Démangeaison chez le chat : causes et traitements (tout savoir)

Article rédigé par le 17 juillet 2023

Les démangeaisons chez les chats, également appelées prurit, sont un problème courant que de nombreux propriétaires d’animaux rencontrent. Ces démangeaisons se manifestent souvent par des comportements tels que le grattage et le léchage excessifs, entraînant ainsi des lésions cutanées telles que des rougeurs, des pertes de poils et des petits boutons. Il est essentiel de comprendre les causes potentielles des démangeaisons chez les chats, ainsi que les solutions pour les soulager et les traiter.

Les causes fréquentes des démangeaisons chez les chats incluent les parasites externes tels que les puces, les poux et la gale des oreilles, ainsi que les infections cutanées bactériennes et fongiques. Les allergies et le stress sont d’autres facteurs qui peuvent également provoquer des démangeaisons chez nos amis félins. Pour traiter et soulager avec succès les démangeaisons de votre chat, un diagnostic précis effectué par votre vétérinaire est essentiel pour déterminer la cause exacte de leur inconfort et choisir un traitement approprié.

Qu’est-ce qui cause les démangeaisons chez le chat ?

Parasites externes

Les démangeaisons chez les chats peuvent être provoquées par des parasites externes tels que les puces, les acariens et les aoûtats.

Les piqûres des puces, par exemple, sont considérées comme la principale cause de démangeaisons chez le chat. Il est essentiel de vérifier régulièrement la présence de parasites sur la peau de votre chat et d’utiliser des traitements appropriés, tels que les shampoings antiparasitaires, pour prévenir ces démangeaisons.

Allergies

Les chats peuvent également souffrir de démangeaisons en raison d’allergies aux puces, à certains aliments ou à des allergènes environnementaux tels que les pollens. L’allergie aux piqûres de puces, par exemple, déclenche une réaction excessive du système immunitaire du chat, causant une irritation de la peau. Les chats peuvent également souffrir d’eczéma, qui se manifeste par des démangeaisons et des rougeurs cutanées.

Infections cutanées

Les infections cutanées, comme les infections fongiques, peuvent également provoquer des démangeaisons chez les chats. Les pyodermite est un type d’infection cutanée associée à des causes allergiques, parasitaires ou hormonales. Dans ces cas, il est essentiel de consulter un vétérinaire pour déterminer le traitement approprié pour la peau de votre chat.

Parasites internes

Les parasites internes, tels que les vers, peuvent aussi être à l’origine de démangeaisons chez les chats. Il est important de vermifuger régulièrement votre chat pour prévenir les infestations de parasites internes et réduire ainsi les risques de démangeaisons. Consultez votre vétérinaire pour connaître le traitement le plus adapté à votre animal.

Stress et troubles comportementaux

Le stress et les troubles comportementaux peuvent également entraîner des démangeaisons chez les chats. Le stress peut être causé par des changements environnementaux, tels que l’introduction d’un nouvel animal dans la maison, ou l’utilisation de produits ménagers allergènes. Dans ces cas, il est crucial d’identifier et d’éliminer les causes du stress pour permettre à votre chat de retrouver un comportement normal et apaisé.

Bon à savoir : la peau est une barrière naturelle qui permet de lutter contre les agressions extérieures comme le soleil, les changements de température, les bactéries, etc. Les problèmes de peau chez le chat apparaissent quand cette barrière naturelle se fragilise. 

Symptômes et signes des démangeaisons

Les démangeaisons chez les chats peuvent se manifester de différentes manières. Les symptômes courants incluent le grattage, où le chat utilise ses griffes pour se gratter la peau, et le léchage, qui est un comportement réflexe dans lequel le chat se lèche constamment la zone touchée.

Les rougeurs et les boutons sont d’autres signes visibles de démangeaisons. Les rougeurs sont des zones enflammées de la peau qui peuvent être chaudes au toucher, tandis que les boutons sont de petites protubérances sur la surface de la peau. Les plaques rouges peuvent également apparaître sous forme de marques ou de taches sur la peau du chat.

RECOMMANDÉ :  Vomissements du chat  : causes possibles (quand s’inquiéter ?)

Parmi les autres symptômes fréquents, on trouve les lésions cutanées et les irritations. Les lésions cutanées peuvent résulter du grattage constant et du léchage du chat, provoquant une rupture de la peau et augmentant le risque d’infection. Les irritations sont des réactions cutanées courantes dues à des allergènes ou à d’autres facteurs irritants, et elles se manifestent par des démangeaisons ou des douleurs.

Les pellicules sont un signe moins courant de démangeaisons chez les chats mais peuvent être un indice supplémentaire pour identifier la cause des démangeaisons. Les pellicules se forment généralement lorsque la peau devient sèche et écailleuse, entraînant une desquamation en flocons blancs ou gris.

Il est important de surveiller de près les symptômes et les signes de démangeaisons chez les chats afin de déterminer la cause et de traiter le problème le plus rapidement possible. Le traitement approprié peut varier en fonction de la cause sous-jacente, mais il est essentiel de consulter un vétérinaire pour établir un diagnostic précis et recevoir des recommandations de traitement.

Bon à savoir : votre chat se retrouve à se gratter et à se lécher frénétiquement. Sa salive contenant une multitude de germes, les rougeurs risquent de s’infecter.

Quel traitements contre les démangeaisons chez le chat ?

Les démangeaisons chez le chat peuvent être causées par divers facteurs tels que des parasites, des réactions allergiques ou des problèmes de peau. Dans cette section, nous examinerons les traitements médicamenteux et naturels pour aider à soulager les démangeaisons chez le chat.

Rappel : il faut avoir conscience qu’une démangeaison n’est pas un comportement normal : les chats qui se grattent doivent être examinés par un vétérinaire. Plus le félin est diagnostiqué et traité tôt, plus les chances de succès sont élevées.

Traitements médicamenteux

Si votre chat se gratte excessivement, consultez un vétérinaire pour déterminer la cause sous-jacente. Le traitement dépendra de la cause identifiée:

  • Anti-puces et anti-tiques : Ces traitements visent à éliminer les parasites responsables des piqûres et des démangeaisons. Plusieurs options existent, comme les sprays ou les produits à appliquer localement sur la peau du chat.Attention ! il est important de ne pas utiliser l’antiparasitaire de votre chien pour traiter votre chat (dans le cas où vous avez un chien à la maison). En effet, la molécule utilisée n’est pas la même et elle est mortelle pour le chat. 
  • Vermifuge : Si les démangeaisons sont provoquées par des parasites intestinaux, un vermifuge efficace adapté à l’âge du chat peut être administré.

NB: n’attendez pas que votre chat soit infesté pour le traiter. Pour protéger votre chat et votre famille tout au long de l’année, pensez à la prévention.

  • Antibiotiques : En cas de pyodermite ou d’infection cutanée secondaire, un traitement antibiotique peut être prescrit.
  • Corticoïdes : Pour les cas de réactions allergiques sévères, notamment l’allergie alimentaire ou l’atopie, les médicaments à base de corticoïdes peuvent aider à soulager l’inflammation et les démangeaisons.

Traitements naturels

Les remèdes alternatifs et naturels peuvent également être utilisés pour soulager les démangeaisons chez le chat :

  • Huiles : Les acides gras essentiels tels que l’huile de poisson peuvent aider à hydrater la peau et à réduire les inflammations. Appliquez-les directement sur les zones qui démangent ou ajoutez-les à l’alimentation de votre chat.
  • Aloe vera : L’aloe vera possède des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires qui peuvent soulager le prurit et les irritations cutanées. Appliquez du gel d’aloe vera pur sur les zones affectées.
  • Camomille et calendula : Ces plantes médicinales ont des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Préparez un thé avec de la camomille allemande ou du calendula et utilisez-le pour nettoyer les zones affectées.
  • Huiles essentielles : Certaines huiles essentielles, comme la lavande, ont des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Néanmoins, il est important d’utiliser ces produits avec précaution et de consulter un vétérinaire avant de les appliquer sur la peau de votre chat.
RECOMMANDÉ :  Stress chez le cheval : comment le reconnaître et bien le gérer ?

En conclusion, traitez les démangeaisons chez le chat en fonction de la cause sous-jacente et prenez en compte les options médicamenteuses et naturelles. Consultez toujours un vétérinaire pour déterminer le traitement le plus approprié pour votre animal.

Prévention des démangeaisons

Hygiène et soins du pelage

L’entretien régulier du pelage de votre chat est primordial pour prévenir les démangeaisons. Brossez régulièrement votre animal afin d’éliminer les poils morts, la poussière et d’éviter la formation de nœuds. Veillez à ce que son poil reste propre, sans feuilles ni terre, ce qui peut occasionner des démangeaisons1.

De plus, procédez à un nettoyage en profondeur de son pelage avec un shampoing spécifique pour chats de temps à autre2. Cela contribuera à diminuer les irritations de la peau causées par les parasites externes ou les allergènes présents dans l’environnement.

Alimentation

Une alimentation équilibrée joue un rôle essentiel dans la prévention des démangeaisons chez le chat. Un régime inadéquat peut favoriser l’apparition d’allergies alimentaires et d’inflammations cutanées. Veillez donc à lui fournir une alimentation riche en protéines et faible en glucides3.

Le régime d’éviction est particulièrement utile pour prévenir les allergies alimentaires chez les chats sensibles4. Cela consiste à sélectionner une source unique de protéines, de préférence nouvelle pour l’animal, ainsi que des ingrédients hypoallergéniques appropriés.

À noter ! si votre chat souffre de démangeaisons chroniques, vous pouvez ajouter de la viande crue à sa ration journalière (3 à 6 semaines minimum). C’est une source de protéines animales indispensable à la régénération de la peau de votre compagnon.

Environnement sain

L’environnement de votre chat doit être maintenu propre et exempt de sources potentielles d’irritants, tels que la poussière, les acariens ou les allergènes présents dans les produits ménagers5.

Limitez l’exposition de votre animal aux allergènes en passant régulièrement l’aspirateur, en utilisant des produits de nettoyage hypoallergéniques et en optant pour des housses de literie et des tapis résistants aux acariens.

En cas de démangeaisons persistantes et sans cause apparente, il est recommandé d’emmener votre animal chez le vétérinaire, qui prescrira le traitement adéquat en fonction des sources des démangeaisons de votre chat6.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il est important de consulter un vétérinaire dès que vous remarquez des démangeaisons inhabituelles chez votre chat. Les démangeaisons ne sont pas un comportement normal et peuvent indiquer une maladie ou un problème de santé sous-jacent. Plus le diagnostic et le traitement sont réalisés rapidement, meilleures sont les chances de succès1.

Un chat qui souffre de démangeaisons peut également présenter des troubles comportementaux. L’animal peut devenir irritable, agité, ou même s’isoler. Si vous observez ces signes, il est essentiel de prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour identifier la cause et mettre en place un traitement adapté2.

Les démangeaisons peuvent être causées par plusieurs facteurs, tels que des parasites, des infections bactériennes, des allergies ou des problèmes de peau3. Il est essentiel de vermifuger régulièrement votre chat pour éviter les infestations parasitaires qui peuvent provoquer des démangeaisons4.

Lors de la consultation, le vétérinaire examine la peau et le poil de votre chat pour détecter d’éventuelles lésions cutanées, rougeurs, pertes de poils ou petits boutons. Il peut également réaliser des analyses pour identifier la cause exacte des démangeaisons et prescrire un traitement approprié5.

En conclusion, il est primordial d’être attentif aux signes de démangeaisons et aux changements comportementaux chez votre chat. Consulter un vétérinaire rapidement permet de limiter les complications et d’assurer la santé et le bien-être de votre animal.

Références

  1. https://blog.croqlavie.fr/demangeaison-chat 2

  2. https://www.anicura.fr/pour-les-proprietaires/chat/conseils-sante/demangeaisons-chez-le-chat/ 2

  3. https://www.wanimo.com/veterinaire/dermatologie-du-chat/demangeaisons-chez-le-chat.html 2

  4. https://www.wanimo.com/veterinaire/dermatologie-du-chat/demangeaisons-chez-le-chat.html 2

  5. https://www.labo-demeter.com/fr/content/28-demangeaisons-chat 2

  6. https://www.labo-demeter.com/fr/content/28-demangeaisons-chat

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut