calcium s’accumulent dans les tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule. Cette condition peut affecter n’importe qui, mais est plus fréquente chez les adultes d’âge moyen.

Les symptômes incluent des douleurs aiguës (incluant la nuit) et parfois une limitation du mouvement de l’épaule, rendant les gestes quotidiens difficiles et douloureux.

Bien que l’origine exacte de cette maladie ne soit pas entièrement comprise, elle est souvent associée à une surutilisation de l’épaule ou à des processus métaboliques défaillants.

La bonne nouvelle est que dans de nombreux cas, la condition peut se résorber d’elle-même, bien que des traitements comme la kinésithérapie, les anti-inflammatoires ou parfois la chirurgie peuvent être nécessaires pour soulager les symptômes et accélérer la guérison.

Pour tout savoir sur la tendinite calcifiante de l’épaule, consultez l’article suivant.

L’étude en question

L’étude intitulée « The Relation between Calcium Supplement Consumption and Calcific Shoulder Tendonitis » a été publié en 2015 par Alireza Rouhani et son équipe, à l’Université des sciences médicales de Tabriz, en Iran.

Elle s’est penchée sur l’impact de la consommation de compléments alimentaires de calcium sur la tendinite calcifiante de l’épaule. Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs ont mené une analyse impliquant 250 patients diagnostiqués avec cette affection.

Des résultats contre toute attente…

L’étude a révélé des résultats surprenants qui remettent en question les croyances communes sur les bienfaits de la consommation de compléments de calcium, spécialement en ce qui concerne la santé des tendons de l’épaule.

  • Augmentation de la fréquence de tendinite calcifiante : Les patients consommant des suppléments de calcium étaient significativement plus susceptibles de souffrir de tendinite calcifiante par rapport à ceux qui n’en prenaient pas.
  • Sévérité de la douleur : Les individus prenant des compléments de calcium ont rapporté des niveaux de douleur plus élevés avant et après traitement, comparativement à ceux sans consommation de calcium.
  • Score DASH : Les scores DASH, reflétant la fonctionnalité de l’épaule et la gravité des symptômes, étaient plus élevés (indiquant une moins bonne fonction) chez les consommateurs de calcium avant et après traitement.
  • Amplitude de mouvement : Bien que la différence n’ait pas été statistiquement significative, les patients consommant des suppléments de calcium avaient tendance à avoir une amplitude de mouvement plus restreinte comparée à ceux qui n’en prenaient pas.
RECOMMANDÉ :  Les 10 aliments qui accélèrent le vieillissement: Attention à ces pièges

Ce qu’on peut en tirer ?

Les auteurs concluent dans leur étude que la consommation de compléments de calcium pourrait être un facteur de risque dans le développement ou l’aggravation de la tendinite calcifiante de l’épaule.

Cette relation souligne l’importance d’une approche plus nuancée dans la recommandation de suppléments de calcium, en particulier pour les individus souffrant de douleurs d’épaule ou susceptibles de développer une calcification à ce niveau.

Toutefois, il est crucial de reconnaître que les compléments de calcium ont également leurs bénéfices dans certaines situations. Par exemple, ils sont souvent recommandés pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose, en particulier chez les personnes âgées ou celles à risque de faibles apports en calcium.

Face à ces résultats, il ne s’agit pas de déconseiller catégoriquement l’utilisation de compléments de calcium, mais plutôt d’adopter une démarche personnalisée. Chaque individu a des besoins spécifiques, et ce qui est bénéfique pour l’un peut ne pas l’être pour un autre.

En ce sens, la consultation d’un professionnel de santé devient indispensable. Un médecin ou un nutritionniste peut évaluer les avantages et les risques associés à la prise de suppléments de calcium dans le contexte de la santé globale et des conditions spécifiques de chaque patient.

Conclusion

En conclusion, bien que cette étude soulève des préoccupations valides concernant l’usage de compléments de calcium chez les personnes atteintes ou à risque de tendinite calcifiante, il est préférable de ne pas prendre de décisions hâtives telles que jeter ses compléments de calcium.

Une approche éclairée et individualisée, guidée par des conseils professionnels, reste la meilleure voie à suivre pour une prise en charge adaptée de sa santé…

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Retour en haut