Déchirure du labrum (épaule) : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 26 décembre 2022

Le labrum est une structure fibreuse, située autour de l’articulation de l’épaule, qui joue un rôle important dans la stabilité et la mobilité de cette articulation.

Lorsqu’il y a déchirure du labrum à l’épaule, il peut y avoir une diminution des mouvements et une gêne significative. La prise en charge de cette blessure dépend essentiellement du stade auquel elle est diagnostiquée.

Dans cet article rédigé par un médecin, nous allons définir la déchirure du labrum et expliquer comment elle est prise en charge. Nous verrons également les symptômes qui y sont associés.

Anatomie du labrum (épaule)

Le labrum de l’épaule, également connu sous le nom de labrum glénoïde, est une structure fibrocartilagineuse spécialisée qui aide à stabiliser et à approfondir l’articulation de l’épaule.

Il fournit une articulation supplémentaire à l’épaule en augmentant la surface disponible pour le contact entre la tête humérale et la glène.

Le labrum se compose de quatre parties :

  • Supérieure (ligament gléno-huméral supérieur) ;
  • Moyenne (ligament gléno-huméral moyen) ;
  • Inférieure (ligament gléno-huméral inférieur) ;
  • Et postérieure (bande postérieure).

Ces composants sont tous essentiels pour assurer la stabilité statique dans diverses positions.

Comme il contribue à supporter des charges de compression plus élevées au niveau de l’épaule, un labrum blessé ou endommagé peut provoquer des douleurs lors d’activités quotidiennes telles que l’extension ou la rotation du bras.

Une blessure à cette structure importante doit être prise en compte et traitée rapidement.

Déchirure du labrum (épaule) : Définition

Une déchirure du labrum est une blessure de la zone de l’épaule. L’acronyme SLAP signifie « Superior Labrum Anterior and Posterior », ce qui fait référence à la zone où ce type de déchirure se produit généralement : près de la partie supérieure du labrum de l’articulation de l’épaule et du tendon associé.

Une telle déchirure est souvent accompagnée d’une rupture du long tendon du biceps, également appelée déchirure du muscle du bras. En conséquence, ce type de blessure peut provoquer des douleurs et une instabilité dans l’articulation de l’épaule, ce qui entraîne des difficultés à accomplir les tâches quotidiennes en raison d’une mobilité réduite.

Causes d’une déchirure du labrum

Une déchirure du labrum (épaule) peut survenir aussi bien à la suite d’un traumatisme aigu qu’à la suite de mouvements répétés de l’épaule. Les blessures de la lèvre articulaire peuvent par exemple survenir dans les cas suivants :

  • Une chute sur un bras tendu ;
  • Un coup direct sur l’épaule ;
  • Une traction soudaine du bras, par exemple en essayant de soulever un objet lourd ;
  • Un mouvement excessif du bras au-dessus de la tête.
RECOMMANDÉ :  Fracture de la tête humérale et douleur : combien de temps ? (Que faire ?)

Une déchirure du labrum peut également survenir chez les lanceurs et les haltérophiles et peut être la conséquence d’une sollicitation excessive et répétée de l’épaule. Les haltérophiles peuvent également souffrir d’une rupture du labrum à la suite d’une surcharge lors d’exercices tels que les haltères, le développé couché ou le développé debout.

Une faiblesse de la coiffe des rotateurs postérieure peut contribuer à déchirure du labrum. Cette déchirure peut également être observée chez les sportifs qui font bouger leur épaule de manière intensive (les golfeurs, par exemple).

Symptômes de la déchirure du labrum (épaule)

Les symptômes d’une Déchirure du labrum (épaule), comprennent :

  • Douleur dans l’épaule, généralement associée à l’élévation du bras ;
  • Claquements, grincements ou blocages de l’épaule ;
  • Douleurs nocturnes occasionnelles ou douleurs lors de l’exécution d’activités quotidiennes ;
  • Sensation d’instabilité dans l’épaule ;
  • Limitation de l’amplitude des mouvements de l’épaule ;
  • Diminution de la force musculaire.

Les patients présentant une déchirure du labrum (épaule) peuvent décrire leur douleur comme une altération péridurale de la fonction de l’épaule lors de certaines activités.

Il n’est pas rare qu’une déchirure du labrum se manifeste par un bruit de grincement ou de cliquetis lors d’une rotation externe forcée. Le patient peut également ressentir une gêne lors d’une supination horizontale forcée de l’épaule.

Diagnostic de la déchirure du labrum (épaule)

La douleur à l’épaule peut être associée à une variété de conditions et de lésions, de sorte qu’une évaluation complète est cruciale pour parvenir au bon diagnostic.

Pour aider le médecin à tirer ses conclusions, le patient doit fournir des antécédents médicaux précis et se souvenir de tout événement traumatique particulier qui aurait pu entraîner ou contribuer à la douleur de l’épaule.

Les évaluations courantes utilisées au cours du processus de diagnostic de la déchirure du labrum (épaule) consistent à tester l’amplitude des mouvements, la stabilité de l’épaule et à identifier les manifestations de la douleur.

Un examen radiographique est utile lorsqu’on soupçonne une atteinte osseuse. Cependant, les tissus mous à l’intérieur des cavités articulaires ne peuvent pas être vus sur une radiographie ; c’est pourquoi une IRM ou un scanner sera généralement demandé car il est plus sensible aux dommages à l’intérieur des cavités articulaires.

Les deux méthodes d’examen utilisent un produit de contraste pour diagnostiquer les lésions, même mineures, de la déchirure du labrum (épaule) ; dans certains cas, une arthroscopie diagnostique est nécessaire. Les fissures peuvent se situer au-dessus ou en dessous du centre de la cavité glénoïde.

RECOMMANDÉ :  Prothèse d’épaule inversée et vie quotidienne : tout savoir

Traitement de la déchirure du labrum (épaule)

Le traitement approprié pour une déchirure du labrum dépend de l’étendue et de la localisation de la blessure. Il peut s’agir d’un traitement conservateur ou chirurgical.

Traitement conservateur

Une déchirure du labrum de l’épaule peut être traitée de manière conservatrice. Les options de traitement comprennent :

  • Repos, éviter les activités qui aggravent les symptômes ;
  • La kinésithérapie (physiothérapie) pour renforcer et étirer les muscles autour de l’épaule ;
  • Des compresses froides et chaudes pour réduire la douleur et le gonflement ;
  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des injections de corticostéroïdes pour soulager la douleur à court terme.

Traitement chirurgical

En cas de déchirure importante du labrum, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Au cours de l’intervention, une technique ouverte ou arthroscopique peut être utilisée pour réparer les dommages, en fonction de la gravité de la blessure.

L’objectif est de rétablir une anatomie et une fonction normales en recousant les morceaux de labrum déchirés et en les rattachant à leur position d’origine.

Après l’opération, le patient peut se voir prescrire une thérapie physique pour renforcer les muscles de l’épaule et améliorer la stabilité de l’articulation.

Références

https://epaule-clinique.fr/pathologies/epaule/bourrelet-lesion-labrale-slap/#:~:text=Le%20labrum%20ou%20%E2%80%9Cbourrelet%E2%80%9D%20est,stabilit%C3%A9%20primaire%20de%20l%27%C3%A9paule.

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/l%C3%A9sions-et-intoxications/l%C3%A9sions-sportives/d%C3%A9chirure-du-bourrelet-gl%C3%A9no%C3%AFdien#:~:text=Quand%20le%20labrum%20se%20d%C3%A9chire,%27int%C3%A9rieur%20de%20l%27%C3%A9paule.

https://www.centredelamain.com/pdf/slap.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut