Conjonctivite chez le chien : identifier à temps pour agir à temps

Article rédigé par le 4 décembre 2023

Un certain nombre de troubles oculaires peuvent atteindre votre chien : luxation du cristallin, glaucome, cataracte, entropion, ectropion ou encore uvéite. Une des plus fréquentes reste cependant la conjonctivite chez le chien.

Cette conjonctivite chez le chien touche la membrane muqueuse transparente revêtant l’intérieur des paupières et une partie du globe oculaire. Qu’il soit petit ou grand, jeune ou vieux, votre chien peut être affecté.

De causes et de gravité variables, cette conjonctivite chez le chien peut provoquer un enflement de l’œil, une rougeur de celui-ci ou encore des écoulements. Votre vétérinaire pourra poser un traitement adéquat, d’un simple rinçage oculaire quotidien allant jusqu’à une chirurgie dépendamment du diagnostic qu’il posera.

Cette maladie reste bénigne dès lors qu’elle est détectée et traitée à temps. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur la conjonctivite chez le chien et les bons gestes pour remédier à ses conséquences.

Conjonctivite
Source

Les 5 points importants à retenir de cet article

  • 1. Une conjonctivite chez le chien se caractérise par une inflammation d’une des constituants de l’œil : la conjonctive.
  • 2. Une conjonctivite est facilement reconnaissable par l’aspect rougi de l’œil, détectable à l’œil nu.
  • Une conjonctivite chez le chien peut être une inflammation venant de l’œil lui-même ou à la suite d’autres pathologies.
  • 4. Une conjonctivite chez le chien est généralement bénigne mais peut également provoquer une cécité (rendre aveugle) quand elle n’est pas traitée à temps, surtout pour les conjonctivites d’origine bactérienne ou virale.
  • 5. Le traitement principal d’une conjonctivite dépend essentiellement de la cause.

Quelques rappels sur la conjonctive de l’œil chez le chien et ses rôles

L’œil du chien est constitué de plusieurs parties toutes aussi essentielles à sa vision, dont l’une des plus importantes est la conjonctive. La conjonctive du chien est une membrane muqueuse translucide qui tapisse la face postérieure des paupières et la partie antérieure de la sclère (blanc de l’œil) jusqu’au limbe cornéo-scléral.

Oeil du chien
Source

Cette conjonctive chez le chien joue un rôle primordial car :

  • Elle protège le globe oculaire des agressions externes en formant une barrière entre lui et l’environnement.
  • Elle possède des cellules qui produisent du mucus entrant dans la composition lacrymale (larmes) et participe donc à la stabilité du film lacrymal en lubrifiant la surface de l’œil.
  • Elle fournit des matières nutritives pour la cornée.
  • Elle contient des cellules de défenses immunitaires qui engendrent des inflammations en cas d’agressions.

Les principales pathologies en rapport avec la conjonctive de votre chien sont : la conjonctivite, les hémorragies sous conjonctivales, et les brûlures oculaires.

La conjonctivite chez le chien : les grandes lignes

La conjonctivite chez le chien est une maladie caractérisée par une inflammation de la conjonctive (conjonctiv-ite : inflammation) de l’œil.

C’est une maladie oculaire qui peut être :

  • Unilatérale : toucher un seul œil
  • Bilatérale : toucher les deux yeux

Elle peut également être une conjonctivite :

  • Primaire : atteignant la conjonctive en premier lieu ;
  • Secondaire à une autre maladie : atteignant les autres parties de l’œil mais ayant des répercussions sur la conjonctive.
Inflammation conjonctive
Source

Qu’est ce qui peut générer une conjonctivite chez le chien ?

Nombreuses sont les causes pouvant engendrer de la conjonctivite chez le chien. Parmi elles :

  • Une malformation de la paupière comme un enroulement de la celle-ci vers l’intérieur (entropion) ou vers l’extérieur (ectropion), un développement des cils vers le globe oculaire (distichiasis) ou inversée (trichiasis), qui irrite le globe oculaire.
  • Un contact avec un allergène (fumée, vent, …)
  • Un contact avec un corps étranger (poussière, épillet, plantes, poils …),
  • Une infection par un virus ou une bactérie,
  • Une infestation par des parasites,
  • Une production insuffisante de larmes ou une anomalie du film lacrymal provoquant une sècheresse de l’œil (kératoconjonctivite sèche) pouvant être secondaire ou non à une maladie (Maladie de Carré, Maladie de Cushing, diabète sucré, …)
  • Un traumatisme (griffure, brûlure, choc, …)
  • Une affection des autres constituants de l’œil (la cornée, le cristallin, …)
  • Un trouble neurologique
  • Un effet secondaire à des médicaments
Conjonctivite
Source

Quels signes peuvent alerter la présence d’une conjonctivite chez le chien ?

Plusieurs signes peuvent indiquer une conjonctivite chez le chien que même vous, les propriétaires peuvent identifier :

  • Un œil rouge ou hyperhémie conjonctivale. Des vaisseaux sanguins tapissent les muqueuses de la conjonctive qui vont se remplir de sang (se dilater) en cas d’agression et donner un aspect rougi à l’œil. 
  • Un larmoiement constant ou épiphora. Ces écoulements peuvent être des larmes (transparents) ou du pus (épaisses, jaune verdâtres) ou même du sang (rouges ou rosés)
  • Un œdème ou chémosis (pas toujours présent). Un gonflement de la conjonctive est nettement perceptible.
  • Une rougeur et/ou un gonflement et/ou l’apparition de petites masses sur la paupière,
  • Une douleur se traduisant par un changement de comportements de votre chien montrant un signe d’inconfort : il ferme constamment complètement ou à moitié (blépharospasme) son œil atteint, cligne des yeux plus de fois que la normale ou encore se gratte les yeux avec la patte.
Larmoiment
Source

Les moyens pour confirmer l’atteinte de la conjonctivite chez le chien

La vue d’un œil rouge chez votre chien doit vous inciter à consulter votre vétérinaire afin de confirmer l’atteinte d’une conjonctivite chez votre chien. Le diagnostic repose en général sur la cause principale de la maladie.

Consultation oeil
Source
  • Le premier geste de votre vétérinaire est l’examen clinique de l’œil ou des yeux en question pour détecter la présence d’anomalies causant l’inflammation (paupières déformées, présence de masses, de corps étrangers, blessures, parasites, …). Il peut s’aider de petites pincettes.  
  • Votre vétérinaire peut également utiliser le test de Schirmer, le vétérinaire mesure la quantité de sécrétion lacrymale.
  • La recherche de bactéries, de virus peut se faire à l’aide d’un frottis
  • L’utilisation de fluorescéine, un colorant verdâtre dans l’œil du chien, peut également aider le vétérinaire peut déterminer si la cornée a été impactée par la conjonctivite et estimer l’état des canaux lacrymaux. Si le liquide lacrymal peut circuler librement dans le canal lacrymal, le colorant vert se retrouve rapidement dans les narines du chien.
Fluorescine
Source

Pourrait-on traiter la conjonctivite chez le chien ? Par quels moyens ?

Un traitement adapté pourra être mis en place seulement quand l’élément déclencheur de la maladie est identifié. Le passage chez le vétérinaire est primordial afin d’établir les traitements :

  • Lavage de l’œil avec une solution oculaire (corps étrangers)
  • Prise d’antiallergique et éviter les contacts avec les allergènes (allergie)
  • Prise d’antiinflammatoires et/ou d’antibiotiques (virus, bactérie, traumatisme) par voie oculaire ou par voie générale
  • Prise d’antiparasitaires (parasites)
  • Utilisation de produits lubrifiants pour l’œil (assèchement de l’œil)
  • Chirurgie (traumatisme, malformations)
  • Des traitements adéquats peuvent également être prescrits pour la conjonctivite chez le chien secondaire à une autre maladie (stabilisation de la glycémie, traitement de la maladie de Carré, …)
Traitement oeil
Source

Certains types de conjonctivites peuvent être évités, certaines précautions peuvent être prises comme :

  • La vaccination et la prise de vermifuges de votre chien selon les protocoles dressés par votre vétérinaire.
  • Une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée
  • Identification des allergènes afin de les éviter
  •  Bannissement des sources d’irritation et nettoyage des yeux de votre chien avec un produit prescrit par votre vétérinaire
  • Coupe des poils de votre chien afin d’éviter que ceux-ci puissent irriter le globe oculaire

Selon Becart et al : « Le pronostic [de la conjonctivite chez le chien] est généralement favorable lorsqu’une thérapie adéquate est mise en place dans les meilleurs délais. »

Références

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-2740-maladies-yeux-chien.html

https://www.goodbro.fr/conseils-veterinaires/conjonctivite-chien/#:~:text=La%20conjonctive%2C%20c’est%20la,les%20culs%20de%20sacs%20conjonctivaux.

https://www.vetocanis.com/blogs/infos/conjonctivite-chez-le-chien

https://www.purina.fr/articles/chien/sante/soins-quotidiens/symptomes-conjonctivite

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-3387-conjonctivite-chien.html

https://www.vetostore.com/nos-conseils/conjonctivite-du-chien-comment-se-manifeste-t-elle.html

https://www.passeportsante.net/fr/sante-animale/Fiche.aspx?doc=conjonctivite-chez-chien

Conjonctivite chez le chien : quels signes repérer ?

https://www.zooplus.fr/magazine/chien/sante-et-bien-etre-du-chien/conjonctivite-chez-le-chien#:~:text=%C3%A0%20long%20terme.-,Les%20causes%20de%20cette%20maladie,la%20conjonctivite%20chez%20le%20chien.

https://oatao.univ-toulouse.fr/1057/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

A propos de l'auteur

Retour en haut