Déchirure du labrum (épaule) : convalescence

Article rédigé par le 4 mars 2024

La déchirure du labrum de l’épaule est souvent l’apanage des sportifs. Cette blessure se soigne remarquablement bien. Nous allons voir dans cet article comment se passe la convalescence au cours de cette maladie.

Rappel sur la prise en charge d’une déchirure du labrum

La conduite à tenir face à une déchirure du labrum de l’épaule dépend du type de blessure. Elle peut n’être que partiellement détachée ou entièrement arrachée de l’os avec le tendon du biceps.

De façon générale, quelle que soit la lésion, le patient se doit d’observer un repos strict de l’épaule pendant six semaines. Ce repos implique l’arrêt de toutes activités sportives. Des antalgiques et des anti-inflammatoires sont prescrits pour soulager la douleur. Une infiltration de corticoïdes dans l’épaule peut être nécessaire en cas de persistance des symptômes.

Le patient peut avoir recours à la kinésithérapie pour entretenir la musculature de l’épaule et récupérer les amplitudes articulaires. Le traitement s’associe à une correction du geste sportif à l’origine de la déchirure.

La chirurgie sera nécessaire pour les cas de lésions graves. L’intervention se fait par arthroscopie. Elle consiste soit à la réinsertion du labrum à son emplacement normal, soit à une fixation du tendon à son lieu d’insertion désignée « ténodèse du biceps ».

No post found!

Comment se passe la récupération suite à une déchirure du labrum de l’épaule ?

Plusieurs facteurs entrent en considération pendant la convalescence : le siège de la déchirure, la gravité de la lésion, la qualité de la réparation chirurgicale et la consommation du tabac. Le tabac retarde la cicatrisation et donc la récupération postopératoire.

L’épaule est généralement immobilisée pendant six semaines à l’aide d’une écharpe ou d’une attelle coude au corps. C’est le temps estimé pour que le labrum se rattache au bord de l’os.

Au bout de ces six premières semaines postopératoires, une visite médicale s’impose. Elle se solde généralement par l’enlèvement de l’attelle et le début des séances de kinésithérapie pour renforcer progressivement le labrum réparé.

L’évolution postopératoire est habituellement satisfaisante. La récupération de la mobilité et de la force musculaire survient vers le troisième mois.

Après le deuxième mois, la conduite automobile peut s’envisager. La reprise du travail se fait entre trois à six mois après l’opération en fonction de la profession. Les activités sportives ne sollicitant pas l’épaule peuvent reprendre après trois mois. Il faudra attendre six mois pour celles nécessitant la sollicitation de l’épaule.

RECOMMANDÉ :  Disjonction acromio-claviculaire : immobilisation (combien de temps ?)

En ce qui concerne la récidive, elle dépend du sport pratiqué et de l’ancienneté de la lésion.

Surveiller l’évolution de la déchirure du labrum de l’épaule

Au cours de la convalescence, il faut être vigilant. Des complications postopératoires peuvent survenir bien que ce type d’intervention chirurgicale soit anodin. Ce sont :

  • Une raideur articulaire, souvent en rapport avec une mauvaise rééducation postopératoire.
  • Des inflammations qui sont sources de douleurs intenses pouvant ralentir la rééducation. Elles correspondent parfois à une algodystrophie.
  • Une infection pouvant nécessiter un lavage de l’épaule et la prise d’antibiotiques voire une reprise chirurgicale.
  • Un saignement qui peut entraîner un hématome, à évacuer si besoin.
  • Une douleur névralgique ou une perte de la sensibilité et de la motricité d’une partie du bras due à une atteinte accidentelle d’un ou des nerfs pendant l’opération.

Ces complications sont rares. Si l’un de ces signes apparaît, consultez sans attendre votre médecin.

Références

https://isnca.org/fr/d%C3%A9chirure-du-labrum-de-l%C3%A9paule/

https://www.institut-kinesitherapie.paris/pathologies/douleurs-epaule/labrum/

https://docteur-roue.fr/information-medicale/epaule/article/reinsertion-du-labrum-superieur

https://www.clinique-drouot.com/fiche_pathologie/lesion-du-complexe-labro-bicipital-slap/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut