Constipation chez votre lapin : Ce que vous devez savoir

Article rédigé par le 28 mai 2024

Surveiller attentivement nos lapins est essentiel, car la constipation est un problème sérieux qui les affecte assez souvent. Bien que souvent sous-estimée, la constipation peut devenir une urgence vétérinaire et mettre rapidement la vie du lapin en danger si elle n’est pas traitée correctement.

Dans cet article rédigé par une vétérinaire, nous examinerons les causes, les symptômes et les traitements de la constipation chez les lapins, mettant en lumière l’importance de la vigilance et de l‘intervention vétérinaire précoce pour la santé et le bien-être de ces compagnons à oreilles sensibles.

Les 5 points clés sur cet article

  1. Les symptômes de la constipation chez le lapin incluent l’absence ou la production de crottes dures et peu fréquentes.
  2. Une alimentation pauvre en fibres est l’une des principales causes de la constipation chez les lapins.
  3. L‘hydratation adéquate est essentielle pour prévenir la constipation chez les lapins.
  4. Le traitement de la constipation chez le lapin peut inclure l‘administration de fibres supplémentaires, d’eau, voire de médicaments sous la supervision d’un vétérinaire.
  5. Les propriétaires de lapins doivent surveiller de près les signes de constipation et consulter un vétérinaire dès qu’ils sont détectés.

Qu’est-ce qu’une constipation chez le lapin ?

La constipation chez le lapin se produit lorsque la nourriture reste bloquée dans son système digestif plus longtemps que d’habitude.

Cela peut se produire en raison d’une lenteur intestinale ou lorsque la nourriture devient trop dure et bloque le passage dans le côlon.

Les lapins sont particulièrement sensibles à ce problème car leur système digestif fonctionne différemment de celui des humains.

Ils ont ce qu’on appelle un « côlon de stagnation« , ce qui signifie qu’ils doivent constamment manger pour maintenir leur digestion en marche.

Si leur alimentation est perturbée ou si leurs voies digestives sont bloquées, cela peut entraîner une constipation.

Il est important de savoir que la constipation et la stase gastro-intestinale sont différentes. La constipation se produit lorsque les selles sont difficiles à expulser en raison de leur sécheresse ou de leur dureté, tandis que la stase gastro-intestinale implique un arrêt du mouvement des matières dans le système digestif.

Quels sont les symptômes de la constipation chez le lapin ?

Pour reconnaître une constipation chez le lapin, voici les signes à surveiller, qui peuvent ne pas tous se manifester simultanément :

  • Votre lapin ne produit plus de crottes depuis plusieurs heures.
  • Les crottes émises sont très petites, dures, en forme de gouttes, ou elles sont extrêmement rares et grandes.
  • Si vous remarquez des boules de poils collées ensemble avec les crottes lors de la mue, cela peut indiquer une constipation.
  • Vous pouvez sentir un estomac dur lorsque vous palpez l’abdomen de votre lapin, tandis que le reste de l’abdomen est mou.
  • Si votre lapin refuse de manger ou semble gonflé avec le dos voûté.

Quelles sont les causes de la constipation chez le lapin ?

Il est tout aussi important de déterminer la cause de la constipation de votre lapin que de reconnaître les symptômes.

Bien que l‘alimentation pauvre en fibres soit la cause la plus courante de constipation chez le lapin, il existe de nombreuses autres raisons potentielles à cette affection :

Diète inadéquate

La principale cause de constipation récurrente est souvent une alimentation fondamentalement incorrecte des animaux.

Les aliments secs contenant des céréales et/ou de la mélasse, les légumes séchés et les snacks sucrés font en sorte que le système digestif ne fonctionne pas correctement.

Dans ce cas, seule une transition lente vers une alimentation saine des animaux peut aider.

À retenir : Les granulés, la litière granulée ou les légumes secs peuvent provoquer une surcharge gastrique dangereuse lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, pouvant entraîner des complications mortelles.

Stress et changements

Les lapins sont sensibles au stress, qui peut être causé par un environnement bruyant ou stressant. Le stress peut entraîner une occlusion intestinale chez le lapin.

RECOMMANDÉ :  Infections cutanées chez le chat (maladies de la peau) : tout savoir

Un changement brusque dans le régime alimentaire peut perturber le système digestif du lapin, entraînant une absence de selles. Les transitions alimentaires doivent être progressives pour éviter ce problème.

Déshydratation

Chez les lapins très déshydratés, le contenu de leur système digestif peut se déshydrater, ce qui perturbe le transit intestinal.

Intoxications

L‘ingestion de substances toxiques ou difficiles à digérer peut provoquer une occlusion intestinale temporaire chez le lapin.

Bon à savoir : Des corps étrangers, des boules de poils, des inflammations ou des masses peuvent obstruer l’intestin, entraînant une constipation.

Maladies sous-jacentes

Certaines pathologies comme les douleurs abdominales, les tumeurs ou les parasites peuvent aussi entraîner une constipation chez le lapin.

Les problèmes dentaires ou le manque d’activité physique peuvent entraîner une diminution de l’appétit chez le lapin, ce qui peut entraîner une constipation.

En raison des conséquences graves de la constipation chez les lapins, notamment l‘hypoglycémie et la lipidose hépatique, il est crucial de consulter un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes.

La survie du lapin dépend d’une intervention médicale rapide et appropriée.

Bon à savoir : Après une chirurgie abdominale, des adhérences peuvent se former, entraînant une constipation chez le lapin.

Quels sont les traitements pour la constipation chez le lapin ?

Pour traiter la constipation chez les lapins, le vétérinaire utilisera une approche basée sur la cause sous-jacente du problème. Voici les principaux traitements possibles :

Traitement des maladies

Si une maladie est identifiée comme la cause de la constipation, le vétérinaire prescrira un traitement spécifique pour cette maladie.

Médicaments pour la constipation

Pour stimuler la motilité intestinale, le vétérinaire peut prescrire des médicaments pour la constipation chez les lapins, à condition qu’il n’y ait pas d’obstruction intestinale.

Des massages et de l‘exercice peuvent également aider à faciliter l’évacuation des selles.

Les médicaments couramment utilisés pour traiter la constipation chez le lapin incluent le métoclopramide, qui stimule la motricité gastro-intestinale. D’autres médicaments vétérinaires peuvent également être prescrits pour soulager les troubles digestifs.

Ces médicaments peuvent être administrés sous forme de comprimés, de solutions orales, de poudres solubles ou d‘injections, selon les besoins spécifiques de votre lapin.

Attention : Il est crucial d’éviter d’administrer des médicaments ou des laxatifs destinés aux humains à votre lapin, car cela pourrait entraîner des lésions ou une toxicité ; consultez toujours votre vétérinaire avant tout traitement.

Administration de fluides

Une perfusion doit être administrée immédiatement. La solution de Ringer est injectée directement sous la peau.

La perfusion stabilise la circulation sanguine et est indispensable.

Alimentation forcée

Si le lapin refuse de manger, le vétérinaire peut administrer une alimentation forcée à l’aide d’une sonde ou d’une seringue, en utilisant une préparation spéciale pour les lapins dans cette situation.

Bon à savoir : Pour faciliter l’évacuation et la résolution des obstructions intestinales chez votre lapin, sous réserve de l’approbation de votre vétérinaire, administrez-lui une huile de qualité supérieure, telle que l’huile de lin, d’olive, de sésame, de colza ou de tournesol, en commençant par 2 à 5 ml au début du traitement, puis 1 à 2 ml deux à trois fois par jour.

Analgésiques et médicaments contre les gaz

Si le lapin souffre de douleur, le vétérinaire peut prescrire des analgésiques et des médicaments pour soulager les gaz.

Antibiotiques

Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires pour traiter les infections intestinales associées à la constipation.

Protecteurs gastriques

Pour prévenir les ulcères gastriques causés par la constipation, le vétérinaire peut prescrire des protecteurs gastriques.

Chirurgie

En dernier recours, si aucun autre traitement n’est efficace, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour résoudre le problème.

Sous aucun prétexte, ne forcez pas votre animal à manger. Le tractus digestif est déjà complètement surchargé, et une alimentation forcée ne fera qu’aggraver le problème, pouvant même entraîner la mort de l’animal.

Attention : Donner des laxatifs à votre lapin sans avis vétérinaire peut être très risqué, car certains laxatifs destinés aux humains peuvent être toxiques pour les lapins.

Quel est le pronostic d’une constipation chez le lapin ?

Le pronostic d’une constipation chez le lapin dépend de sa gravité et du traitement administré. Une constipation légère est généralement associée à un bon pronostic.

RECOMMANDÉ :  Syndrome de Wobbler chez le chien : tout savoir

Cependant, en cas de constipation sévère et prolongée, des complications peuvent survenir.

Les bactéries continuent à décomposer les aliments, produisant des toxines qui peuvent passer dans le sang, et des gaz qui provoquent un gonflement de l’intestin (tympanisme chez le lapin).

Si l’intestin du lapin est complètement obstrué (occlusion intestinale), le contenu alimentaire peut remonter partiellement jusqu’à l’estomac, entraînant une surcharge gastrique et d’autres complications, mettant ainsi le lapin dans un état critique.

Comment prévenir la constipation chez le lapin ?

Prenez bien soin de vos lapins car ce sont des animaux qui demandent une attention particulière.

Voici quelques recommandations de base pour éviter la constipation chez votre lapin de compagnie :

  • Pour un lapin en bonne santé, le foin doit constituer 80% de son alimentation, une règle incontournable pour tout propriétaire de lapin de compagnie.
  • Assurez-vous que les granulés de votre lapin contiennent au moins 22% de fibres brutes ; et veillez à ce que l‘eau, les légumes et les verdure soient frais pour maintenir son système digestif en bonne santé.
  • Pour maintenir votre lapin fort et actif, assurez-vous qu’il fait suffisamment d‘exercice et évitez de le garder enfermé dans une cage étroite.
  • Évitez à tout prix toute situation susceptible de lui causer du stress, car ce sont des animaux très sensibles à ce mal.
  • Veillez à ce que les lapins n’aient accès qu’à des matériaux naturels et comestibles dans leur enclos pour éviter qu’ils n’ingèrent des substances incompatibles.
  • Les dents des lapins doivent être régulièrement vérifiées, surtout s’ils montrent des signes de mauvaise alimentation ou si la nourriture tombe de leur bouche.
  • Pendant la période de mue, brosser régulièrement votre lapin peut éviter qu’il n’avale trop de poils.

Bon à savoir : Pendant la mue, il est recommandé de donner préventivement de l‘huile ou de la lactulose pour aider à prévenir la formation de boules de poils dans l’estomac.

Quand consulter un vétérinaire ?

Consultez un vétérinaire si votre lapin présente des signes de constipation :

  • Il émet peu ou pas de crottes, souvent très dures.
  • Il a du mal à déféquer.
  • Vous remarquez des touffes de poils dans les crottes (en cas de bouchon de poils).
  • Son ventre est gonflé et souvent dur.
  • Il mange à peine et paraît apathique.

Si vous remarquez ces symptômes, consultez un vétérinaire sans tarder. La constipation peut rapidement devenir critique pour votre lapin.

Le vétérinaire pourra identifier si d’autres maladies sont à l’origine du problème et administrer des traitements comme de l‘huile, une perfusion, ou, dans certains cas, un lavage gastrique pour résoudre la constipation.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Témoignages

Bonsoir,

En rentrant chez moi il y a un peu plus d’une heure, j’ai ouvert la cage de mon lapin qui d’habitude sort directement, mais il ne sort pas. J’ai vu simplement quelques crottes dans la cage que j’avais nettoyée à midi. Depuis environ 20 minutes, il est allongé dans sa maison et change de position assez régulièrement (il n’a pas l’air bien). Il a déjà été constipé il y a quelques mois, mais pensez-vous que ça pourrait être ça ? Je n’ai pas de jus d’ananas à lui donner et malheureusement, dans ma ville, tout est déjà fermé.

Edit : J’ai lu sur internet que la salade avait un effet laxatif. Est-ce qu’il faut que je lui en donne ?

Je ne sais pas trop quoi faire. Faut-il que j’appelle le vétérinaire ou que j’attende un peu ?

Merci.

Voir la suite de la conversation sur wamiz

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut