Déchirure du biceps (longue portion) à l’épaule : Tout savoir

Article rédigé par le 22 juin 2023

Si vous avez déjà ressenti une douleur au niveau de l’épaule, vous savez à quel point cette zone est sensible. Cette partie du corps est en effet très sollicitée et peut être sujette à de nombreuses blessures. Parmi celles-ci, on retrouve la déchirure du biceps (longue portion) à l’épaule.

Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur cette blessure : les symptômes, les causes et les traitements possibles.

Anatomie du biceps de l’épaule (longue portion)

Le biceps de l’épaule se compose de deux têtes : la tête longue et la tête courte. Le long chef est responsable de la flexion de l’épaule, de la rotation interne de l’articulation de l’épaule et de la supination de l’avant-bras.

Il part du tubercule supraglénoïde de l’omoplate et se connecte à un tendon situé sur le radius de l’avant-bras. Ce tendon lui permet de se déplacer de manière incurvée lors de la flexion de l’épaule, ce qui augmente considérablement son efficacité lors de la contraction.

Lorsque la coordination musculaire est forte, cette partie du biceps peut aider à soulever des objets avec une force et une vitesse considérables. Elle maintient également la stabilité des deux muscles situés à l’avant et sur le côté de votre bras supérieur.

En conclusion, il joue un rôle important en apportant force et stabilité à l’épaule lors du soulèvement ou de la stabilisation de poids.

Déchirure du biceps de l’épaule (longue portion) : Définition

Une déchirure du biceps à l’épaule est une blessure courante chez les personnes qui pratiquent des sports ou des exercices impliquant un entraînement en résistance et le soulèvement d’objets lourds.

Il ne faut pas la confondre avec la déchirure du biceps à son attache distale, qui constitue une condition

Ce type de blessure se produit lorsque les fibres musculaires du biceps sont étirées ou déchirées en raison d’une traction soudaine et violente sur le bras ou l’épaule.

La gravité d’une déchirure du biceps peut varier d’une déchirure partielle à une déchirure complète. Cependant, les deux types de déchirure peuvent provoquer une douleur, une inflammation intense et une réduction de la force ou des mouvements.

Un traitement et des méthodes de réadaptation appropriés doivent toujours être recherchés pour garantir une guérison optimale.

Causes de la déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule

Certaines des causes les plus courantes d’une déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule sont les traumatismes, comme dans le cas de sports de contact ou d’une chute. La surutilisation et la tension, le soulèvement de charges lourdes avec une forme incorrecte, la faiblesse musculaire due à l’âge ou au manque d’exercice.

RECOMMANDÉ :  Tendinite calcifiante de l’épaule et onde de choc : efficace ?

Certaines personnes sont particulièrement susceptibles de se déchirer en raison d’une prédisposition anatomique ou d’antécédents familiaux.

Les autres causes possibles d’une déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule sont :

  • Les déséquilibres musculaires entre les muscles autour de l’épaule ;
  • Les mouvements répétitifs au-dessus de la tête ;
  • Les éperons osseux ou les dépôts de calcium irritant les tissus et les muscles autour de l’épaule ;
  • Et les affections dégénératives telles que l’arthrose qui peuvent affaiblir les tissus autour de l’articulation ;
  • Enfin, certaines procédures médicales au cours desquelles des instruments sont passés dans la zone de l’aisselle peuvent entraîner une déchirure du biceps si elles ne sont pas effectuées correctement.

La connaissance de ces problèmes potentiels peut vous aider à garder vos épaules saines et fortes pendant des années.

Symptômes de la déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule

Le symptôme le plus courant d’une déchirure du biceps est une douleur soudaine dans l’épaule qui survient généralement pendant une activité. Les autres symptômes comprennent :

  • Une faiblesse du bras, notamment lors du soulèvement ou de la préhension ;
  • Une déformation visible du bras, telle qu’un renflement ou une rainure ;
  • Une amplitude de mouvement limitée dans l’articulation de l’épaule ;
  • Un bruit perceptible de claquement ou de craquement lorsque la déchirure se produit.

En outre, certains patients peuvent présenter une inflammation, des ecchymoses et une sensibilité.

Diagnostic de la déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule

Le diagnostic d’une déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule se fait généralement par un examen physique et des tests d’imagerie tels qu’une IRM ou une radiographie.

Lors de l’examen physique, le médecin recherchera probablement un renflement à l’avant bras et demandera si une douleur est ressentie lors de la rotation, de la flexion ou de l’extension du coude, ou lors de la traction avec résistance vers l’arrière du corps.

Si la douleur est ressentie lors d’une action particulière, elle sera évaluée plus en détail afin de déterminer si une déchirure du biceps s’est produite. Les tests d’imagerie peuvent également fournir des informations précieuses pour identifier ce type de blessure.

Une IRM fournit des images plus détaillées qui peuvent fournir des informations sur les déchirures plus graves, tandis que les radiographies permettent toujours aux médecins de vérifier s’il y a des fractures dans les os autour des articulations.

Il est important de diagnostiquer une déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule afin de traiter cette blessure de manière appropriée et de permettre aux individus de reprendre leurs activités souhaitées.

Traitement de la déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule

Le traitement d’une déchirure du biceps à l’épaule peut se faire de manière conservatrice ou par chirurgie, selon la gravité de la blessure.

RECOMMANDÉ :  Bursite d’épaule : opération (indication et risques)

Traitement conservateur

Lorsqu’une déchirure du biceps (longue portion) de l’épaule est légère ou modérée, le traitement conservateur est une option efficace pour gérer les symptômes.

Les traitements peuvent inclure :

  • Reposez l’épaule pour lui donner le temps de guérir ;
  • Appliquer de la glace ou de la chaleur pour soulager la douleur ;
  • Prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • Injections de corticostéroïdes pour réduire l’inflammation.
  • Faire des exercices avec un kinésithérapeute pour améliorer la force, la souplesse et l’amplitude des mouvements ;
  • Le port d’une écharpe ou d’une orthèse pour soutenir le bras.

Rupture du tendon long du biceps : Opération ou pas ?

Lorsqu’il y a une rupture du tendon du long biceps, la décision d’opter pour une opération chirurgicale dépend de plusieurs facteurs.

Voici quelques situations où il est préférable d’opérer :

  • ruptures complètes du tendon chez les personnes actives
  • lorsque la fonction du bras est gravement compromise
  • la rupture est associée à d’autres lésions significative
  • si le patient souhaite retrouver une force et une fonction optimale et complète.
  • si le traitement conservateur n’a pas donné de résultats concluants à l’intérieur de 3-6 mois

La décision d’opter pour une opération ou un traitement conservateur doit être prise après une évaluation approfondie de la condition, en tenant compte de la gravité de la rupture, de l’âge et de l’état de santé global du patient, de son niveau d’activité physique et de ses objectifs de récupération.

Il est important de consulter un spécialiste orthopédiste ou un chirurgien spécialisé dans les affections de l’épaule pour obtenir un avis médical personnalisé. Le professionnel de la santé sera en mesure d’évaluer votre situation spécifique, de discuter des options de traitement appropriées et de vous guider dans la décision la plus adaptée à votre cas.

Quel traitement chirurgical ?

Le traitement chirurgical d’une déchirure de la longue portion du tendon du biceps peut être une solution sûre et implique souvent une arthroscopie.

À l’aide d’instruments miniatures et de minuscules incisions dans l’épaule, une ténotomie est pratiquée pour tester et confirmer le niveau de stabilité ou d’intégrité du tendon, suivie d’une réparation directe ou d’une ténodèse.

Cette dernière utilise des sutures pour rattacher le tendon à un tunnel osseux ou à un ancrage afin d’aider à restaurer la force et la mobilité de manière efficace et effective. Ce type de chirurgie est moins invasif que les méthodes ouvertes traditionnelles et peut permettre de réduire la durée de la thérapie physique et d’accélérer la guérison globale.

En définitive, avec les conseils appropriés d’un chirurgien orthopédiste, la réparation chirurgicale d’une déchirure du tendon du biceps peut s’avérer un moyen rapide et efficace de rétablir l’amplitude des mouvements de l’articulation de l’épaule.

Références

https://www.beauchamportho.com/fr/tendinite-et-dechirure-biceps/
https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/22317.pdf
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2666479820302123

http://www.sofarthro.com/medias/files/26_BOYER.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut