Danger de la douche froide : évitez ces six situations

Article rédigé par le 16 novembre 2023

On parle souvent des bienfaits qu’une douche froide peut apporter au corps. Elle est réputée pour améliorer la circulation sanguine, stimuler le système de défense, favoriser le sommeil, ou encore réduire le stress et l’anxiété.

Pourtant, saviez-vous qu’il existe des situations précises où prendre une douche froide est fortement déconseillée ? 

Effectivement, prendre une douche froide dans des conditions inappropriées peut entraîner une perte de connaissance, un affaiblissement de l’organisme, voire un arrêt cardiaque et un AVC.

Alors, quand éviter de prendre une douche froide ? Une personne avertie en vaut deux, retrouvez dans notre article les cinq principales contre-indications de la douche froide et comment les contourner sans compromettre votre santé !

Les points à retenir 

  • 1. Hypertension Artérielle : Soyez prudent si vous souffrez d’hypertension; commencez en douceur avec de l’eau à température ambiante avant de passer à l’eau froide progressivement.
  • 2. Maladie cardiaque : Évitez le risque d’arrêt cardiaque en introduisant graduellement la douche froide pour éviter un choc thermique.
  • 3. Périodes de Canicule : Pendant les canicules, optez pour des douches tièdes et maintenez une hydratation adéquate pour éviter tout refroidissement excessif du corps.
  • 4. Après un Sauna ou un Hammam : Attendez que votre température corporelle revienne à la normale après une séance de chaleur avant de prendre une douche froide.
  • 5. Lorsque vous êtes malade : Évitez les douches froides pendant la maladie; reprenez seulement après votre guérison pour éviter de fragiliser davantage votre organisme.
  • 6. Urticaire au froid : Évitez de vous exposer à des températures froides si vous souffrez d’urticaire au froid.

Douche froide à éviter dans ces six situations 

Hypertension artérielle

Si vous souffrez d’hypertension, soyez vigilant lors de vos douches froides. En effet, le choc provoqué par les premiers jets d’eau froide sur votre corps pourrait augmenter votre pression artérielle.

Sous cette forte pression, vos vaisseaux sanguins pourraient se rompre, entraînant ainsi un AVC.

Maladie cardiaque

Pendant une douche froide, la température de votre corps change brusquement. Cela crée un effet de stress, incitant votre cœur à accélérer. L’augmentation soudaine du rythme cardiaque peut alors entraîner un arrêt cardiaque si vous avez un cœur fragile. 

Donc, si vous souffrez d’hypertension ou de maladie du cœur, il est recommandé de procéder progressivement.

  • Le premier conseil consiste à débuter avec de l’eau à température ambiante, puis à passer graduellement à l’eau froide au fil des jours. Cela va donner à votre corps le temps de bien s’adapter au froid.
  • Le deuxième conseil c’est d’entamer votre douche vers le bas. Commencez par asperger vos pieds, puis montez petit à petit. Évitez d’asperger votre tête ou votre dos en premier, ils ne sont pas aussi résistants que vos extrémités face au changement brusque de température. 
RECOMMANDÉ :  Endométriose : le test salivaire pourrait être remboursé d'ici 2025

Durant les périodes de canicule  

Prendre une douche bien froide est tentant pendant l’été, on l’admet. Mais il faut rester prudent, car cela peut être dangereux.

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi il est recommandé de se doucher avant de plonger dans la piscine ? d’un côté, c’est bon pour l’hygiène, mais d’un autre côté, cela évite aussi l’évanouissement suite à l’exposition soudaine de votre corps à une température trop froide  

Alors il faut faire attention aux douches trop froides, vous pourriez perdre connaissance et vous blesser. 

De plus, comme vous le savez, la température idéale pour le bon fonctionnement de votre corps est d’environ 37°C. Lors d’une canicule, la douche froide va diminuer votre température corporelle, vous procurant un sentiment de bien-être pendant quelques instants.

Cependant, votre corps va accélérer la production de chaleur pour revenir à la température adéquate. En fin de compte, cela vous donnera encore plus chaud que vous ne l’aviez été.

  • on vous conseille de prendre une douche tiède et de bien vous hydrater, ou seulement de tamponner votre visage et les parties découvertes de votre corps par une serviette humide.  
  • Optez pour les douches froides uniquement en début et en fin de journée, lorsqu’il ne fait pas 40° dehors ! 

Après un sauna ou un hammam

Quand votre température corporelle est très augmentée. Ne brusquez jamais votre organisme, sinon, il risquerait de se défendre inadéquatement ! 

Lorsque on est malade

On pense souvent que la douche froide va renforcer le système immunitaire et aider à combattre les virus et les bactéries lorsqu’on est malade. 

Mais attention, cela peut vous fragiliser. C’est un peu comme le vaccin, le but est de préparer l’organisme à mieux se défendre lors des attaques. 

Alors, il faut éviter les douches froides lorsque vous êtes enrhumé ou malade, cela risque de vous affaiblir davantage ! Faites une pause et reprenez lorsque vous serez guéri !

Si on souffre d’urticaire au froid

L’urticaire au froid est une condition où la peau réagit de manière excessive au froid. Imaginez que chaque fois que votre peau entre en contact avec quelque chose de froid, comme l’air frais d’hiver, de l’eau froide, ou même en touchant un objet froid, elle se met à démanger, à rougir et à gonfler, un peu comme si vous aviez été piqué par un grand nombre de moustiques.

Ces réactions s’appellent des « urticaires », et elles sont dues au fait que certaines cellules de votre peau libèrent des substances chimiques, comme l’histamine, qui provoquent gonflement et démangeaison.

RECOMMANDÉ :  Trouble de la vision : 4 enfants sur 10 présentent des problèmes de vue

Ces réactions peuvent apparaître juste quelques minutes après avoir été exposé au froid et se limitent généralement aux zones de la peau qui ont été exposées.

Cependant, si une grande partie de votre corps est exposée au froid, comme lors d’une douche froide, cela peut provoquer des réactions plus graves. Vous pourriez vous sentir étourdi, avoir du mal à respirer, une baisse de la pression artérielle, ou même perdre connaissance.

Si vous souffrez d’urticaire au froid, il est préférable d’éviter l’exposition aux températures froides, à moins que ce ne soit fait dans un cadre médical et supervisé par un professionnel de santé.

Références 

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.7 / 5. Nombre de votes 11

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut