Déchirure du biceps distal (coude) : Quelle prise en charge ?

Article rédigé par le 4 mars 2024

Si vous ressentez une douleur à l’avant du coude d’origine traumatique, il se peut que vous ayez subi une déchirure du biceps. Cette blessure est assez courante et peut être due à plusieurs facteurs : un effort physique intense, une chute ou encore un coup direct au bras.

Dans cet article, nous allons voir quelle prise en charge adopter si vous êtes victime d’une déchirure du biceps distal.

Anatomie du biceps distal (coude)

Le biceps distal est situé au niveau de l’articulation du coude, entre les os de l’avant-bras et du bras. Il est composé de deux parties distinctes :

  • Le long chef du biceps, qui produit la force nécessaire à la flexion du coude ;
  • Et le court chef, qui produit la force nécessaire à la supination.

Ils proviennent tous deux du muscle coracobrachialis et s’attachent à l’os du radius à leur point d’insertion.

Le biceps distal assure la stabilité de l’articulation du coude tout en permettant une flexion puissante de l’avant-bras, un mouvement essentiel pour de nombreuses activités de la vie quotidienne.

En plus de ces fonctions de base, il joue également un rôle important dans l’activation des muscles lors de mouvements puissants comme les lancers ou les coups de poing, permettant ainsi aux autres groupes musculaires de travailler ensemble harmonieusement.

En tant que tel, un biceps distal sain et fort est essentiel au maintien de la fonctionnalité et de la mobilité de l’articulation du coude.

Déchirure du biceps distal (coude) : Définition

Une déchirure distale du biceps fait référence à une rupture du muscle qui relie le bras au coude. Il s’agit d’une blessure qui affecte les fibres musculaires et qui peut être causée par quelque chose d’aussi simple qu’un mouvement rapide ou un stress trop important appliqué au muscle.

La déchirure distale du biceps comprend une douleur soudaine et lancinante au coude et un gonflement ; cela signifie généralement que la structure des tissus a été altérée et que le biceps s’est rétracté vers le haut en raison de sa connexion endommagée avec l’os du radius.

Ne pas traiter ce type de déchirure peut entraîner des limitations fonctionnelles et des déséquilibres musculaires.

RECOMMANDÉ :  Entorse du coude : Combien de temps ? (Pronostic)

Il ne faut pas confondre cette condition avec la déchirure proximale du biceps, qui constitue une condition distincte.

Causes de la déchirure distale du biceps

Le plus souvent, les déchirures du biceps distal (coude) sont causées par une contraction soudaine et violente du biceps, par exemple en soulevant ou en tirant un objet lourd. Les personnes qui ne s’échauffent pas avant une activité intense courent un plus grand risque de subir une déchirure du biceps distal.

Parmi les autres causes, citons :

  • Les mouvements répétitifs et violents sont également connus pour créer ce type de blessure, de même qu’une chute ou un coup à l’intérieur du coude ;
  • Une contraction du muscle biceps du bras affecté peut provoquer une tension extrême sur le tendon, entraînant une déchirure du biceps distal ;
  • Une mauvaise forme de levage peut également jouer un rôle important dans ce cas ;
  • La dégénérescence des tendons liée à l’âge est un autre facteur attribué aux déchirures distales du biceps, de même que les éperons osseux qui exercent une pression sur le tendon ou les fibres musculaires ;
  • Enfin, des conditions médicales sous-jacentes comme l’arthrose peuvent augmenter le risque de survenue d’une telle blessure.

Symptômes de la déchirure distale du biceps

Le symptôme le plus courant d’une déchirure distale du biceps est un bruit distinct de claquement ou de craquement au moment de la blessure, suivi d’une douleur immédiate. Les autres symptômes sont les suivants :

  • Des ecchymoses dans la zone touchée ;
  • Gonflement et sensibilité ;
  • Une faiblesse dans le muscle biceps et l’incapacité d’effectuer des activités nécessitant une flexion du coude ;
  • Une indentation visible en forme de tube creux à l’endroit où les biceps étaient autrefois attachés ;
  • Douleur lorsque vous essayez de faire pivoter votre avant-bras (supination) ;
  • Sensations d’engourdissement ou de picotement dans le coude ;
  • Amplitude limitée des mouvements ou raideur du coude.

Diagnostic des déchirures distales du biceps (coude)

Comme pour tout autre diagnostic médical, l’identification correcte d’une déchirure distale du biceps est cruciale pour un traitement informé et réussi.

  • Une évaluation clinique approfondie effectuée par un médecin expérimenté doit comprendre un interrogatoire direct sur le mécanisme de la blessure et une palpation soigneuse autour du coude pour noter tout signe d’hématome ou de sensibilité sur le bras.
  • Des examens d’imagerie, comme les radiographies, l’IRM ou l’échographie, peuvent également être utilisés pour détecter toute déchirure existante ou pour évaluer les tissus mous environnants.

Un médecin expérimenté peut reconnaître les signes qui suggèrent l’existence de ce type de blessure, mais les tests de diagnostic sont importants pour la précision du diagnostic.

RECOMMANDÉ :  Valgus du coude et musculation : conseils du kiné

Un traitement précoce est essentiel pour réduire la douleur et rétablir la fonction des membres affectés dans les cas associés à des déchirures distales du biceps.

Traitement de la déchirure distale du biceps (coude)

Pour traiter une déchirure distale du biceps au niveau du coude, il existe deux options principales : conservatrice et chirurgicale.

Traitement conservateur

Dans la plupart des cas de déchirure distale du biceps, une approche conservatrice (non chirurgicale) est généralement la première mesure prise. Cette forme de traitement implique :

  • Le repos du coude pendant au moins quelques semaines, suivi d’une augmentation progressive du niveau d’activité ;
  • L’utilisation de médicaments anti-inflammatoires pour réduire la douleur et le gonflement ;
  • L’immobilisation dans une attelle ou un appareil orthopédique peut contribuer à une récupération plus rapide et à l’amélioration de la mécanique articulaire ;
  • La kinésithérapie (physiothérapie) peut également être utilisée pour renforcer les muscles affaiblis et apprendre une ergonomie appropriée pour s’engager dans des activités quotidiennes en sollicitant moins le coude. Les kinésithérapeutes (physiothérapeutes) peuvent également utiliser des ultrasons ou une stimulation électrique pour faciliter le processus de guérison.

Si les traitements conservateurs s’avèrent inefficaces au fil du temps, les patients peuvent opter pour une réparation chirurgicale comme solution plus permanente à leur problème.

Traitement chirurgical

Le traitement d’une déchirure distale du biceps du coude peut être un problème médical difficile. Il est important pour les médecins de comprendre les spécificités associées à ce type de blessure, ainsi que les différentes options de traitement disponibles.

La méthode de traitement chirurgical la plus largement acceptée consiste à utiliser une ancre placée dans l’os, puis à rattacher le tendon déchiré à sa position d’origine. Cette forme de réparation chirurgicale peut offrir une force et une stabilité accrues, ainsi qu’une protection des tissus qui optimise les résultats au fil du temps.

Les mouvements postopératoires et les protocoles de rééducation joueront également un rôle important dans la réussite du traitement. En fin de compte, il est essentiel que les chirurgiens connaissent bien le traitement des déchirures distales du biceps afin d’assurer des résultats optimaux pour leurs patients.

Références

Rupture du biceps au coude

https://link.springer.com/article/10.1007/s13341-011-0131-3
Déchirure du biceps distal au coude

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut