Coude qui craque durant les pompes (musculation) : faut-il s’inquiéter ?

Article rédigé par le 4 mars 2024

Un coude qui craque durant les pompes est un phénomène courant et inoffensif chez les passionnés de la musculation. Cependant, il peut parfois susciter des inquiétudes quant à une éventuelle blessure sous-jacente.

Dans cet article, découvrez les raisons pour lesquelles vos coudes peuvent craquer durant les pompes et si vous devez vous inquiéter.

Pourquoi les coudes craquent-ils durant les pompes ?

Les coudes peuvent craquer durant les pompes pour différentes raisons.

  • La présence de bulles d’air dans les articulations: ces bulles peuvent se former en raison de la pression à l’intérieur des articulations ou de l’effet de succion. Les mouvements de flexion et d’extension des bras (tendre le bras) peuvent faire en sorte que l’air présent dans les bulles s’échappe. Ce qui crée un bruit de craquement.
  • Le frottement des tendons sur les os: les tendons sont des tissus fibreux qui relient les muscles aux os. En cas de mouvements répétitifs tels que les pompes, les tendons peuvent frotter contre les os. D’où un bruit de craquement.
  • La présence de débris dans les articulations: des débris peuvent se former en raison de l’usure normale des articulations, de l’arthrose ou de blessures antérieures. Ces débris peuvent interférer avec le mouvement naturel des articulations, provoquant ainsi un bruit de craquement.
  • Le manque de mobilité articulaire: en cas de problèmes de mobilité dans les coudes, des craquements peuvent se faire ressentir pendant les pompes. Cela peut être dû à une raideur dans les articulations ou à des adhérences dans les tissus mous qui entourent les coudes.
  • La surcharge articulaire: une charge trop importante pour les articulations peut entraîner des craquements. Cela se produit surtout lorsque le sportif manque d’échauffement avant l’exercice.
  • Les défauts de technique : une mauvaise technique lors de l’exécution des pompes peut exercer une pression excessive sur les coudes et entraîner des craquements.
  • La surutilisation: effectuer des pompes de manière excessive ou trop souvent, sans privilégier un temps de récupération suffisant peut épuiser les coudes et entraîner des craquements.

No post found!

Faut-il s’inquiéter si les coudes craquent pendant les pompes ?

En général, si les coudes craquent pendant les pompes et qu’aucune douleur n’apparaît, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ce phénomène peut se produire même lors d’un geste simple comme tendre le bras.

RECOMMANDÉ :  Hygroma du coude : Définition et prise en charge (guide complet)

Dans le cas contraire, si le craquement du coude avec douleur pendant les pompes, il est important d’exclure certaines pathologies sous-jacentes.

Voici quelques-unes des affections qui peuvent causer un craquement du coude associé à une douleur ou une gêne pendant les pompes :

  • la tendinite du coude: une inflammation des tendons du coude qui peut causer une douleur persistante, une faiblesse et une gêne lors des mouvements du bras ;
  • le syndrome du tunnel cubital: une affection où le nerf cubital est comprimé dans le coude, ce qui peut entraîner une douleur, un engourdissement et une faiblesse musculaire ;
  • l’arthrose du coude : une usure progressive du cartilage de l’articulation du coude, qui peut causer des douleurs, des craquements et une raideur articulaire ;
  • la fracture ou fissure de l’os du coude: elle peut causer des douleurs, des craquements et une gêne lors des mouvements du bras.

Que faire devant un coude qui craque pendant les pompes ?

Si le craquement du coude au cours des pompes n’est pas associé à une douleur ou une gêne, la cause est généralement bénigne et non pathologique. Ainsi, aucun traitement particulier n’est nécessaire.

Cependant, si le craquement du coude est associé à une douleur ou d’autres symptômes (gêne, gonflement…), il est important de consulter un professionnel de la santé. Ce dernier va établir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Il existe toutefois quelques précautions à prendre lors d’un craquement du coude au cours des pompes.

  • Arrêter l’exercice: si le coude craque pendant les pompes, il faut arrêter immédiatement l’exercice et attendre que le craquement disparaisse. Il ne faut pas continuer à forcer le coude, car cela risque d’aggraver le problème.
  • Effectuer un bon échauffement: cela va permettre d’échauffer les muscles, les articulations et les tendons.
  • Réaliser correctement l’exercice des pompes: un entraîneur ou un physiothérapeute pour aider à corriger la technique.
  • Renforcer les muscles: si le problème persiste, il faut envisager de renforcer les muscles du bras, de l’épaule et du poignet. Cela peut aider à stabiliser le coude et à prévenir les craquements.

Malgré ces mesures préventives, si le craquement persiste, il est important de consulter un professionnel de la santé tel qu’un médecin ou un physiothérapeute. Ils peuvent aider à identifier la cause sous-jacente de votre craquement de coude et vous proposer des solutions pour le traiter.

Ressources

Épaule qui craque en musculation : faut-il s’inquiéter (que faire ?)

Épaule qui craque quand je lève le bras : explications

RECOMMANDÉ :  Fracture du coude non soignée : que faire ? (séquelles)

Références

https://conseils.fizzup.com/sport-sante/blessures/mes-articulations-font-du-bruit-dois-je-men-inquieter

http://www.ccos.fr/raideurs-du-coude#:~:text=Ces%20raideurs%20et%20blocages%20du,contribuant%20aux%20blocages%20et%20craquements.

https://fr.offroadhealth.com/my-elbow-pops-when-i-do-push-ups

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://lafabriqueverticale.com/fr/pompes-7-erreurs-et-meilleur-positionnement/&ved=2ahUKEwjDhKKJns39AhVFQUEAHX5QDUoQFnoECAoQAQ&usg=AOvVaw19ybBAew8YLh1QEJYqdPyJ

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut