Compression du nerf ulnaire (coude) : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 12 janvier 2023

La compression du nerf ulnaire est une neuropathie compressive très fréquente, qui touche environ 10% de la population générale.

Elle fait partie des syndromes canaliculaires et se caractérise par une compression du nerf ulnaire au niveau du coude, due à différentes causes.

Dans cet article, nous vous détaillons les principales : la définition de ce syndrome, son incidence et ses symptômes, ainsi que sa prise en charge.

Anatomie du nerf ulnaire (coude)

Le nerf ulnaire (C8-T1) naît du tronc secondaire médial du plexus brachial. C’est un nerf sensoriel et moteur.

L’anatomie du nerf cubital est relativement simple : il commence à l’artère axillaire/brachiale et se poursuit en arrière le long du sillon intermusculaire médian avec l’artère collatérale cubitale supérieure jusqu’à l’articulation du coude.

À ce stade, elle s’anastomose avec l’artère collatérale ulnaire de l’artère ulnaire de l’avant-bras. Cela forme une importante connexion neurologique entre les structures de la partie supérieure et inférieure du bras.

A l’intérieur du sillon intermusculaire médial, le trajet du nerf ulnaire est accompagné d’autres faisceaux vasculaires :

  • Artère collatérale ulnaire supérieure ;
  • Artère brachiale ;
  • Veines brachiales ;
  • Veine basilique ;
  • Nerf médian ;
  • Nerf musculo-cutané.

Arrivé à l’articulation postérieure du coude, le nerf ulnaire poursuit son trajet dorsal vers l’épicondyle médial de l’humérus (épitrochlée), le long du sillon du nerf ulnaire, puis rejoint superficiellement (plus dorsalement) le ligament collatéral ulnaire qui relie le processus olécranien ulnaire à l’épitrochlée humérale.

Il débouche ensuite dans un espace appelé canal ulnaire qui est formé par une jonction de la tête de l’humérus et du muscle flexor carpi ulnaris.

Compression du nerf ulnaire (coude) : Définition

Le syndrome du nerf ulnaire (cubital) au coude est une affection inconfortable qui survient lorsque le nerf cubital, est comprimé ou irrité au niveau du coude.

Cette compression peut survenir à différents endroits de son trajet, mais elle touche le plus souvent le coude, c’est-à-dire le canal du coude, où le nerf passe entre l’épitrochlée et l’olécrane.

La compression se produit également souvent au niveau du poignet, c’est pourquoi on parle de :

  • Syndrome du canal cubital (lorsque le nerf ulnaire est comprimé au niveau du coude) ;
  • Syndrome du canal de Guyon (lorsque le nerf ulnaire est comprimé au niveau du poignet).
RECOMMANDÉ :  Épicondylite : Définition et prise en charge (tout savoir)

Le nerf ulnaire a une fonction motrice importante en stimulant de nombreux muscles de l’avant-bras et de la main, permettant ainsi le mouvement des doigts ; il est également responsable de la sensibilité du petit doigt et de la moitié adjacente de l’annulaire.

Symptômes de la compression du nerf ulnaire (coude)

Les principaux symptômes de la compression du nerf cubital au niveau du coude sont les suivants :

  • Une sensation de brûlure profonde et douloureuse dans l’avant-bras et/ou la main ;
  • Paresthésie (picotements, fourmillements ou engourdissement) des 4e et 5e doigts ;
  • Faiblesse de la force de préhension et/ou une sensation de « maladresse » lorsqu’on essaie de faire des mouvements précis avec la main ou les doigts.

Les symptômes sont généralement intermittents et varient en intensité en fonction des activités du patient. Ils augmentent également en durée, en fréquence et en intensité au fil du temps.

Dans certains cas, d’autres symptômes peuvent être présents, comme un gonflement et une sensibilité au niveau du coude, surtout chez les patients atteints d’arthrite rhumatoïde.

Causes de la compression du nerf ulnaire (coude)

La compression du nerf ulnaire (cubital) est généralement due aux facteurs suivants :

  • Événement post-traumatique dirigé vers le coude ;
  • Les microtraumatismes répétitifs (par exemple pour ceux qui exercent certaines activités professionnelles pour lesquelles ils gardent longtemps le coude fléchi) ;
  • Condition génétique du valgus du coude ;
  • L’arthrose ;
  • Infections aiguës ou chroniques ;
  • Grossesse ;
  • Maladies endocriniennes et dysmétaboliques (maladie thyroïdienne, diabète, amylose, insuffisance rénale chronique, urémie, porphyrie) ;
  • Malformations congénitales (présentes à la naissance) ;
  • Tumeurs du membre supérieur ou lésions pseudotumorales ;
  • Maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie).

Bien que la compression du nerf ulnaire puisse être d’origine génétique ou liée à une maladie sous-jacente, plusieurs des cas restants sont moins concrets et sont classés comme idiopathiques, sans cause claire. Il est donc important d’identifier la cause de la maladie afin de pouvoir y remédier efficacement.

Diagnostic de la compression du nerf ulnaire (coude)

Poser un diagnostic de compression du nerf cubital au coude peut être un défi pour les médecins, car cette affection présente des symptômes similaires à d’autres blessures du poignet et du coude.

Le processus de diagnostic de la compression du nerf cubital au coude implique généralement l’examen des antécédents médicaux et du mode de vie du patient, ainsi que des tests physiques et neurologiques.

En fonction de la gravité de la blessure, les médecins peuvent également demander des examens d’imagerie tels que des radiographies, des examens d’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou des tests électrodiagnostiques pour aider à établir un diagnostic.

RECOMMANDÉ :  Arthrose du coude : Définition et prise en charge (tout savoir)

Un diagnostic rapide est essentiel pour fournir le traitement adéquat et obtenir un résultat positif.

Traitement de la compression du nerf ulnaire (coude)

Le traitement de la compression du nerf ulnaire au coude peut faire appel à diverses options conservatrices et/ou chirurgicales.

Traitement conservateur

Le traitement de la compression du nerf ulnaire à un stade précoce est principalement conservateur et comprend les mesures suivantes :

  • Repos : Évitez les activités qui provoquent des douleurs et limitez les contraintes répétitives sur le coude ;
  • Compresses froides ou chaudes : Utilisez des compresses froides pendant 15 minutes, plusieurs fois par jour, pour réduire l’inflammation et le gonflement. Les compresses chaudes peuvent également soulager la douleur ;
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : Peuvent aider à réduire l’inflammation et à soulager;
  • Kinésithérapie (physiothérapie) : La kinésithérapie (physiothérapie) est un outil bénéfique pour traiter la compression du nerf cubital. Un kinésithérapeute peut recommander des exercices d’étirement et de renforcement appropriés qui peuvent contribuer à réduire la douleur, à atténuer l’engourdissement et les picotements dans le bras, à optimiser l’amplitude des mouvements et à diminuer l’inflammation.
  • Attelle : Le port d’une attelle ou d’une écharpe pendant plusieurs semaines peut aider à réduire la douleur et le gonflement ;
  • Injections de corticostéroïdes : Elles ne sont pas recommandées en première intention, mais peuvent être utiles dans certains cas.

Traitement chirurgical

Le traitement de la compression du nerf ulnaire peut nécessiter une intervention chirurgicale si les méthodes plus conservatrices ne parviennent pas à réduire les symptômes de manière adéquate. La chirurgie peut être pratiquée selon des techniques ouvertes ou mini-invasives, en fonction des besoins spécifiques du patient.

Les procédures ouvertes impliquent l’exposition du nerf pour retirer les tissus qui obstruent son trajet normal, tandis que la chirurgie mini-invasive implique généralement des outils endoscopiques insérés par de petites incisions afin de libérer de l’espace pour le nerf cubital.

Dans les deux cas, les technologies traditionnelles et nouvelles sont aujourd’hui disponibles pour améliorer les résultats du traitement des patients souffrant de compression du nerf cubital.

Références

https://www.orthopedie-bordeaux-sud.com/neurolyse-du-nerf-ulnaire-compression-du-nerf-cubital-au-coude/#:~:text=QUEL%20TRAITEMENT%20%3F,sites%20de%20compression%20au%20coude.

https://www.oc-sante.fr/app/uploads/2017/12/Fiche-patient_Compression-du-nerf-cubital-au-coude.pdf

http://ales-chirortho.com/content/wp-content/uploads/2010/04/la-compression-du-nerf-cubital.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut