Démangeaisons avant les règles : Causes possibles (Que faire ?)

Article rédigé par le 28 février 2024

Vous ressentez parfois des démangeaisons avant les règles ? Ces sensations désagréables peuvent être liées à des fluctuations hormonales précédant vos menstruations.

Il est essentiel de comprendre que ces symptômes varient d’une personne à l’autre. En règle générale, ces démangeaisons sont temporaires et disparaissent au début des règles. Toutefois, elles pourraient également signaler une infection ou une maladie.

Dans cet article rédigé par une professionnelle de santé, nous allons voir quelles sont les principales causes de démangeaisons avant les règles et comment les soulager.

Démangeaisons avant les règles : 3 points à retenir

  • 1 – Les démangeaisons avant les règles peuvent trouver leurs origines dans différentes causes, notamment des perturbations hormonales d’origine physiologique, des infections telles que la mycose vaginale ou la vaginose bactérienne, ainsi qu’un afflux sanguin accru
  • 2 – Les démangeaisons avant les règles peuvent être soulager tout simplement par une bonne hygiène intime, une bonne hydratation ou par des médicaments
  • 3 – En cas de persistance des démangeaisons pendant et au delà des règles, il est conseillé de consulter un médecin généraliste ou un gynécologue.

Rappel sur le cycle menstruel

Le cycle menstruel féminin se divise en quatre phases distinctes : la menstruation, la phase folliculaire, l’ovulation et la phase lutéale.

Bien que la durée moyenne du cycle menstruel soit de 28 jours, cette période peut varier d’une femme à l’autre.

Le premier jour des règles marque le début du cycle, et généralement, la menstruation dure environ 5 jours.

Pendant la phase lutéale qui précède les règles, un ovule est libéré par l’un des ovaires, et il y a des fluctuations hormonales, notamment des variations dans les niveaux d’œstrogène et de progestérone.

En cas de fécondation, cela entraîne le développement d’une grossesse. Cependant, en l’absence de grossesse, la phase se termine par le début des règles.

Quelles sont les causes de démangeaisons avant les règles ?

Les démangeaisons avant les règles peuvent avoir diverses causes, allant de conditions bénignes à des symptômes indiquant une affection plus sérieuse.

Parmi les facteurs possibles, on peut citer :

Causes physiologiques

Quelques jours avant le début des règles, le corps de la femme connaît une modification hormonale importante dans le but de préparer au mieux une éventuelle grossesse.

Ces modifications hormonales vont alors être à l’origine d’une sècheresse vaginale et des démangeaisons.

Dès le début des règles, le flux menstruel va de nouveau hydrater le vagin et les taux hormonaux reviennent à la normal, ce qui va permettre la disparition des démangeaisons.

RECOMMANDÉ :  Prurit vulvaire : Causes possibles (Que faire ?)

Mycose vaginale

Les variations hormonales avant le début des règles provoquent un changement du pH du vagin. La flore vaginale devient ainsi favorable à la multiplication de certaines levures (champignons microscopiques), notamment le Candida albicans.

Ces levures sont la cause d’une mycose vaginale qui est à l’origine des démangeaisons avant les règles.

Outre les démangeaisons, une mycose vaginale provoque aussi une dyspareunie (gêne ou douleur durant un rapport sexuel), une modification de l’aspect et de l’odeur des pertes vaginales (leucorrhées), une irritation vulvaire.

Vaginose bactérienne

La vaginose est une affection courante chez la femme. Elle se produit en raison d’un déséquilibre de la flore microbienne vaginale et de la diminution des lactobacilles (qui maintiennent le taux d’acidité du vagin pour empêcher le développement de germes).

Elle se traduit par une inflammation de la muqueuse vaginale (vaginite), des démangeaisons, des douleurs et des rougeurs, une leucorrhée nauséabonde.

Flux sanguin abondant

À l’approche des règles, un afflux sanguin important se produit au niveau du vagin pour assurer un bon apport sanguin.

Cette augmentation du flux sanguin peut être associée à un syndrome prémenstruel (symptômes avant menstruations chez certaines femmes).

Ce que disent les études !
Selon la publication du F. Zaafrane et Al, « les démangeaisons avant les règles dues à un flux sanguin abondant toucheraient environ 75% des femmes en âge de procréer ».

Il en résulte alors une sensation de picotement au niveau vaginale et une envie parfois impérieuse de se gratter.

En temps normal, les démangeaisons disparaissent rapidement dès le début des flux menstruels, surtout si ces derniers sont assez abondants.

Comment soulager les démangeaisons avant les règles ?

Il est possible d’atténuer les démangeaisons prémenstruelles grâce à quelques pratiques simples.

Une bonne hygiène intime

Maintenir une excellente hygiène intime peut prévenir les inconforts. À cet effet, il est recommandé de :

  • Limitez les toilettes intimes à deux par jour.
  • Privilégiez les sous-vêtements en coton et évitez les vêtements trop serrés.
  • Évitez l’abus de savon ou de gel intime ; optez pour des produits doux au pH neutre si nécessaire.
  • Dormez sans culotte de temps en temps.
  • Après la piscine, changez rapidement de maillot de bain mouillé et prenez une douche.
  • Pendant les règles, changez régulièrement de protection intime (tampons ou serviettes hygiéniques).

Une bonne hydratation

Maintenir une hydratation adéquate au quotidien est essentiel pour favoriser une forme optimale. Cela contribue à prévenir les irritations et démangeaisons avant les règles, tout en réduisant les crampes menstruelles.

Une hydratation suffisante aide également à éviter la sécheresse intime, source d’inconfort.

Il est recommandé de consommer au moins 1,5 litre d’eau par jour, mais ajustez cette quantité en fonction de vos activités quotidiennes.

RECOMMANDÉ :  Ménopause précoce : maladie rare qui touche les femmes de moins de 40 ans ! 

La prise de médicaments

En cas de démangeaisons persistantes avant, pendant ou après vos règles, il est crucial de consulter un médecin généraliste ou un gynécologue.

Ce professionnel de santé pourra vous prescrire des médicaments appropriés, que ce soit sous forme topique ou par voie orale, afin de soulager au mieux votre inconfort intime.

Les prescriptions médicales peuvent inclure des antifongiques, des analgésiques, des antibiotiques, des compléments alimentaires, etc.

Avis du professionnel de santé!
Pour maintenir un bon équilibre de la flore vaginale, il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée.

Quand consulter un professionnel de santé?

Il est essentiel, pour votre bien-être, de consulter un professionnel de santé, que ce soit un médecin généraliste ou une gynécologue, si les démangeaisons persistent au-delà des règles ou pendant celles-ci. Nous comprenons que cela puisse être inconfortable, c’est pourquoi une visite médicale est recommandée.

Une consultation médicale devra aussi être nécessaire en cas surinfection des lésions de grattage ou l’apparition d’une leucorrhée et d’une fièvre.

Votre santé intime est une priorité, et un professionnel de la santé sera en mesure d’évaluer votre situation de manière approfondie.

Ne négligez pas ces symptômes, car ils pourraient indiquer une condition sous-jacente nécessitant une attention médicale.

Foire aux questions (FAQ)

Comment éviter la mycose avant les règles ?

Pour éviter les infections fongiques avant les règles et maintenir l’équilibre microbien de la flore vaginale, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires riches en probiotiques (micro-organismes bénéfiques favorisant la santé intestinale et vaginale).

Ces suppléments peuvent contribuer à renforcer la défense naturelle de votre organisme contre les déséquilibres microbiens et à prévenir les infections.

Comment savoir si c’est une simple irritation ou une mycose ?

Le critère essentiel pour différencier une simple irritation d’une mycose réside dans le prurit, soit des démangeaisons impérieuses.

En effet, les démangeaisons liées à une mycose sont particulièrement intenses et s’accompagnent de pertes présentant une apparence et une couleur distinctes, souvent désagréables.

Références bibliographiques

Articles et ressources utilisées dans la rédaction de cet article
  1. Prurit et écoulement vaginal – Gynécologie et obstétrique – Édition professionnelle du Manuel MSD (msdmanuals.com)
  2. https://publication-theses.unistra.fr/public/memoires/2020/MED/2020_RICHERT_Marina.pdf
  3. Endocrinologie de la reproduction féminine – Gynécologie et obstétrique – Édition professionnelle du Manuel MSD (msdmanuals.com)
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut