Dents du bonheur : solutions pour diastème

Article rédigé par le 15 septembre 2023

Les dents du bonheur, dites aussi “dents de la chance”, sont la forme courante de diastème. Il s’agit de l’écartement des dents de devant du haut. Son appellation tire son origine de l’époque napoléonienne où les soldats qui avaient les dents écartées ont eu “le bonheur” et “la chance” d’être déclarés inaptes au combat sur les champs de bataille.

Toujours est-il que, de nos jours, sur le plan esthétique, certains n’y voient pas leur bonheur. D’un autre côté, les dents du bonheur peuvent entraver les fonctions de la cavité buccale. Heureusement des solutions existent pour y remédier.

Si vous vous posez des questions sur les dents du bonheur, trouvez les réponses dans ce qui suit. Vous verrez entre autres les moyens thérapeutiques disponibles pour traiter ce diastème.

Les 5 points essentiels

  1. Les dents du bonheur sont une forme de diastème.
  2. Les dents du bonheur ont des origines génétiques mais pas que !
  3. Les dents du bonheur ne sont pas forcément sans conséquence.
  4. Les dents du bonheur ont cinq solutions.
  5. Une bonne hygiène de vie et une visite régulière chez le dentiste constituent les moyens de prévention contre les dents du bonheur.

Diastème et dents du bonheur : ce sont quoi ?

Diastème : définition

Le mot “diastème” vient du grec « diástêma » qui signifie « intervalle ». En santé bucco-dentaire, le diastème désigne un intervalle entre deux dents voisines qui sont normalement attenantes. Ainsi, l’espace interdentaire créé n’a rien à voir avec une dent absente.

Le diastème peut apparaître aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Toutefois, la plupart du temps, chez les jeunes enfants, il disparaît avec la perte des dents de lait.

Le diastème peut se trouver n’importe où dans les arcades dentaires. Cependant, il est davantage remarqué quand il concerne les incisives centrales de la mâchoire supérieure. Du reste, le nombre de diastèmes peut varier d’un individu à l’autre.

Quid des dents du bonheur ?

Les dents du bonheur, sont justement l’espace créé par les deux incisives centrales supérieures. En terme médical, on parle de diastème inter-incisif maxillaire.

Comme relaté précédemment, son appellation vient des réglementations de l’armée napoléonienne. Les soldats devaient avoir une bonne dentition pour pouvoir déchirer avec leurs dents l’emballage en papier des recharges de poudre de leur fusil.

Un devoir que ceux qui ont des dents incisives supérieures écartées ne peuvent accomplir. Ce qui les disqualifie du combat. C’est une chance voire une bénédiction pour eux : d’où “les dents du bonheur” !

RECOMMANDÉ :  Comment trouver un bon dentiste ? 

Dents du bonheur : les causes de ce diastème

La prédisposition familiale

Des facteurs héréditaires sont établis pour être à l’origine des dents du bonheur. Si vous avez un parent ou une fratrie qui a des dents écartées, vous et vos enfants avez plus de risque que les autres d’en avoir également.

Le diastème inter-incisif maxillaire familial est souvent

Microdontie

C’est l’existence de dents anormalement petites et pas assez larges. Cela provoque un espacement entre les dents sur l’arcade dentaire.

Malocclusion dentaire 

La malocclusion dentaire conduit à une mauvaise éruption des dents. Cette dernière  provoque une malposition dentaire qui occasionne l’ouverture d’un espace dentaire.

Frein labial supérieur volumineux

Le frein labial est un petit muscle qui relie chaque lèvre au bout de la gencive supérieure ou inférieure. Si le frein labial supérieur est trop volumineux, il peut venir s’incruster entre les incisives centrales et les écarter.

Les maladies des gencives

Les maladies parodontales affaiblissent l’implantation des dents. Elles finissent par créer un intervalle dentaire par perte de support osseux.

Les accidents de la face

Les traumatismes touchant la mâchoire ou le visage peuvent entraîner des mouvements dentaires.

L’âge

Au fil des années, les racines des dents s’épaississent. Les dents effectuent des mouvements en avant qui peuvent entraîner un diastème.

L’action de la langue

Quand la langue appuie sur les dents, elle leur exerce une pression qui, à la longue, va se solder par leur déplacement et entraîner un diastème. C’est le cas des déglutitions atypiques où la langue est propulsée contre l’arcade supérieure.

Les mauvaises habitudes

  • la succion tardive du pouce ou de la tétine exerce également une pression sur les dents et peut causer un diastème ;
  • l’alcool et le tabagisme altèrent les tissus de la gencive. Ce qui favorise le déplacement dentaire, à l’origine d’un diastème.

Dents du bonheur : les conséquences de ce diastème

Au-delà de leur effet psychologique (positif ou négatif, c’est selon les personnes concernées), les dents du bonheur peuvent être néfastes pour la fonction buccale. En effet, elles peuvent : 

  • troubler l’élocution ;
  • retenir les aliments, avec les risques bucco-dentaires qui en découlent comme la plaque dentaire ou les caries.

Dents du bonheur : les différentes solutions de ce diastème

Nombreuses sont les personnalités connues qui affichent fièrement leurs dents du bonheur. De Madonna, à Vanessa Paradis, en passant par Yannick Noah, Mike Tyson ou Béatrice Dalle…, ils semblent vivre avec leur diastème sans aucun problème.

Ceci étant, ce n’est pas le cas de tout le monde. Il n’est pas rare de trouver des inconnus qui portent leurs dents de bonheur comme un fardeau et veulent s’en débarrasser. Qui plus est, chez certaines personnes, les dents de bonheur peuvent entraîner des conséquences fâcheuses motivant une prise en charge thérapeutique.

RECOMMANDÉ :  Dent de sagesse : Guide complet (explications dentiste)

Si vous êtes à la recherche de solution pour vos dents de sagesse, sachez qu’il y a cinq moyens disponibles. Le choix thérapeutique est, avant tout, dicté par les causes du diastème. Néanmoins, votre motivation peut être prise en compte.

Les traitements orthodontiques

Ils permettent de fermer l’espace interdentaire. De plus, ils assurent l’alignement de l’ensemble de la dentition de la mâchoire tout en corrigeant les problèmes éventuels d’occlusion.

Il peut s’agir de broches dentaires (appareil dentaire traditionnel fixe), d’appareils ou de gouttières amovibles transparentes.

Les traitements parodontaux 

Lorsque le diastème est causé par une atteinte de la gencive comme une gingivite ou une récession gingivale, des soins de parodontologie sont alors nécessaires. Cela pourrait être du surfaçage radiculaire ou de la greffe gingivale, par exemple. Ces traitements de parodontie peuvent être complétés par des traitements orthodontiques.

La pose de facettes

Les facettes dentaires, de fines coquilles faites sur-mesure,  sont ajustées de façon à permettre de masquer le diastème sans pour autant modifier la position des incisives centrales supérieures.

La pose de couronnes dentaires

Les couronnes dentaires, de petits capuchons, qui viennent recouvrir les dents de bonheur pour s’adapter au reste de la dentition. C’est une prothèse dentaire fixe qui est indiqué seulement pour les cas extrêmes.

La frénectomie

La frénectomie est une opération chirurgicale qui consiste à réduire une partie du frein de la lèvre supérieure responsable des dents de sagesse. Elle se fait sous anesthésie locale. Et comme dit cet article écrit par V. Monnet-Corti, A. Antezack et V. Moll dans la Rev Orthop Dento Faciale, elle est surtout indiquée chez les enfants. Mais cela n’empêche pas d’y recourir à tout âge.

Dents du bonheur : comment prévenir ce diastème ?

Certains facteurs de risque des dents de bonheur sont incontournables, à savoir le terrain familial et le vieillissement. Les mauvaises habitudes, en revanche, peuvent être corrigées. Ainsi : 

  • faîtes attention à l’utilisation tardive de la tétine chez votre enfant (jusqu’à l’âge de 3 ans. Certains pédiatres conseillent même de les abandonner avant les 6 mois de vie) ;
  • intimez à votre enfant de ne pas succer son pouce ;
  • buvez l’alcool avec modération ;
  • arrêtez le tabac.

Par ailleurs, une visite régulière chez le dentiste est recommandée pour détecter d’éventuelles anomalies bucco-dentaires dont le diastème.

Références

https://www.chirurgien-dentiste-esthetique.fr/besoins/dents-ecartees/#causes

https://www.centredentairemont-royal.ca/blogue/corriger-dents-du-bonheur/

https://www.caminteresse.fr/sante/comment-resserrer-ses-dents-du-bonheur-naturellement-11187921/#:~:text=Pour%20ceux%20qui%20souhaitent%20resserrer,choix%20en%20seulement%20quelques%20mois

https://www.drkamioner.fr/invisalign/dents-du-bonheur

https://www.vivortho.fr/diasteme-dents-du-bonheur/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut