Convalescence après une opération de maladie de Dupuytren : Tout savoir

Article rédigé par le 1 septembre 2022

Si vous avez récemment reçu un diagnostic de maladie de Dupuytren ou si vous êtes sur le point de subir une intervention chirurgicale pour cette maladie, vous vous posez probablement de nombreuses questions sur la suite des événements.

Cet article est conçu pour vous fournir toutes les informations nécessaires sur la convalescence après une opération de la maladie de Dupuytren.

Nous aborderons des sujets tels que ce à quoi vous devez vous attendre dans les jours et les semaines qui suivent l’opération, comment prendre soin de votre plaie et quand vous pourrez reprendre votre travail et vos activités normales.

Anatomie de la main et des doigts

Nos mains sont l’une des parties les plus importantes de notre corps. Nous les utilisons pour à peu près tout, de la cuisine au nettoyage en passant par l’écriture et la dactylographie. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment elles fonctionnent ? Examinons de plus près l’anatomie de la main et des doigts.

La main est constituée d’os, de muscles, de tendons, de ligaments et de vaisseaux sanguins. Les os servent de cadre aux autres structures. Les muscles donnent à la main sa force et sa dextérité. Les tendons relient les muscles aux os. Les ligaments relient les os entre eux. Et les vaisseaux sanguins transportent le sang riche en oxygène vers les tissus.

Chaque doigt possède trois phalanges (l’os situé à l’extrémité du doigt) et deux métacarpes (les os de la paume de la main). Le pouce a deux phalanges et un métacarpe. Tous ces os sont reliés par des articulations et maintenus en place par des ligaments.

Les muscles qui font bouger les doigts sont situés dans l’avant-bras. Ils sont attachés aux tendons, qui traversent un tunnel de tissu dans le poignet avant de s’attacher aux os de la main. Ce tunnel s’appelle le canal carpien. Il protège les tendons et les vaisseaux sanguins lors de leur passage de l’avant-bras à la main.

La maladie de dupuytren c’est quoi ? Définition

Nommée d’après le chirurgien français qui l’a décrite pour la première fois dans la littérature médicale, la contracture de Dupuytren est une affection qui se traduit par un épaississement et un raccourcissement du tissu conjonctif dans la paume de la main. La cause exacte de la contracture de Dupuytren est inconnue, mais on pense qu’elle est héréditaire.

Cette affection touche le plus souvent les adultes d’âge moyen et les personnes âgées, et est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Les symptômes de la contracture de Dupuytren comprennent un cordon épaissi sous la peau de la paume, des nodules indolores dans la paume et une diminution de l’amplitude de mouvement des doigts affectés.

RECOMMANDÉ :  Trapézectomie du pouce : Indication et procédure (chirurgie)

Si elle n’est pas traitée, la contracture de Dupuytren peut entraîner des difficultés à effectuer des tâches quotidiennes telles que l’ouverture d’un bocal ou le fait de serrer la main.

Le traitement de la contracture de Dupuytren implique parfois l’injection d’une enzyme dans le cordon ou l’ablation chirurgicale du tissu affecté.

Si la contracture de Dupuytren peut être gênante, elle n’est généralement pas douloureuse et n’entraîne pas d’invalidité grave. Il est toutefois important de se faire soigner si l’affection commence à interférer avec les activités quotidiennes.

Avec un traitement approprié, la plupart des personnes atteintes de la contracture de Dupuytren peuvent continuer à mener une vie relativement normale.

Les modalités normalement tentées avant la chirurgie peuvent être :

  1. Médication
  2. Orthèses
  3. Kinésithérapie (Exercices spécifiques pour la main et les doigts)
  4. Électrothérapie (Thérapie par ondes de choc, laser, ultrasons thérapeutiques)
  5. Techniques manuelles
  6. Injections de corticostéroïdes
  7. Injections d’enzymes (collagénase)
  8. Modification des habitudes de vie
  9. Traitements naturels et remèdes de grand-mère

No post found!

L’opération de la maladie de Dupuytren expliquée

L’opération de la maladie de Dupuytren est assez simple. Tout d’abord, le chirurgien pratique une incision dans la paume de la main, près de la base du doigt affecté. Ensuite, il coupe soigneusement le tissu malade, qui consiste en des bandes de tissu épaissies appelées « cordons » Une fois les cordons retirés, le chirurgien peut être amené à pratiquer une autre incision afin de redresser le doigt.

Enfin, la plaie est fermée par des points de suture et un pansement est appliqué. Dans certains cas, il peut être nécessaire de réaliser une greffe de peau afin de fermer la plaie. Toutefois, cela n’est généralement nécessaire que si une grande partie de la peau a été enlevée.

Convalescence après une opération de la maladie de Dupuytren

La durée de la convalescence après une opération de la maladie de Dupuytren peut varier, en fonction de la pathologie et de la méthode chirurgicale utilisée.

Toutefois, certaines personnes peuvent présenter des complications mineures telles qu’un gonflement ou une infection. Il est important de discuter des spécificités de chaque cas avec votre médecin et votre kinésithérapeute pour un rétablissement réussi après une opération de la maladie de Dupuytren.

Dans la plupart des cas, il est recommandé de suivre scrupuleusement les instructions de votre chirurgien pour assurer un rétablissement rapide et sain. Cependant, il se peut que votre médecin et votre kinésithérapeute souhaitent que vous suiviez certaines instructions spécifiques afin d’optimiser votre processus de guérison.

Par exemple, on peut vous demander de garder la plaie chirurgicale propre et sèche, ou de ne pas étirer ou plier les doigts jusqu’à ce qu’ils soient guéris. Il est important de poser des questions et de discuter de vos préoccupations avec votre médecin et votre kinésithérapeute (physiothérapeute). Cela vous aidera à comprendre le processus de guérison et à vous rétablir aussi rapidement que possible.

Les premiers jours ou semaines suivant l’opération sont généralement consacrés au repos et à la cicatrisation de la plaie.

La rééducation après une opération de la maladie de Dupuytren peut varier en fonction de l’individu et de l’ampleur de l’opération. Dans la plupart des cas, cependant, une période de rééducation est nécessaire pour aider la personne à retrouver sa force et l’amplitude des mouvements de la main et des doigts.

RECOMMANDÉ :  Maladie de Dupuytren et cancer : Quel lien ?

Quel genre de rééducation faut-il suivre après une opération de la maladie de Dupuytren ?

Une fois la plaie cicatrisée, la kinésithérapie (physiothérapie) peut commencer. Cette thérapie aidera à restaurer la force et l’amplitude des mouvements de la main et des doigts. Il est important de suivre attentivement les instructions de votre thérapeute pour assurer un bon rétablissement.

Parmi les exercices courants qui peuvent être prescrits, citons les exercices d’étirement, qui aident à rétablir l’amplitude des mouvements, les exercices de renforcement, qui aident à reconstruire les muscles, et les exercices de dextérité, qui aident à améliorer la fonction de la main. Il est important de poursuivre ces exercices longtemps après la fin de la thérapie physique (kiné) afin de maintenir les progrès accomplis.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de porter une attelle ou un corset après l’opération afin de maintenir les doigts droits et de favoriser la guérison. Il est important de suivre les instructions de votre médecin sur le moment et la durée du port de l’attelle ou de l’orthèse.

Les objectifs de la rééducation après une opération de la maladie de Dupuytren sont de restaurer la force, l’amplitude des mouvements et la dextérité de la main et des doigts. La physiothérapie (kinésithérapie) vous aidera à atteindre ces objectifs. Il est important de suivre scrupuleusement les instructions de votre thérapeute pour assurer un rétablissement réussi.

Avec des soins et une rééducation appropriée, la plupart des personnes peuvent se rétablir complètement après une opération de la maladie de Dupuytren.

Il est également recommandé d’avoir des bonnes habitudes de vie durant la rééducation (sommeil, alimentation, stress, etc.) pour maximiser le potentiel de guérison.

Conclusion

La vie après une opération pour la maladie de Dupuytren peut être difficile. La bonne nouvelle est qu’avec une rééducation adaptée, il est possible de récupérer la fonction globale du membre supérieur.  Cela signifie qu’il est possible de reprendre les activités quotidiennes et sportives, ainsi que de retourner au travail.

L’essentiel est de commencer la rééducation le plus tôt possible après l’opération. Cela permettra d’éviter toute nouvelle raideur ou perte de fonction de la main. Le spécialiste élaborera un programme de rééducation personnalisé, qui pourra inclure des exercices, une thérapie manuelle et une formation sur la façon de protéger la main.

Il est important de suivre le programme pour obtenir les meilleurs résultats. Avec du dévouement et du travail, il est possible de se rétablir complètement et de reprendre une vie active et épanouie.

Ressources

Maladie de Dupuytren et cancer : Quel lien ?

Maladie de Dupuytren et polyarthrite rhumatoide : facteur protecteur ?

Références

https://main-clinique.fr/actualites/convalescence-apres-loperation-de-la-maladie-de-dupuytren/#:~:text=La%20cicatrisation%20prend%20en%20moyenne,fasse%20en%20position%20de%20flexion.

https://www.clinique-yvette.com/fr/maladie-de-Dupuytren

https://www.maisondeskines.com/_upload/article-pdf/KS551P17.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut